Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CHAILLOT (Louis-Claude) Colonel - Maréchal de camp

Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: CHAILLOT (Louis-Claude) Colonel - Maréchal de camp   Lun 6 Oct - 15:02

Fiche présentée par Jean-Pierre BIBET – APN
Sources : Service Historique de l’Armée de Terre – Fort de Vincennes
Dossier individuel portant la côte 8 YD 2 073.
Dictionnaire des Colonels de Napoléon de Danielle et Bernard Quintin.
Dessin d'armes: M. Jean-Pierre BIBET


CHAILLOT (Louis-Claude)
(1768 – 1836)

Chevalier de l’Empire
Aide de camp
Colonel de l’Empire

Maréchal de camp
Officier de la Légion d’honneur



Règlement d’armoiries:

D’or à trois étoiles d’argent, au comble de sable chargé d’une épée la pointe à dextre d’argent, et une bande brochant de gueules chargée d’une croix de la Légion d’honneur d’argent.


Chevalier de l'Empire



Né le 29 novembre 1768 à Dijon (Côte-d’Or)
Fils de Pierre Chaillot, arquebusier, et d’Antoinette Bizouard
Décédé le 4 novembre 1836, à la Cité d’Antin, n°3, à Paris 2e (Seine).
Inhumé le 6 novembre 1836 dans le cimetière du Nord, à Paris.

Etat des services connus :
Engagé volontaire affecté, 1er septembre 1792.
Fourrier, 8 septembre 1792.
Sergent-major au 9e bataillon de Paris (bataillon de Saint-Laurent), 15 septembre 1792.
Sous-lieutenant, 26 décembre 1792.
Lieutenant de grenadiers, 12 mai 1793.
Adjoint au commandant de la place d’Ostende, 18 décembre 1794.
Aide de camp du général Reubell, 15 octobre 1795.
Aide de camp du général Béguinot, 16 octobre 1796.
Capitaine, 12 avril 1797.
Employé à la 24e division militaire, à Bruxelles (Belgique), 5 février 1799.
Employé dans la 2e division militaire, à Mézières, 6 août 1799.
Aide de camp des généraux Drut, 20 juin 1800.
Placé à la suite du 7e régiment de hussards, 27 juin 1800.
Aide de camp du général Boussart, 10 juin 1802.
Chef d’escadron au 21e régiment de dragons, 22 mars1807.
Adjudant-Commandant, 21 février 1812.
Chef d’état-major de la 2e division de dragons, entre 1812 et 1813.
Colonel du 22e régiment de dragons, 25 novembre 1813.
Colonel du 15e dragons, 15 mars 1814.

Colonel du 10e régiment de dragons, 1er octobre 1814.

Colonel du 15e régiment de dragons, 25 avril 1815.

Maréchal de camp, 5 juillet 1815 en récompense de sa conduite aux combats de Vélizy et de Rocquencourt.
Mis en non-activité comme colonel, 16 novembre 1815, sa nomination de maréchal de camp ayant été annulée par l’ordonnance du roi du 1er août 1815.
Retraité avec solde de colonel par l’ordonnance du 4 septembre 1822 et avec jouissance à compter du 1er septembre 1822.
Commandant de la garde nationale de Batignolles-Monceau, en juillet 1830.
Redevenu maréchal de camp, 19 novembre 1831.
Admis à la retraite avec ce grade par l’ordonnance du 26 octobre 1832, avec jouissance à compter du 1er janvier 1832.


Campagnes :
1792 à 1795: Armée du Nord. Participe à la bataille de Valmy, 20 septembre 1792.
1796 : Armée de Sambre-et-Meuse.
1800 à 1801 : A l’armée d’Italie.
1805 à 1807 : A la Grande Armée.
1808 à 1813 : Envoyé en Espagne.
Se signale particulièrement aux batailles d’Almonacid, où, avec son escadron, il met en déroute une colonne d’infanterie, 11 août 1809.
Se signala également à Ocana où il fit 800 prisonniers, 18 novembre 1809.
1814 : Campagne de France – Se fit remarquer au combat près de Saint-Dizier, 26 mars 1814, où il charge une colonne de cavalerie russe et prend trois pièces de canons..

Blessures :
Blessé par un coup de feu à la jambe gauche au cours du blocus de Valenciennes, 23 mai 1793.
Blessé d’un coup de baïonnette à Pultusk, 26 décembre 1806.
Blessé d’un coup de feu au bras droit au combat d’Alfernati (province de Malaga, en Espagne), 21 avril 1811.

Décorations :
Membre (Chevalier) de la Légion d’honneur par décret impérial du 9 novembre 1806.
Officier de la Légion d’honneur par ordonnance du 27 janvier 1815.
Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis, par ordonnance du 1er août 1814, confirmé par l’ordonnance du 1er novembre 1814.

Titre et dotation:
- Chevalier de l’Empire par lettres patentes du 19 décembre 1809.
- Bénéficiaire d’une dotation de 2000 francs sur les biens réservés en Westphalie, 19 mars 1808.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CHAILLOT (Louis-Claude) Colonel - Maréchal de camp
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHAILLOT (Louis-Claude) Colonel - Maréchal de camp
» FLAMAND (Jean-François) Baron - Maréchal de camp
» CARRIER (Louis-Anthelme) Maréchal de camp
» Identification d'un portrait de maréchal de camp
» ABOVILLE (D') Augustin-Gabriel . Comte - Maréchal de camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les officiers et sous-officiers-
Sauter vers: