Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 EBERLE Gaspard dit GASPARD - Général-baron d'Empire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rémy Godbert
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 66
Localisation : Fouilloy 80 Somme
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: EBERLE Gaspard dit GASPARD - Général-baron d'Empire.   Mer 26 Mar - 0:29

EBERLE Gaspard dit Gaspard

Né le 11 juin 1764 à Schelestadt (Sélestat depuis 1920) Bas-Rhin.
Décédé le 16 février 1837 à Nice.


Il s'engage en septembre 1781, comme simple soldat dans le régiment du Maine(28ème d'infanterie).
Caporal le 1 mai 1787,sergent le 16 mars 1792 etsergent-major le 7 novembre suivant.
Il fit avec distinction les campagnes de 1792,1793 et de l'an II à l'armée d'Italie.
Le 28 vendémiaire an II,à l'attaque de Gilette,son capitaine fut mis hors de combat,il prit aussitôt le commandement de la compagnie.Il tua un soldat piémontais et lui enleva une capote d'officier qu'il portait avec lui,il s'en revêtit et s'avança vers une redoute fortement occupée,il somma le commandant ennemi de se rendre.Celui-ci trompé par le costume se rendit avec tous ses hommes.
Sur le rapport que fit de cette action le général Dugommier,il fut nommé adjudant-général chef de bataillon le 13 brumaire puis adjudant-général chef de brigade le 1 frimaire suivant.

Le 25 frimaire à la prise d'une redoute anglaise pendant le siège de Toulon;il s'élança un des premiers à l'assaut,son exemple entraina les chasseurs d'avant-garde et contribua au succès.
En 1794,il passe à l'armée des Pyrénées-Orientales et se distingue aux sièges de Collioures et de Port-Vendres.
Le 14 floréal an II,avec cinq compagnies de chasseurs et une de grenadiers du 28ème rgt d'infanterie,il sauva pendant la nuit,la première batterie dirigée sur le fort de Saint-Elme et força par sa résistance opiniâtre,une forte division ennemie à battre en retraite.
Le 22 du même mois,à l'escalade de ce fort,il aida à placer les échelles,s'empara de la porte du fort pour y attacher le pétard,il fut grièvement blessé d'un coup de feu qui lui traversa le genou droit.


Le 26 octobre 1794,il est de nouveau blessé à l'épaule droite en chargeant la cavalerie espagnole sur la route de Figuières.
Le 30 octobre,avec 300 chasseurs à pied et la compagnie de grenadiers,il enleva à la baïonnette la redoute de Nostra-Signora Del Roure et s'empara de vive force du pont des Moulins.


Passé en l'an IV (1795) à l'armée d'Italie,il commandait l'avant-garde de la division Masséna.
Le 24 vendémiaire,il s'empara avec une seule compagnie d'éclaireurs,de la redoute et du camp de Roc-Barbenne et fit 400 prisonniers.
Nommé le 13 brumaire,chef de la 56ème demi-brigade de ligne,devenue 85ème,à la tête d'une colonne de 700 éclaireurs,il enleva plusieurs redoutes,perça les lignes ennemies et fit 2000 prisonniers.
Le 29 germinal,il commandait l'avant-garde de la division Serrurier à l'attaque de Mondovi,atteint de trois coups de feu dont un lui traversa la jambe droite,il continua dediriger ses troupes jusqu'à la fin du combat.
Le 1 frimaire an V ,à la reprise de Rivoli,il marcha à la tête de son corps formé en colonne serrée,contre l'ennemi qui avait déja battu deux demi-brigades de la division Joubert,il parvint à couper leurs lignes,culbuta 400 hommes dans l'Adige et fit 1500 prisonniers.


En 1797,il suit Joubert au Tyrol et prit sa part de gloire.
En 1798,il fit partie de l'expédition d'Egypte,il se signala à la descente du Gizo(île de Malte),ainsi qu'à la bataille des Pyramides.

Le 27 pluviôse an VIII,il fut appelé au commandement de la 1ère demi-brigade provisoire de l'armée d'Orient et prit part,sous les ordres du général Delmas,aux opérations de l'armée d'Italie.
Le 5 nivôse an IX ,il montra la plus éclatante bravoure au passage du Mincio et eut le bras droit emporté par un obus,il fut amputé sur le champ de bataille.
Le 1er consul lui décerna,le 25 germinal an IX,un sabre d'honneur à titre e récompense nationale.Le 12 germinal an X,il fut nommé général de brigade et employé comme commandant d'armes à Nice.


Classé comme membre de droit dans la 5ème cohorte de la Légion d'Honneur,il en fut nommé commandant le 25 prairial an XII.
Il fut créé chevalier de l'Empire.

En 1814,il commandait encore à Nice et les habitants conserveront toujours le souvenir des services qu'il leur rendit.

En non-activité le 1 septembre 1814,l'Empereur à son retour de l'île d'Elbe,le nomma commandant supérieur de Briançon et du département des Hautes-Alpes,par décret du 26 avril 1815.
Malgré la position difficile dans laquelle il se trouva pendant plusieurs mois,d'empêcher l'ennemi d'entrer dans aucune des places fortes de son commandement.
Le rapport détaillé des opérations et de la conduite du général dans cette circonstance fut soumis au ministre de la guerre le 15 novembre 1815,mais les services qu'il venait de rendre au pays n'étaient pas de la nature de ceux qui pouvaient obtenir les bonnes grâces du gouvernement de cette époque;aussi le vieux guerrier fut-il mis en retraite par ordonnance royale du 5 juin 1816.

Il avait été fait baron de l'Empire par lettres patentes du 1 janvier 1813.
Il meurt à Nice le 16 février 1837.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EBERLE Gaspard dit GASPARD - Général-baron d'Empire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le grognard Putigny- Baron d'empire.
» Champagne Baron d'Empire
» LEPIC Joachim-Hippolyte - général et baron d'Empire.
» EBERLE Gaspard dit GASPARD - Général-baron d'Empire.
» BRUNET-DENON (Vivant) Baron d'Empire - Général de brigade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: