Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Napoléon, ou le talent artistique ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cavalier Imago

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 69
Localisation : Languedoc Roussillon
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: "je suis moi même la matière de mon œuvre"   Ven 7 Mar - 14:41

"je suis moi même la matière de mon œuvre" aurait-il pu dire en paraphrasant Montesquieu.
N'a-t-il pas d'ailleurs déclaré "quel roman que ma vie !..."
Je suis d'accord pour dire que parler d'un "art de la guerre", est une vue de l'esprit. On pourrait parler aussi de l'art de désosser les poulets ! Ce ne sont que des mots. Pas besoin de s'étriper pour cela. Calmez vous les gars ; qu'on les sépare !...

Pour ce qui est de l'art de tout un chacun, nous savons à quoi nous en tenir.
La peinture : il ne la concevait qu'officielle et "utile à son système" ; on peut mettre à son actif l'invention du style pompier au moment ou Géricault posait les bases de la peinture moderne. .. avec un chasseur de la Garde sur un cheval cabré !... C'est cette image qui est à l'origine de ma passion pour l'Empire et certainement de beaucoup d'autres avant et après moi.
ThiNap a rappelé les oeuvres littéraires de l'Empereur ; estimables peut-être. Mais était-ce de l'art ?
Le théâtre ? Corneille, l'homme des vertus viriles, du respect la Loi et de l'ordre, avait on le sait avait sa préférence. De l'art ? certes. Mais on aurait aimé qu'il appréciât aussi Molière.
Quand à la musique, on sait qu'il fredonnait - faux - Malborough s'en va-t-en guerre ou C'en est fait je me marie... . Certes il y avait l'opéra, mais je suspecte que ce qu'il y préférait, c'était les cantatrices, surtout quand elles étaient italiennes et potelées !...
Et pourtant quel artiste... à sa façon. C'est sa vie toute entière qui est une œuvre d'art. Il suffit , pour s'en convaincre, de considérer le fleuve, je devrais dire l'océan, de livres publiés sur lui. Il savait se mettre en scène et frapper les imaginations. Le "vol de l'aigle" opération douteuse en soi, n'est il pas un chef-d'œuvre. Et là, pas un coup du fusil tiré, rien que de la com ; à l'époque pas de télé ni de SMS, rien que le bouche-à-oreille !.. En fait le grand talent de Napoléon fut celui d'interpréter son histoire en temps réel. "le poids des mots ; le choc des images - d'Epinal" aurait pu être sa devise ; en attendant la Légende, magnifiquement lancée par le Mémorial de Sainte-Hélène
J'entends bien les réserves qui sont exprimées. J'ai entendu, dans je ne sais quel texte de Sthendhal sur 1813, le bruit des os écrasés par les roues des charrois, mais je ne crois pas que l'attrait pour Napoléon soit un attrait morbide. Donc, pas à comparer avec d'autres "artistes" modernes experts en hécatombes.
On pourrait enfin s'offrir la caution de Victor Hugo, pourtant sévère et réservé, mais fasciné -Ô combien ! - par l'Empereur.
Oh ! quand par un beau jour sur la place Vendôme
Homme dont tout un peuple adorait le fantôme,
Tu vins grave et serein
Et que tu découvrit ton oeuvre magnifique
Tranquille, et contenant d'un geste pacifique
Tes quatre aigles d'airain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 15:01

Cavalier Imago a écrit:
ThiNap a rappelé les oeuvres littéraires de l'Empereur ; estimables peut-être. Mais était-ce de l'art ?


Dictionnaire de l'Académie Française :

Citation :
(1)LITTÉRATURE n. f. XIIe siècle, au sens de « ce qui est écrit ». Emprunté du latin litteratura, « écriture ».
Activité de l'esprit par laquelle un auteur, usant du langage écrit comme d'un moyen de création artistique, transmet les fruits de son imagination, de son savoir ou de sa méditation ; les œuvres résultant d'une telle activité. 1. Ensemble des œuvres écrites qui appartiennent, par leurs qualités durablement reconnues, au patrimoine d'un peuple, d'un pays, et de toute l'humanité. La littérature française, russe, chinoise. Les littératures anciennes. La littérature médiévale, moderne. Histoire de la littérature. Littérature comparée, voir Comparé. Un manuel de littérature ou, par méton., une littérature. Par ext. La littérature orale, les légendes, poèmes, chants, etc., qui ont été transmis par la tradition orale. Spécialt. En parlant d'un ensemble d'œuvres écrites qui relève d'un domaine déterminé, qui constitue un genre particulier. Littérature fantastique, policière. Littérature populaire. Littérature enfantine. Littérature d'avant-garde. Par anal. MUS. Ensemble des œuvres écrites pour un instrument. Bach a considérablement enrichi la littérature pour orgue. 2. Art, travail de l'écrivain. Se destiner à la littérature. Entrer en littérature. 3. Péj. En parlant d'écrits ou propos spécieux, superficiels. Tout cela n'est que littérature. Expression proverbiale empruntée à Verlaine. Et tout le reste est littérature, est sans importance, sans conséquence. 4. Vieilli. Connaissance des ouvrages littéraires et des règles de la littérature. C'est un homme qui a beaucoup de littérature. 5. Par ext. Ensemble des écrits traitant d'un sujet déterminé. L'emploi de ce médicament a suscité une abondante littérature.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Cavalier Imago

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 69
Localisation : Languedoc Roussillon
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 15:54

Merci Cher ThiNap pour ces précisions académiques. Il ne s'agissait pas pour moi de vous contrarier - l'ambiance est électrique aujourd'hui. C'est encore Joséphine qui a mis le feu aux poudres Wink
Je voulais juste dire que Napoléon, s'il était un artiste dans son genre, ce ne fut pas dans le sens où l'on conçoit généralement l'art, mais par sa vie elle même, méditée, mise en scène et interprétée.
Concernant ses écrits, je ne suis pas un expert. Pour savoir s'il avait, ou pas du talent il faudrait savoir s'il répondent à la condition indiquée par l'académie : "leurs qualités durablement reconnues". S'il s'agit des œuvres citées, je doute qu'elles eussent suffi à sa renommée. Ses proclamations, sa correspondance, ça c'est autre chose !...


Dernière édition par Cavalier Imago le Ven 7 Mar - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 16:08

Cavalier Imago a écrit:
Merci Cher ThiNap pour ces précisions académiques ...
De rien, ce fut un plaisir.

Cavalier Imago a écrit:
... l'ambiance est électrique aujourd'hui ...
Ah bon ? Vous trouvez ? Razz Empressons-nous d'en rire avant d'être obligé d'en pleurer.

Cavalier Imago a écrit:
Je voulais juste dire que Napoléon, s'il était un artiste dans son genre, ce ne fut pas dans le sens où l'on conçoit généralement l'art, mais par sa vie elle même, méditée, mise en scène et interprétée.
Il est vrai que dans le genre, on trouve relativement peu d'exemples. Il a taillé sa légende avant même de mourir.

Cavalier Imago a écrit:
... S'il s'agit des œuvres citées, je doute qu'elles eussent suffi à sa renommée ...
Tout à fait d'accord avec vous. Il suffit de regarder le reste de son oeuvre pour en être intimement persuadé.

Cavalier Imago a écrit:
... Ses proclamations, sa correspondance, ça c'est autre chose !...
Assurément. Avec environ 35.000 lettres c'est véritablement autre chose. On dépasse le cadre de la simple littérature. Pour avoir travaillé sur sa correspondance, je peux vous assurer qu'il ne négligeait aucun détail, si infime soit-il. L'Empereur dirigeait son immense empire aussi bien de son cabinet des Tuileries que d'une masure en Russie.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Ven 7 Mar - 23:12

Salutations respectueuses. farao
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Sam 8 Mar - 0:23

Je voudrais quand même rappeler que le simple fait de ne pas vouloir assimiler les guerres à des oeuvres d'art et les batailles à des symphonies ne fait pas de ceux qui professent de telles opinions des anti-napoléoniens primaires !
Je déplore qu'il suffise parfois d'exprimer un désaccord sur un éloge adressé à Napoléon ou de critiquer un aspect de sa politique pour se voir automatiquement affublé d'une étiquette de perturbateur ou de mauvais esprit.
La pluralité d'un forum fait sa richesse.
Sachons accepter les opinions contradictoires, pourvu qu'elles soient exprimées dans le respect de chacun et ne diabolisons pas ipso facto ceux qui osent penser autrement que nous.
Cela vaut d'ailleurs dans un sens comme dans l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louis gaillard



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Lun 10 Mar - 11:32

On est vraiment en plein délire. Le sujet initial est tellement caricatural que je vois pas l'intérêt d'en débattre.

Pour en revenir à un point qui m'intéresse. Napoléon n'était nullement un "artiste" (au sens des arts plastiques, le premier degré) dans quelque domaine que ce soit. Il n'y entendait rien, et avait bien d'autres activités très prenantes. Il appréciait semble-t-il la musique, ce qui ne fait pas de lui un artiste...
En revanche, il a eu l'intelligence, pour des raisons économiques et de prestige, de s'entourer de personnalités de grand talent qui ont su le conseiller dans cette entreprise. Ils travaillaient tous à magnifier la gloire de l'empereur et de l'Empire, mais encore une fois, grâce à lui, les arts et les artistes français ont influencé toute l'Europe.
Il a su relancer l'activité concernant les arts plastiques (peinture, sculpture, architecture), et surtout les arts du luxe : bronziers, joailliers, porcelaine, orfèvres, ébénistes, etc.
Les réalisations étaient éblouissantes.
Toutes les cours d'Europe passaient des commandes auprès des célèbres artisans parisiens.

Quant à l'art du massacre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LULU

avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Lun 10 Mar - 21:57

Merci Louis Gaillard!

Je partage tout à fait votre opinion.

Quant à débattre au sujet de cette "question", cele n'a pas été inutile.

Rappeler que la guerre était inévitable, mais de là à se pâmer!


Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Mar 11 Mar - 0:26

Citation :
En revanche, il a eu l'intelligence, pour des raisons économiques et de prestige, de s'entourer de personnalités de grand talent qui ont su le conseiller dans cette entreprise. Ils travaillaient tous à magnifier la gloire de l'empereur et de l'Empire, mais encore une fois, grâce à lui, les arts et les artistes français ont influencé toute l'Europe.

C'est tout à fait exact, mais n'oublions pas l'objectif premier qui était avant tout d'ordre propagandiste.
Mieux qu'aucun autre, Napoléon a su apprivoiser l'opinion et ceux qui font les renommées.
Notamment les poètes qui chantent le vainqueur et les peintres qui immortalisent ses victoires.
Consul ou Empereur, il cherche à imposer une image de génie universel et il se donne les moyens de sa politique.
Avec des oeuvres qui le représentent comme un magistrat au travail, un civil préoccupé du bonheur et du bien-être des Français, il cherche à donner de lui le portrait d'un homme complet : intelligent, énergique, infatigable, éclairé.
Et c'est sous ce jour qu'il apparaît dans les témoignages de l'époque, même auprès de ceux qui ont à se plaindre de son autorité croissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louis gaillard



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   Mer 12 Mar - 16:03

Bien sûr, il ne faisait pas cela pour le plaisir de l'art, les artistes étaient au service du souverain et devaient travailler à sa gloire.
Mais les artistes en question étaient parmi les plus talentueux d'Europe. Toutes les cours d'Europe se fournissaient à Paris, toutes tentaient d'égaler les fastes de la cour impériale (sans y parvenir), dans tous les domaines. Et cela grâce aux talents de Thomire, de Nitot, de Biennais, de Jacob-Desmalter, de Percier et Fontaine, de Chaudet ou Bosio, de David, Gros, François Gérard, Girodet, etc.
Ces artiste avaient un réel et exceptionnel talent, Napoléon a eu celui de les choisir pour glorifier son règne. Les nombreuses oeuvres qui ont survécu de cette période où Paris était la capitale européenne des arts, nous remplissent toujours d'admiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Napoléon, ou le talent artistique ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Napoléon, ou le talent artistique ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Napoléon, ou le talent artistique ...
» Les alliés de Napoléon
» J'ai du talent.
» La vie des ouvriers d'usine sous Napoléon III
» NOUVEAU : Napoléon, le faux pas espagnol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: