Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LAMBERT Marie Charles - Comte de

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: LAMBERT Marie Charles - Comte de   Jeu 20 Mar - 6:32

Marie Charles, comte de Lambert (1773 –

Né à Paris le 13 Juillet 1773, il est le fils du marquis Henri-Joseph de Lambert (1738 – 1808), il fait la campagne de 1792 comme aide de camp de son père dans l’armée prussienne, où celui-ci est ministre des princes français. Passé au service de la Russie en 1793 avec le grade de major, il gravit les échelons, faisant la guerre en Pologne et en Perse, où il commande un régiment de cosaques en 1797. Il combat dans les campagnes contre la France, participant notamment à la bataille de Friedland. Il parvient au grade de lieutenant-général des armées en Russie et aide-de-camp-général de l’empereur Alexandre, qu’il suit dans sa dernière campagne.

Au début de la campagne de 1812, le comte Lambert commande le Corps de Cavalerie au sein de la 3ème Armée de l’Ouest (général Tormasov) ; ce Corps est compose de 3 Brigades (7 régiments de Dragons et 1 régiment de Uhlans Tatares) et 9 régiments de Cosaques. Il s’illustre dans la prise de Minsk en Novembre 1812. La garnison de la ville, 4 000 Polonais, aux ordres du général Bronikowski, avait été contrainte de l’évacuer, en raison notamment « du nouveau régiment lituanien qui avait jeté ses armes », mais aussi du fait que la division polonaise Dombrowski avait du rester en arrière pour garder le Dniepr. Les Russes du général Lambert avaient saisi deux millions de rations (soit 40 jours de vivres pour 100 000 hommes), 30 000 paires de chaussures, des grandes quantités de vêtements et de poudre à canon. L’un des principaux points sur la route de Vilna et de quoi nourrir l’armée française pendant plus d’un mois était donc perdu à cause d’un Français !

Réunis, mais trop tard, les généraux Bronikowski et Dombrowski se portèrent à Borisow, sur la haute Berezina, pour en défendre le pont. Mais, au maximum 7 000 face aux 30 000 Russes du général comte Lambert, ils perdent le pont le 21 Novembre. Toutefois, les Russes pensent que les préparatifs français de construction de ponts à Studienka n’est qu’une manœuvre de déception ; aussi n’y a-t-il face à eux que 4 000 hommes du comte Langeron. Or, c’est bien là que sera franchie la Berezina, ce qui évitera à la « Grande Armée » un désastre total. Mais il est étonnant et paradoxal que, dans cette affaire, les rôles clés aient été joués, côté français par des Polonais, et côté russe par des Français !

Il est nommé par le roi Louis XVIII commandeur de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis (21 septembre 1815), mais celui-ci l’autorise à retourner en Russie au service de l’empereur Alexandre. Il y commande une division militaire.
Revenir en haut Aller en bas
 
LAMBERT Marie Charles - Comte de
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LAMBERT Marie Charles - Comte de
» Marie-Charles-Théodore de Damoiseau de Montfort
» BONNEVAL, Charles - Comte de
» ANTHOUARD (D') (Charles) Comte - Général de division
» GUILLEMINOT Armand-Charles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les ennemis de l'Empereur :: Les Français-
Sauter vers: