Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MORAND Charles-Antoine-Louis-Alexis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rémy Godbert
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 66
Localisation : Fouilloy 80 Somme
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: MORAND Charles-Antoine-Louis-Alexis.   Jeu 27 Déc - 20:55

Né le 04 juin 1771 à Largillat-Montbenoit (près de Pontarlier).
Décédé le 02 septembre 1835 à Paris.
Heberger image

Fils d'un avocat,il est destiné tout naturellement au barreau.Il obtient sa licence de droit en 1791 et débute comme avocat.
Il troque bien vite sa robe contre l'habit militaire et s'enrôle dans le 2ème bataillon du district de Pontarlier en 1792.
Il est capitaine en août 1792,puis lieutenant-colonel de son bataillon en septembre à l'armée du Rhin.
Affecté ensuite à l'armée du Nord comme commandant ,il se signale au siège du Quesnoy,à Hondschoote le 7 septembre 1793 et à Wattignies le 16 octobre.
Affecté à l'armée de Sambre et Meuse du général Scherer,il est sérieusement blessé à la cuisse au combat de Sprimont et doit être hospitalisé.
Dès son rétablissement,il intègre la 10ème division du général Bernadotte et se distingue à la bataille de l'Ourthe le 18 septembre 1794,à Aldenhoven le 2 octobre,à la prise de Kreutznach le 1 décembre 1795,au fort de Koenigstein le 26 juillet 1796 et au combat de Teining le 22 août 1796.
Il passe ensuite à l'armée d'Italie en janvier 1797,toujours dans la division Bernadotte,puis à l'armée d'Orient qui part en Egypte,il sert sous les ordres du général Desaix et participe comme chef de brigade à la bataille des Pyramides.
Il se fait remarquer par ses succès de Girgeh le 6 avril 1799,de El Ganaim et surtout de Samanhoud le 12 août,ce qui lui vaut d'être nommé adjudant-général chef de brigade et gouverneur de la province de Girgeh le 7 septembre 1799,en remplacement du général Friant promu général de division.
Affecté à l'état-major de l'armée,il est nommé général de brigade le 6 septembre 1800.

Rentré en France en août 1801,il est affecté au camp de Saint-Omer le 30 août 1803.
C'est au sein du 4ème corps de la Grande Armée de Soult qu'il participe à la bataille d'Austerlitz le 2 décembre 1805,où il est blessé d'un coup de feu.
Cela lui vaut le grade de général de division le 24 décembre 1805.


Le 14 février 1806,il remplce Caffarelli à la tête de la 1ère division du 3ème corps,commandé par le maréchal Davout.
Le 23 février le maréchal lui adresse ce courrier:"Vous ne devez pas douter,mon cher général,du plaisir que j'ai éprouvé lorsque j'ai reçu la nouvelle que vous deviez commander une des divisions du corps d'armée;l'estime et l'amitié que je vous porte en est une sûre garantie.Vous commandez une excellente division qui ne manquera pas de soutenir sa réputation entre vos mains.Je pars pour Munich,mais j'aurai à Ingolstadt le plaisir de vous renouveler l'assurance de mon estime et de mon attachement.Amitié."
Le général Morand gardera le commandement de cette glorieuse 1ère division jusqu'en 1813.


Il se distingue à Auerstaedt où il est blessé au bras par un biscaien .
Il participe à tous les faits d'armes du 3ème corps et il est de nouveau blessé à Eylau.
Le 7 juillet 1807,il est élevé à la dignité de Grand Officier de la Légion d'Honneur,avant de rejoindre le duché de Varsovie.
C'est là qu'il rencontre la jeune Emilienne Parisow,fille du comte Parisow,colonel au service du roi de Saxe,qu'il épouse à Varsovie le 10 janvier 1808 en présence du Maréchel Davout.


Le 24 juin 1808,il est fait Comte de l'Empire.

En 1809,il participe sous les ordres de Lannes aux batailles de Abensberg le 19 avril,de Landshutt le 21 avril et d'Eckmühl le 22 avril avant de rejoindre son 3ème corps pour combattre à Wagram le 6 juillet uù il est de nouveau blessé.
En 1810,il suit Davout à l'armée d'Allemagne mais une friction l'oppose alors au Prince d'Eckmühl,à tel point qu'il sollicite une autre affectation auprès du ministre de la guerre!!!.
Napoléon parvint à arranger l'affaire et n'elle n'eut pas de suite,mais elle témoigne tout de même des difficultés relationnelles de Davout avec ses officiers.
IL garde donc son commandement au sein du 1er corps d'observation de l'Elbe,puis dans la nuit du 23 au 24 juin 1812,il traverse le Niémen vers la Rusie.
Il a la machoire fracturée à la Moskowa le 7 septembre 1812,il est ensuite versé au 4 ème corps le 17 mars 1813.

Il se distingue encore à Lutzen,à Bautzen,à Dennewitz,à Hanau,à Hochheim et finit par prendre le commandement du 4ème corps à la place de Bertrand le 16 novembre 1813.
Chargé de la défense de Mayence de décembre 1813 à avril 1814.
Il se retire à Fontainebleau lors de l'abdication de Napoléon.


Fait chevalier de Saint-Louis par Louis XVIII,il reprend néanmoins le service de l'Empereur pendant les Cent-Jours.
Il est nommé Pair de France le 2 juin 1815 avant de participer à la bataille de Waterloo où il se distingue en reprenant Plancenoit.

A la Restauration,il est mis en non-activité et réformé sans traitement.
Condamné à mort par contumace par un conseil de guerre le 29 août 1816,il s'exile en Pologne,patrie de son épouse.
Il rentre en France et est acquité par un autre conseil de guerre le 14 juin 1819 er réintégré dans son grade le 12 janvier 1820.
Admis à la retraite le 17 mars 1825,il est nommé Grand Croix de la Légion d'Honneur le 18 octobre 1830 et pour la deuxième fois,Pair de France le 11 octobre 1832.

Il décède le 2 septembre 1835,même si ses rapports avec le maréchal Davout furent parfois difficiles,il ne fait aucun doute qu'il a largement contribué à la gloire du 3ème Corps.D'ailleurs Napoléon connaissait ses mérites puisqu'il écrivait en 1813:"Si je devais me battre,j'attache beaucoup d'importance à avoir la division Morand ."


Dernière édition par rémy Godbert le Mar 14 Jan - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rémy Godbert
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 66
Localisation : Fouilloy 80 Somme
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: portrait du général Morand   Lun 16 Nov - 12:15

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MORAND Charles-Antoine-Louis-Alexis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MORAND Charles-Antoine-Louis-Alexis.
» MORAND Louis-Charles-Auguste
» DESAIX Louis Charles Antoine - Général
» BOURCIER (François-Antoine-Louis) Comte - Général de divisio
» POPON de MAUCUNE Antoine-Louis . général

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: