Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CAULAINCOURT Auguste-Jean-Gabriel. Comte d'Empire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rémy Godbert
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 66
Localisation : Fouilloy 80 Somme
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: CAULAINCOURT Auguste-Jean-Gabriel. Comte d'Empire.   Jeu 13 Déc - 20:29

Né le 16 septembre 1777 à Caulaincourt.
Décédé le 7 septembre 1812 à La Moskowa.

Frère cadet du général,marquis et duc de Vicence, Armand de Caulaincourt.
Heberger image


Il suit la même voie et se retrouve aussi aide-de-camp du général Aubert Dubayet en 1795.
Emplyé ensuite sur le Rhin dans la cavalerie,il fait la campagne d'Helvétie en 1799 et se bat contre les russes devant Zurich.
Massena le nomme chef d'escadron peu après.

Il se retrouve aide-de-camp de Louis Bonaparte en 1804 et chef de brigade de dragons.
Il sert à Austerlitz le 2 décembre 1805.
Passe au service du roi de Hollande en 1806,Grand écuyer et aide -de-camp du roi Louis,général-majpr,ministre plénipotentiaire de Hollande à Naples.
Il réintégre l'armée française comme général de brigade en 1808,est fait baron de l'Empire et envoyé en Espagne.
Il prend Cuenca le 3 juillet 1808,livre plusieurs combats où il se distingue .
Il est nommé général de divison en septembre 1809 et mis à la tête de tous les régiments de dragons d'Espagne
.

Revenu en France en 1810,il fait partie de la Grande Armée et la suit en Russie en 1812.
le 7 septembre,il est au siège de la grande redoute à La Moskowa et sur les ordres du maréchal Murat,il remplace le général Montbrun qui venait d'être tué.
Il s'apprête à charger à la tête de ses colosses bordés d'acier des 5è,8è et 10è régiments de cuirassiers et des deux éblouissants régiments de carabiniers aux cuirasses dorées du général Defrance,il se serait retourné vers ses cavaliers et le sabre haut-levé,se serait écrié "Messieurs,ne pleurez plus Montbrun,nous allons le venger", Puis il s'élance,le 5ème de cuirassiers sur les sabots de son cheval,un bataillon russe au repos dans un ravin est piqué au sol par les sabres des cavaliers.
Dans la confusion d'hommes,de chevaux,d'armes,au milieu de la fumée et des cris,apparait la fameuse gorge,ultime voie menant à la redoute.Serrés les uns contre les autres,tant le passage est étroit,les hommes de fer se glissent et déferlent dans le goulot,en quelques instants,l'imprenable redoute,investie,n'est plus qu'un charnier.
Pendant que s'accomplissait ce prodige,le prince Eugène,à la tête de son infanterie,s'était porté à l'assaut...
Soudain,alors que dans les rangs des fantassins,chacun s'attend à subir le sort que l'on devine avor été celui des cavaliers,un grand silence se fait.L'artillerie russe,brusquement pers sa voie,les fantassins lèvent les yeux et surprise!!!sur les parapets,étincellent casques,cuirasses et sabres.Le 5ème régiment de cuirassiers vient de s'emparer de la redoute.

Dans le nuage de poussière qui lentement se dissipait,au milieu des cadavres d'hommes et de chevaux,on releva Auguste de Caulaincourt,il avait été tué d'une balle en pleine poitrine.
Il rejoignait les Lasalle et autres Montbrun dans leur légende...


Il est mort entre 15h et 15h30 ce 7 décembre 1812 dans cette charge formidable,il sera enterré au centre de la Grande redoute,entouré des corps des nombreux soldats et officiers tués sur la position.

Un tableau du peintre Lalauze montre Caulaincourt,porté par quatre cuirassiers sur un chemin torturé,les survivants lui présentent les armes
L'image est très belle et très émouvante,un officier d'artillerie qui fut témoin,écrit:"il serait difficile de se faire une idée de ce que nous éprouvâmes à la vue de ce brillant fait d'armes,peut-être sans exemple dans les fastes militaires d'une nation."


Son nom figure sur le côté est de l'Arc de Triomphe de l'Etoile.


Dernière édition par rémy Godbert le Mar 14 Jan - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rémy Godbert
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 66
Localisation : Fouilloy 80 Somme
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: portrait du général de Caulaincourt Auguste Jean Gabriel   Mar 17 Nov - 12:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CAULAINCOURT Auguste-Jean-Gabriel. Comte d'Empire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Jean-Gabriel Perboyre et Bienheureux Charles Spinola
» Jean-Gabriel Greslé P.V. d'audition
» CHEMINEAU (Jean) Baron de l'Empire - Général de division
» BARROIS PIERRE - Comte d'Empire
» 11septembre : Saint Jean-Gabriel Perboyre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: