Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ephéméride 16 Février....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Baptiste
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint


Nombre de messages : 11214
Age : 71
Localisation : En Languedoc
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Ephéméride 16 Février....   Lun 16 Fév - 9:55

.....sunny ..... Jour 16 Février.


Evènement :

Naissance :

1761 .... Jean-Charles Pichegru, né à Arbois...général Français, après s'être couvert de gloire et avoir sauvé la Révolution Française, il trahit, il est déporté en Guyane.

_________________
" Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter "   (Sagesse Chinoise).

Jean-Baptiste Guindey, 1785-1813


Dernière édition par Jean-Baptiste le Lun 16 Fév - 9:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanbaptiste.guindey.pagesperso-orange.fr/
ThiNap
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Lun 16 Fév - 10:25


Évènement :
1809 : Le général Gardanne quitte Téhéran. Le projet d'alliance entre l'Empire Français et la Perse est abandonné.


C'est tout à fait hors de propos des éphémérides impériales, mais je ne sais résister à vous signaler cet anniversaire [triste, c'est un décès] :
1899 : Le Président de la République, Félix Faure, meurt à l'Élysée au cours d'un "entretien particulier" avec Marguerite Steinheil.
Après avoir donné l'alarme, l'huissier aurait répondu au médecin qui lui demandait si le Président avait toujours sa connaissance, "Non, elle vient juste de sortir par la porte de service".

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Drouet Cyril



Nombre de messages : 4184
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Lun 16 Fév - 10:51

Citation :
Le projet d'alliance entre l'Empire Français et la Perse est abandonné.

Disons que le projet d'alliance était déjà mort né quand Napoléon à Tilsit décida de trahir ses engagements formulés dans le traité d'alliance franco-perse de Finkenstein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Lun 16 Fév - 16:09

JBR a écrit:
Disons que le projet d'alliance était déjà mort né quand Napoléon à Tilsit décida de trahir ses engagements formulés dans le traité d'alliance franco-perse de Finkenstein.
Je ne saurai ni confirmer, ni infirmer. Du peu que j'ai pu en lire, j'ai l'impression que Napoléon a couru deux lièvres à la fois.
D'un côté, il fait les yeux doux à Mahmud II, et de l'autre il roucoule auprès d'Alexandre Ier.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Drouet Cyril



Nombre de messages : 4184
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Lun 16 Fév - 16:45

Citation :
Je ne saurai ni confirmer, ni infirmer.

Pour vous faire un plus ample avis :

A la fin du XVIIIe siècle, le royaume de Karthlie-Kakhéthie (la Géorgie avait été partagée à la fin du XVe siècle en trois territoires : l’Iméréthie, la Karthlie et la Kakhéthie) était sous domination persane.
En 1783, profitant de l’instabilité politique née de la mort du shah Karim Khan Zand, le roi de Karthlie-Kakhéthie, Héraclius II, se tourna vers la Russie et se plaça sous sa protection par le traité de Guéorguievsk.
En 1794, le nouveau shah, Agha Mohammad Khan Kadjar, décida de châtier Héraclius, envahit son royaume et mit à feu et à sang sa capitale, Tiflis (l’actuelle Tbilissi). L’année suivante, Catherine II, en conformité avec le traité la liant aux Géorgiens, lança ses troupes sur le petit royaume. Les Russes menés par le général Zoubov reprirent Tiflis, mais en raison de la mort de la tsarine, ne continuèrent pas leur marche sur Téhéran. Agha Mohammad Khan Kadjar, au printemps 1797, retenu jusqu’alors par des rebellions touchant le Khorossan, tenta de reconquérir ses terres. Son assassinat dans la ville de Choucha fit finalement avorter l’offensive.
Le 24 septembre 1798, Héraclius mourrait. Lui succéda Georges XII qui fit alors reconnaître son fils David, prince héritier, par le tsar Paul Ier. Ce dernier profita finalement des querelles dynastiques déchirant le royaume et des menaces extérieures pesant sur la région pour mettre la main sur la Karthlie-Kakhéthie. Ainsi, le 23 novembre 1799, fut signé le traité de Tiflis, par lequel Paul devenait Tsar de Géorgie, David obtenant le titre de Régent.
Le 28 décembre 1800, Georges XII mourrait. Les Russes refusèrent alors l’avènement du dauphin David, installèrent un gouvernement provisoire et s’opposèrent aux prétentions au trône du Julien, un autre fils d’Héraclius II. Le 15 septembre 1801, la Géorgie devenait une province russe.

La Perse ne détourna cependant pas les yeux de ses anciennes terres vassales.
En 1804, le général Tsitsianov, gouverneur de la Géorgie, s’était emparé de la forteresse de Ganja, en Azerbaïdjan, et s’apprêtait à assiéger Erivan, en Arménie. Le shah, Fath-Ali Shah fit donc appel à l’Angleterre en vertu du traité de janvier 1801. Cependant, l’alliance entre Londres et Téhéran n’avait pour but que de s’opposer à une éventuelle agression française. Ainsi, les Anglais refusèrent logiquement leur aide.
Un rapprochement vers la France fut donc esquissé, alors que Talleyrand, de son côté, venait d’entamer des démarches dans le même sens. En réponse aux premiers pas du shah et afin de faire face à la future coalition liant la Russie et l’Angleterre, Napoléon écrivit le 16 février 1805 au souverain de Perse afin de lui faire connaître ses désirs de renouveler « les rapports d’amitié et de commerce » entre les deux pays.
Le 29 mars, l’Empereur écrivait une nouvelle missive, où désignant l’Angleterre et la Russie comme les ennemis plus ou moins directs de la Perse, il laissait entrevoir une aide militaire salvatrice de la France. Deux émissaires furent tour à tour envoyés vers Téhéran : Jaubert puis Romieu.
En réponse, le shah, durant l’été 1806, nomma Mirza Mohammad-Reza ambassadeur auprès de la cour de France afin d’y négocier une alliance franco-persane.
En Europe, la troisième coalition avait laissé place à la quatrième. L’intérêt d’une union avec la Perse était donc toujours réel pour Napoléon. A trois reprises, il réécrivait à Fath-Ali Shah afin de le presser d'ouvrir un second front contre la Russie.

De Varsovie, le 17 janvier :
« De ton côté, attaque avec vigueur les ennemis que mes victoires te livrent affaiblis et découragés ; reprends sur eux la Géorgie et toutes les provinces qui furent ton empire, et referme contre eux les portes caspiennes qui en gardèrent si longtemps l'entrée. »

D’Osterode, le 14 mars :
« Une partie de l'armée russe, et surtout de la cavalerie qui était sur ta frontière, a été rappelée et s'est portée contre moi. Profite de ces circonstances. Je t'expédie cette lettre par toutes les voies : il faut que nous ayons des communications fréquentes, afin de lier la politique de nos empires, qui est la même, contre nos ennemis communs. »

De Finkenstein, le 3 avril :
« Arrête toutes les communications des Anglais avec les Indes; intercepte leurs courriers; ils sont amis des Russes et nos ennemis. Apprends-moi bientôt que tu as obtenu dans cette campagne de nouveaux succès et que tu as fait du mal à l'ennemi commun. »

Le 29 du même mois, Mirza Mohammad-Reza arrivait enfin auprès de Napoléon. Les affaires allèrent vite et, le 4 mai, un traité d’alliance entre les deux nations était signé. La question géorgienne fut logiquement abordée :
« Article 3 : S.M. l’Empereur des Français, roi d’Italie, reconnaît la Géorgie comme appartenant légitimement à S.M. l’Empereur de Perse.
Article 4 : Il s’engage à faire tous ses efforts pour contraindre la Russie à l’évacuation de la Géorgie et du territoire persan, et pour l’obtenir par le traité de paix à intervenir. Cette évacuation sera constamment l’objet de sa politique et de toute sa sollicitude. »


Le 12 avril précédent, Gardane avait été nommé ministre plénipotentiaire en Perse. Il reçut le 10 mai ses instructions par lesquelles il devait notamment pousser le shah à reconquérir les territoires que lui avait arrachés la Russie :
« La Perse doit regarder les Russes comme ses ennemis naturels : ils lui ont enlevé la Georgie ; ils menacent ses plus belles provinces […]
La Géorgie qu’ils se sont fait céder par le dernier prince de ce pays, leur est mal assurée, et les habitants paraissent regretter leurs anciens maîtres. La chaîne de montagnes qui couvrent l’entrée de la Perse est d’ailleurs située au nord de la Géorgie : il est important que la Russie ne demeurent pas maîtresse de tous les passages. »
Reçu le 7 décembre 1807 à Téhéran, Gardane fit ratifié le traité du 4 mai le 22 décembre.

Entre temps, les choses avaient bien changé en Europe. La France était désormais unie à l’ancien ennemi russe. Aucune référence à la Géorgie ne fut faite dans le traité de Tilsit. Sous le prétexte que le traité de Finkenstein n’avait pas encore été ratifié par le shah, Napoléon, au nom de l’alliance avec le tsar opta pour ne pas respecter ses engagements.
Cependant, la France entama des démarches auprès de Saint-Pétersbourg afin d’obtenir un armistice entre la Russie et la Perse. Celui-ci obtenu, le feld-maréchal Goudowitch fit connaître fin mai 1808 ses exigences concernant la paix. Bien évidement, la Russie considérait la Géorgie comme définitivement acquise. De son côté, le shah désirait obtenir une trêve d’un an durant laquelle les négociations se poursuivraient à Paris. Le tsar rejeta avec dédain la possibilité de médiation de la part des Français. Ces derniers n’étaient d’ailleurs aucunement prêts à fragiliser l’alliance de Tilsit au nom de l’union franco-persane. Fin 1808, les hostilités reprirent et Goudowitch assiégea Erivan.

Les Persans n’étaient d’ailleurs pas dupes de la position prise par la France. Le 23 novembre, Fath-Ali Shah lâchait en termes diplomatiques à Gardane :
« L’abandon où [l’Empereur Napoléon] nous laisse nous étonne de plus en plus. »
A ce sujet, Champagny écrivait d’ailleurs au duc de Vicence :
« L’Empereur ne prend aucun intérêt à la Perse, et il n’a été donné d’autres instructions au général Gardane que de faciliter entre les Russes et les Persans, s’il en était requis par les deux parties, les communications qui auraient la paix pour objet. On lui a fait connaître que notre intérêt est pour la Russie ; mais comme vous l’avez très bien dit, pour l’intérêt de la cause commune, nous devons des ménagements à la Perse. »
Face au non-respect du traité de Finkenstein, la situation n’était guère tenable pour Gardane. Le 13 février 1809, alors que les Britanniques multipliaient les initiatives en direction du shah, il quittait Téhéran. Un mois plus tard, le 12 mars, un traité préliminaire d’amitié et d’alliance anglo-persan était signé.

La Perse poursuivit sa guerre contre les Russes. Appuyés par les Anglais jusqu’en 1812, la campagne de Russie mit fin au soutien de Londres, favorable, du coup, à la paix entre les deux états.
Le 31 octobre, l’armée persane était largement battue à proximité du gué d’Aslandouz. Les espoirs de récupérer la Géorgie s’évanouissaient définitivement.
Un an plus tard, le 24 octobre 1813, était signé le traité de paix de Golestan. Par l’article 3, la Perse reconnaissait, entre autres territoires, la Géorgie comme possession de l’empire russe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Lun 16 Fév - 18:30

Oh ... c'est déjà un véritable cours d'histoire.

Comme je l'écrivais précédemment, je n'ai voulu ni confirmer, ni infirmer quoique ce soit, car je ne connaissais presque rien sur ce point.
Bien m'en a pris, car j'étais persuadé que la Perse était placée sous la domination ottomane, d'où ma référence erronée à Mahmud II, Sultan de Constantinople.
Je dois avouer que je suis un peu perdu entre Iméréthie, Karthalie, Kakhétie ... je vais déjà essayer de place chaque nom sur une carte ... après, j'espère un peu mieux appréhender vos explications.

Merci néanmoins pour ces précisions.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Corso
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2004
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Mar 17 Fév - 21:43

sunny

16 février 1794: Prise d'Ogertheim, par Desaix sur les Alliés.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Jean-Baptiste
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint


Nombre de messages : 11214
Age : 71
Localisation : En Languedoc
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Jeu 16 Fév - 8:51

....... sunny ....... ...Le 16 Février 2012...

Evènement : Naissance :



1767 : ... Baptiste Pierre François Jean Gaspard Bisson, né le.... 16 Février 1767... à Montpellier (Hérault)....1800 Général de Brigade...1805 Général de Division...Bataille de Marengo...Campagne d'Allemagne...1807 Campagne de Prusse et de Pologne Bataille de Friedland...1808 Comte d'Empire.....Il Meurt le 26 Juillet 1811 à Marmirolo (Province de Mantoue - Italie)...(Portrait - Général Bisson).

Bonne Journée ....

_________________
" Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter "   (Sagesse Chinoise).

Jean-Baptiste Guindey, 1785-1813
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanbaptiste.guindey.pagesperso-orange.fr/
Jean-Baptiste
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint


Nombre de messages : 11214
Age : 71
Localisation : En Languedoc
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Sam 16 Fév - 8:58

...... sunny...... ....Le 16 Février 2013....

Evènement :



1807 :.... "Bataille Ostrolenka" (Pologne Actuelle).....le 16 Février 1807...Brillante Victoire du Général...Anne Jean Marie René Savary (°1774+1833)....sur les Russes du Général.... Ivan Nikolaïevitch Essen...Cette Bataille est mentionnée à Versailles et sur la plupart des étendarts des régiments.

Bonne Journée....

_________________
" Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter "   (Sagesse Chinoise).

Jean-Baptiste Guindey, 1785-1813
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanbaptiste.guindey.pagesperso-orange.fr/
Jean-Baptiste
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint


Nombre de messages : 11214
Age : 71
Localisation : En Languedoc
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Dim 16 Fév - 9:32

.....  sunny .....          ....Le 16 Février 2014....

Evènement :

1810 : .... Le 16 Février 1810... A... Vienne (Autriche)...Ratification du Contrat de Mariage entre... Napoléon 1er...et Marie-Louise d'Autriche.

Bonne Journée....    salut 

_________________
" Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter "   (Sagesse Chinoise).

Jean-Baptiste Guindey, 1785-1813
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanbaptiste.guindey.pagesperso-orange.fr/
Jean-Baptiste
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint


Nombre de messages : 11214
Age : 71
Localisation : En Languedoc
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Lun 16 Fév - 9:36

..... sunny .....                   .....Le 16 Février 2015.....

Evènement :

1814 ....  Le 16 Février 1814...Bataille de Mormant (Seine et Marne)...elle s'est soldée par une victoire des troupes françaises sur les troupes Bavaroises et Prusses commandées par Wittbenstein (Maréchal Russe) qui combattit Napoléon à Austerlitz (1805) et Friedland (1807).

Bonne Journée....  salut

_________________
" Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter "   (Sagesse Chinoise).

Jean-Baptiste Guindey, 1785-1813
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanbaptiste.guindey.pagesperso-orange.fr/
Jean-Baptiste
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint


Nombre de messages : 11214
Age : 71
Localisation : En Languedoc
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Mar 16 Fév - 9:51

....... ....... .....Le 16 Février 2016....


Evènement :

1863 : .... Le 16 Février 1863.....Création du Comité International de la Croix Rouge....Le Suisse Henry Dunand (°1828+1910)...l'avait fondé le 25 juin 1859 à Genève.

Bonne Journée..... 

_________________
" Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter "   (Sagesse Chinoise).

Jean-Baptiste Guindey, 1785-1813
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanbaptiste.guindey.pagesperso-orange.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ephéméride 16 Février....   Aujourd'hui à 6:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Ephéméride 16 Février....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ephéméride 18 Février....
» Ephéméride 19 Février....
» Ephéméride 16 Février....
» Ephéméride du 10 février ...
» Ephéméride du 8 Février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: CARNET DU JOUR :: - Ephémérides des deux Empires --
Sauter vers: