Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Général Comte de Flahaut ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Général Comte de Flahaut ...   Sam 8 Déc - 15:56

La mémoire de l'un des plus fidèles serviteurs de l'Empereur, s'est vue entâchée de divers chefs d'accusation, peu crédibles d'ailleurs ...

Il fut, en effet, accusé de n'être qu'un "soldat de salon", de n'avoir gagné son avancement que par le biais de ses "succès mondains", d'avoir joué un double rôle en 1815, et de s'être attiré les foudres du Maréchal Davout, après Waterloo ...

Pourtant, il n'avait que seize ans, lorsqu'il réclama au Premier Consul de le compter dans les rangs de son Armée de réserve ; et, en attendant d'avoir l'âge requis pour devenir un soldat, il osa lui demander d'être son aide de camp ...

Quel est votre sentiment à l'égard de cette grande figure de l'Histoire napoléonienne ?
Comment percevez-vous ce soldat qui aimait par dessus tout la vérité, n'ayant eu de cesse de rétablir celle-ci, déformée en maintes occasions ?




salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Sam 8 Déc - 19:43

Bonsoir chère Joséphine,

Que dire de ce Monsieur, qui somme toute est assez mal connu, à part peut être des membres de ce forum.
Je trouve qu'il eut une brillante carrière militaire sous l'Empire, il participa à pratiquement toutes les batailles de l'Empire, de Marengo, en passant par Austerlitz, blessé à Ulm etc... pour finir dans le dernier carré de Waterloo. Ce parcourt est quand même assez extraordinaire, sans compter les missions diplomatiques qu'on lui confia.
Mais voilà, l'Histoire ne retient qu'il fût le fils de Talleyrant, qu'il eut nombre de maîtresses, dont les maris étaient des personnages illustres et eut pour fils de Duc de Morny. C'est un peu dommage pour une si brillante carrière militaire.
Son seul défaut est d'avoir été bonapartiste jusqu'au bout, surtout sous la restauration. Je crois qu'il ne s'entendra pas très bien avec Napoléon III, qui hésita à lui confier l'ambassade de Londres, mais je laisse la parole à ceux qui connaissent mieux ce général que moi.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Sam 8 Déc - 21:38

Mais voilà, l'Histoire ne retient qu'il fût le fils de Talleyrant, qu'il eut nombre de maîtresses, dont les maris étaient des personnages illustres et eut pour fils de Duc de Morny. C'est un peu dommage pour une si brillante carrière militaire. (rapentat) ...

Bonsoir Cher rapentat,

Vous avez parfaitement raison, l'Histoire se fait parfois mesquine pour ne retenir que des éléments secondaires pour la postérité d'un homme se trouvant par ailleurs acteur méritant à bien des égards ....

Mr de Flahaut obtint la plus grande confiance de l'Empereur, et cette confiance ne fût pas trompée.

De Général de brigade qu'il devint en Décembre 1812, c'est le mois suivant que l'Empereur décida de l'attacher à sa personne en qualité d'aide de camp.

Au sein de la Grande Armée, jamais il ne fut considéré comme un égénéral de salon", car les soldats voayient bien le comportement de ce brave sur les champs de bataille...

L'Empereur avait besoin de ces Officiers dans son Etat-Major, qui sachent aussi bien mener une mission diplomatique qu'une mission militaire.

De ces hommes, il s'en trouvait beaucoup sous l'Ancien Régime,mais beaucoup moins après ...

Ils étaient de ceux qui, de bonne éducation, savaient lire et écrire, comprenaient la politique, et dont l'esprit prompt à l'ouverture, ne craignait pas plus les protocoles que les boulets de canons.

Dans ce registre, figurait ces noms bien connus, tels que Narbonne, Andréossy, Ségur, Sébastiani ... et bien entendu, Mr de Flahaut.

Ces qualités, sus-mentionnées, il les possédait toutes, à un haut degré, et eût l'occasion d'en apporter la preuve en Mai 1813, lorsqu'il reçut la mission d'escorter le roi de Saxe jusqu'à Dresde.

Il se distingua ensuite, comme Officier, dans la bataille du même nom ...

En Juin, il eût à traiter d'un armistice avec la Russie et la Prusse.

Général de Division à Leipzick, où il s'exposa sans retenue, il prit une part glorieuse, quelques jours plus tard, à la victoire d'Hanau ...

En Février 1814, toujous aux côtés de l'Empereur, durant la Campagne de France, il fut investi d'une mission délicate à Lusigny, pour traiter d'une suspension d'armes.

Devenu Baron le 15 Août 1809, et Comte le 24 Octobre 1813, Mr de Flahaut était toujours auprès de son Empereur, à Fontainebleau, lorsque la défection de Marmont rendit caduque toute résistance ...

Suite aux durs et consternants propos de Davout, lors de l'abdication, Mr de Flahaut, après lui avoir délivré sans détours le fond de sa pensée, eût encore la bonté d'écrire plus tard :

"-Je rends hommage autant que qui que ce soit à la gloire du Maréchal Davout. Personne n'attache plus de prix que moi aux gloires de l'Empire que je regarde comme une richesse nationale" ...

Alors, il me semble que toutes les critiques formées à son encontre ne pèsent pas bien lourds, comparées au dévouement total et ininterrompu que cet homme intègre ne cessa de prouver, en servant honnêtement son Maître.




salut
Revenir en haut Aller en bas
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Sam 15 Déc - 11:12

Bonjour!

Je suis nouveau sur votre forum. Ce débat m'intéresse dans le sens où le dévouement des derniers fidèles, lors de la chute de l'Empire, est oublié...Flahaut, Exelmans, Pajol, Lefebvre-Desnouettes, La Bédoyère, et j'en passe...voilà des hommes d'honneur qui nous font oublier la trahison de tous ces notables civils et surtout militaires de 1814 et 1815!

Flahaut aide de camp du Premier Consul à Marango, à l'âge de 15 ans eut une belle carrière...Grand séducteur, mais grand sabreur!!! Un comportement tout à fait héroïque en Russie.

Une seule ombre au tableau : il n'a pas hésité à accroïtre sa fortune avec son fils Morny, dans les affaires financières du Second Empire...notamment lors des grands travaux d'Haussmann en agiotant sur la valeur des terrains!!!

Nous lui pardonnerons en nous rappelant sa brillante conduite au cours de l'Epopée, sa fidélité à la pensée bonapartiste et en mettant son giût pour l'argent facile sur le fait que sous le Second Empire il était un homme d'âge mûr!

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Ven 21 Déc - 13:49


LULU a écrit:
sa fidélité à la pensée bonapartiste
Tellement fidèle à la pensée bonapartiste qu'il épousera Margaret Mercer Elphinstone, fille de l'amiral lord KEITH, responsable de l'embarquement de Napoléon pour Sainte-Hélène et ennemi juré de l'Empereur !

LULU a écrit:
Nous lui pardonnerons en nous rappelant sa brillante conduite au cours de l'Epopée, sa fidélité à la pensée bonapartiste et en mettant son giût pour l'argent facile sur le fait que sous le Second Empire il était un homme d'âge mûr!
Ben voyons !

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Ven 21 Déc - 20:19

Tellement fidèle à la pensée bonapartiste qu'il épousera Margaret Mercer Elphinstone, fille de l'amiral lord KEITH, responsable de l'embarquement de Napoléon pour Sainte-Hélène et ennemi juré de l'Empereur ! (ThiNap) ...

Il n'est pas toujours judicieux de faire l'amalgame de la vie privée et de la vie militaire.

Dans cet ordre d'idées, s'inscrit alors également le mariage du Colonel Charles de La Bédoyère avec une "Chastellux", soit deux mondes diamétralement opposés...

Ce qui ne retira rien à l'indéfectible fidélité et au dévouement sans bornes du Colonel de la Grande Armée, pour son Empereur...





salut
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Ven 21 Déc - 23:54

La fidélité en politique n'a souvent aucun rapport avec les intrigues amoureuses qui se nouent dans les alcôves.
Pour parler trivialement, on ne couche pas toujours avec ses opinions !
Cela favorise d'ailleurs les confidences sur l'oreiller qui font les choux gras des espions de tous poils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Sam 22 Déc - 0:12

Pour parler trivialement, on ne couche pas toujours avec ses opinions !
(Percy) ...

Je dirai plutôt "On ne couche pas toujours avec les opinions de sa dulcinée" .

Et pour reprendre mon exemple du "couple de La Bédoyère" , aucun d'eux ne songea jamais à renier leur fidélité, vis-à-vis de ces deux mondes opposés qu'ils représentaient l'un et l'autre.





salut
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Sam 22 Déc - 1:05

Citation :
"On ne couche pas toujours avec les opinions de sa dulcinée" .

C'est effectivement ce que je voulais exprimer.
Mais à contrario, combien de conspirations ne sont-elles pas nées sous la couette ?
L'Histoire ne s'écrit pas toujours dans les grands salons, dans les ambassades ou les cabinets des ministres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Sam 22 Déc - 20:17

Si ThiNap prend le temps de lire mon message il constatera que c'est ses magouilles financières avec son fils Morny, sous le Second Empire, pour lequel je précise qu'on pourrait mettre ça sur le compte de son âge mûr.

En ce qui concerna sa fidèlité à l'Empire, a vous de juger :

Au retour de l'île d'Elbe, il reprit auprès de Napoléon son poste d'aide-de-camp. Envoyé à Vienne avec des dépêches adressées au prince Talleyrand, il fut arrêté à Stuttgart et revint en France sans avoir pu remplir cette mission. Créé pair avec le titre de comte, le 2 juin 1815, par le chef du gouvernement d'alors, il suivit la fortune de ce prince, se rendit avec lui à l'armée, combattit vaillamment à Fleurus et à Waterloo, et revint après cette dernière journée prendre place à la chambre des pairs où il tenta de vains efforts pour servir encore la cause de Napoléon et les intérêts de sa famille. Le 1er juillet, il prit le commandement d'un corps de cavalerie que le gouvernement provisoire lui confia. Après la seconde rentrée du roi, M de Flahaut ayant été inscrit sur la liste des personnes qui devaient être, sans jugement préalable, exilées de France, le prince de Talleyrand, depuis longtemps attaché à sa famille, obtint la radiation de son nom, et il ne fut point compris dans la fameuse ordonnance de proscription du 24 juillet ; mais on l'engagea à voyager pendant quelques temps chez l'étranger. Il se rendit alors en Suisse, puis en Angleterre, où l'une des plus riches héritières des trois royaumes, la fille de lord Keith, après bien des obstacles surmontés, donna sa main au général français. Il est revenu depuis, avec sa femme, visiter au moins momentanément sa patrie.

Extrait de "Biograhie Nouvelle des Contemporains" (1820)

Il n'a du qu'à sa parenté avec Talleyrand de ne pas être poursuivi durement. C'est la première fois que Flahaut est mentionné comme ne respectant pas ses engagements bonapartistes...

J'en terminerai en demandant si Cambronne, après Waterloo, fut un renégat puisque comme tout le monde le sait il épousa un anglaise, Mary Osburn???

Salutations salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Sam 22 Déc - 20:57

sunny

Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent...... lol!

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Sam 22 Déc - 21:21

J'en terminerai en demandant si Cambronne, après Waterloo, fut un renégat puisque comme tout le monde le sait il épousa un anglaise, Mary Osburn??? (Lulu) ...


Comme quoi, la chose ne fut pas rare ...
C'est le troisième exemple cité, en peu de temps.

A noter que chaque fois, les époux concernés furent parmi les plus attachés et les plus fidèles à l'Empereur. Wink





salut
Revenir en haut Aller en bas
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   Dim 23 Déc - 13:44

Bonjour,

Pour compléter mon message d'hier et pour la bonne compréhension du sujet, il faut préciser, ce que n'a pas fait ThiNap, que Margaret Mercer Elphinstone dut lutter pied à pied avec son père pour lui faire admettre cette union, tant Lord Keith détestait les Français et Napoléon en particulier


L'amiral Keith (1746 - 1823) est responsable de l'embarquement de Napoléon pour Sainte-Hélène et son ennemi juré. Commandant en chef de la flotte de la Manche, il s'était fait un plaisir de recevoir Napoléon à Plymouth et de l'accompagner sous escorte (voir chronologie) jusqu'à sa dernière demeure.
Pas question d'offrir sa fille à l'un des derniers fidèles de l'Empereur !


"Lord Keith déteste tous les étrangers - de tous les étrangers, c'est un Français qu'il déteste le plus - de tous les Français, un compagnon de Bonaparte - et de tous les compagnons de Bonaparte, c'est Flahaut qu'il déteste le plus." (Scrope Davies)

Lord Keith emploie tous les moyens pour dissuader sa fille d'épouser un français ; il menace même de la déshériter.
M d'Osmond, le père de Madame de Boigne cherchait aussi par tous les moyens à nuire à la réputation de Charles de Flahaut en ressassant ses aventures passées, militaires ou amoureuses.

D'autres obstacles sont surmontés : la différence de religion, les calomnies, l'opposition des gouvernements anglais et français

Mais Margareth tient à son "français". Une fois de plus, le charme de Flahaut fait des ravages. La jeune fille se déclare prête à renoncer à l'héritage paternel. Elle a le dernier mot : le mariage est célébré, dans le privé, à Edimbourg, le 15 juin 1817.

Il fallut attendre quelques années pour qu'une amorce de réconciliation se dessine et pour que Lord Keith reçoive officiellement sa fille et Charles de Flahaut dans sa propre demeure. Le vieux Keith, conquis enfin par son gendre, voit en lui un vrai laird écossais.

Après sa mort, le couple Flahaut héritera de ses propriétés, notamment de Tullyallan Castle, près de Kincardine-on-Forth, où ils vont demeurer presque continuellement durant six ans.


Margaret Mercer Elphinstone | biographie sommaireBiographie de Margaret Mercer Elphinstone, fille de l'amiral Keith.
www.charles-de-flahaut.fr/Mercer.html - 32k -


De plus Flahaut fut un des organisateurs du Coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte...étrange pour un renégat bonapartiste.

Salutations salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Général Comte de Flahaut ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Général Comte de Flahaut ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Général Comte de Flahaut ...
» FLAHAUT (DE) (Auguste-Charles-Joseph, comte)
» CHARPENTIER Henri-François-Marie - Comte et général .
» FRIANT Louis - Général et Comte d'Empire
» BARAGUEY D'HILLIERS Louis , Comte d'Empire .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: