Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 1812 en Espagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

l'Empereur en Espagne en 1812
-Oui,cela eut changé les choses
33%
 33% [ 3 ]
-Non, cela n'eut rien changé
56%
 56% [ 5 ]
-Je ne sais pas
11%
 11% [ 1 ]
Total des votes : 9
 

AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: 1812 en Espagne   Mer 13 Aoû - 23:59

A la fin de l'année 1811, en Espagne, les Français étaient vainqueurs à peu près partout et l'Anglais n'avait cessé de reculer. Alors, imaginons maintenant que l'Empereur, plutôt que d'aller en Russie décide de retourner dans la péninsule en finir une bonne fois pour toutes. Si l'anglais s'était déjà vu forcé de reculer face aux maréchaux de Napoléon, face à l'Empereur lui-même peut-être se serait-il vû dans l'obligation de rembarquer, et qui sait si alors le cabinet de Londres ne se serait alors pas décidé à entrer en négociations ,
Qu'en pensez-vous ?

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: 1812 en Espagne   Jeu 14 Aoû - 0:10

On peut en effet imaginer que le retour de l'Empereur dans la Péninsule aurait galvanisé l'énergie des troupes qui y étaient cantonnées et que cela aurait pu tourner à leur avantage face au corps expéditionnaire britannique.
Mais il ne faut pas perdre de vue que l'insurrection espagnole gagnait chaque jour du terrain et minait le moral de l'armée française qui devait faire face à une guerilla sournoise et cruelle parfaitement organisée.
Or, il n'est rien de plus difficile pour une armée régulière que de combattre des groupes de francs tireurs isolés qui disposaient à la fois de l'avantage du terrain et de la complicité de la populace.
Et je ne parle pas du fanatisme exacerbé soigneusement entretenu par les prêtres.
Bref, si la partie était jouable avec Napoléon à la tête des troupes impériales, elle n'était pas gagnée pour autant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Baptiste
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 11590
Age : 71
Localisation : En Languedoc
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: 1812 en Espagne   Jeu 14 Aoû - 9:37

........ sunny .......


Il n'y avait pas que les Anglais...il y avait le peuple Espagnol.

Je rejoints l'avis de Percy....toutes les armées du monde n'ont pas résisté malgré les moyens mis en oeuvre en matériel et en hommes..... à la guerilla...ces combats en petits groupes, mobiles pratiquant une guerre de harcèlement.

J'ai donc voté (Non, cela n'eut rien changé).

salut

_________________
" Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter "   (Sagesse Chinoise).

Jean-Baptiste Guindey, 1785-1813
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanbaptiste.guindey.pagesperso-orange.fr/
Ximo

avatar

Nombre de messages : 1697
Age : 51
Localisation : Valencia - España
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: 1812 en Espagne   Jeu 14 Aoû - 14:56

Perdonadme que escriba en español, pero no me funciona el traductor.

Creo estar de acurdo con Jean-Baptiste, se habría producido una solución militar incompleta al conflicto, pero no una solución política, después de cuatro años de guerra y de multitud de atrocidades de ambos bandos tan solo podria haberse llegado a un impas de espera antes de otro enfrentamiento.

Lamentablemente creo que ha esas alturas de la guerra no habia ninguna posiblidad de entendimiento (Retirada de José, vuelta de Fernando ...) la única solución hubiese sido la retirada incondicional de las tropas imperiales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: 1812 en Espagne   Jeu 4 Sep - 11:59

Bonjour à tous,

Je trouve le sondage en rentrant et ne résiste pas à ce petit exercice d'histoire fiction.

Malgré tout mon respect pour la résistance espagnole, j'ai répondu que cela changeait tout.

Si Napoléon avait agi avec l'Espagne comme il l'a fait avec les Etats allemands au lieu de partir en Russie, la face de l'Europe en est totalement modifiée.
Les anglais sont rejetés du sol européen, il maintient une force conséquente et aguerrie pour consolider les frontières maritimes décourageant ainsi toutes véléité de tentative de débarquement et rendant la résistance espagnole, même organisée et courageuse, difficile dans le long terme.

Quel retentissement sur le plan militaire vis à vis de la Russie et de l'autriche qui programment toute leur action sur l'ouverture de ce second front via les forces anglaises espagnoles et portugaises et donc la division de la Grande Armée.

Napoléon n'a alors plus d'ennemi dans le dos, il conserve une armée intacte malgré une campagne sans doute âpre et toute lattitude pour mettre en place des réformes politiques qui auraient sans aucun doute changé l'histoire de l'Espagne.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: 1812 en Espagne   Jeu 4 Sep - 19:39

Je vous trouve bien optimiste, cher ami.
Fin 1811, les dés étaient jetés dans la Péninsule ibérique et au mieux la présence de Napoléon n'aurait fait que retarder l'inéluctable cours des choses.
Il était d'ailleurs tout à fait inconsidéré de sa part d'entreprendre la campagne de Russie alors même que la France était déjà menacée sur ses frontières méridionales.
En prélevant des troupes d'Espagne pour les transférer sur le front de l'Est, l'Empereur ne fit qu'accroître la difficulté de la tâche de Joseph et des maréchaux laissés sur place.
Or, ces régiments qui auraient été si utiles au maintien de l'ordre dans une Espagne en pleine ébullition allaient fondre dans les steppes russes.
De la part de Napoléon, ce fut donc une énorme faute politique et militaire avec les conséquences que l'on sait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: 1812 en Espagne   Ven 5 Sep - 10:41

Tout à fait d'accord avec vous Percy.

Mais ce n'est pas l'hypothèse de Jean-Yves pour ce sondage. C'est pour cela que c'est amusant comme exercice.

Il pose comme réflexion l'abandon de la campagne de Russie pour se consacrer à la conquète de l'Espagne.

Les forces en présence ne sont alors plus les mêmes sur le front espagnol.
C'est la Grande Armée qui se lance à sa conquète. Et ce sans dégarnir inconsidéremment les frontières de l'Est.
Je suis même tenter de penser que les anglais auraient évacué leurs troupes, dans cette hypothèse, abandonnant l'Espagne.

Une fois cette hypothèse posée, toute l'histoire s'en trouve bouleversée. Pas de bourbier russe, un espace impérial conquis, des anglais dans une situation stratégique délicate pour le moins vis à vis de leurs alliés.....

Mais cela ne s'est pas passé ainsi, comme quoi, malgré son génie, Napoléon a commis des erreurs aux conséquences funestes comme vous le dites bien.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: 1812 en Espagne   Ven 5 Sep - 19:51

Je me suis en effet quelque peu écarté du postulat posé par Jean-Yves pour mieux stigmatiser ce qui fut et non ce qui aurait pu être.
Les "whaf it" sont toujours aléatoires, par leur principe même.
On peut en effet tout imaginer et son contraire.
Je reste cependant sceptique sur la réussite de cette hypothétique opération en Espagne car pour mater le fier caractère ibérique et le fanatisme religieux qui sévissait dans ces contrées, il fallait bien plus qu'une force d'occupation miltaire, fut-elle renforcée par la présence d'un génie tel que Napoléon.
Donc, selon moi, on pouvait sans doute s'attendre à un prolongement et à une accentuation de la guerilla qui serait quand même venue à bout des troupes régulières qui lui étaient opposées par de continuelles actions de harcèlement sur les arrières et les voies de ravitaillement.
Et l'on sait combien celui-ci était capital dans ces contrées inhospitalières ne permettant guère à une armée de vivre sur le pays.
En outre, en annexant brutalement les régions du Nord de l'Espagne à son Empire, Napoléon s'était aliéné bon nombre d'Espagnols modérés qui se seraint sans doute ralliés à sa cause à terme.
On peut dire que l'Empereur a cumulé les erreurs politiques, militaires et diplomatiques lors de cette funeste campagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: 1812 en Espagne   Ven 5 Sep - 23:37

Bonsoir Percy,

Ce que vous dites est très juste, comme depuis le début du propos.
Dans mon hypothèse existe la solution politique qui vient après le militaire et qui a bien caractérisé Napoléon.

Mais je ne peux ni ne veux vous rétorquer quoique ce soit car ce genre d'exercice d'histoire fiction est juste amusant et parfois revigorant. Mais c'est tout car les faits sont et restent les faits.

Ceci dit, je confirme sur mon vote.

Très amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: 1812 en Espagne   Sam 6 Sep - 0:08

Votre bons sens n'a d'égal que la pertinence de vos propos.
Ce fut un plaisir que de débattre avec vous.
Bien cordialement ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1812 en Espagne   

Revenir en haut Aller en bas
 
1812 en Espagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1812 en Espagne
» 13e Cuirassiers en Espagne 1808-1814
» FERRIER Gratien - Colonel - Armée d'Espagne -
» La Gendarmerie en Espagne
» Sur un marché en Espagne photos de kia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: