Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les maréchaux en Espagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Les maréchaux en Espagne   Lun 16 Mar - 0:58

Maréchaux ayant combattu, de 1807 à 1814, en Espagne et en Portugal par Daniel Poisson ( bulletin APN n°28 )

Augereau, Charles : (1757-1816), duc de Castiglione, commanda en Espagne, en 1809, le 7eme corps de l’armée d’Espagne à la place de Gouvion Saint-Cyr, le 8.12.1810. ; il fut à la tête de l’armée de Catalogne. Après s’être emparé de Ripoll, il reçut le 10.121809 la soumission de Girone et, en mars, occupa Reus. Mac Donald le remplaça un mois plus tard.

Berthier, Louis Alexandre : (1753-1815), prince de Neufchatel, de Vallengin et de Wagram, fut major-général de l’armée d’Espagne à partir du 3 .11.1808.

Bessières, Jean-Baptiste : (1768-1813), duc d’Istrie, commanda la garde impériale et les divisions d’observation des Pyrénées-Occidentales le 19.03.1808 en Espagne. Le 14.07, il fut vainqueur de La Cuesta à Médina del Rio Peca avant de faire son entrée avec le roi Joseph. On le retrouve commandant en chef du 2e corps de l’armée d’Espagne le 7.09 et chef de la réserve de cavalerie deux mois plus tard. Il servit à Burgos, Somo-Sierra, et à la prise de Madrid avant d’être vainqueur à Guadalajara. Sa carrière continua dans la péninsule ibérique avec la poursuite de l’armée anglaise de Moore de décembre à janvier 1809 et prendra le commandement des provinces du Nord du pays avant de regagner Paris le 9 .03.
Le 15. 01.1811, il devint général en chef de l’armée du Nord de l’Espagne et était présent à Fuentès-de-Onoro le 5 mai avant son retour en France.

Gouvion Saint-Cyr, Laurent : (1764-1830), comte. Le 17.08.1808, il commanda le 5e corps de l’armée d’Espagne devenu le 7e corps. Après la prise de Roses, le 5.12 ; il fut vainqueur le 16.12 à Cardeheu avant de délivrer Barcelone le lendemain ; vainqueur encore le 21.12, à Molina del Rey, puis, à Valla le 25 février 1809. Reus fut occupé, puis, il vainquit à Fornell et assiégea à Girone.
Disgracié et suspendu de ses fonctions, mis aux arrêts le 14 .11.1809 pour avoir quitté son poste de commandement sans attendre son successeur.

Grouchy, Emmanuel (1766-1847) Il commanda en Espagne, la cavalerie de février à octobre 1808, et réprima l’insurrection de Madrid le 2.05.1808 avant d’en devenir gouverneur, mais pas en qualité de maréchal qu’il n’obtint que le 15.04.1815.

Jourdan, Jean-Baptiste : Comte (1762-1833). Le 17. 07. 1808, il fut nommé chef d’état-major de l’armée d’Espagne, poste qu’il prit le 22.08. Il remplaça, du 10.01au 21.02.1809, Lefebvre à la tête du 4e corps, tout en conservant le même poste. A Talavera, le 28.07 ; il fut vainqueur le mois suivant à Almonacid. Après un court retour en France, il devint, le 8.07.1811, gouverneur de Madrid, chef d’état major du roi Joseph et commanda le 28 octobre l’armée du Centre en Espagne.

Chef d’état-major général, le 16.03. 1812, de l’armée d’Espagne, il fut vaincu, le 21.06. 1813, à Vittoria et quitta son commandement le 12 .07 pour une mise à la retraite le 7.08.1813.

Kellermann, François : (1735-1820) Duc de Valmy. Commanda l’armée de réserve d ‘Espagne, le 25 11.1808.

Lannes, Jean : (1769-1809), Duc de Montebello, prince de Sienne. En octobre 1808, il fut à la suite de l’état-major de l’armée d’Espagne et chargé de diriger le 3e corps et une partie du 6e contre Castanos dans la vallée de l’Ebre, le 18.11.1808 ; vainqueur de Castanos à Tudela, le 23.11 ; il quitta le commandement le 2.12 pour prendre le commandement supérieur du siège de Saragosse. Début 1809, il devint le commandant en chef des 3e et 5e corps, recevant la capitulation de Saragosse le 21. 02 et rejoignit ensuite l’armée d’Allemagne.

Lefebvre, François : (1755-1820), duc de Dantzig, commanda, du 7.09.1808 au 10.01.1809, le 4e corps de l’armée d’Espagne. Après les prises de Bilbao et Santander, il fut vainqueur de Blacke à Guenes le 7. 11, Valmaceda le lendemain, puis, occupa Ségovie le 3.12.

Mac Donald, Etienne : (1765-1840), duc de Tarente. Commanda en chef l’armée de Catalogne à la place d’Augereau le 24.04.1810. Vainqueur le 5.09 à Cervera, s’empara de Manresa avant d’éprouver des difficultés à la Bisbal et la Valls en janvier 1811.

Marmont, Auguste Viesse de : (1774-1852), duc de Raguse. Nommé commandant du 6e corps de l’armée du Portugal sous Masséna à la place de Ney le 9.04.1811, puis, à la place de Loison, pour en devenir le commandant en chef, le 7.05.1811 en remplacement de Masséna . Avec Dorsenne, il débloqua Ciudad-Rodrigo le 24. 09. 1811 tout en délivrant Badajoz le 18.06 ; il investit le Portugal fin mars 1812, puis Almeida en avril. Après Castel-Branco, il battit en retraite pour rentrer en Espagne. Evacua Salamanque avant d’être vainqueur à Tordesillas le 18.07.1812. Il fut blessé le 22..07, 2 fois au bras droit et vaincu aux Arapiles. Il quitta le commandement le même jour à cause de sa blessure.

Masséna, André : (1758-1817), duc de Rivoli, prince d’Essling. Commanda à Valladolid le 10 05.1810, avant de prendre Ciudad-Rodrigo le 10.07, puis Almeida. Wellington le repoussa à Busaco le 27.09, ce qui ne l’empêcha pas d’entrer à Coïmbre le 1.10 et d’obliger les anglais à se replier devant Torrès-Vedras.

En retraite vers la frontière, le 6.03.1811, il livra la bataille difficile de Fuentes-de Onoro début mai, avant d’être disgracié par l’Empereur et remplacé par Marmont.

Moncey, Bon-Adrien-Jannot de : (1754-1842), duc de Conegliano. En Espagne, le 9. 01. 1808, il fut vainqueur à Las Capreras, attaqua Valence le 28.06, sans résultat ; duc de Conegliano le 2 .07.1808, remporte la victoire à Almanza le 3. Ayant obtenu ses lettres patentes le 25, il commanda le 3e corps de l’armée d’Espagne et fut vainqueur à Lérin le 25.10. Sous Lannes, il servit à Toleda, dirigea le siège de Saragosse et quitta le commandement le 2 .01.1809.

Mortier, Adolphe-Edouard-Casimir : (1767-1835), duc de Tarente. Commanda le 5e corps de l’armée d’Espagne le 2.10.1808. A la tête de la division Suchet, à Calatayud, il couvrit le siège de Saragosse.

Servit sous Lannes, de janvier à mars 1809 et fut vainqueur à Licinena, puis à l’Arzobispo, à Ocana, où il reçut une blessure et prit part à la conquête de l’Andalousie en février 1810. Le 15.09, il vainquit à Fuentes de Cantos, connut le siège de Badajoz en janvier 1811 qui capitule.

Vainqueur à la Gevora, le 19.02, le mois suivant, il prit Campo-Mayor et se retira en Andalousie en avril 1811.

Murat, Joachim : (1767-1815), prince, roi de Naples. Le 20. 02.1808, comme lieutenant de l’Empereur, il commanda en chef l’armée d’Espagne et devint lieutenant-général du royaume le 2 mai, date à laquelle il réprima l’insurrection de Madrid.

Ney, Michel : (1769-1815), duc d’Elchingen, prince de la Moscowa. En Espagne, le 2.08.1808, à la tête du 6e corps, il s’empara de Bilbao, puis de Logrono de Soria, le 22.11 ; après son commandement en Galice en janvier 1809, il chassa La Romana des Asturies en mai 1809 avant de s’emparer d’Oviédo. Fait chevalier du christ en Portugal, il revint en Galice et vainqueur à Banos le 12.08.1809. Commanda son corps d’armée après son court retour en France, et servit dans les Asturies, et fut sous les ordres de Masséna, à l’armée du Portugal le 17 .04. 1810, assiégeant Ciudad-Rodrigo et Almeida, du 24.07 au 28.08.1810. Après Busaco il fut à Thomar et commanda l’arrière-garde pendant la retraite le 6.06.1811. Vainqueur à Pombal, à Redinha, il fut défait à Foz d’Arunce le 15 .03. 1811 et suspendu de ses fonctions par Masséna pour insubordination.

Soult, Jean de Dieu
: (1769-1851), duc de Dalmatie. Commanda le 2e corps de la grande armée en Espagne en remplacement de Bessières le 3.11. 1808. Vainqueur à Burgos, il occupa ensuite Reynosa, Santander ; puis, poursuivit l’armée espagnole de La Ramona et l’armée anglaise de Moore le 25.12.

Après Astorga, il combattit à Lugo et à la Corogne et au Ferrol, avant d’envahir le Portugal et d’être vainqueur de La Romana à Monterey, à Verin, à Carvalho, à Bréga et à Oporto le 29.03 qu’il évacua et retraita sur la Galicie jusqu’en Castille. Le 8.08, il remporte la victoire d’El-Arzobispo et devint major-général du roi Joseph en remplacement de Jourdan le 16.09. Le 19.11, il battit les Espagnols à Ocana et envahit l’Andalousie en janvier 1810, s’emparant par la suite de Séville. Assiégea Olivença, Badajoz, avant de partir de Séville pour délivrer Badajoz. Vaincu à Albuhera le 16.05.1811, il se retira à Llerena, avant de rentrer en Andalousie et débloqua le fort de Niebla, fut vainqueur à la Venta del Bahul.

Après Grenade et Séville, il débloqua Badajoz en avril 1812, et se réunit à l’armée de Suchet fin septembre. Suite à une offensive et au passage du Tage, il, rentra à Madrid avec le roi Joseph et poursuivit Wellington avant de s’établir à Tolède. Après la campagne de 1813 en Allemagne, il redevint commandant en chef des armées d’Espagne et sur les Pyrénées le 6.07.1813 avec prise de commandement à Bayonne.

Le 27 juillet, il fut repoussé à Cubiry et livra un combat pour le passage de la Bidassoa, au pont de Berra le 1. 09. 1813, à la Nivelle et fut vaincu à Saint-Pierre d’Urube les 9-13.12.1813.

Suchet, Louis : (1770-1826), duc d’Albufera. Le 8.10.1808, il commanda la division du 5e corps sous Mortier et fut au siège de Saragosse. Commanda le 3e corps de l’armée d’Espagne en remplacement de Junot. Vainqueur le 15.06.1808 de Blacke à Maria, puis, à Belchite et à Alventosa en janvier 1810. Après l’occupation de Ségorbe, il échoua devant Valence. Il reprit Mequinensa, Tortose, Tarragone et devint maréchal de France le 8.07.1811. Vainqueur de Blacke à la Puehla de Benaguasil le 1.10.1811, au fort d’Opesa, à Sagonte où il fut blessé d’une balle à l’épaule. Après la prise du fort de Sagonte, il fut nommé duc d’Albufera le 24.01.1812, confirmé par lettres patentes du 3.01.1813. Il s’empara, le 4.02, du fort de Peniscola, fut vaincu à Castalla le 13.04 et fit lever le siège de Tarragonne au général anglais Murray, le 12.06. Entre-temps, Commandant en chef de l’armée de Catalogne et d’Aragon en avril ; gouverneur de la Catalogne, le 15.11 ; colonel-général de la garde impériale à Bessières le 18.

Victorieux à Molins del Rey, en janvier 1814, il doit évacuer la Catalogne 3 mois plus tard pour devenir commandant en chef de l’armée du Midi.

Victor, Charles-Victor Perrin dit : (1784-1841), duc de Bellune. Commanda le 1er corps d’armée d’Espagne, le 7.09.1808 et devint duc de Bellune le 10 ; A Espinosa, il battit Blacke les 10 et 11.11, puis, fut à Somo-Sierra, à la prise de Madrid et vainqueur à Uclès le 13.01.1809, Messa d’Ybor le17.03, Medellin le 28, Alcabon le 26.07. Vaincu à Talavera par Wellesley, les 27 et 28.07, il se replia sur l’Alberche le 29. Le 23.01.1810, il entra à Cordoue et s’empara du fort de Matagorda le 23.03 et fut vainqueur à Chiclana le 5.03.1811.

Sources : Georges Six : « Dictionnaire topographique des généraux et amiraux français de la révolution et de l’Empire, 1792-1814 », Paris-Geoffroy, 1934

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage En ligne
Ximo

avatar

Nombre de messages : 1697
Age : 51
Localisation : Valencia - España
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Les maréchaux en Espagne   Lun 16 Mar - 2:22

Jean-Yves, m'imagine que certaines villes d'une certaine importance (par sa population, économie, etc.) ont une traducciòn au français (jamais je n'ai compris cette coutume de changer les normbres propres moi je m'appelle Ximo, dans toute langue) mais permitema qui fait une relation avec les noms qui tu cites « réels », qu'il y a certains que je crois que plus que pour avoir une traduction il est par une mauvaise graphie, en tout cas s'il n'est pas ainsi je te remercierai que tu me corriges

Citation :
Bessières, Jean-Baptiste :
Médina del Rio Peca = Medina de Rio Seco
Fuentès-de-Onoro = Fuentes de Oñoro

Citation :
Gouvion Saint-Cyr, Laurent :
Roses = Rosas
Cardeheu = Cardedeu

Citation :
Lefebvre, François :
Guenes = Güeñes
Valmaceda = Balmaseda

Citation :
Moncey, Bon-Adrien-Jannot de
Las Capreras = ¿ ?
Almanza = Almansa

Citation :
Mortier, Adolphe-Edouard-Casimir
Licinena = ¿ ?
Ocana = Ocaña

Citation :
Soult, Jean de Dieu
Reynosa = Reinosa

Continuer, puisque je ne tiens pas compte des villes plus ou moins importantes comme Madrid. Zaragoza, Bilbao, Valencia, et les dois chercher les routes des maréchaux puisque je ne connais regrettablement pas tous les toponymes de l'Espagne, à à ceci il faut ajouter un petit problème et est que beaucoup ont changé leur nom officiel en l'adaptant à leur langue naturelle (Valence, Catalan, Galicien, Euskera) ainsi une Gerona n'est pas déjà appelée officiell ment ainsi si qui est Girona

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les maréchaux en Espagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sépultures de Maréchaux
» Presse : Maréchaux d'Empire n°107
» Maréchaux d'Empire n°104 - général Joubert
» Hit-parade des Maréchaux
» Maréchaux d'Empire n°103 - général Hulin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: