Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 KESSEL (Jean) Chevalier de l'Empire - Général de brigade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: KESSEL (Jean) Chevalier de l'Empire - Général de brigade   Sam 19 Juil - 22:35

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET – APN
Sources : Dictionnaire Historique et Biographique des Généraux Français (Courcelles-1822)
Archives nationales (CARAN) – Dossier de la Légion d’honneur côte : LH/1399/26
Service Historique de l’Armée de Terre – Fort de Vincennes – Dossier 8 Yd 1 842
Dictionnaire des Colonels de Napoléon (Danielle et Bernard Quintin)
Dessin d’armes : M. Jean-Pierre BIBET, d’après le Dictionnaire Armorial du Premier Empire (A. Reverend)

KESSEL (Jean-Jacques)
(1772 – 1847)Heberger image

Chevalier de l’Empire
Volontaire de 1792
3e bataillon du Haut-Rhin

Général de brigadel
Maréchal de camp
Officier de la Légion d’honneur



Règlement d’armoiries :
« D’or au lion couché de sable, soutenu de sinople, adextré en chef d’une étoile d’azur, à la champagne de gueules chargée d’une croix de la Légion d’honneur d’argent. »


Né le 10 février 1772, à Colmar (Haut-Rhin)
Fils de Jean Conrad Kessel, bourgeois, et d’Anne-Marie Rapp.
Cousin Germain du général de division Rapp.
Marié le 1er mai 1819 à Sophie-Elisabeth Kuhn, veuve Vesinger
Domicilié 35 Place Kléber, à Strasbourg
Décédé le 10 mars 1847, à son domicile, à onze heures du matin.
Inhumé le13 mars 1847 dans un des cimetières de Strasbourg (Bas-Rhin)

Etat des services :
Entré au service comme volontaire national dans le 3e bataillon du Haut-Rhin, 1er mars 1792.
Sergent-major, 17 mars 1792.
Instructeur adjudant-major au 1er bataillon de réquisition du Haut-Rhin, 11 octobre 1793.
Sergent-major à la 80e demi-brigade d’infanterie de ligne, 2 mai 1794, au premier amalgame. (Qui devint par la suite 83e demi-brigade au second amalgame, 26 mai 1796)
Sous-lieutenant, 25 mars 1799.
Lieutenant au régiment de chasseurs à pied de la Garde des Consuls, 25 avril 1800.
Capitaine au 2e bataillon de chasseurs à pied de la Garde des Consuls, 7 décembre 1802.
Incorporé ensuite dans le 3e régiment d’infanterie de ligne, en 1800.
Admis avec le grade de lieutenant dans les chasseurs à pieds de la Garde des Consuls, 2 décembre 1800.
Capitaine dans la Garde des Consuls, 6 décembre 1802.
Chef de bataillon, au 2e régiment de Conscrits-chasseurs de la Garde Impériale, 5 avril 1809
(Régiment devenu 4e régiment de voltigeurs de la Garde impériale, 30 décembre 1810)
Colonel, nommé par l’Empereur à Moscou, 8 octobre 1812, à l’âge de 40 ans et après 20 ans de services.
Premier aide de camp du maréchal duc de Dantzig François-Joseph Lefebvre, 11 octobre 1812.
Commandant du fort de Weichselmünde, baptisé fort Desaix, à Dantzig, en Prusse Orientale, au début de l’année 1813 jusqu’au 2 janvier 1814, date de la capitulation de cette place.

Maréchal de camp, 1er novembre 1814.
Mis en demi-solde de non-activité


Général de brigade, rappelé sous les drapeaux impériaux, 14 avril 1815, époque à laquelle le ministre de la Guerre, maréchal Louis Davout, lui donna l’ordre d’aller organiser la garde nationale dans le département du Haut-Rhin (5e division militaire) et employé à la division de réserve des gardes nationales faisant partie de l’armée du Rhin..
Mis en non-activité, 21 août 1815.

Maréchal de camp placé en disponibilité, 1er avril 1820.
Admis à faire valoir ses droits à la retraite, 1er décembre 1824.
Retraité par ordonnance du 16 février 1825 avec jouissance du 1er janvier 1825.
Compris comme disponible dans le cadre d’activité de l’état-major général, 22 mars 1831.
Fait partie du cadre de réserve, 5 janvier 1832.
Remis en retraite par ordonnance du 7 juin 1834, avec effet au 1er avril 1834.


Campagnes et actions d’éclat :
1792 à 1800 : Employé aux armées du Rhin, de la Moselle, de Sambre-et-Meuse, d’Helvétie et du Danube.
Il s’est trouvé aux batailles de Weissembourg, Fleurus et Moeskirch, et à la prise de Feldkirch, dans le Tyrol.
2804 à 1805 : A servi au camp de Boulogne avec la Grande Armée.
1805 à 1807 : Employé avec la Grande Armée, en Autriche, en Prusse et en Pologne.
Il a combattu en différentes occasions, et notamment aux batailles d’Ulm, d’Austerlitz, d’Iéna, d’Eylau, d’Heilsberg et de Friedland.
1808 : A l’armée d’Espagne.
1809 : Passé à la Grande Armée, contre l’Autriche.
Il s’est trouvé à plusieurs affaires, entre autres, à la bataille de Wagram.
1810 et 1811 : Retourné en Espagne en qualité de chef de bataillon au 4e régiment de voltigeurs de la Garde impériale.
A pris une part active aux actions militaires dans lesquelles son régiment s’est trouvé engagé.
1812 : Employé à la Grande Armée, en Russie.
Employé à la vieille Garde impériale, il a combattu à la bataille de la Moskova, 7 septembre 1812.
Après avoir fait la désastreuse retraite de Moscou, le major-général, prince de Neufchâtel Louis-Alexandre Berthier, lui donna l’ordre de se rendre à Dantzig, pour y commander le fort Desaix.
1815 : Employé dans la division de réserve de l’armée du Rhin, par lettres de service du ministre de la guerre. Il resta à Schelestadt avec cette division jusqu’au 1er septembre 1815.

Décorations :
- Membre de la Légion d’honneur par décret impérial du 25 prairial an XII (14 juin 1804)
- Officier de la Légion d’honneur par décret impérial du 8 octobre 1812.
- Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis par ordonnance du 11 décembre 1814.
- Chevalier du mérite militaire, 10 décembre 1814.

Titre :
Chevalier de l’Empire par décret impérial du 15 mars 1810 et par lettres patentes du 2 avril 1812.

Pensions, rentes :
Bénéficiaire d’une dotation de 1000 francs sur le Monte Napoleone, 1er février 1808..

Mention :
Pendant le cours de ses nombreuses campagnes de guerre, le général Kessel s’est toujours conduit en brave militaire. Il s’est distingué en beaucoup d’occasions, et quoi qu’il ait souvent affronté le feu et les armes de l’ennemi, il n’a jamais reçu aucunes blessures ; mais il a eu plusieurs fois ses vêtements traversés par des balles et de la mitraille.

Autres fonctions :
- Conseiller général du Bas-Rhin et membre de la Commission administrative des Hospices Civils de Strasbourg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
KESSEL (Jean) Chevalier de l'Empire - Général de brigade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KESSEL (Jean) Chevalier de l'Empire - Général de brigade
» CHEMINEAU (Jean) Baron de l'Empire - Général de division
» CHEVALIER DE L'EMPIRE/ MEMBRE LEGION D'HONNEUR
» CURTO (Jean-Baptiste) Comte d'Empire - Général de brigade
» LANNES Jean - Maréchal d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: