Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 de la RONCIERE-LE-NOURY Camille-Adalbert-Marie, Vice-Amiral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: de la RONCIERE-LE-NOURY Camille-Adalbert-Marie, Vice-Amiral   Mar 15 Avr - 14:45

Camille-Adalbert-Marie de la Roncière-le Noury, d'une famille de militaires, devait s'illustrer comme marin sous le Second Empire. il naquit à Turin, le 31.10.1813. Son père était le général de la Roncière :
http://lesapn.forumactif.fr/les-generaux-de-la-revolution-et-de-l-empire-f185/clement-de-la-ronciere-francois-marie-t3313.htm?highlight=de+la+ronciere

Le jeune de La Roncière entra à l'école navale le 16.10.1829 et fit ses premières campagnes de 1830 à 1833. 5 ans plus tard, il est aide-de-camp du contre-amiral de la Susse, puis lieutenant de vaisseau et chevalier de la Légion d'Honneur. Le 25.09.1839, son oncle, le général le noury, descendant d'une nombreuse lignée de nobliaux ayant mis leur épée au service de la France depuis Louis XI, meurt en son château de Cracouville, au Vieil-Evreux (aujourd'hui, c'est un centre équestre). N'ayant point d'héritiers et ne voulant pas que son nom se perde, il transmit celui-ci à son neveu ainsi que ses terres.
En 1843, il est envoyé en Angleterre et est nommé à son retour, commandant du "renard" pour la protection de la pêche à Granville. Il se marie la même année avec mademoiselle Clément de ris, petite fille du comte de Clément de ris, ancien sénateur sous le consulat et l'Empire, rendu célèbre pour avoir été enlevé et séquestré en 1800. balzac s'inspira de sa mésaventure pour son roman "une ténébreuse affaire".
1847 : nouvelle mission en Angleterre
Quand éclate la Révolution de 1848, il est à Constantinople. A son retour, en 1849, il fait partie de la commission chargée de revisser l'ordonnance de 1827 sur le service à la mer. 2 ans après, le voici capitaine de frégate et aide de camp du ministre de la marine.
1854 : C'est la guerre de crimée durant laquelle il se couvre de gloire, en particulier à Sébastopol où il s'empare de la haie de Kamelesh, position stratégique très importante, ce qui permit la prise de la villez. cela lui valut le grade de capitaine de vaisseau et il fut appelé à siéger au sein du conseil d'amirauté. En 1858, il fait la campagne sur le protectorat de Terre-Neuve. Celle-ci à peine achevée une autre commence, contre l'Autriche, cette fois sous les ordres de l'amiral Bouet-Willaumez.
1860 : Beyrouth, Liban : le 21.05, pour la première fois, et, hélas, pas la dernière, de terribles émeutes ont lieu. heureusement, le 20.06, alors que la situation s'est encore aggravée et que les musulmans se sont soulevés contre les chrétiens, la présence d'esprit, et surtout le sang-froid du capitaine de la Roncière-le Noury qui se trouvait alors sur les lieux, réussit à empêcher le massacre. Il en sera récompensé par la nomination de directeur des mouvements de la flotte au ministère, et celle, le 4.03.1861, de contre-amiral.
1862 : la campagne du Mexique s'ouvre. Celle-ci lui donna l'occasion d'expérimenter les bâtiments cuirassés et de poursuivre les études sur la nouvelle artillerie de gros calibre.
1870 : Le 17.07, suite à la séance du Corps Législatif du 15, sur les conseils du président du conseil Emile ollivier et du ministre de la guerre, le maréchal leboeuf, napoléon III déclare la guerre à la Prusse. le commandement de la flotte fut confié à l'amiral de la roncière-le Noury, hélas, les événements se précipitèrent trop vite, l'offensive Prussienne fut déclenchée le 4.08 et la défaite de sedan eut lieue le 1.09 et empêchèrent celui-ci de s'ens ervir convenablement. mais, paradoxalement, c'est alors que l'occasion lui fut fourni de montrer véritablement sa valeur : il demande à ce que la défense des forts de Paris soient confiés à la marine. celle-ci, sous ses ordres, résistera victorieusement à l'ennemi, et ce, jusqu'à la nouvelle de l'armistice, sauvant ainsi l'honneur Français" et restant fidèle à la devise que son père avait prise :"Pro Patria Adhuc Alterum" (pour la patrie et le Gouvernement".
la paix de retour, il continuera à servir son pays à l'Assemblée nationale en tant que député de l'Eure, ainsi qu'au conseil supérieure de la guerre et président du conseil d'amirauté.
En 1875, il est nommé commandant en chef de l'escadre d'évolution et part en mission en grèce d'où, 6 ans plus tard il est rappelé car l'heure de la retraite vient de sonner. Cette nouvelle précipita t-elle les choses ? il est certain que, pour un tel homme,ce dût être un coup dûr. toujours est-il que, le 14.05.1881, il s'éteignit auprès de sa famille, en son château de cracouville. Le cérémonial eut lieu en l'église de la Madeleine, à Paris, avec les honneurs civils et militaires. Il repose en son domaine de Cracouville.

Sources : -"le Vice-amiral de la Roncière-Le Noury", de A. De Jancigny
-"la Normandie" 1929-193, 42 A Archives Départementales

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
 
de la RONCIERE-LE-NOURY Camille-Adalbert-Marie, Vice-Amiral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DU CHAYLA Armand-Simon-Marie.VICE-AMIRAL
» COURBET,Amédée,Anatole,Prosper. Vice-Amiral
» ROSILY-MESROS (de) François, Etienne.Vice-Amiral
» DUMANOIR LE PELLEY,Vice Amiral.
» VILLENEUVE (de) Pierre,Charles,Jean-Baptiste.VICE-AMIRAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Second Empire :: Les Militaires :: Les Gens de mer-
Sauter vers: