Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bailly de Monthion, François-Gédéon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8972
Age : 57
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Bailly de Monthion, François-Gédéon   Dim 19 Avr - 12:03

François-Gédéon Bailly de Monthion naît à St-Denis de la Réunion, le 27.01.1776 et meurt à Paris le 7.09.1850, baron puis comte d'Empire. Grand croix de la Légion d'Honnerur. chevalier de St-Louis. Grand croix de l'ordre de Hesse. Commandeur de l'Ordre Militaire de Wurtembourg. Chevalier d el'ordre du Mérite de Bavière.
Il entra comme sous-lieutenant au 74eme de ligne, le 24.02.1793. Servit aux Armées de la Moselle et du Nord. Il quitta le service comme officier noble, y rentra bientôt en qualité d'aide de camp du général en chef de l'Armée des Pyrénées Orientales et fit ensuite partie des Armées de l'Ouest, de Sambre et Meuse, de Mayenne et d'Italie. Il y gagna tous ses grades, jusqu'à celui du chef d'escadron au 9e chasseurs à cheval.
Après la bataille de Marengo, il fut attaché, avec ce grade, à l'état-major du maréchal Berthier, il reçut à Austerlitz le grade de colonel, la croix d'officier et celle du mérite de la Bavière. Il remplit ensuite des missions diplomatiques près des cours de Bade et de Hesse et de Wurtemberg.
Il reçut des mains de l'Empereur la légion d'honneur en 1804. En 1806, et pendant les campagnes de Prusse et de Pologne, il remplit les fonctions d'aide-major général.
Gouverneur de Tilsitt en 1807, général de brigade en 1808, à la campagne de Portugal, il fut rappelé à la Grande Armée comme chef d'état-major, puis nommé au commandement de l'aile gauche à la première affaire de Rohr par Napoléon. Monsieur de Monthyon reçut, après les journées d'Eckmulh, d'Essling et de Wagram, où il eut 3 chevaux tués sous lui, le titre de comte, avec dotation de 10 000 francs de rente, la Grand-Croix de Hesse, et celle de commandeur de l'ordre du mérite militaire de Wurtemberg.
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Drouet Cyril

avatar

Nombre de messages : 4184
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Bailly de Monthion, François-Gédéon   Dim 19 Avr - 12:12

Citation :
d'aide de camp du général en chef de l'Armée des Pyrénées Orientales et fit ensuite partie des Armées de l'Ouest

Le général en chef en question : Turreau.

Bailly de Monthion se "distingua" notamment sous son commandement aux affaires de Noirmoutiers, de Tiffauges et des Landes.
Voici comment le général Cordellier rapporta dans sa correspondance du 8 février 94 ce dernier combat :
« De mon coté, j’ai été inquiété par environ deux cents brigands ; j’ai envoyé contre eux un bataillon d’infanterie et vingt chasseurs qui en ont tué une partie et fait fuir l’autre jusqu’à Bazoges.
Ce bataillon s’est fort bien acquitté de sa mission ; il a incendié le bourg des Landes Genusson et ses dépendances, sans oublier le château, et a fusillé tous les hommes, femmes et enfants qui y étaient restés. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8972
Age : 57
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bailly de Monthion, François-Gédéon   Dim 19 Avr - 18:04

En 1810, il inspecta les divisions destinées pour l'armée d'Espagne. En 1811, il comanada sous Bayonne une division d'infanterie s'élevant à 20 000 hommes. En 1812, il était à Berlin, chef d'état-major de la Grande Armée. Après les batailles de Smolensk, de Borodino, de Malojaros-Lawitz et le passage de la Bérézina auxquels il assista, il fut nommé, le 4.12, général de division, et remplaça Berthier comem major-général, après le départ de Napoléon.
Le comte de Monthyon se trouva, en 1813, à Lutzen, à Bautzen, et à Wurtchen, remplaça de nouveau le major-général du 24.08 jusqu'à la fin octobre et fut nommé grand officier de la légion d'honneur en novembre.
En 1814, il fit la campagne de France, reçut la croix de St-Louis à al Première Restauration, fit la campagne de 1815, en Belgique, comme chef d'état-major, fut blessé à Mont-St-Jean, et pendant la Seconde Restauration, fut employé dans le corps royal d'état-major, en 1818.
Le 16.10.1830, il devient membre de la commission chargée de l'examen d'un projet de réunion des corps de l'état-major et des ingénieurs-géographes
Louis-Philippe le fit pairde France, il est Grand Cordon de la légion d'Honneur. Le 12.04.1848, al République le mit à la retraite.
Il fait partie des 558 officiers à avoir leur nom gravé sous l'arc de triomphe de l'Etoile.
Il repose au cimetière de Créteil.

Sources : Dictionnaire des généraux et amiraux de la révolution et de l'Empire, de G. Six

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/


Dernière édition par Jean-Yves le Dim 19 Avr - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8972
Age : 57
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bailly de Monthion, François-Gédéon   Dim 19 Avr - 18:08


Le général Bailly de Monthion

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8972
Age : 57
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bailly de Monthion, François-Gédéon   Dim 19 Avr - 18:15



armoieries du général comte Bailly de Monthyon

Coupé : 1) parti : a) d'azur à l'épée haute d'argent montée d'or-b) d'azur au lion d'or tenant une palme d'argent.
2) d'or u chevron de gueules, acc. en chef d'une anille acostée deux coissants de sable, et en pointe d'une fouine du même.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Termenón

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 84
Localisation : O Rosal (Pontevedra) España
Date d'inscription : 11/05/2013

MessageSujet: BAILLY DE MONTHION   Lun 13 Jan - 13:44

BAILLY DE MONTHION (François-Gédéon, comte), général, né à Saint-Denis (île Bourbon, plus tard de la Réunion) le 27 janvier 1776, mort à Paris le 7 septembre 1850. Sous-lieutenant, au 74e d'infanterie, 24 février 1793; servit aux armées de la Moselle puis du Nord, 1793; se trouva à l'affaire de Saint-Wendel, puis à des combats dans la forêt de Mormal et à la défense de Maubeuge; suspendu de ses fonctions comme noble, 6 septembre 1793, et emprisonné ; reprit du service comme aide de camp du général Turreau à l'armée des Pyrénées-Orientales, 10 octobre 1793; suivit son général à l'armée de l'Ouest, 22 novembre; servit à Noirmoutier et Tiffauges; accompagna Turreau à Belle-Isle-en-Mer, 20 mai 1794; lieutenant, 20 janvier 1795; adjoint à l'adjudant général Robert, 27 septembre 1795; capitaine adjoint, 5 octobre 1795; à l'armée de Sambre-et-Meuse, 1796-1797; aide de camp de Turreau, 17 septembre 1797; aux armées de Mayence, 1797-1798, d'Helvétie, 1798, du Danube, 1799, à la défense de Kehl, puis au Simplon; à l'armée d'Italie, 1800; à l'affaire de Suse, 22 mai 1800; aux combats de Sant ‘Ambrosio, 4 et 5 juin.; attaché à l'état-major de Berthier et nommé chef d'escadrons provisoire au 9e chasseurs à cheval, 27 juin 1800; chef d'état-major des divisions du Simplon et du Valais. 1800-1803; confirmé chef d'escadrons par arrêté des consuls, 27 avril 1802; employé à l'état-major général de la Grande Armée, 1805; servit à Memmingen, Ulm, Hollabrunn et Austerlitz ; envoyé en mission près des cours de Bade, de Hesse et de Wurtemberg; chevalier de l'ordre du Mérite de Bavière; adjudant-commandant, 1er mars 1806; sous Pannetier à l'état-major général, 1806; servit aux combats de Nasielsk, de Golymin, 26 décembre, au combat de Hoff, 7 février 1807; à Eylau, 8 février ; aide-major général de la Grande Armée, 1807; servit à Heilsberg, 10 juin; à Friedland, 14 juin; gouverneur de Tilsitt; chargé des fonctions de chef d'état-major auprès de Murât en Espagne, 21 février 1808; envoyé en mission auprès du roi d'Espagne Charles IV en mars 1808; général de brigade, 22 mai 1808; commandant à Vittoria, 15 juin; à Bilbao, 18 septembre ; fut forcé d'évacuer cette ville après un combat, 20 septembre; fut placé à la suite de l'état-major général de l'armée d'Espagne, 15 novembre; baron de l'Empire, 28 janvier 1809; chef d'état-major de Berthier à la Grande Armée, 21 mars; commandant l'aile gauche à l'affaire de Rohr; servit à Eckmühl, 22 avril; adjoint au major général, 5 mai; servit à Essling et Wagram; comte de l'Empire avec dotation de 10.000 francs de rente, 15 août 1809; grand’ croix de l'ordre de Hesse ; commandeur de l'ordre militaire de Wurtemberg; chargé d'inspecter les divisions destinées à l'armée d'Espagne, 1810; confirmé comte par lettres patentes- du 31 décembre 1810; commandant à Bayonne le bureau d'état-major, les dépôts et le département des Basses-Pyrénées, 30 mars 1811; chef d'état-major de la Grande Armée sous Berthier à Berlin, 5 février 1812, puis en Russie; servit à Smolensk, 17 août, la Moskova, 7 septembre; Malojaroslawetz, 23 octobre, et la Bérésina, 28 novembre; général de division, 4 décembre 1812; remplaça Berthier comme major général après le départ de Napoléon, 6 décembre; chef d'état-major du prince Eugène de Beauharnais en Allemagne, 22 janvier 1813; sous-chef d'état-major général de la Grande Armée, 12 mai; servit à Lützen, 2 mai, Bautzen et Wurschen, 21 mai ; remplaça Berthier comme major général du 24, août au 30 octobre 1813; sous-chef d'état-major général, 8 novembre; servit en Champagne, 1814; chevalier de Saint-Louis, chef d'état-major général de l'armée du Nord, 8 avril 1815; blessé à Waterloo, 18 juin 1815; mis en non-activité, 1er août 1815; employé au corps d'état-major, 27 mai 1818; disponible, 10 décembre 1826; membre de la commission chargée de l'examen d'un projet de réunion des corps de l'état-major et des ingénieurs géographes, 16 octobre 1830; disponible, fin novembre 1830; compris en cette qualité dans le cadre de l'état-major général, 7 février 1831; président de la commission du jury d'examen de l'Ecole d'application d'état-major, 19 décembre 1832; disponible, 1er avril 1833; pair de France, 3 octobre 1837; inspecteur général pour 1838 du 3e arrondissement d'infanterie, 30 juin 1838; pour 1839 du 6e arrondissement d'infanterie, 17 juin 1839; pour 1840 du 2e arrondissement d'infanterie, 21 juin 1840; pour 1841 du 7e arrondissement d'infanterie, 10 juin 1841 ; grand ‘croix de la Légion d'honneur, 19 avril 1843; inspecteur général pour 1843 du 4e arrondissement d'infanterie, 11 juin 1843; passé au cadre de réserve, 28 janvier 1844; admis à la retraite, 12 avril 1848; obtint une pension de 7.200 fr. le 30 mai 1848.
Le nom du général Bailly de Monthion est inscrit au côté Ouest de l´Arc de triomphe de l´Etoile.


Sources.
Dictionnaire Biographique des Généraux & Amiraux Francais de la Révolution et de l´Empire.
Autor: Georges Six.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marzan-2013.foroactivo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bailly de Monthion, François-Gédéon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bailly de Monthion, François-Gédéon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bailly de Monthion, François-Gédéon
» BRON de BAILLY André-François
» Ephéméride 27 Janvier......
» carte du trafic aérien français
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: