Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Flambeau

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9019
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Flambeau Empty
MessageSujet: Flambeau   Flambeau Icon_minitimeLun 9 Mar - 22:49

Flambeau, véritable figure de l'Empire, par Daniel Poisson, (Bulletin APN n°27)

"Et nous, les petits, les obscurs, les sans-grades,

Nous qui marchions fourbus, blessés, crottés, malades,

Nous qui marchions toujours et jamais n'avançions,

Trop simples et trop gueux pour que l'espoir nous berce"

Ce magnifique monologue du célèbre Flambeau de l'Aiglon joué par l'inoubliable Sarah Bernardt, soulève le coeur et remue les sens. Toute l'épopée est remarquablement évoquée par Lucien Guitry dans le rôle de Flambeau.

Exceptionnelle représentation du Fils de l'Homme que ce drame en six actes et en vers, donné pour la première fois le 15 mars 1900 au théâtre sarah Bernardt, par l'incomparable romancier, Edmond Rostand, auteur dramatique, originaire de Marseille né en 1868 et disparu en 1918.

Nous lui connaissons un talent hors pair, avec ses pièces épiques les Romanesques, Cyrano de Bergerac, Chanteclerc, et l'Aiglon qui a transporté plusieurs générations de napoléoniens et a fait vibrer le coeur des âmes bien nées.

Son fils, Jean, est plus connu comme biologiste, auteur de travaux de grande renommée sur la parthénogenèse expérimentale.

L'immortel sergent de l'Aiglon, Jean-Baptiste Flambeau, était un réel caporal qui naquit à Cheppes, dans le département de la Marne, de Nicolas et d'Elisabteh Armand, le 25 décembre 1780, heureux présage ! Le 23 avril 1797, il était volontaire au 10e Léger, puis, au 1er grenadiers à pied de la Garde le 6 mars 1813 et, suprême honneur, il obtenait le grade de caporal.

Flambeau allait passer au bataillon de l'Ile d'Elbe le 7 avril 1814 affecté à la 5eme compagnie dit "Bataillon Napoléon", puis, au 1er grenadiers à pied le 25 mars 1815, enregistré sous le matricule 2885. Il allait être affecté successivement aux 4ème et 3eme régiment de grenadiers, 1er bataillon, 3eme compagnie. Après Waterloo, il fut licencié le 24 septembre 1815.

A cette époque, âgé de 35 ans, nous lui connaissons le signalement suivant : taille 1m74, visage ovale, front rond, yeux gris, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, cheveux châtains.

Par ailleurs, rien ne permet de dire qu'il fut réellement sergent comme l'a fait monter en grade Edmond Rostand.

Pensons à ce brave héros de l'Epopée avec le 5eme acte des ailes brisées pour encore mesurer l'intense bonheur suscité par cette pièce si bien interprétée !


"Recette pour changer un vil géranium en légion

d'Honneur : On ôte trois pétales !

Hein ? sur mon beau revers de velours, tu t'étales ?

C'est bien celle que tu me donnas,

Je l'ai donnée en rêve Monseigneur

Et je la porte en fleur"



Sources :

-Le secret de Waterloo, commandant lachouque, Amiot-Dumont, Paris 1952

-L'Aiglon, d'Edmond Rostand, Paris libraire Charpentier et fesquelle 1908

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9019
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Flambeau Empty
MessageSujet: Re: Flambeau   Flambeau Icon_minitimeLun 9 Mar - 23:01

Flambeau Lguitr10
Lucien Guitry dans le rôle de Flambeau

Flambeau Erosta10
Edmond Rostand

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://site.voila.fr/laiglonparlimage
 
Flambeau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE FLAMBEAU ARDENT
» Flambeau
» Le flambeau de la certitude
» Serpents sur un Flambeau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les anonymes-
Sauter vers: