Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LE LIEVRE DE LA GRANGE (Adelaïde) Général de division

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: LE LIEVRE DE LA GRANGE (Adelaïde) Général de division   Jeu 19 Juin - 22:32

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET – APN
Sources : Archives nationales.
Dossier Légion d’honneur portant la côte LH/1571/73
Service Historique de l’Armée de Terre – Fort de Vincennes.
Dossier portant la côte 7 Yd 491


LE LIEVRE DE LA GRANGE (Adelaïde-Blaise-François)
(1766 – 1833)


MARQUIS de LA GRANGE et de FOURILLES
COMTE de l’Empire
Baron de l’Empire
Général de division

Lieutenant-Général
Commandeur de la Légion d’honneur
Grand’Croix de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis




Règlements d’armoiries :

Baron militaire de l’Empire :

« Ecartelé : 1) d’azur -2/3) de sable au griffon d’or, armé et lampassé de gueules, celui du 3e contourné -4) d’azur au senestrochère brassardé d’argent, surmonté de la lettre E. du même ; sur le tout d’azur au chevron d’or, accompagné en chef de deux roses, et en pointe d’un alérion, le tout d’argent ; au franc-quartier senestre de gueules chargée d’une épée haute d’argent. »



Comte militaire de l’Empire :

« Ecartelé : 1) d’azur à l’épée haute d’argent, montée d’or -2/3) de sable au griffon d’or, armé et lampassé de gueules, celui du 3e contourné -4) d’azur au senestrochère brassardé d’argent, surmonté de la lettre E. du même ; sur le tout d’azur au chevron d’or, accompagné en chef de deux roses, et en pointe d’un alérion, le tout d’argent. »



Né le 21 décembre 1766, à Paris (Seine)
Fils de François-Joseph Le Lièvre, marquis de La Grange, lieutenant-général des Mousquetaires, commandeur de Saint-Louis, chevalier de l’Empire, mort en 1808.
Frère de Armand-Charles-Louis Le Lièvre, comte de La Grange, général de division, comte de l’Empire.
Décédé le 2 juillet 1833, à Paris (Seine)

Etat des services :

Entré dans la carrière des armes avant la Révolution française de 1789, comme engagé volontaire au bataillon d’Artois, 21 décembre 1781.
Lieutenant en second dans le même bataillon, 9 mai 1782.
Sous-lieutenant de remplacement, 20 juin 1784.
Sous-lieutenant en pied au 2e régiment d’Artois, 1er mai 1788.


Capitaine en second au régiment de la Reine-Dragons, 8 novembre 1789.
Capitaine en pied au 50e régiment d’infanterie, 12 janvier 1792.
Aide-de-camp du maréchal Luckner le 3 mars 1792.
Lieutenant-colonel du 6e régiment de dragons, 15 juin 1792.
Colonel du 6e régiment de dragons, 8 septembre 1792.
Colonel du 5e régiment de hussards, 12 octobre 1792.

Destitué comme noble par le représentant du Peuple en mission Duquesnoy, 28 octobre 1793.

Colonel du 24e régiment de chasseurs à cheval, 12 floréal an VIII.
Chef de brigade à l'état-major du général en chef Marat, en l’an VIII.
Commandant du 7e régiment de chasseurs à cheval, 19 pluviôse an IX.

Servit avec beaucoup de distinction sous le gouvernement de Napoléon Bonaparte.

Général de brigade par décret impérial du 15 juin 1807.
Commandant de la 2e division de cavalerie de réserve du 2e corps de la Gironde, 28 novembre 1808
Général de division, 21 juin 1809.
Gouverneur la province de la Haute-Autriche, 24 août 1809.
Gouverneur de la place d'Anvers, 30 avril 1811.
Chargé de la surveillance des côtes, dans le Mecklembourg, 4 mai 1812.
Commandant de la 2e division du 11e corps de la Grande Armée, 22 juillet 1812.
Gouverneur de la place de Wesel, 31 octobre 1813.
Gouverneur de la place de Metz, 1er janvier 1814, mais ne put prendre ses nouvelles fonctions.en raison de l’invasion de la France.
Commandant la levée en masse du département de Seine-et-Marne, 5 février 1814.

Capitaine-lieutenant de la compagnie des mousquetaires noirs, en 1814, après la restauration du trône des Bourbons.
Inspecteur général de la cavalerie, dans les 1ère et 21e divisions militaires, au mois de juin 1814.
Au second retour des Bourbons, nommé à Périgueux, gouverneur de la 20e division militaire, 7 septembre 1815.
Admis à la retraite, 6 octobre 1815.
Commandant de la 18e division militaire le 14 septembre 1819 jusqu’à juillet 1830.
Admis au traitement de réforme, 7 février 1831.


Campagnes :
1792 et 1793 : En Champagne et à l’armée du Nord.
Se distingua à la bataille de Valmy, 20 septembre 1792.

An VIII : A l’armée d’Italie.

Ans XII et XIII : Employé en Batavie puis à l’armée d’Angleterre.

An XIV à 1807 : Attaché la 2e division du corps de la Grande Armée - En Autriche, en Prusse et en Pologne. Se distingue avec sa bravoure habituelle sur tous les champs de bataille.

1809 : Employé à la Grande Armée d’Allemagne.

Blessures :
- Atteint d'un coup de feu à la cuisse, à la bataille d'Heilsberg, 10 juin 1807
- Bras droit arraché par un boulet de canon, à la bataille d’Essling, 21 mai 1809.

Décorations :
- Membre (Chevalier) de la Légion d’honneur, le 19 frimaire an XII
- Officier de la Légion d’honneur par décret du Premier Consul du 25 prairial an XII (14 juin 1804).
- Commandeur de la légion d'honneur par ordonnance du 19 août 1824.
- Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis par ordonnance du 12 juin 1814.
- Officier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis par ordonnance d’août 1814.
- Commandeur de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis par ordonnance du 11 octobre 1814.
- Grand’Croix de l'ordre de Saint-Louis par ordonnance royale du 17 août 1822.

Titres de noblesse :
- Marquis héréditaire.
- Baron de l’Empire par lettres patentes du 13 février 1811.
- Comte de l’Empire par lettres patentes du 19 juin 1813.

Donations :
19 JUIN 1813. — LETTRES-PATENTES accordées à M. le baron Adelaïde-Blaise-François le Lièvre de la Grange , général de division, portant en sa faveur collation du titre de Comte de l'Empire, avec établissement de majorât, auquel ce titre est attaché; la dotation duquel majorât consiste (outre une dotation en Westphalie et une autre en Hanovre, produisant ensemble 8,000 francs de revenu), en trois inscriptions cinq pour cent appartenant audit sieur comte de la Grange, immobilisées, et faisant ensemble 2,000 francs de rente.

Mention :
Son nom figure sur un des piliers, côté Est, de l'arc de triomphe de l'Étoile, à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE LIEVRE DE LA GRANGE (Adelaïde) Général de division
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE LIEVRE DE LA GRANGE (Adelaïde) Général de division
» LE LIEVRE Comte de LA GRANGE (Armand) Lieutenant-général
» La grange de l'étrange révèle son secret
» [BP] La grange aux tissus
» LIEVRE DE MER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: