Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Partagez
 

 ALLAU (Jean) - Commandant d'armes - Orléans LOIRET

Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

CapitaineCOIGNET

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

ALLAU (Jean) - Commandant d'armes - Orléans LOIRET Empty
MessageSujet: ALLAU (Jean) - Commandant d'armes - Orléans LOIRET   ALLAU (Jean) - Commandant d'armes - Orléans LOIRET Icon_minitimeJeu 13 Déc - 20:34

Fiche établie par M. Jean-Pierre BIBET - APN
Sources : Archives nationales -
Dossier de la Légion d’honneur cote L0222310
S.H.A.T Vincennes - Dossier de pension 1801-1817 côte 76705
Bulletin des Lois et Décrets de 1830.

Département du Loiret
Arrondissement d’Orléans
Canton d’Orléans
Commune : ORLEANS

ALLAU (Jean-Baptiste)
(1771-1828)

Commandant d’armes
Chef de bataillon adjoint aux armées
Infanterie de ligne
Chevalier de la Légion d’honneur

ALLAU (Jean) - Commandant d'armes - Orléans LOIRET Cheval20


Né le 29 juillet 1771à Orléans (Loiret)
Baptisé en l’église de la paroisse Saint-Vincent d’Orléans, le 30 juillet 1771.
Fils du légitime mariage de Nicolas Allau et de Françoise Louis.
Marié à Orléancs, à Marie-Thérèse-Pascale Quesonnier, le 6 février 1792, qui lui donnera un fils :
- Jean-Etienne Allau, tonnelier.
Domicilié 38, Faubourg Saint-Vincent à Orléans (Loiret)
Décédé à Orléans (Loiret), le 25 février 1828, sa veuve a été bénéficiaire d’une pension de 450 francs.
Inhumé dans le grand cimetière d’Orléans (Loiret)

La sépulture existe encore de nos jours.


Etat des services :
Soldat au 90è de ligne, 21 novembre 1786.
Congédié, 20 mai 1791.


Sous-lieutenant au 2è bataillon de volontaires du Loiret, 9 avril 1792.
Lieutenant au 2è bataillon du Loiret, 13 novembre 1794.
Capitaine au 78è de ligne, 19 germinal an X.
Capitaine au 3è de ligne, 26 vendémiaire an XII.
Capitaine au Tirailleurs corses, 3 juin 1807.
Capitaine au 36è de ligne, 16 décembre 1807.
Capitaine au 4è bataillon du 17è de ligne, 24 janvier 1808.
Chef de bataillon, 5 septembre 1810.
Commandant d’armes de 4è classe à Enkhuisen (Hollande), 2 janvier 1811.
Commandant d’armes de 4è classe à Utreech (Hollande), 14 juillet 1813.
Chef de bataillon, adjoint au 11e corps de la Grande Armée, 7 janvier 1814.
Mis en non-activité, 31 décembre 1815.

Campagnes :
1792 : Armée du Centre sous les ordres de Kellermann.
1793 : Armée de la Moselle sous les ordres de Beurnonville, de Houchard et de Hoche.
Ans II, III, IV et V : Armée de Sambre-et-Meuse, sous les ordres de Jourdan et de Beurnonville.
An VI : Allemagne, Mayence et Italie, sous les ordres d’Augereau, Hoche, Hatry et Brune.
An VII : Naples et Italie, sous les ordres de Championnet, Moreau, Joubert et Macdonald.
Ans VIII et IX : Italie, sous les ordres de Masséna et de Brune.
1808, 1809 et 1810 : Espagne, sous les ordres de Bessières, de l’Empereur et du roi Joseph.
1813 : France, sous les ordres de Molitor.
1814 : France, sous les ordres de Macdonald.

Actions d’éclat :
- 9 thermidor an II, avec la compagnie de grenadiers du 2è bataillon du Loiret à laquelle il était attaché, chargé de soutenir les tirailleurs qui se retiraient en désordre dans le faubourg de Liège, il se mit à leur tête, les rassure par sa présence, et s’empare de 7 dragons.
- 22 germinal an VIII, faisant parti du 2è bataillon du Loiret qui conduisit à Genève des prisonniers, il fut chargé d’éclairer la marche, il rencontra une colonne ennemie, l’attaqua, et lui fit mettre bas les armes.
- 17 nivôse an IX, près de Montebello, à la tête de la 1ère compagnie de grenadiers, il chargea avec les premiers tirailleurs et s’empara de deux pièces de canon.
- S’est particulièrement distingué à l’affaire du 7 juin, sur les hauteurs de Santillana, en décidant de la victoire. 600 hommes culbutèrent 3000 hommes dans la nuit du 10 août.
- Le même mois, il se distingua à l’attaque de Saint-André en y entrant un des premiers.

Certificat de bonne conduite :
« Nous, général de division attestons de la bonne conduite, bravoure et distinction de M. Allau qui a servi pendant plusieurs années sous mes ordres » Signé : Bonnet.

« Nous, lieutenant-général de sa majesté, certifions que M. Allau, chef de bataillon a fait sous mes ordres la campagne de 1814. C’est un officier d’une intrépidité, d’un zèle, d’une activité et d’une fidélité à toute épreuve » Signé : Comte Molitor.


Blessures :
- Coup de boulet à la jambe gauche à l’affaire de Fleurus, 8 messidor an II.
- Atteint d'un coup de feu au deux bras à la prise de Liège, 9 thermidor an II.
- Atteint par un éclat de pierre à la tête, provenant d’un coup de boulet, près de Liège, 10 thermidor an II ;
- Atteint d'un coup de pied de cheval de cavalerie ennemie dans l’estomac, à la reprise de Castellamar (royaume de Naples), 9 floréal an VII.
- Atteint d'une balle au bras droit, près du fort de Richelieu en Ligurie (Italie), 9 germinal an VIII.
- Atteint d'une balle à la hanche droite, à l’affaire de Fressin, vers Grado et près d’Astorga, en Asturie (Espagne), 19 mars 1810.

Décorations :
Chevalier de la Légion d’honneur, par décret impérial du 21 août 1810.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ALLAU (Jean) - Commandant d'armes - Orléans LOIRET
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ALLAU (Jean) - Commandant d'armes - Orléans LOIRET
» MARDELLE (Alexandre) 70è de ligne Orléans (LOIRET)
» DAMON (Jean-Louis) Dragon 9ème Régiment Juranville (LOIRET)
» LÉPÏNE (Jean) Capitaine - 7è Léger - Orléans (LOIRET)
» DUNANT (Etienne) Capitaine 13è Chass à cheval Orléans LOIRET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les officiers et sous-officiers-
Sauter vers: