Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GRAINDORGE Jean-François - Général et baron d'Empire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rémy Godbert
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 66
Localisation : Fouilloy 80 Somme
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: GRAINDORGE Jean-François - Général et baron d'Empire.   Ven 22 Fév - 21:17

Né le 1 juillet 1772 à Sainte-Croix ( Manche ).
Décédé le 01 octobre 1810 à Carquejo (Portugal ).

Il entra au service le 20 septembre 1791 comme lieutenant à la formation du 1er bataillon des volontaires de l'Orne,devenu la 37ème demi-brigade d'infanterie de ligne et fit les guerres de 1792 à 1793 à l'armée du Nord.

Le 11 juin 1792,près de Grissole,en avant de Maubeuge,il fut blessé d'un coup de feu à la cuisse droite.
A la bataille d'Hondschoote,le 8 septembre 1793,il s'empara d'une redoute placée sur la route et y reçut un coup de feu au travers du corps.
Le 9 du même mois,à Bergues,il contribua à la prise des redoutes qui défendaient les approches de cette place.Un grand nombre d'anglais furent pris ou tués et toute l'artillerie tomba au mains des français.
En entrant dans la ville,il reçut un nouveau coup de feu au travers du corps...
Lors de la bataille de Neuwied,il fit prisonnière toute la garnison et s'empara de l'artillerie.


Nommé capitaine le 8 vendémiaire an II,il prit part aux opérations de l'armée de Sambre et Meuse pendant les ans II,III,IV et V.
Au blocus de Charleroi,il reçoit quatre coups de sabre dont trois sur la tête et un sur le bras gauche.
Le 19 fructidor an III au passage du Rhin,il fut atteint d'un coup de feu au genou gauche.
Le 14 messidor an IV,il est nommé chef de bataillon sur le champ de bataille par le général en chef Hoche.


Passé à l'armée d'Helvétie,il y fit les campagnes de l'an VI et de l'an VII.
Le 8 thermidor,il est à Davol,dans les gorges de Lanquarte où il soutint pendant onze heures avec cinq compagnies seulement,les attaques de quatre régiments autrichiens et de six compagnies du prince d'Orange.
Il parvint non-seulement à les arrêter mais encore à les forcer de se retirer après avoir essuyé des pertes considérables;il fit même 150 prisonniers...
Le général en chef Masséna,témoin de sa conduite,le nomma chef de brigade sur le champ de bataille.

Employé à l'armée du Rhin en l'an VIII et IX,il commandait l'avant-garde le 3 vendémiaire an VIII au passage de la Limoth où il enleva plusieurs bouches à feu et cinq drapeaux aux russes.

Il fut affecté à la tête du 36ème régiment de ligne le 16 brumaire et confirmé dans son grade par arrêté du premier Consul du 29 vendémiaire an IX.
Il tint garnison à Aix la Chapelle pendant les ans X et XI et fut employé au camp de St-Omer pendant les ans XII et XIII.

Membre de la Légion d'Honneur le 19 frimaire an XII et officier de l'ordre le 25 prairial suivant.
Nommé général de brigade le 12 pluviose an XIII.

Affecté à la 1ère division le 11 ventôse puis à la réserve d'infanterie de Lille le 29 floréal.

Commandant une brigade de la 2éme division du 5ème corps de la Grande Armée pendant les campagnes de l'An XIV,il combattit à Durenstein le 20 brumaire an XIV,à Saalfeld le 10 octobre 1806,à Iena où il fut blessé le 14 octobre,à Pulstusk le 26 décembre,à Ostrowno et à Stanislasvowa les 3 et 15 février 1807.
Le 16 février,il est à Ostroleka où Le général en chef Savary lui ordonna d'attaquer la division russe qui avait pris position à Rossaga.Il commença l'attaque avec le 1er bataillon du 21ème léger qu'il fit soutenir par le 2ème bataillon et par le 100ème régiment de ligne.Rien ne résista à l'impétuosité de ces troupes et de leur intrépide chef,ils culbutèrent l'ennemi,le poursuivirent pendant deux lieues,lui tuèrent et blessèrent près de 2000 hommes,firent des prisonniers et prirent 3 canons et 1 drapeau.
Toute cette brigade se couvrit de gloire.


Le 15 octobre 1807,il est affecté au 1er corps d'observation de la Gironde,puis passa au 8ème corps de l'armée d'Espagne le 17 novembre 1808 er servit en Espagne et au Portugal.
Créé Baron de l'Empire en 1808 puis commandeur de la Légion D'Honneur le 21 août 1807 en récompense de ses honorables services.

Gièvement blessé à la bataille de Buçaco au Portugal le 27 septembre 1810,il mourut des suites de ses blessures le 1 octobre suivant à Carquejo.

Son nom est inscrit sur L'Arc de Triomphe de l'Etoile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
GRAINDORGE Jean-François - Général et baron d'Empire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GRAINDORGE Jean-François - Général et baron d'Empire.
» FLAMAND (Jean-François) Baron - Maréchal de camp
» Tristes Afriques d'Isabelle et Jean-François Lagrot
» Jean-François LE GONIDEC
» RÉMY (Jean-François) - Capitaine - 24è de ligne -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: