Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 HEUDELET (Etienne) - GÉNÉRAL DE DIVISION - Dijon (COTE-D'OR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: HEUDELET (Etienne) - GÉNÉRAL DE DIVISION - Dijon (COTE-D'OR)   Dim 9 Déc - 18:34

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET
Sources : M. Jean-Pierre BIBET – Archives nationales
Dossier de la Légion d’honneur cote L1298038
S.H.A.T Vincennes - Dossier numéro 7 Yd 429
Dessin d'armes dressé par Jean-Pierre BIBET d'après A. Révérend

Département de la Côte d’Or
Arrondissement de Dijon
Canton de Dijon
Commune : DIJON

HEUDELET (Etienne)
(1770-1857)

COMTE DE L’EMPIRE
Volontaire de 1792
GENERAL DE DIVISION
Pair de France
Grand’Croix de la Légion d’honneur





u]Règlement d’armoiries :[/u]

« D’argent à cinq cotices d’azur, semées de trèfles d’or ; au franc-quartier des comtes militaires. »

Né le 12 novembre 1770, à Dijon (Côte d’Or)
Baptisé en l’église de la paroisse Saint-Michel de Dijon (Côte d’Or), le 13 novembre 1770
Fils du légitime mariage de Nicolas Heudelet, commis au bureau de la direction des fermes du roi, et de Claude Bonnouvrier.
Marié le 8 novembre 1800, à Marie-Thérèse Villequez, décédée le 8 mars 1834 qui lui donnera trois enfants :
- 1° Léon-Victor-Ferdinand, comte Heudelet, officier de cavalerie ; né le 1er janvier 1804, décédé le 5 juillet 1883, marié à Aimée Claude-Adèle Le Muet.
- 2° Félicie Heudelet, née le 24 avril 1801, mariée le 30 juin 1823, à Aristide Bastide.
- 3° Anne-Luce Heudelet, née le 30 mai 1807 ; mariée en 1828 à Prosper-Bernard Gillet de Thorey.
Domicilié à Bierre-en-Auxois près de Saumur (Côte d’Or)
Décédé à Paris (Seine), le 20 avril 1857.
Inhumé dans le cimetière « Les Péjoces » à Dijon, Polygone 7.

La sépulture existe encore de nos jours.


Etat des services:
Volontaire au 3è bataillon de la Côte-d’Or, élu lieutenant, 3 août 1792.
Capitaine, aide de camp du général Dubois, 1er septembre 1793.
Capitaine, aide de camp du général Michaud, commandant en chef de l’armée du Rhin. (1794)
Chef de bataillon, 1er nivôse an II. (21 décembre 1793)
Adjudant général, 10 vendémiaire an III. (1er octobre 1794)
Chef d’Etat-major du général Gouvion-Saint-Cyr (1795)
Affecté dans la division du général Delmas (1796)
Général de brigade, 17 pluviôse an VII. (5 février 1799)
Chargé de mission par Bernadotte auprès du landgrave de Hesse-Darmstadt (1799)
Commandant par intérim la 5è division de l’armée du Danube (Tharreau)
Mis en non-activité en septembre 1801.
Rappelé par le Premier Consul en 1803.
Commandant du département de l’Aube (18è division militaire), 7 ventôse an XI . (26 février 1803)
Général de brigade affecté au camp de Bruges, 6 septembre 1803, commandant la 1ère brigade composée des 108è de ligne et 15è Léger, attachée à la 2è division d’infanterie (Friant), du 3è corps commandé par Davout,.
Passé à la Grande Armée en 1805,
Général de division, 25 décembre 1805 après le victoire d’Austerlitz.
Commandant de la 2è division du 7è corps de la Grande Armée (1806)
Attaché au 10e corps de la Grande Armée, garnison de Dantzig (1807).
Commandant de la 33è division militaire et du camp de réserve de Rennes, 18 janvier 1808.
Employé à l’armée d’Espagne, commandant la 3è division du 8è corps, sous Junot, 10 juillet 1808.
Employé à l’armée du Portugal, commandant la 5è division du 2è corps de la Grande Armée, sous le maréchal Soult. (1809)
Commandant de la 2 division de réserve, 12 mai 1812.
Attaché à la garnison de la place de Dantzig en 1813 sous Rapp

Commandant de la 18è division militaire (Département de la Côte d’Or) à la 1ère Restauration

Commandant de la 15è division militaire (Strasbourg) sous Rapp pendant les Cent-Jours.

Commandant de la 18è division militaire (Dijon) au retour des Bourbons, 1er septembre 1815
Relevé de ses fonctions de commandant de la 18è division militaire et mis en non-activité, 12 décembre 1815, pour avoir déposé favorablement au procès du maréchal Ney,
Général de division rappelé en activité après la Révolution de 1830.
Nommé par Louis-Philippe, commandant de la 20è division militaire, 31 décembre 1831.
Placé dans la 2è section de l’Etat-major du cadre de réserve, en 1835.
Inspecteur général des armée, admis à jouir de la retraite, 30 mai 1848.
Rappelé au service sous Napoléon III
, placé dans le cadre de réserve de l’armée, 1er janvier 1853

Campagnes de guerre :
An II – 1793 – 1794 – 1795 – 1796 – 1797 – 1798 – 1799 – 1800 : Aux armées du Rhin, du Danube et d’Helvétie, sous les ordre des généraux Michaud, Moreau, Vendamme et Tharreau.
Se distingue à la bataille de Zurich, aux prises de Fribourg, et de Landshut.
Assiste activement à la bataille de Hohenlinden, 3 décembre 1800.
1805 : Autriche – Austerlitz, 2 décembre 2005.
1806 : Prusse
1807 : Pologne – Participe à la bataille de Eylau, 8 février 1807.
1808 – 1809 – 1810 – 1811 : Aux armées d’Espagne et du Portugal.
Participe aux batailles Tuy, Valencia, de Bussaco, 27 septembre 1810, de Fuentes-de-Onoro, 3 mai 1811
1813 : En Prusse – Garnison de Dantzig sous Rapp.
1815 : Armée du Rhin sous Rapp

Campagne de captivité :
Prisonnier de guerre à la reddition de la place de Dantzig (Prusse), 2 janvier 1814.
Rentré de captivité, 5 septembre 1814.

Actions d’éclat :
Etant à l’armée du Rhin, se fait remarquer admirablement au combat de Diersheim (Kehl), 20 avril 1795, étant sous les ordres du général Vandamme. Ce fait d’arme lui vaut les félicitations de son supérieur et ceux du Gouvernement.
Cause de grandes pertes aux troupes du prince Charles et empêche celui-ci de franchir le passage de l’Aar, 17 août 1799.
Participe activement à la bataille de Zurich., 25 septembre 1799.
Se fait remarquer dans les différends combats, préludes à Austerlitz où il participe activement. à cette bataille, 2 décembre 1805.

Mention de Davout :
Le maréchal Davout, au passage de l’Enns à Steyer, se loue spécialement de la conduite du général Heudelet, qui commande son avant-garde. il a continué sa marche et s’est porté à Waidhofen. 19è bulletin de la Grande Armée - Lintz, 24 brumaire an XIV (6 novembre 1805) paru dans le Moniteur.
Se distingue admirablement à Iéna, à Golymin puis à Eylau.

Blessures :
- Atteint d’un biscaîen au ventre, à la bataille de Eylau, 8 février 1807.

Décorations :
- Membre (Chevalier) de la Légion d’honneur, par décret du Premier Consul, du 20 frimaire an XII
(11 décembre 1803)
- Commandant de la Légion d’honneur, par décret impérial du 26 prairial an XII (14 juin 1804)
- Grand Officier de la Légion d’honneur, par décret impérial du 26 juin 1813.
- Grand’Croix de la Légion d’honneur, pour prendre rang à dater du 18 février 1836.
- Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis, par ordonnance du 18 août 1814.

Titre :
- Comte de l’Empire par lettres patentes du 2 juillet 1808.
- Donataire (r.30000 francs) en Westphalie, 10 mars 1808.
- Pair de France, 11 octobre 1832.

Autres fonctions :
Conseiller général de la Côte (1819 à 1838)

Mention :
Le nom de HEUDELET est inscrit sur le côte Est de l’arc de triomphe de l’Etoile, à Paris.
L'ancienne caserne de Dijon du 26è Dragons portait le nom de Heudelet.

Etant mis en indisponibilité et s'étant retiré dans sa propriété à Bierre, un préfet de la Restauration en fonction dans la Côte d'Or note dans ses papiers le mauvais comportement des habitants de Bierre "gâtés" par Heudelet.
Il signale également dans ses notes que l'épouse du général Heudelet a un comportement détestable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
HEUDELET (Etienne) - GÉNÉRAL DE DIVISION - Dijon (COTE-D'OR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HEUDELET (Etienne) - GÉNÉRAL DE DIVISION - Dijon (COTE-D'OR)
» BONY (François) - Général de brigade - Dijon (COTE D'OR)
» CHAMPIONNET Jean Etienne
» JACOB (E.) Chirurgien-maj 5è Voltigeurs GARDE Dijon COTE-DOR
» BORNE-DESFOURNEAUX Edme-Etienne - GÉNÉRAL DE DIVISION -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: