Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GUYE (Nicolas Philippe) Général de brigade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: GUYE (Nicolas Philippe) Général de brigade   Jeu 29 Mai - 0:59

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET – APN


GUYE (Nicolas-Philippe)
(1773 – 1845)

Aide-de-camp de Joseph Bonaparte
Maréchal de camp
Général de brigade
GARDE IMPERIALE
Commandeur de la Légion d’honneur


Né le 1er mai 1773, à Lons-le-Saulnier (Jura)
Décédé le 15 juillet 1845, à Saint-Dié-des-Vosges (Vosges)

Etat des services :
Entré au service comme soldat au 35è régiment d’infanterie de ligne, 8 mai 1792.
Lieutenant au 2è bataillon des côtes maritime en 1793.
Capitaine adjudant-major au 7è bataillon des Landes (depuis 4è régiment d’infanterie de ligne), 7 janvier 1794 (18 nivôse an II)
Chef de bataillon au 4è régiment d’infanterie de ligne, 12 novembre 1803 (20 brumaire an XII)
Affecté au 8è corps de la Grande Armée durant la campagne d’Autriche (1805)
Passé au service du royaume de Naples, 26 août 1806.
Major de la Légion Corse en 1806.
Adjudant du Palais du roi de Naples (Joseph Bonaparte), en 1806.
Colonel et adjudant du Palais du roi de Naples, en 1807.
Aide-de-camp du roi de Naples, en 1807.
Colonel du 1er régiment d’infanterie napolitaine, 2 juin 1808 et chargé de l’organisation de ce corps.
Aide-de-camp du roi d’Espagne (Joseph Bonaparte), 11 juin 1808.
Colonel du 1er régiment de ligne espagnol, par commission délivrée en mars 1809.
Colonel de voltigeurs de la garde royale d’Espagne, 20 août 1809.
Maréchal de camp au service du roi d’Espagne, 12 janvier 1810.
Gouverneur de Séville, en Espagne (1810)
Gouverneur de la province de Guadalaxara, en Espagne (1811)
Rentré au service de la France en janvier 1814.
Général de brigade, 8 janvier 1814 à la division de la jeune Garde impériale, sous les ordres de l’Empereur.

Mis en non-activité à la restauration du trône des Bourbons, en mai 1814.

Se rallie à l’Empereur en mars 1815.
Général de brigade, employé durant les Cent-Jours dans la division de la jeune Garde impériale par ordre impérial du 2 avril 1815.
Commandant de la jeune Garde impériale, sur le champ de bataille de Mont-Saint-Jean (Belgique), après la mort du général Duhesme et la mise hors de combat du général Barrois, 18 juin 1815
Licencié avec l’armée en 1815 au second retour des Bourbons.

En non-activité de Juillet 1815 au 25 janvier 1825.
Mis à la retraite à la date du 26 janvier 1825.
Rappelé au service après la Révolution de 1830.
Commandant de l’Ecole militaire de La Flèche, 2 octobre 1830.
Commandant du département de la Sarthe, en 1831.


Campagnes et actions d'éclat:
1792, 1793, An II, III : Aux armées des Alpes et des Pyrénées.

An IV : A l’armée d’Italie.

An VI et VII : A l’armée d’Angleterre.

An VIII : En Batavie.

An IX : A l’armée du Rhin.

An XII, XIII : A l’armée des Côtes de l’Océan – Camp de Saint-Omer.

1805 : A la Grande armée - En Autriche – Assista à la bataille d’Austerlitz, 2 décembre 1805.

1806 à 1808 : A l’Armée de Naples.

1808 à 1813 : A l’armée d’Espagne

1814 : A la Grande Armée – En France.
Il se fit remarquer au combat de Montsaigle, près de Ville-Parisis, 28 mars 1814 ; il y commandait trois bataillons de la jeune Garde impériale, 400 cuirassiers et autant de lanciers polonais, envoyé en toute hâte de Paris, et placés dans la division du général Compans.

1815 : A l’armée du Nord, sous les ordres de l’Empereur – Belgique.
Se distingue à la bataille de Mont-Saint-Jean (Waterloo), 18 juin 1815 participant à la défense héroïque du village de Plancenois et s’y maintint jusqu’à la nuit tombante. Il effectua une retraite admirable avec la Garde impériale formant l’arrière-garde de l'armée française abandonnant le champ de bataille. Il participa activement aux autres opérations militaires qui eurent lieu jusqu'en juillet 1815.

Blessures :
- Atteint d’un coup de feu à la jambe gauche, lors d’une tentative de débarquement des Anglais aux îles Saint-Marcouf en l’an VII.
- Atteint d’un coup de feu qui lui fractura la jambe au cours de la campagne de France, en 1814.

Décorations :
- Membre (Chevalier) de la Légion d’honneur par décret du Premier consul du 14 juin 1804 (25 prairial an XII)
- Officier de la Légion d’honneur par décret impérial du 16 mars 1814.
- Commandeur de la Légion d’honneur par décret du 1er mai 1831.
- Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis par ordonnance du 19 juillet 1814.
- Chevalier de l’ordre des Deux-Siciles par décret impérial du 8 mai 1808.

Autres fonctions :
Maire de la commune de Saint-Dié-des-Vosges, 20 septembre 1829 au 30 octobre 1830.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
GUYE (Nicolas Philippe) Général de brigade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GUYE (Nicolas Philippe) Général de brigade
» Ephéméride 15 Juillet......
» AULMONT DE VERRIERES (Nicolas) Baron - général de brigade
» LENOIR (Auguste) Vicomte Général de brigade
» MAUCOMBLE ( Jean-François-Nicolas) Général de Brigade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: