Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LARDENOY de (Antoine-Philippe) Fontainebleau SEINE-ET-MARNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: LARDENOY de (Antoine-Philippe) Fontainebleau SEINE-ET-MARNE   Dim 23 Déc - 22:19

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET
Sources : M. Jean-Pierre BIBET
Département de Seine-et-Marne
Arrondissement de Melun
Canton de Fontainebleau
Commune : FONTAINEBLEAU

LARDENOY (de) (Antoine-Philippe)
(1747 - ????)

COMTE
Député de la noblesse aux Etats-Généraux de 1789
Lieutenant-général
Gouverneur de la Guadeloupe
Gouverneur du château des Tuileries
Chevalier de la Légion d’honneur



Né en 1747, au château de Thermes en Champagne.
Inhumé dans le cimetière de Fontainebleau (Seine et Marne)

La sépulture existe encore de nos jours.


Le général comte de Lardenoy a donné avant et depuis la restauration, les plus grandes preuves de dévouement aux Bourbons.

Fonctions :
Député de la noblesse aux etat-Généraux de 1789.

Lieutenant général des armées du Roi, émigré et hostile à l’Empereur Napoléon 1er, sert dans l'armée des princes.
Revenu en France en 1814 au retour des Bourbons.
Commandant de la place de Toulon, en mars 1815.
Remplacé par le maréchal de camp Eberle sur ordre du prince d'Esssling.
Emigré à nouveau en Italie, lors des Cent-Jours.
Le 1er juillet 1815, ayant appris à Turin, où il avait passé tout le temps de l’interrègne, que les marseillais s’étaient prononcés pour la cause royale, il partit le 2 juillet 1815, ; arriva le 3 à Gênes, et s’y embarqua pour Marseille, il y était rendu le 13 juillet 1815. et il exécuta les ordres que Rivière lui donna pour le service du roi.
Lorsque le maréchal Brune eut quitté Toulon (1er août 1815), le général de Lardenoy prit, par ordre du marquis de Rivière, le commandement de la ville de Toulon, y surveilla et comprima les malveillants, parvint à y rétablir l’ordre et la tranquillité, et partit au mois de janvier 1816, honoré des regrets de tous les habitants.
A la fin du mois de mars 1816, le roi de Sardaigne mis à la disposition du roi de France, une grande croix de l’Ordre de Saint-Maurice et de Sardaigne que le souverain de France s’empressa de remettre au général de Lardenoy, comme récompense de ses services et de sa fidélité.
Le 23 avril 1816, le vicomte du Bouchage, ministre de la marine, adressa au général de Lardenoy sa nomination de gouverneur de la Guadeloupe par ordonnance royale du 11 avril 1816.
Le comte de Lardenoy arriva à la Guadeloupe le 22 juillet 1816, à bord de la frégate L’ »Aréthuse », commandée par le vicomte de La Meillerie ; il y fut bien reçu par les habitants, le 24 juillet 1816. et accueilli par le lieutenant-général Sir James Leith, commandant en chef des forces britanniques dans les Antilles, qui lui fit la remise de la Guadeloupe, le 25 juillet 1816, et partit le même jour pour la Barbade avec les troupes sous ses ordres, tandis que le gouverneur Bonapartiste de Linois fut arrêté et envoyé en Métropole.
Depuis cette époque, le comte de Lardenoy installé en qualité de Gouverneur, le 4 novembre 1816, s’est continuellement occupé à remplir les intentions du roi, en faisant tous ses efforts pour effacer les traces de la Révolution, qui pendant vingt-cinq ans a si cruellement désolé cette intéressante et fertile colonie. Il est parvenu en peu de temps à rapprocher les esprits, à éteindre les haines, à ranimer la culture, à protéger le commerce, et à rendre à tous les habitants les premiers besoins de la vie, la paix et la sécurité.
En 1817, le comte de Lardenoy transforme le Champ d’Arbaud en lieu de promenade, et l’entoure d’une double rangée de palmiers et de manguiers.
A son retour des Colonies, en 1823, le roi, pour récompenser ses services et lui prouver sa haute confiance, le nomma Gouverneur du château des Tuileries.

Décorations :
- Chevalier l'ordre royal de la Légion d’honneur.
- Grand’Croix de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis
- Grand’Croix de l’ordre de Saint-Lazare et de Saint-Maurice de Sardaigne.

Titres :
Comte.

Mention :
A donné son nom à une rue de Basse-Terre en Martinique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LARDENOY de (Antoine-Philippe) Fontainebleau SEINE-ET-MARNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LARDENOY de (Antoine-Philippe) Fontainebleau SEINE-ET-MARNE
» 2015: le 25/08 à 21h55 - Lumière étrange dans le ciel - Ovnis à Fontainebleau - Seine-et-Marne (dép.77)
» 77-Seine-Et-Marne
» 2008: Le 18/10 à 23h16 - OVNI en seine et marne - (77)
» Melun (Seine-et-Marne): « C'était gigantesque, plus grand qu'un porte-avions »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les ennemis de l'Empereur :: Les Français-
Sauter vers: