Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Napoléon, ou le talent artistique ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Napoléon, ou le talent artistique ...   Mar 4 Mar - 14:23

Si beaucoup se targuent de "connaître bien" Napoléon, plus rares sont ceux qui ont su percevoir en Lui l'incontestable Artiste qu'il fut ...

Je ne m'attacherai pas à développer ici le piètre comportement de ses contradicteurs qui, non contents de réfuter des vérités historiques, affichent l'insolence de nier des études sérieuses , afin de mieux masquer leur ignorance ...
Totalement dépourvus d'honneteté intellectuelle, ils passent leur temps à essayer de ternir l'image du Grand Homme, temps doublement perdu puisqu'ils ne parviendront, bien sûr, jamais à leurs fins.

Toutefois, aussi grotesque et affligeant que se révèle un tel comportement, il ne serait qu'un moindre mal si la perversité qui lui sert de cadre n'entrainait dans son funeste sillage, quelques esprits honnêtes, mais déstabilisés du fait d'un manque de subtilité dans l'appréciation du sujet ; ce qui, au final tendrait à les excuser...

C'est donc pour eux que je reprends la plume, afin qu'ils puissent restituer sans scrupules aucuns, l'un des éléments les plus marquants de la personnalité de Napoléon ...

Il fut, en effet, un Artiste à part entière, et à titre, il convient de lui reconnaître, encore bien plus qu'une facette de son "génie multiple", l'essence même de sa personne ; et force est de constater qu'il fut le "Poète de l'action", et, d'ailleurs, de chacune des actions qu'il entreprit.

Avant d'être un militaire, il est un poète ; avant d'être un grand Capitaine, il est un Grand Homme, et il importe d'avoir intégré cet aspect de sa personnalité, pour comprendre toutes ses actions, qu'elles fussent, pour les plus essentielles, d'ordre militaire ou politique.

Jusqu'en 1809, toutes ses guerres, aux rapides victoires, sont des oeuvres d'art parfaites, parce qu'il en est le seul Architecte, et qu'il n'est point besoin de rappeler ici sa fascinante manière de les penser, de les planifier, enfin de les mener ...

Après 1809, si les batailles s'avérèrent plus longues, moins décisives et aux procédés plus couteux, pour les raisons que nous connaissons tous, et qu'il faut attribuer aux conditions, changeant bien souvent avant que ne commence l'action par elle-même, hé bien nous retrouvons malgré tout, encore et toujours l'Artiste, cette fois, Chef d'un admirable orchestre, dont tous les musiciens vivaient dans sa tête et dans son coeur, mais qui, faute d'une trop grande multiciplité, venue de tous horizons, n'apercevaient plus les gestes de leur Chef suprême, et devenaient de fait, également "invisibles" par ce dernier ...

Et l'on pourrait continuer encore ... Car il ne fut pas seulement "Chef d'Orcheste", mais encore "Imprésario", se préoccupant du logement de ses exécutants, de leur nourriture, de sa propre publicité, de l'exploitation financière et morale de ses immenses "concerts" ...

Oser, c'est bien là la pièce essentielle du jeu de l'Artiste, et aussi la plus irrésistible de son génie ...

L'intuition du "possible", qui est toute la poésie, enfante alors une seconde réalité qu'il n'a plus qu' à cueillir ... Napoléon ne subit pas, mais il imagine ses batailles, et seul un Artiste est capable d'imaginer dans un tel domaine...
Et cette façon qu'il avait d'imaginer la guerre et de la réaliser, conférait à celle-ci, inéluctablement, un art vivant...

Bien sûr, il s'agit là d'un Art supérieur, germé dans un esprit hors du commun, mais on ne peut, honnêtement, le contester ... si tant est qu'on ait eu la chance de le percevoir ...

Nous sommes donc bien loin d'un Napoléon écrivant de la musique, dansant un quadrille ou chantant l'un de ces airs qui ravissaient le coeur des Soldats !

A l'heure où la plupart des véritables Historiens , ou des non moins nombreux "pseudo-historiens" se donnant pompeusement le titre des premiers, ne voient plus l'Histoire qu'à la lumière falsifiée d'un esprit de parti sur lequel plane l'ombre dévastatrice de la désinformation, il devient impératif de rendre justice à Celui qui, sans ses formidables atoûts, ne nous aurait pas légué un si riche et si bel héritage, que, là encore, les hommes de peu d'honneur discuteront lamentablement, se souciant peu de la risée de leur auditoire ...

Sachons donc nous élever parfois, pour découvrir, au-delà des consternations générées par la vision du "premier degré", les somptueuses richesses que peu d'âmes dans l'Histoire peuvent s'enorgueillir d'avoir possédées.




salut
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Mer 5 Mar - 1:09

Sans vouloir être à l'origine d'une polémique stérile, je considère néanmoins quelque peu déplacé le fait d'assimiler les guerres napoléoniennes à de prodigieux concerts de même que celui de comparer Napoléon à un chef d'orchestre hors pair.
Je n'entends évidemment pas contester son génie militaire et son exceptionnelle science du combat, mais le rapprochement avec des oeuvres lyriques me paraît cependant pour le moins incongru.
Cela reviendrait à ranger dans la même catégorie que l'Empereur un Mozart, un Strauss, voire un Von Karajan ou encore un Pavarotti !
Mon ouverture d'esprit est grande, mais là, j'avoue que je coince.
D'autant que je ne peux m'empêcher de penser aux millions de victimes de ces "chefs d'oeuvre", ce qui constitue, vous en conviendrez, une sérieuse fausse note dans la composition de la mélodie.
Une bataille, si glorieuse soit-elle, ne sera jamais à mes yeux une oeuvre d'art !
Ma conception des choses et ma sensibilité se refusent tout simplement à cette audacieuse comparaison.
Sachez encore, chère Joséphine, que je ne me livre pas ici à une attaque personnelle, mais que je vous fais part de ma divergence d'opinion sur ce sujet.
Sans animosité aucune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bicentenaire



Nombre de messages : 447
Age : 53
Localisation : Gradignan (33)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Jeu 6 Mar - 23:50

Eh ben... La violence bien-pensante fait rage sur ce forum !... Shocked Un médecin , êtes-vous sûr ? Je veux bien croire aux vertus de l'humour, mais tout de même... Il me semble que notre Joséphine n'en a nul besoin. Qui aurait dit que vouloir faire montre d'un tant soit peu de passion pour son personnage historique favori eût pu attirer tant de commentaires ? Et qui plus est, sur un forum napoléonien !... Enfin si quelque chose gêne quiconque, nul ne doit se croire obligé de rester. C'est un effet de votre liberté si vous êtes inscrit sur ce forum, que chacun ait donc le droit de s'exprimer dans sa passion comme il (elle) l'entend, sans se dire que s'il (elle) écrit ceci ou cela, attention, ça risque d'être mal pris, etc... Il ne faut pas que la liberté ne marche que dans un sens, tout de même... Joséphine, je suis en accord avec vous. Tout à fait. Ayant lu [/i]Clisson et Eugénie[i], je puis affirmer que cet écrit est fort talentueux et que l'on pourrait y lire bien des choses permettant de mieux cerner la personnalité du futur empereur.

Bicentenaire salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theatredelarcenciels.centerblog.net
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:03



affraid affraid affraid

Je ne savais pas qu'Austerlitz, Wagram, Eylau, Friedland étaient des symphonies, ni que les morts - de parts et d'autres - étaient ramenés à des notes de musique.

Par contre, bien avant d'être l'Empereur des Français, Napoléon s'était essayé à la littérature, avec plus ou moins de succès. Il n'est que de citer "Le souper de Beaucaire" ou encore "Clisson et Eugénie" qui vient d'être réédité, sous l'excellent travail d'Emilie BARTHET et de Peter HICKS.
voir ici

Il me semble, mais je ne suis pas affirmatif, que le jeune lieutenant de BUONAPARTE avait eu l'idée d'écrire une histoire de la Corse.

Lulu a écrit:
Y a-t-il un médecin dans la salle???
C'est pour qui le médecin ?
N'exagérons rien non plus ; la liberté de penser est un droit reconnu à chacun.

Bicentenaire a écrit:
Enfin si quelque chose gêne quiconque, nul ne doit se croire obligé de rester.
10 sur 10 10 sur 10 10 sur 10

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:05

Mais qui donc a écrit de Napoléon que ce fut un "poète de l'action" ? sunny

Chamfort n'avait-il pas dit: "qu'il y a beaucoup de rêves chez un homme d'action et beaucoup d'actions chez un homme de rêve" ?
Revenir en haut Aller en bas
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:08

Il est amusant de constater que certains esthètes de l'hémoglobine, des os rompus, que certains poètes de la fosse commune dans leurs interventions fassent passer ceux qui ne les suivent pas dans leurs aubades sanguinolantes, de simples d'esprit

"Je ne m'attacherai pas à développer ici le piètre comportement de ses contradicteurs qui, non contents de réfuter des vérités historiques, affichent l'insolence de nier des études sérieuses , afin de mieux masquer leur ignorance ..."

Interventions en rouge sang, bien sûr...couleur boucherie!

Toutefois, aussi grotesque et affligeant que se révèle un tel comportement, il ne serait qu'un moindre mal si la perversité qui lui sert de cadre n'entrainait dans son funeste sillage, quelques esprits honnêtes, mais déstabilisés du fait d'un manque de subtilité dans l'appréciation du sujet ; ce qui, au final tendrait à les excuser...


A longueur de lignes, mépris pour ses interlocuteurs, et nous n'aurions pas la liberté de rire de ces amateurs de charniers???

Alors même que les noms les plus glorieux, comme Lannes avant sa mort héroïque à Essling disait haut et fort que la guerre était une contrainte féroce...

Deux siècles plus tard des esthètes moelleusement installés devant des écrans se livrent aux vertiges dune poésie guerrière, avec un sang qui n'est pas le leur....

Faîtes nous des leçons de morale, délivrez-nous des certificats de bonne conduite napoléonienne, nous avons besoin de rire en ce triste hiver!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:18

La douce mélopée du dernier souffle d'un Marie-Louise à Craonne...

La vision apaisante d'un homme qui s'éteint, gelé, à Krasnoé...

Le subtil craquement d'une cage thoracique par un boulet de 6....


Visions splendides que les Béotiens ne peuvent comprendre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:23

Non, non Bicentenaire et ThiNap, aucune envie de quitter ce forum.

De bons moments comme celui-là sont assez rares!

Il ne faut pas gâcher!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:24

LULU a écrit:
La douce mélopée du dernier souffle d'un Marie-Louise à Craonne...
La vision apaisante d'un homme qui s'éteint, gelé, à Krasnoé...
Le subtil craquement d'une cage thoracique par un boulet de 6....

Visions splendides que les Béotiens ne peuvent comprendre!

Il n'y a que vous qui trouvez ces visions splendides.
Un peu de retenue de votre part ne nuira certainement pas à cette discussion.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:28

LULU a écrit:
Non, non Bicentenaire et ThiNap, aucune envie de quitter ce forum.
De bons moments comme celui-là sont assez rares!
Il ne faut pas gâcher!
Si vous cherchez la guerre, inutile de continuer à ce petit jeu.
Ce forum est un espace de discussion et pas un ring de boxe pour régler des comptes.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:29

ThiNap ne faites pas semblant de penser que c'est du premier degré!!!!

Les amateurs de boucherie d'entrée de jeu ridiculisent leurs interlocuteurs.
Libre à eux.

Mais je me permets de vous rappelez que le respect est un principe bilétéral : je vous respecte, parce que vous me respectez pas...

D'ailleurs les amateurs d'hécatombes ne respectent même pas les victimes de ces carnages en y trouvant une certaine poésie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:31

Je n'apprécie pas la poésie du charnier, donc je cherche la guerre!

La vie est simple avec des procédés aussi simplistes!

J'attends le moment où tombera l'accusation de ne pas admirer l'Empereur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:35


Si vous souhaitez vous amusez tout seul, libre à vous.

Lulu a écrit:
parce que vous me respectez pas...
Vous vous avancez sur ce que vous ne savez pas. Je ne pense pas vous connaître (quoique ...) mais pour autant je respecte vos idées ... alors faites en de même avec celles des autres.

Sur ce, bonne soirée.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 0:36

Le parme vous va à ravir.

Impériales salutations salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 1:45

Joséphine, je suis en accord avec vous. Tout à fait. (Bicentenaire) ...

Cher Bicentenaire, je vous remercie.

Non pour votre déclaration, visant à exprimer votre accord avec mon analyse, mais bien plus par le fait que vous-même, et quelques autres de mes Amis qui ne sont pas intervenus ici, tant ils déplorent la pollution savamment orchestrée par deux individus malveillants, par le fait disais-je que vous avez compris comme moi, à quel niveau il convenait de conjuguer cet Art pour pouvoir l'appliquer comme faisant partie intégrante de la personnalité du Grand Homme...

Je ne doute pas que quelques autres, honnêtes intellectuellement, m'auraient comprise également, si j'avais développé un peu plus cet exposé.
Mais nul doute que nous aurons l'occasion d'en reparler...

Pour compléter quelque peu mes propos, et pour ceux qui auront l'intelligence de chercher à comprendre ce à quoi correspond cette étude, je soulignerai simplement pourquoi la guerre peut donner le sentiment d'une harmonie spirituelle comparable aux créations les plus parfaites du peintre, du poète ou du musicien ...

Cette sensation d'art véritable est ressenti dans l'immense et puissant contraste perçu entre, l'importance du problème à résoudre, d'une part, et, d'autre part, la simplicité, la sobriété et l'élégance déployées dans la poursuite de sa solution , avec le peu de matière et d'instruments dont elle dispose ...

Et c'est ce sentiment saisissant que l'on éprouve, en présence des ces "symphonies napoléoniennes" , jouées, l'une à Marengo, l'autre à Austerlitz, ou à Iéna, pendant la Campagne de France, jusqu'à la plus dramatique de toutes ... à Waterloo.

L'art s'y trouve mêlé, subtilement, inaccessible peut-être à certains, mais je n'y peux rien, cet art existe bel et bien, pour le peu que l'on sache observer le parrallèle suivant, que j'exprimerai en guise de conclusion, pour les plus clairvoyants ...

Devant l'éclat inattendu et prodigieux du succès des batailles, devant la rapidité de conception et d'exécution qui force ce succès, devant l'enthousiasme irrésistible de ceux qui le poursuivent, dans une étroite communion avec leur Chef, l'effusion de sang , premier degré horrible que génère toute guerre, ne semble pas peser plus à l'ensemble d'un peuple que l'effort dépensé à l'ensemble d'un orchestre, lorsque la grandeur du poème sonore soulève les auditeurs ...

C'est là, et uniquement là, que réside l'Art dans toute sa splendeur ...

Certains auront peut-être compris qu'il était question d'étudier une théorie, et non une "pratique", et de l'apercevoir par l'esprit dont toute action est issue ...

C'est la raison pour laquelle, n'en déplaise à quelques trublions, je clame haut et fort le mot de Barrès, qui s'applique à merveille au Grand Homme :

"- Une oeuvre d'art, c'est le moyen d'une âme".




salut


Dernière édition par Joséphine le Ven 7 Mar - 1:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 1:51

De l'apologie guerrière, on est passé subtilement aux joutes verbales où les mots font office de fleurets et où l'on trucide autrui à coup de phrases assassines.
Il serait sans doute judicieux de ne pas mettre en pratique ce que l'on dénonce par ailleurs.
Gardons à l'esprit que c'est en s'opposant avec respect à son interlocuteur que l'on réussit le mieux à faire passer ses idées.

"Les mots sont comme les rayons X et si l'on s'en sert convenablement, ils transpercent n'importe quoi." (Aldous Huxley)
A méditer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 2:00

Il serait sans doute judicieux de ne pas mettre en pratique ce que l'on dénonce par ailleurs. (Percy) ....


Il serait bien plus judicieux de ne pas déclarer la guerre, au moyen de relances incessantes, d'une rare ironie agressive !

Quoiqu'il en soit, merci de ne pas encombrer de sermons professoraux ce sujet dédié à l'Art.

Il y a pour cela, suffisamment de professionnels ici, en ce moment.




salut
Revenir en haut Aller en bas
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 2:03

Vous n'êtes pas à la cour impériale Joséphine, mais sur un forum où il n'y a pas d'Altesse Impériale.

La modestie est une grande qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 2:10

Citation :
Quoiqu'il en soit, merci de ne pas encombrer de sermons professoraux ce sujet dédié à l'Art.

Je me suis pourtant efforcé de donner à mon sermon un côté artistique dans sa formulation.
Je suis désolé que cela vous ait échappé... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bicentenaire



Nombre de messages : 447
Age : 53
Localisation : Gradignan (33)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 2:40

Bon, pour essayer de rester dans l'esprit du sujet initié par Joséphine, je me souviens que Napoléon 1er considérait la guerre comme un art d'exécution. Et les charges de fantassins étaient souvent accompagnées de morceaux de musique classique. Rien à voir avec ce qui se passera par la suite, où seul le côté efficace importera.

Bicentenaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theatredelarcenciels.centerblog.net
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 3:00

Citation :
Et les charges de fantassins étaient souvent accompagnées de morceaux de musique classique

Cela me rappelle furieusement le film de Coppola "Apocalypse now" où l'on voit les hélicoptères US mitrailler les villages vietcongs au son tonitruant de symphonies wagnériennes.
Un film culte qui dénonce sans concession les atrocités de la guerre.
L'esthétisme de la réalisation n'occulte rien du propos pacifiste du réalisateur.
Il n'y a absolument rien d'artistique dans ces massacres perpétrés à grande échelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bicentenaire



Nombre de messages : 447
Age : 53
Localisation : Gradignan (33)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 5:36

Bon c'est quand même pas comparable. Ou alors faut-il préciser à tout bout de champ que l'on est opposé aux horreurs de la guerre, etc... Evidemment ! Mais oublions un peu nos consensus mous et un peu écoeurants. D'accord ! La guerre c'est pas beau (à commencer par les multiples désordres qu'elle engendre sur tous les plans), la paix c'est mieux (à condition de savoir la conserver et se battre pour sans attendre les risques de guerre), je suis d'accord là-dessus avec vous, au moins autant que vous et peut-être même suis-je d'accord avec vous plus que vous ne l'êtes vous-même... C'est dire ! Vous croyez que j'adore les guerres et apprécie les inconscients qui y vont la "fleur au fusil" ? Que nenni ! Mais c'est quand même lassant d'être plus libre de parler en bien de Napoléon avec des amis, des gens auxquels je le fais découvrir dans mon entourage, et qui me comprennent, et d'aller sur un forum lui étant, de toute apparence dédié, et perdre toute liberté à ce moment. Devoir se justifier sur tout. Bizarre et désagréable. Alors je vais attendre dix bonnes années, me documenter à fond, mais alors à fond, sur des questions purement techniques, d'ordre uniformologique, reconstitutions, couture d'uniformes, taille des vêtements variés, taille, poids des armes de l'époque, n'émettre que des "idées" sans jugement, perpétuellement neutre, etc... Bon, je veux bien que les napoléoniens passent pour extrêmement "civilisés", etc... Mais tout de même... Là, pour les droits de l'homme, je les respecte vraiment, si, mais toujours se trouver face à des gens qui hurlent dès que l'on écrit un truc un peu dans le style figuré, non, quoi... Faut pas prendre cela comme ça, au premier degré... Je ne fais pas l'apologie des meurtres, quoi ! Et en musique, s'il vous plaît. Je ne pense pas pousser le sadisme à ce point. Si ce sont des images comme celles-là qui vous viennent, alors... Je regrette. Je n'aurais pas dû écrire ce message. Je ne voulais pas vous choquer. C'est des trucs qui m'irritent.

Bicentenaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theatredelarcenciels.centerblog.net
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 9:02

Bonjour Bicentenaire,

Il n'est absolument pas question de se vautrer dans des consensus mous. L'oeuvre impériale est remarquable dans la sens où Napoléon, par ses grands talents d'administrateur, a permis une organisation qui a fait ses preuves jusqu'à nos jours.
Que pour faire passer sa vision d'un monde nouveau, la France et l'empereur des Français, dussent affronter en permanence une Europe monarchique, c'est un fait. Les différentes coalitions devaient être affrontées les armes à la main.

Mais de là à trouver un charme poétique à ces affrntements titanesques, il faut raison savoir garder. De plus, il nous est difficile d'en parler avec enthousiasme, par simple respect de ceux qui en ont souffert, car la poésie et l'esthétique de la guerre s'apprécient mieux dans le confort des temps de paix que lorsque l'on se trouve soit-même impliqué dans un déchaînement de violences.

Je ne pense pas qu'il y ait, dans un tel raisonnement, une volonté de détruire l'image de Napoléon. Par contre, si certains pensent le contraire, et que la moindre crtitique vous transforme en trublion, là il y a un problème, car en participant à un forum chacun reste un homme libre...du moins je le pense, sinon il y a de quoi désespérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 9:35

De la poésie, une admirable oeuvre de dévouement, serait celle de ces humbles, de ces modestes troupiers, qui n'ont bénéficié d'aucunes des richesses des notables, pas d'honneurs clinquants.
Ils ont suivi Napoléon, malgré la faim, le froid et les inombrables souffrances, à travers toutes les plaines d'Europe...sans plaintes, toujours prêts au sacrifice.

Mais peut-être que pour certaine, ce n'est pas de l'Art...Le sort d'un simple combattant manque d'esthétique.

Encore une fois, Percy, je vous remercie pour votre sens de la mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 11:35

Il y a ici des provocateurs dont il serait bon d'examiner les motivations, en attendant de statuer sur leur attitude. Peut-être conviendrait-il d'ouvrir un post consacré au "procès" de Napoléon comme je l'ai déjà suggéré: ainsi seraient concentrés les arguments des détracteurs en question, ce qui éviterait de polluer tous les débats...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Napoléon, ou le talent artistique ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Napoléon, ou le talent artistique ...
» Les alliés de Napoléon
» J'ai du talent.
» La vie des ouvriers d'usine sous Napoléon III
» NOUVEAU : Napoléon, le faux pas espagnol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: