Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3323
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Sam 28 Juin - 13:54

Bonjour, Very Happy



Le sommaire de ce numéro (le 18ème) est consultable sur le site bibliothèque Empire, en cliquant sur ce lien :
Arrow http://site.voila.fr/bibliotheque-empire2/index.html

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
Trajan

avatar

Nombre de messages : 481
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Revue Soldats Napoléoniens n°18   Sam 28 Juin - 15:03

Un très bon numero!
(meilleur à mon avis que le précédent mais c'est purement subjectif!)
il y en a pour tous les gouts, avec des tas d'idées pour les figurinistes!
j'espere qu'on reverra l'armée Joséfiste dans un prochain numéro, mais là il y a deja un article bien illustré sur l'armée française en Espagne, alors me voilà comblé!
plus que quatre mois avnt le prochain numero! calimero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Sam 28 Juin - 17:12

Pour de multiples raisons internes , je suis assez réservé sur la tournure à venir de SN. Est ce que nous n'allons pas avoir un Tradition "de luxe" ?
Avec le retour de certains auteurs , je suis trés scéptique .
Je ne retrouve pas l'esprit de la revue que j'ai si bien servi.
En tant qu'auteur , ma collaboration est terminée de mon plein gré et sans regrets. Je le dis clairement ce jour.
J'ose esperer que pour le HS sur Capri il sera traité comme je l'ai voulu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trajan

avatar

Nombre de messages : 481
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens   Sam 28 Juin - 17:35

C'est bien dommage Patrice car j'appréciais particulierement vos articles (n'y voyez pas de basse flatterie, c'est sincère) car on y retrouve l'"esprit" qui me plait dans l'épopée Napoléonienne. (Murat, les hussards etc...)
Cette revue ma plait toujours autant mais j'espere qu'on y retrouvera encore des articles sur les armées un peu "oubliées" (je suis fan des articles des auteurs espagnols, ça c'est de l'inédit!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Sam 28 Juin - 17:46

Quitte à vous faire un peu plue de peine , vous auriez du avoir dans le 17 et 18 les Cuirassiers français 1803-1815, ainsi qu'un article de Luis dans le 18.
Que vous dire , nous assistons comme en 1815 au retour des "émigrés".
Un retour à Naples s'impose, autant par mes écritures que par les figurines.

En tous cas ce que vous dites me remplit de joie , je n'aurais pas écrit pour du vent ou du remplissage de pages. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Lun 30 Juin - 12:08

Bonjour Patrice

J'ai découvert ce numéro. Il est effectivement très bien.
Je suis navré que tu quittes cette revue.
Un TRADITION de luxe, bigre on va manger du Russe ?

"Nous laisseras-tu dévorer par ces gens là ?"

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Lun 30 Juin - 19:35

Cher Corso,

Ma vie de s'arréte pas et comme j'ai encore plein de choses à partager, je vais mettre en place mon plan B.
En fait c'est une question de personnes , je ne peux travailler que dans un millieu d'amitiés, et donc pas avec tout le monde ....
Mais le cavalier muratien a encore assez d'escadrons dans sa main pour les lancer le moment et le lieu choisi.
Eylau se fera avant le 7 février 2009...

A presto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouanet David



Nombre de messages : 9
Age : 45
Localisation : Châlons en Champagne
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Vient de paraître   Lun 30 Juin - 23:47

C'est dans cette revue, à laquelle je suis abonné depuis le début, qu'était glissé la publicité bourrée d'erreurs et de contre-vérités dont j'ai parlé.
Je tiens à dire qu'il faut dissocier les deux (revue excellente et pub mal-faite). Moi aussi j'appréciais vos article et je dois dire que votre Murat est toujours à portée de main lorsque je suis devant mon ordi. Pourriez vous me dire qui sont ces émigrés qui reviennent dans cette revue?
DR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Mar 1 Juil - 11:10

Merci pour vos remarques sur mon travail, peut être sous une autre forme je continuerai, pour l'instant aprés trois ans et trés peu de repos, je vais prendre des vacances.
Vous comprendrez que je ne vais pas citer les personnes que j'appelle les "Emigrés", mais si vous êtes abonné depuis le début , il ne vous echappera pas que dabs SN 18 on retrouve des auteurs qui avaient disparu des sommaires ...
C'est la Vie et dans un sens , j'avoue que d'avoir un peu d'oxygène c'est bien agréable , ce matin je baigne dans la "Zénitude".
A bientot ...sur le forum Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naponline



Nombre de messages : 64
Age : 55
Localisation : Mannheim, Allemagne
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Mar 1 Juil - 15:08

Patrice (et les autres "anciens" du SN),

oui c'est dommage, que les "émigrés" sont retournés ... SN no. 18 est bien, mais comme ta personne, la "groupe allemande" va publier son dernier effort dans le prochain SN ... cela va etre un grand dossier sur l'armée saxonne 1810-1813 (plus de 40 images, planches de Patrice Courcelles, infographies de Peter Bunde montrant l'ordre de bataille en Russie 1812) - et vous pouvez sur, que c'est la meilleur publication en francais sur cet armée.

Nos propositions pour 2009 (par exemple un grand dossier sur l'infanterie autrichienne 1809) ne sont pas accepté par la "groupe renouvelé", mais pas dommage car je publie ce dossier en allemand sur mon site d'Internet.

Ainsi il me reste d'etre un abonné fidèle, mais pour auteur ... je ne pense pas, que nous y retournons ... je sais, que le public francais va perdre les meilleurs experts sur les troupes allemands (parmi lesquels sont Markus Gärtner, Oliver Schmidt etc.)

Mais je suis sur que pour le futur vous pouvez voir autres séries contemporaines sur Napoleon Online Very Happy

Meilleurs voeux de l'Allemagne
Markus Stein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.napoleon-online.de
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Mar 1 Juil - 16:33

Mon Ami, je pèse mes mots,

Tu as lu et donc compris ce que je disais ici. Je t'en dirai plus ainsi qu'à Peter par nos mails privés.
Je suis aussi désolé pour ton , votre, projet sur la Confédération du Rhin.
Heureusement les nouvelles d'Espagne par Juan José sont bonnes pour vous...

Laissons faire le temps , je te dirai mes projets.
Jamais je n'oublie ceux qui ont été honnètes.

Bien à toi

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Mar 1 Juil - 19:56

Et bien et bien, c'est chaud bouillant comme histoire.
Moi je ne connais pas le magazine car je ne le trouve pas ici. Mais des auteurs qui quittent massivement le navire à quai, je ne suis plus motivé pour faire l'effort tient.
Comme vous le dites, il y en a bien d'autres des projets à mener à l'heure de l'internet.
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Mer 2 Juil - 11:04

Pour moi, j'en fais une raison personnelle, forcément, mais voyons ce que les autres en penseront quand on leur supprimera ou déplacera les articles.
Une revue n'existe que par deux composants ( comme la résine Laughing ) les auteurs et les lecteurs, les uns font les autres.
Ayez des auteurs "élitistes" vous fatiguez la majorité des lecteurs, vous perdez des lecteurs donc vous perdez de l'argent , vous payez moins bien les auteurs et c'est un cercle vicieux.
Internet ? Dimanche je parlais avec un invité de la chance que nous avions d'avoir accés gratuitement aux livres et aux tableaux de la BNF et de RMN, il était d'accord pour les tableaux mais n'appréciait pas de lire devant son écran, il préfèrait le contact du papier et la disponibilité du livre classique. Je patage assez cet avis. Gallica c'est trés bien pour retrouver un texte ou une phrase dans un livre quand on l'a lu, mais lire les mémoires de tel ou tel personnage , bon courage pour les yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Mer 2 Juil - 22:27

Bonsoir,
Pour ce qui est personnel, ......
Alors, je ne suis pas coutumier du fait, mais un auteur élitiste, c'est un c..
J'ai supporté ça pendant dix ans dans les labos du CNRS alors vous me pardonnerez le language, mais c'est le cri du coeur.
Le principe de la recherche est de rendre lisible à tous ce qu'on a mis dix ans à lire.
Pour autant, quand je parle d'internet, c'est un moyen de contourner cette main mise comme celle qui existe dans la figurine ou la résine. A chacun de l'adapter et surtout de la faire voler en éclat ce qui ne manquera pas d'arriver à court terme pour les raisons exposées dans ce sujet.
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Jeu 3 Juil - 11:24

Que tu as raison , hélas?
Comme je dis souvent : " La gravité est le masque des imbéciles".
Si l'on veut détourner les lecteurs d'un sujet , il suffit de faire du lourd et de l'hermétique.
On arrive sans peine à rendre un sujet indigeste.
C'est d'ailleurs ce que font si bien les professeurs avec l'Histoire en général. Je me souviens de cours à la Fac qui donnaient envie d'aller en Droit ou ailleurs tellement le prof pendant deux heures monologuait sans retenir notre attention.
Je ne parle pas du Primaire où l'on n'apprend plus les dates , la chronologie et on saute du coq à l'ane en cours d'année. Un exemple , ma fille faisait les Gaulois en septembre , début novembre 14-18 ( 11 nov. oblige) puis a continué avec Charlemagne. C'est la logique actuelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Jeu 3 Juil - 20:18

Bonsoir Patrice,
Tu me remémores un vieux combat syndical étudiant. Nous préconisions alors à l'époque une sélection par la connaissance et rien d'autre. Voilà où nous en sommes. Et je ne tape pas sur les profs.

Sur des cours d'histoire en 6e, mon fils a été accusé de tricher sur un devoir sur Alexandre le Grand. On avait révisé ensemble et j'avais un peu complété le cours. J'ai dû y aller, dingue non ?

Il n'en reste pas moins que des chercheurs brillants ne se la racontent pas, ils n'en ont pas besoin. Ils écrivent en conséquence.
C'est moche pour ce magazine, mais tant pis, il y en a d'autres.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves Martin



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Savoir raison garder...   Ven 4 Juil - 0:57

Bonjour,

Puisqu'on a demandé le nom des émigrés rentrés - j'en révèle au moins un, le mien: Yves Martin.

Mais être traité d'émigré pour un pied-noir, ce n'est pas une insulte ou un honneur, juste une réalité...

Maintenant - pour le reste -

J'ai rédigé cet article sur les marins de la garde à la demande de Ronald Pawly, rédacteur en chef de Soldats Napoléoniens. Il est venu me chercher car il savait parfaitement que je venais de terminer un gros travail sur la Garde ("La Garde Impériale et ses uniformes" à paraître chez LCV le 11/7), et que probablement ce travail me demanderait moins d'efforts que pour d'autres auteurs.

En fait - compte tenu d'une certaine déontologie que j'applique - j'ai rédigé un article bien différent du chapitre qui est consacré aux Marins dans l'ouvrage à paraître.

- J'ai concentré le sujet sur la période 1803-1808. C'est à dire jusqu'à Baylen qui voit la quasi-destruction de la "première" formation des Marins.

- J'ai récupéré des sources primaires que je n'avais pas lors de la rédaction du livre: Mémoires du Baron Grivel, documents des Archives Nationales (grâce à Ronald Pawly).

- J'ai effectué un travail supplémentaire en fouillant dans la correspondance de Napoléon pour ce qui est de l'usage des Marins lors de leur formation et des premières campagnes.

- Je me suis efforcé d'y mettre une iconographie plus originale que celle habituellement publiée: 2 gouaches de Hoffmann qui se trouvent à la Bibliothèque Nationale, une gouache de Brenet qui n'avait jusqu'alors été publiée qu'en piètre qualité dans "Tradition". On y trouve aussi les sources iconographiques primaires incontournables que sont: Otto, Suhr, Henschel, Zimmermann, Weiland. Certaines seront dans le livre (car incontournables) - mais là aussi j'ai tenu à ne pas faire trop d eredites !

- Enfin - la couverture est une superbe gouache originale et inédite de Maurice Orange actuellement chez un Antiquaire au Louvre des Antiquaires.

Maintenant - je veux bien qu'on me traite d'élitiste - mais je laisse les lecteurs: amateurs débutants, passionnés, vieux briscards etc. me dire, nous dire si ma prose est obscure. Je concède que la partie "uniformologie" utilise le jargon habituel des uniformologues...

À ceux qui voudraient mieux comprendre ce langage parfois étrange - je les renvoie à la fois à ce fameux livre sur la Garde qui paraît la semaine prochaine et qui comprendra toute une partie d'introduction à l'uniformologie 1er Empire (avec définitions etc.) et aux fiches consacrées à ce thème qui commencent à paraître dans "Gloire et Empire".

Mon obsession - qu'il s'agisse d'articles pour Soldats Napoléoniens, Tradition, Gloire et Empire ou toute autre publication, c'est d'amener au lecteur des textes basés sur des sources primaires ou au plus près de l'époque elle-même. Il en est de même pour l'illustration qui doit s'équilibrer entre images d'époque (parfois difficiles à interpréter) et documents plus récents.

Je ne suis certainement pas universitaire, ni habitué des cercles académiques (sauf quand je les reçois comme clients dans un cadre professionnel qui n'a rien à voir avec l'histoire napoléonienne) et ne supporte pas d'avoir plus de notes de bas de page que de page en elle-même.

Et, pour rassurer certains - ma collaboration avec le magazine SN s'arrête avec cet article là. Je tiens FAROUCHEMENT à mon indépendance en matière d'auteur et n'ai jamais accepté qu'on m'impose d'être exclusif pour une revue ou pour une autre. Je travaille en fonction des demandes de mes éditeurs, du temps dont je dispose et des sujets qui me passionnent.

J'ai le bonheur aujourd'hui de travailler avec deux excellents professionnels, exigeants en matière de qualité et de sérieux qui sont Ronald Pawly pour Soldats Napoléoniens et Natalia Griffon de Pleineville pour LCV. Si mon travail n'est pas satisfaisant, ils me le font savoir et cela, je l'ai déjà entendu...c'est ainsi qu'on apprend et qu'on s'améliore. C'est aussi grâce à eux que plusieurs projets (et je ne parle pas des miens !) ont vu et voient le jour chez ces éditeurs - qu'ils en soient remerciés publiquement ici.

Au final mon but est de faire plaisir en me faisant plaisir, et srutotu pas d'être un savant rasoir pour un auditoire d'après-souper...

YM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: SN 18   Ven 4 Juil - 8:56

Je viens d'acheter la revue Soldats Napoléoniens 18.

J'y retrouve des noms d'auteurs dont je suis content qu'ils sont retournés.

La qualité est superbe. Idem pour le choix d'articles.

Bravo à l'équipe SN.

un Mouton
Revenir en haut Aller en bas
Fred

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 50
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Evolution de Soldats Napoléoniens   Ven 4 Juil - 10:26

Bonjour,
C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai lu les diverses interventions concernant l'évolution de S.N. Des évolutions, il y en a eu très tôt : dés lors que l'équipe initiale qui avait mis en place cette revue a été peu à peu modifiée, parce que des intérêts supérieurs l'exigeaient.

Quant aux raisons des évolutions, il faut bien comprendre qu'elles sont diverses et variées. Celle qui est le plus souvent mise en avant est le lecteur lui même et ce qu'il veut lire. Il y aussi les problèmes financiers. Mais j'en vois aussi une autre qui n'est pas des moindres : les querelles intestines entre auteurs. Car bon sang, que vous êtes durs entre vous !!!

Cela, je l'ai constaté dès lors que j'ai intégré l'équipe de LRN. Lorsque Guy Lecomte et moi même avons commencé de travailler ensemble sur la constitution d'un équipe en vue de créer SN, quel bel enthousiasme régnait alors; que d'amitié entre les différents membres qui nous ont rejoint !!! Moi, en jeune naïf que j'étais, je croyais que nous allions bouleverser le milieu napoléonien, en créant un produit exceptionnel, d'une qualité irréprochable, grâce au travail acharné et commun d'un équipe qui se disait solidaire, motivée et surtout animée de sa seule passion. Progressivement, j'ai déchanté, et j'ai compris que la solidarité existe peu ou pas du tout entre auteurs : personnellement, je ne me rappelle pas avoir été soutenu par qui que ce soit lorsque j'ai été débarqué de SN sans autre forme de procès ; par contre, je me rappelle encore certains propos tenus par certains nouveaux entrés dans l’équipe, concernant mon travail. Si je n’avais pas eu derrière moi des années de correspondance, d’échanges, et d’encouragements de la part de ceux qui me connaissent, à l’époque, j’aurais tout laissé tomber.

De toute manière, il ne sert à rien de s'apitoyer, car tout ce que vous pouvez dire sera bientôt oublié. D'autres auront pris le relais et s'empresseront de rappeler que leur travail est meilleur que celui de leurs prédécesseurs. Quant aux débarqués, ils continueront à tirer à boulets rouges sur leurs successeurs, en rappelant que ce qu’ils ont fait est nettement mieux.
Le gros problème de notre passion, c'est que bien souvent elle dépasse le cadre d’une simple passion et exacerbe nos sentiments. En plus, dès lors qu'elle est menée dans un but complètement désintéressé, elle implique que ceux qui la pratiquent pour d'autres raisons l'emportent forcément, même si ils font de la daube. On aura compris que pour beaucoup, le plus important n'est pas ce qui nous passionne, mais ce que ça peut rapporter. Maintenant, je comprends tout à fait qu’il est difficile de subir une évolution quand on est directement concernée par celle-ci. Mais il est aussi important de reconnaître la qualité du travail des uns et des autres, dans leurs domaines respectifs et à leur niveau. Celles de Patrice et de Yves sont incontestables, tout comme celles de bien d’autres.
La solution je pense, et en cela je rejoints tout à fait Yves Martin, c’est de garder son indépendance et sa liberté de penser. Le plus important en effet dans tout cela, c'est de continuer selon nos principes, en utilisant les moyens qui sont à notre portée pour faire un travail de qualité. La récompense vient d'elle même lorsque l'on vous contacte pour vous dire " bravo ! Continuez !".
Quant à l’Histoire et son enseignement, le problème de fond est, me semble t’il, quasiment le même. Je parle en tant que Professeur d’Histoire Géographie bien entendu. La première question que l’on doit se poser, c’est pourquoi une personne a choisi l’éducation nationale. Il y a deux réponses principales : la passion de l’enseignement (quelle que soit la matière), ou la sécurité de l’emploi (et là, il faut dire qu’on a tout fait pour inciter des jeunes à entrer massivement dans l’EN sans réfléchir aux conséquences 20 ans plus tard). Parfois, la première peut rejoindre la seconde motivation, mais c’est rare.
Il faut aussi prendre en considération le fait que les conditions d’enseignement ont bien changé, et qu’un prof qui a derrière lui plus de 20 ans de carrière est souvent désabusé et vit très mal son métier pour de multiples raisons. Tout cela pour dire qu’il ne faut pas généraliser sur les profs et qu’il y en a malgré tout beaucoup qui font leur métier très bien et parviennent à partager leur passion avec des élèves qui eux ont bien changé.
En fac, la dimension est très différente. En effet, il y a différents types d’enseignants (dont certains d’ailleurs ne sont pas titulaires d’une chaire) ; pour un grand nombre d’entre eux, l’enseignement n’est qu’une partie de leur travail : quelques heures de cours par semaine, le reste étant consacré à la recherche et à la publication. Maintenant, il y a aussi de très bons profs de fac, dont les cours sont passionnants. Moi-même, j’en ai côtoyé d’excellents, pendant et après mes études universitaires. Ayant eu la chance de faire mes études dans une petite fac de province (Chambéry), les cours et les rapports avec les profs gardaient une dimension humaine ; maintenant, je ne suis pas convaincu que cela soit la même chose dans les grandes facs, et encore plus à Paris (je me rappelle encore les moqueries des universitaire parisiens à l’égard des petits provinciaux qui venaient passer le Capes, avant de les interroger).
Conclusion : on peut trouver du mal partout et dans tous les domaines. Mais pensez aussi à voir ce qui est positif, et à le mettre en avant, parce qu’à force de toujours voir le négatif, on en arrivera aussi à démotiver et à rebuter tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à notre passion. Et ceci est valable pour tout. A force de dire du mal des profs (cela d’ailleurs est souvent le fait de personnes qui ont mal vécu leur scolarité), on en arrive à créer des enfants qui n’ont même plus envie d’aller à l’école.
Amitié à vous tous
Frédéric Berjaud, modeste contributeur à l’étude des soldats de l’Empire ; et Professeur d’Histoire Géographie (dans un petit lycée de province, situé au pays de la Passenaille)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.berjaud.free.fr
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Ven 4 Juil - 11:59

Trés honnétement , tout ceci n'est plus mon problème et je me réjouis d'avoir depuis hier commencé une réforme de mon diorama sur Tolentino, tellement le travail de Juan José et de ses collègues me rend "jaloux".
Depuis 2 numéros, SN s'empate, les articles sont trop lourds, trop logs.
C'est trés bien de parler des Marins de la GI jusqu'à Bailen , ou des tenues portées en Espagne , mais on aurait bien aimé aussi voir des Espagnols. C'est juste un exemple.
Concernant les "émigrés" je ne fais pas référence à la vie privée de chacun , mais aux choix antérieurs qui ont eu des répercussions sur la revue en 2005 et qui reviennent aujourd'hui la fleur à la bouche...
Quand on tout vécu , de l'intérieur, on ne peut rester indifférent.
C'est pourquoi à mon tour , je préfère partir.

Qui sait dans 3 ans je reviendrai peut être avec mes amis d'outre Rhin .... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: SN 18   Ven 4 Juil - 15:45

Cher Monsieur Raynaud,

Je vous connais de votre oeuvre dans SN. Maintenant je vois quelqu'un déçu devant moi.
Jaloux même est ceci sans le "".
Mais pourquoi ?

Mouton
Revenir en haut Aller en bas
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   Ven 4 Juil - 16:18

Je vous répondrais avec plaisir mais je ne comprends pas bien tout.

Jaloux ? Non , pas du tout . Je viens de la figurine, j'ai mes diplomes d'Histoire ( ce n'est pas une rareté). Alors rien ne change pour moi.
C'est plus le ballet des chaises musicales qui m'amuse que ma position .
Je vais suivre avec attention les évolutions car j'ai tout vécu depuis le début.
Voila ce que je peux répondre sans langue de bois à ce que j'ai compris de votre mail.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vient de paraître : Revue Soldats Napoléoniens n°18
» SOMMAIRE de la Revue Soldats Napoléoniens N°11
» soldats napoléoniens n°10 juillet 2013
» PRESSE - Soldats Napoléoniens n°25
» Soldats Napoléoniens n°27

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: LITTERATURE NAPOLEONIENNE :: - Livres et Magazines --
Sauter vers: