Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Napoléon et la Nation française ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Napoléon et la Nation française ...   Ven 18 Jan - 20:30

S'adressant à Benjamin Constant, après sa deuxième abdication, Napoléon disait avec tristesse :

"-Les Français m'ont abandonné avec la même facilité qu'ils m'ont accueilli" (Cent jours auparavant, s'entend...)

A Sainte Hélène, l'Empereur les évoquera de nouveau, telles des "girouettes", leur reprochant leur versatilité politique, tout en leur accordant le bénéfice du "vice innocent" ...

Cependant dans la haute bourgeoisie, là où l'on ne rencontrait pas le plus grand nombre de ses fidèles, on en a vu mener le combat pour Lui, en 1815, comme ils l'avaient déjà fait en 1812 et 1814 ...

Ne pouvons-nous alors en tirer la très logique conclusion que condamner Napoléon reviendrait à condamner les Français ?

N'a-t-il pas, en effet, été le seul, toutes époques confondus et jusqu'à la nôtre, à s'identifier aussi bien à un peuple tout entier ?

Et même si cela n'empêche pas "la légende noire" de subsister, il n'en reste pas moins vrai que la Nation française, que'elle le veuille ou non, reste étroitement liée à Napoléon !

Le monde de la France littéraire, artistique, universitaire, a versé pour Lui des océans d'encre, des hectares de toile et des tonnes de marbre, pour évoquer toutes les faces de son génie...

Curieusement, si les Français ne cessent de parler de Lui, par le biais des oeuvres si nombreuses, des Instituts, des lieux de souvenirs consacrés à Napoléon, des reconstitutions en souvenir des combats du Grand Capitaine et de sa Grande Armée, hé bien en même temps que cette réalité toute positive, nous trouvons l'Etat pour qui, semble-t-il, Napoléon 1er n'existe pas ...
Pour preuve de cette ignorance feinte, nous pouvons lister l'absence de commémorations officielles, de monuments là où il en faudrait, de rues, de stations de métro, rien ou si peu, pour témoigner de la reconnaissance de l'Empereur des Français par la Nation française ! ...

En revanche, l'on a fait la part belle aux rois !

Concernant les rues à Paris, en cherchant longtemps, on trouve la rue Bonaparte ... Alors que le souffle de Napoléon balaie la capitale toute entière, l'amour de l'Empereur semble être un amour interdit !

Quant au tombeau des Invalides, aménagé sous le Second Empire, il ne sert qu'à attirer une foule impressionnante de touristes, sauf peut-être aussi, qui sait ? ... A rassurer les gouvernements successifs sur le fait que Napoléon est mort .... S'il l'est vraiment ...

Quelle conclusion tirer de ces affligeantes constations ?

Pourquoi la République française déborde d'enthousiasme lorsqu'il s'agit d'honorer la mémoire des rois, et se montre si frileuse dès qu'il s'agit de leur Empereur ?

Considère-t-elle comme étant déplacé de rendre hommage à un "Rival" à qui elle doit tant ? Pauvre France, comme ton ingratitude te rend laide !

Serait-elle finalement trop orgueilleuse, et en même temps trop faible pour Le reconnaître à sa juste valeur ?

En définitive, il semblerait que Napoléon constitue pour la République française "le problème insoluble", ainsi que l'exprime l'éminent historien, Maurice Agulhon.




Quoiqu'il en soit ....... VIVE L'EMPEREUR ! sunny




salut


Dernière édition par le Ven 18 Jan - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lukian54

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 82
Localisation : BRIEY 54 LORRAINE
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: les rues de paris   Ven 18 Jan - 22:07

I love you I love you I love you
Chère Josephine Vos remarques sont pertinentes et c'est bien vrai que la République n' as fait trop d'effort pour honorer Napoléon.. Je me souviens qu'il y longtemps on voulait que la Place de l'Etoile soit dénommée "Place napoléon" ce fut un tollé et puis après la mort du Général de Gaulle, c'est lui qui hérita des lieux ! !
Comme vous le dite, il y a au quartier latin, près de Saint germain, cette petite rue Bonaparte... c'est peu...
:viv:o:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Sam 19 Jan - 1:13

Selon moi, la France contemporaine souffre de la comparaison avec celle du Premier Empire.
Sa gloire, son lustre et son aura ont disparu.
Et cette sans doute cette comparaison peu flatteuse qui la rend frileuse lorsqu'il s'agit de commémorer celui qui fit tant pour que le nom français brille au firmament de la postérité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lukian54

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 82
Localisation : BRIEY 54 LORRAINE
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Sam 19 Jan - 10:44

salut salut salut
Cher Percy
Souvenez-vous, en 2005, la France a dédaigné les commémorations de la bataille d'Austerlitz... rien non plus pour le bicentenaire d'Iéna, rien pour Eylau, rien pour Friedland... Cette année c'est le bicentenaire de la guerre d'Espagne.. On fera l'impasse... comme d'habitude.. heureusement que les sociétés d'Histoire se chargent de maintenir la "Mémoire" des événements. cordialement
salut salut salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bicentenaire



Nombre de messages : 449
Age : 54
Localisation : Gradignan (33)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Sam 19 Jan - 11:55

Oui, car sans elles, Napoléon 1er risquerait d'être encore plus mort et enterré qu'il ne l'est... Rolling Eyes

Bicentenaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theatredelarcenciels.centerblog.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Sam 19 Jan - 15:36

Bonjour,

Bien entendu il n'y a pas de rue Bonaparte ou Napoléon à Berlin. Du temps de la présence française, il y eut un quartier Napoléon, ou stationnaient le 11° RCH et le 46° RI.
A une autre époque cela aurait fait hurler notre Sergent Lombard, il y a une rue Bernadotte à Berlin ?! Je pense que c'est plus pour reconnaître le roi de Suède, que le général de l'Empire.
A Berlin il y a la rue de France, rue des français, la place des parisiens, rue de la commune de Paris, la cathédrale des français, " l'hôpital de la Charité " en français dans le texte etc... Je ne pense pas qu'il y ait a Paris une rue de Berlin ou d'Allemagne, ainsi va le choix des hommes avec leurs contradictions.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Sam 19 Jan - 19:31

Ce qu'il importe de mettre ici en exergue, et c'est bien là l'essence même de mon propos, c'est cette relation pour le moins étrange, que l'on constate au fil des régimes successifs, entre Napoléon et les Français ...

Cette relation demeure complexe, et revêt diverses formes ...

Pire, lorsqu'il est question d'officialiser certains évènements à la gloire du Grand Homme, la-dite relation semble inavouée, pour ne pas dire inexistante ...

Attitude ô combien incohérente, si l'on considère que l'Empereur a été, tout à la fois, l'incarnation de la gloire nationale, le garant de la Révolution ainsi qu'un principe d'autorité, pour reprendre l'expression de Guizot...

Les dirigeants français des régimes successifs ressemblent à des albatros, échoués sur le pont des paquebots ...
Attachés par l'Histoire à la gloire de leur impériale souverain, comme ces oiseaux à leurs trop grandes ailes que le sol rend infirmes, ces français ne savent pas intégrer leur Empereur de façon harmonieuse, dans leurs versions officielles de l'Histoire de France !...
Et à la façon des albatros, ils évoluent en trébuchant à chaque période où le devoir de mémoire s'imposerait ...

Tous, invariablement, demeurent équivoques, timorés, voilant honteusement l'une des périodes les plus glorieuses et brillantes de notre Histoire ...

Et même si les choses s'avéraient plus simples, c'est-à-dire si les Français perdaient cette ancestrale coutume de cultiver une opposition très critique vis-à-vis de Napoléon et de sa "légende", le moyen le plus efficace de remédier à cette situation ne consisterait certainement pas dans le fait de l'ignorer ...

Pourtant, c'est le constat qui nous est imposé, l'ignorance ou l'indifférence arrangeant bien certains esprits, en manque de sincérité, voire d'honneteté avec leur passé.

Et les exemples ne manquent pas, qui vont de la commémoration officielle glorifiant une création spécifique au Premier Empire, tel l'émission d'un timbre marquant le bicentenaire de la Légion d'Honneur, tout en passant sous silence l'Empereur Napoléon , jusqu'au comportement , bien plus grave encore, visant au financement accordé par le gouvernement français pour des investigations universitaires regardant l'histoire de la monarchie, de la Révolution, ou encore de l'histoire médiévale ou contemporaine, et, parrallèlement, son refus de subventions, à une certaine époque, dès lors qu'il s'agissait d'aider et de promouvoir les études napoléoniennes ...

Enfin, trouvera-ton "normal" que l'un des plus prestigieux ouvrages de notre Histoire, "Les lieux de mémoire" , comportant de sérieuses études émanant d'érudits français, ne signale rien ou presque rien sur Napoléon et ses idées ??

Mais pour consoler nos coeurs de napoléoniens, voyons plutôt dans cette frilosité et dans cette passivité viscérale affichées par les gouvernements français, une autre façon pour notre Empereur d'être Grand ...

... Si Grand qu'il fait encore frémir et trembler notre Pays ...

... Si Grand que ses idées et la force qu'Il exerce toujours sur l'inconscient (ou le conscient) français, semble être une menace pour la République française qui se refuse obstinément et ridiculement à compter parmi ses personnages historiques, un Génie qu'elle ne parvient pas à comprendre ...





salut
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Sam 19 Jan - 20:37

Cet ostracisme orchestré par les autorités de l'Etat envers une figure historique de cet accabit est en grande partie responsable des tentatives de discrédit dont l'Empereur est victime de la part de ceux qui ne voient en lui qu'un tyran, un boucher sanguinaire, voire un génocidaire patenté.
L'attitude frileuse du gouvernement à son égard encourage ainsi les amalgames inommables qui relient le Premier Empire au Troisième Reich nazi et les raccourcis nauséeux qui font de Napoléon le précurseur d'Hitler.
Nos gouvernants auraient-il oublié, comme le faisait remarquer Montesquieu, qu'"une injustice faite à un seul est une menace faite à tous" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc

avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Riom Auvergne & Bourbonnais
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Sam 19 Jan - 20:48

rapentat a écrit:
Bonjour,
A Berlin il y a la rue de France, rue des français, la place des parisiens, rue de la commune de Paris, la cathédrale des français, " l'hôpital de la Charité " en français dans le texte etc... Je ne pense pas qu'il y ait a Paris une rue de Berlin ou d'Allemagne, ainsi va le choix des hommes avec leurs contradictions.

La chaine Franco-Allemande ARTE dans son émission "Karambolage" a relevé le fait et a expliqué que tout ce qui se référait à l'Allemagne dans la capitale à été debaptisé en 1914, pour remedier à cette absence la Mairie de Paris a baptisé un ridicule petit square "square de Berlin"
What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lukian54

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 82
Localisation : BRIEY 54 LORRAINE
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Sam 19 Jan - 21:06

salut salut salut
Il faut bien admettre qu'après la guerre, il n'était pas facile de glorifier l'Allemagne et le peuple allemand... le temps efface les plaies et peu à peu on essaye d'oublier, mais par exemple dans ma commune d'origine il y a une rue des "Martyrs" en plus petit on a écrit : de la barbarie allemande..
Pendant la retraite de 1944, 22 personnes ont été fusillé en représailles comme les pendus de Tulle... il n'y a pas une commune de ma région qui n'a pas de stèles avec des noms de résistants ou de maquisards ou d'otages exécutés pendant cette guerre..
c'est difficile de chasser ces faits dans les mémoires...
Ceci dit vive l'Empereur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Sam 19 Jan - 23:32

Bonsoir,

Il fallait en parler ... Voici l'écho de notre conversation sur le sujet ... Wink




Chers amis de l’Institut Napoléonien Mexique-France,

En poursuivant les efforts que d’autres personnalités et institutions ont réalisés par le passé, l’INMF lance à son tour une campagne dans les pays latino-américains et hispaniques en général afin de sensibiliser les autorités de la Ville de Paris sur l’importance de mettre fin à la proscription injustifiée dont est victime la figure de l’Empereur Napoléon, inspirateur et promoteur de l’indépendance des pays d’Amérique Latine.

Vieux débat, il est toutefois toujours douloureux de constater qu’aucun endroit à Paris ne porte le nom de l’Empereur si ce n’est, de façon par trop timide et quelque peu biaisée, la rue Bonaparte du 6ème arrondissement.

Dans ces conditions, dans la perspective des prochains bicentenaires de l’indépendance des pays américains qui se succéderont à partir de 2010 (Mexique), l’INMF se mettra en contact avec M. le Maire de la Ville, M. Delanoë, afin de solliciter ce que cette situation déraisonnable soit enfin corrigée, en présentant notamment les deux propositions concrètes énoncées ci-dessous.

Bien entendu, cette initiative ne se limite guère au monde hispanique exclusivement, et toutes vos manifestations de soutien seront plus que bienvenues. Il vous suffira de nous envoyer un courriel accompagné d’une copie (Cc) pour M. le Maire, contenant le message suivant :

M. le Maire, en soutien à la « Pétition pour la Mémoire de l’Empereur », organisée par l’Institut Napoléonien Mexique-France, nous demandons que pleine justice soit rendue à l’Empereur en nommant officiellement l’Esplanade des Invalides « Esplanade Napoléon Ier », et/ou en rebaptisant formellement à son tour la Colonne dite Vendôme « Colonne de l’Empereur »: http://inmf.org/petitionnapparis.htm

Les références pour l’envoi de votre courriel sont les suivantes :

A: (Institut Napoléonien Mexique-France) instituto_napoleonico@inmf.org, info_inmf@yahoo.com.mx

Cc: (M. Bertrand Delanoë, Maire de Paris) contact@bertranddelanoe.net

N’hésitez pas à faire circuler ce communiqué, puisque seuls nos efforts combinés seront susceptibles de susciter une réaction.

Merci beaucoup d’avance....

Et n'hésitez pas non plus à ajouter votre voix ! Wink






salut



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Instituto Napoleónico México-Francia, INMF - Institut Napoléonien Mexique-France, INMF
Revenir en haut Aller en bas
FRIEDLAND
Modérateur principal
Modérateur principal
avatar

Nombre de messages : 1012
Age : 49
Localisation : CHAMPAGNE
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Dim 20 Jan - 0:17

Encore une fois, ma chère JOSEPHINE, vous vous êtes surpassée ... I love you queen flower


VIVE L'EMPEREUR ... !!!


Très Amicalement FRIEDLAND sunny study salut

_________________
"Sur quoi pourrait-on m'attaquer qu'un historien ne puisse me défendre ? ... Les faits parlent d'eux-mêmes, ils brillent comme le soleil ..." NAPOLEON 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tirmaillyforum.com/mildot/index.php?sid=4d9162e5d6458
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Dim 20 Jan - 0:29

Mais non, mais non, mon Cher Friedland ! Embarassed

Vous savez bien que ce n'est pas moi, mais tout ce qui touche à l'Empereur, qui est GRAND ! sunny




Pour l'Empereur



salut
Revenir en haut Aller en bas
lukian54

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 82
Localisation : BRIEY 54 LORRAINE
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Dim 20 Jan - 11:41

salut salut salut
Chère Joséphine, j'ai été contacté par Eduardo et je signerai la pétition
bonne journée
I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lukian54

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 82
Localisation : BRIEY 54 LORRAINE
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Pétition   Mer 23 Jan - 0:17

I love you I love you I love you
Chère Joséphine
C'est fait j'ai signé la pétition
A bientôt
:viv:o:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Mer 23 Jan - 0:23

Cher Lukian,

.... Pour L'EMPEREUR ... MERCI ! sunny



Yoda




salut
Revenir en haut Aller en bas
lukian54

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 82
Localisation : BRIEY 54 LORRAINE
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Mer 23 Jan - 11:20

Pour l'Empereur Chère Joséphine je voudrai annoncer une conférence à Nancy où dois-je faire la promotion de cette manifestation
Merci ...
:viv:o:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Mer 23 Jan - 15:37

... Dans le salon : ACTUALITES NAPOLEONIENNES, cher Lukian ... Wink




salut
Revenir en haut Aller en bas
lukian54

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 82
Localisation : BRIEY 54 LORRAINE
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Mer 23 Jan - 16:35

:viv:o:
Merci chère Joséphine je vais le faire
Je viens d'envoyer la pétition à Bertrand Delanoé et je souhaite que cette requète obtienne satisfaction.
A bientôt
:[img]http://gs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferracci

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 61
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Napoléon et la Nation Francaise   Mar 29 Jan - 17:50

"Lorsque je cesserai de remporter des victoires,on me brisera
comme du verre "

Il l'avait predit avec toute sa lucidité sur la nature profonde des
hommes, grands dans la victoire , ingrats et mesquins dans la défaite.

:viv:o:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lukian54

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 82
Localisation : BRIEY 54 LORRAINE
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Mar 29 Jan - 22:39

salut salut salut
L'Empereur était lucide, il savait que son trône était fragile et qu'il se devait de triompher pour se maintenir à son rang.
Pour l'Empereur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bicentenaire



Nombre de messages : 449
Age : 54
Localisation : Gradignan (33)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Mar 29 Jan - 23:59

Chère Joséphine, le sujet que vous avez posté m'intéresse beaucoup car je suis un peu le même "fil" que le vôtre. Je pense que le désintérêt que portent les Français à Napoléon vient de facteurs complexes qui sont le fait des classes dirigeantes de notre pays depuis 1871. La III° République n'aida pas à faire de Napoléon un "héros positif". L'ostracisme qu'a dû subir Napoléon III a fait ressortir Napoléon 1er en "super héros inaccessible". Inaccessible, donc trop hors normes.
Un des problèmes majeurs auxquels les classes dirigeantes ont été confrontées réside dans un fait : La personnalité de l'Empereur (et là, j'écris avec un grand E, parce que ce souverain a fait et continue à faire de l'ombre, beaucoup d'ombre aux hommes de pouvoir) est incontournable. Pourquoi ? Parce que Napoléon 1er est la marque de la souveraineté de la France. Là, il dérange. Comme Robespierre, comme De Gaulle. je ne cherche en rien ici à comparer ces trois hommes entre eux. Mais Napoléon a imprimé la marque ineffaçable de la souveraineté de notre peuple. Impossible de l'ignorer. Alors ? Effacer son nom des livres d'histoire ? Impossible. Empêcher qu'on publie sur lui ? Impossible. Que reste-t-il ? L'honorer, certes, mais de manière à gommer les circonstances qui l'ont poussé à régner comme il l'a fait. Seuls les associations historiques napoléoniennes se dévouent honnêtement à faire ressortir toutes les dimensions de l'homme et du politique Napoléon.
L'image donnée de lui par les médias, l'enseignement, est, d'une manière générale, plutôt négative. Napoléon est réduit alors au rôle de conquérant sanguinaire. J'avais parlé de l'après-1870, et force est de constater que les difficultés des bonapartistes, renforcées par la loi d'exil des débuts de la III° République, n'ont rien fait pour favoriser une image très positive de l'Empereur. Je suis en train de lire le livre de Laetitia de Witt Le prince Victor Napoléon et je comprends mieux, maintenant, les difficultés auxquelles la famille impériale a eu à faire face. N'étant plus aux prises avec les réalités du pouvoir et du peuple, les Napoléon vivent dans le culte du souvenir. Le général Boulanger fit aussi beaucoup de mal. Son image médiatique était forte, et celle de Victor était moindre, même si Victor eut fait un bon empereur. Je n'en doute pas. Mais voilà, Boulanger jouait sur son image pour recueillir ses suffrages. De même, au cours de l'affaire Dreyfus, les contradictions internes aux valeurs napoléoniennes n'aidèrent pas Victor à se faire une opinion solide sur la question. Tiraillé entre son respect pour l'armée et son respect pour les juifs, hérité de l'oeuvre de Napoléon Le Grand qui fut le premier souverain en Europe à doter les juifs d'un statut officiel, le prince Victor Napoléon ne fut guère convaincant pour les bonapartistes qui, vivant en métropole, se laissèrent aller à croire à la prétendue "trahison" de Dreyfus... Pourtant le bonapartisme originel est exempt d'anti-sémitisme. Le bonapartisme actuel aussi, Dieu soit loué. il a su tirer les leçons du passé, ce qui n'est pas donné à toutes les formations politiques, hélas. L'image de Napoléon flotte donc, dans les esprits, comme un fantôme formidable. Qui fait peur, qui inquiète avec toutes les guerres qui lui sont attachées. Mais celle-ci reste tout de même attachante. Pourquoi ? Est-ce le fantôme d'une ancienne fierté qui était fierté de tout un peuple, qui séduit encore ? Bien sûr, personne ou presque n'oserait dire qu'il aime l'Empereur, mais les choses comprimées par les faits, ne seraient-elles pas destinées à exploser, un beau jour, au grand jour ? Souhaitons le.

Bicentenaire salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theatredelarcenciels.centerblog.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Mer 30 Jan - 0:30

Cher Bicentenaire,

Je partage tout-à-fait votre analyse ; elle reflète la vérité de cette société constituée d'individus qui ne reconnaissent de grandeur qu'en eux-mêmes ...

... Parce-que l'individu manque d'honneteté bien souvent, et d'humilité plus fréquemment encore, ses sentiments de supériorité le font se mouvoir telle une marionnette suspendue sur le devant de la scène, maintenue par les fils de la médiocrité ...

Pendant que dans l'ombre, ou la semi-obscurité, oeuvrent des têtes bien-pensantes, intègres et dépourvus d'hypocrisie, qui savent reconnaître la beauté et la grandeur des autres ...

Si tout ceci se vérifie déjà dans notre monde, alors imaginez-vous un seul instant que l'on prenne pour modèle un Homme disparu depuis bientôt deux cents ans ??
N'est-ce point, pour certains, pure folie ?

N'est-il pas plus aisé de critiquer, de calomnier et de tenter de véhiculer une image négative du Grand Homme ?
Ne se rend--on pas plus intéressant de la sorte ?

Ce piètre comportement n'appartient qu'aux hommes faibles, qui ne trouvent de force apparente que dans leurs propos, tantôt véhéments, tantot ironiques, mais toujours calculateurs dans le but d'avilir.

Oui, le Grand Homme effraie encore ceux qui le trahissent de nos jours, et c'est pour masquer leur peur qu'ils se cachent derrière d'infâmants propos.
Ils sont fiers de Lui, vous avez raison, Cher Bicentenaire ...

Fiers, certes, ils le lui doivent bien cette fierté, car ils jouissent, tout comme nous, de tous les fruits qu'Il nous a laissés, mais jamais ils n'auront cette dignité, cette grandeur d'âme et cette honneteté intellectuelle pour l'exprimer haut et clair, que ce fusse dans des discours, en citant Napoléon pour modèle ou l'une de ses oeuvres innombrables dans l'impressionnant héritage qu'Il nous a laissé ...

Sans prétention aucune, j'ose dire que j'aime l'Empereur ...

Je n'ai pas à m'en cacher, c'est la moindre des reconnaissances que je lui dois, et je sais que cette audace là, jamais ne me nuira !




salut
Revenir en haut Aller en bas
lukian54

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 82
Localisation : BRIEY 54 LORRAINE
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Mer 30 Jan - 11:09

:viv:o:

Chère Joséphine
Votre amour pour l'Empereur vous honore, mais rassurez-vous , vous n'êtes pas la seule à l'aimer.. Le prestige la gloire et l'honneur de la France doivent beaucoup au Grand Homme que nous vénérons.. Quand à ces détracteurs aussi nombreux soient-ils, jamais ils ne pourront faire oublier l'oeuvre immense de Napoléon. Personnellement, quand je pensais avoir fait le tour des questions militaires, des campagnes, des batailles, des victoires et des quelques défaites; je me suis lancé dans l'étude de l'oeuvre civile de l'Empereur.. Alors dans ce domaine, éclate tout le génie de Napoléon.. du sauvetage des monuments mutilés par la Révolution à la mise en place des Institutions, et tout cela réalisé dans un temps relativement court, le Petit Caporal force l'admiration.
Ma chère Impératrice, l'admiration et l'amour de l'Empereur que vous avez élevés à la hauteur d'un culte, montre à la fois vos connaissances et votre culture. C'est toujours un grand plaisir de lire vos articles..
Laissez-moi crier : Vive l'Empereur et vive l'Impératrice Joséphine..
I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bicentenaire



Nombre de messages : 449
Age : 54
Localisation : Gradignan (33)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   Mer 30 Jan - 15:23

Je m'associe au hourra vibrant de Lukian Very Happy et j'en profite pour dire que j'apprécie que notre impératrice m'ait bien compris. Il me semble aussi que notre société se compose en grande partie de gens qui ne reconnaissent comme grandeur qu'eux-mêmes... Et j'approuve la suite. J'en profite également pour vous dire que j'ai signé la pétition mexicaine... Wink

Bicentenaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theatredelarcenciels.centerblog.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Napoléon et la Nation française ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Napoléon et la Nation française ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Napoléon et la Nation française ...
» Initiation à la vie politique Française Option B
» [Autorité héraldique] [BELGIQUE] Communauté française de Belgique : du nouveau !
» Petit débat sur la nécessité d'inscrire la gastronomie française au patrimonie mondial de l'UNESCO
» [En ligne] Armorial de la noblesse française (XVII-XIX)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: