Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le chemin de fer dans l'Eure

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9019
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Le chemin de fer dans l'Eure Empty
MessageSujet: Le chemin de fer dans l'Eure   Le chemin de fer dans l'Eure Icon_minitimeDim 11 Mai - 20:02

Source : Connaissance de l'Eure, n°26, article de Elise Marchand
Le chemin de fer donne de grands espoirs aux industriels et artisans. deux lignes intéressent notre région (l'Eure) : St-Cyr-Surdon par Verneuil, Bourth, l'Aigle et Paris-Cherbourg par Evreux, Conches, avec l'embranchement qui réunirait ces lignes en passant par Rugles. chaque petite ville espère obtenir une station, aussi voit-on s'élaborer plusieurs projets et des rivalités naître entre les villes et les compagnies.
Dès 1844, on parle à Breteuil du chemin de fer de Paris à Rennes, mais c'est surtout à partir de 1852 que breteuil et rugles suivent avec attention le futur tracé des lignes. Le chemin de fer de Conches à Seez par Rugles et Laigle serait extrêmemnt intéressant."En mettant Rugles en rapports faciles avec toute la France, la mer et les pays étrangers, cette voie favoriserait le commerce de Rugles et redonnerait à ses fabriques leur ancienne activité. Les sacrifices sont faits pour attirer les avantages de cette ligne vers Dreux et Chartres, et d'un autre côt"é,il est question de diriger les envois de Rouen à Bordeaux par Mézidon, ce qui priverait à tout jamais cce pays d'un chemin de fer" (1853).
L'exécution du projet Laigle-Conches par Rugles "assurerait l'avenir de nombreux ouvriers de ce canton industrieux. Le tronçon de 30 à 32 km serait le complément de la ligne directe Bordeaux-Rouen". "Les nombreuses usines du canton, tirant leurs matières premières et leur combustible d'Honfleur, du Havre, de Rouen et du Nord, obtiendraient par là une grande économie sur les frais de transport, économie d'autant plus nécessaire qu'une grande partie de leurs produits se vend à l'étranger, en concurrrence avec ceux de l'Allemagne et de l'Angleterre. le tracé de cette ligne intéresse vivement l'avenir du pays" (Rugles, 1856).
Breteuil, en 1852, donne sa préférence à la ligne Paris-Cherbourg, celle-ci offrant plus de facilité pour les voyages à Evreux et Paris. elle fut d'ailleurs construite bien avant la ligne Saint-Cyr-Surdon. en 1858, "les voitures publiques, venant de Verneuil par Breteuil pour se rendre à diverses heures de la journée à la station du chemin de fer de Conches, sont occupées au complet quand elles arrivent à Breteui". Le Conseil municipal réclame, du directeur des chemins de fer de l'Ouest, une voiture supplémentaire, 8 à 10 persones partant journellement de breteuil. Trente villes et bourg et 254 communes, intéressées au chemin de fer de Paris à Grandville par saint-Cyr avec rattachement à Conches, ont adressé une pétition à l'empereur en février 1858. Rugles, en 1860, renouvelle sa demande pour que l'exécution de cette ligne ne soit pas retardée par les chemins nouveaux qu'il s'agit de construire de Caen à Flers et de Laval à Mayenne. on le demande avec d'autant plus d'insistance que "le nouveau traité de commerce rend extrêmement précaire la position de l'industrie locale, que son industrie, de la fonte, du fer et du cuivre consomme plus de combustible que celle du fil de coton et qu'elle a au moins autant de droit à l'embranchement industriel que la ligne de Caen à Flers". En 1861, le tracé n'est pas encore arrêté. La ligne aboutira-telle à Conches ou à Romilly ? On donnerait la préférence au second projet. Enfin, en 1865, l'emplacement de la gare de Rugles et son accès sont prévus et l'inauguration a lieu le 5 décembre 1866.
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/


Dernière édition par Jean-Yves le Lun 12 Mai - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9019
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Le chemin de fer dans l'Eure Empty
MessageSujet: Re: Le chemin de fer dans l'Eure   Le chemin de fer dans l'Eure Icon_minitimeDim 11 Mai - 22:02

C'est l'époque de la mise enservice de la ligne St-cyr-Surdon (15.08.1856), Bourth a construit sa gare, son boulevard pour y accéder et se flatte d'une activité impoortante."Les deux seules communes de Bourth et de Francheville, écrit le maire en 1865, produiront autant de chargement que les gares de Tillières et de Verneuil. L'industrie de nos localités est d'une importance réelle ; épingle, ferronnerie, métallurgie, meunerie, etc...(1)
20 ans plus tard, la ligne Verneuil-Evreux complète le réseau de notre petite région.
Une enquête est faite en 1870, sur l'emplacement des stations et haltes que la compagnie d'orléans à Rouen propose d'établir sur la ligne du chemin de fer de Verneuil à Evreux par Damville reconnue d'utilité publique en date du 8.08.1873, mais quine sera réalisée qu'en 1886.
"La Guéroulde est avant tout industrielle ; sa fabrication de quincaillerie et de ferronnerie existant depuis un temps bientôt immémorial est mise en oeuvre par plus de 400 patentés et ouvriers, et a des relations multiples et continues avec les principaux centres tels que Rouen, Caen, Paris, Orléans et les grandes villes du Midi et même de l'étranger. La culture figurant pour une moindre part n'exporte pas moins d'assez nombreux produits, entre autres des fruits à cidre. en outre, il se peut que La Poultière, où autrefois existaient des forges, deviennent dans un avenir prochain de siège d'un établissement usinier important. D'un autre côté, la commune est bornée au Nord par la forêt de Breteuil dans laquelle son territoire entre pour au moins un tiers. Cette forêt est en exploitation régulière et les produits débouchent principalement par le chemin de La Poultière qui en la traversant, retrouve à bémécourt (3 km de distance) son origine sous le nom de chemin de Lyre à Verneuil. La compagnie concessionnaire de la ligne projetée trouvera ainsi une alimentation avantageuse..... Que la compagniesâche que les petits ateliers sont alimentés par les gros dont le siège est non loin du centre de La Guéroulde et que c'est à ceux-ciqu'elle doit donner satisfaction en modifiant l'assiette de la station car autrement l'Industrie locale, qui est assez considérable pour poser la renvendication de sa station à proximité de son centre, délaisserait bientôt la station de La carnière, placée dans une plaine tout au plus agricole, pour verser ses produits à la station projetée à Breteuil" (2)

(1)Notes prises dans les registres de délibérations de Rugles, breteuil et bourth. En 1863, le chemin de fer demande l'autorisation de laver de la cline dans l'iton, provenant du haut fourneau de breteuil, pour l'employer aux travaux de la ligne Saint-Cyr-sur-Seudon.

(2)Registre de délibérations de La Guéroulde

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Invité
Invité



Le chemin de fer dans l'Eure Empty
MessageSujet: Re: Le chemin de fer dans l'Eure   Le chemin de fer dans l'Eure Icon_minitimeLun 12 Mai - 11:37

Merci flower pour cettes informations.
Amities
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le chemin de fer dans l'Eure Empty
MessageSujet: Re: Le chemin de fer dans l'Eure   Le chemin de fer dans l'Eure Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chemin de fer dans l'Eure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le chemin de fer dans l'Eure
» 2014: le 01/04 à 22h00 - Lumière étrange dans le ciel - nassandres - Eure (dép.27)
» travailler en RP et vivre dans un département limitrophe, est ce possible?
» Lait d'ânesse
» Cadoudal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: GÉNÉALOGIE :: - Recherches Généalogiques --
Sauter vers: