Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fouché ou le comploteur permanent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Davin

avatar

Nombre de messages : 1572
Age : 58
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Fouché ou le comploteur permanent   Jeu 16 Juil - 15:38

Voici le jugement de Napoléon sur Fouché et vous que pensez vous du personnage ?
" l' intrigue était aussi nécessaire à Fouché que la nourriture; il intriguait tout le temps, en tout lieu , de toutes manières et avec tous. On ne découvrait jamais rien qu' on ne fut sûr de l' y renconter pour quelque chose; il n' était occupé que de courir après; sa manière était de vouloir être de tout....."
Fouché on le sait fut un représentant en mission sanguinaire pendnt la Révolution, puis il contribua à faire chûter Robespierre, il s'" allie à Barras puis le trahit pour Bonaparte. Sous le Consulat et l' Empire, entre les complots jacobins et royalistes, il est à son affaire en dirigeant la Police
( enfin, une des polices de l' Empereur). On connait son rôle sur la fin de l' Empire essayant de jouer Murat contre Napoléon.
Puis au Cent Jours, il trahit tout le monde.......

A t' il donc eu un coté bénéfique : d' abord pour ses employeurs ensuite pour le pays? telle est la question du jour........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Jeu 16 Juil - 15:45

Bonjour,

Napoléon a aussi dit au sujet de Fouché : " Le seul homme d'Etat que j'aie eu. . . "

Je crois cette affirmation légérement excessive, mais difficile de nier que Fouché ne fut pas un grand ministre de la Police. De 1804 à 1809, l'Empereur est aux quatre coins de l'Europe, et pourant le pays restera toujours calme car très bien tenu par le Ministre de la Police.

Qu'en pensez-vous ?

De même quels livres sur Fouché avez-vous lu ?

Cordialement,

XXX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Jeu 16 Juil - 16:16

Pour moi le meilleur livre est celui de Stéfan Zweig sur Fouché (1930).
le Napoléon de Stéfan Zweig est aussi excellent.
le plus mauvais est celui de jean Tulard, les lecteurs comprendront vite pourquoi.
Il y a aussi celui de PLENEL EDWY que je trouve très mauvais, j'ai lu 10 pages, ensuite en diagonal car c'était pire que la nausé de jean paul Sartre, PLENEL EDWY ne connait pas son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Jules

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Ven 17 Juil - 2:06

Bonsoir,

Les deux meilleurs livres écrits sur Fouché sont celui de Madelin et de Zweig. Il n'y a aucun doute là-dessus. D'ailleurs, ce sont les deux rares historiens à reconnaître les mérites de Fouché dans ses fonctions d'hommes d'Etat. Certes, d'autres historiens expliqueront que Fouché fut un bon ministre de la police etc, mais aucun n'a la clairvoyance de Madelin et/ou de Zweig sur le sujet, ce qui est bien regrettable à mon goût.

Le problème de Tulard, hormis son style froid, sans passion et trop vulgarisateur, c'est qu'on sait qu'il a tout pompé sur Madelin et Thiers. . . Tout comme Thierry Lentz. . Je serai curieux d'entendre Lentz parler de Fouché.

Quant à Fouché, je redis qu'il fut un grand ministre de la Police tout comme Gabriel Nicolas de La Reynie. . .

Très cordialement,

XXX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Ven 17 Juil - 16:09

Une question JULES: l'expression limier pour un policier vient elle de cette période a votre avis ?
Salutation
Revenir en haut Aller en bas
Davin

avatar

Nombre de messages : 1572
Age : 58
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Sam 18 Juil - 9:48

Oui Madelin très bien.....
A mon avis Fouché montre incontestablement les qualités d'un homme d' Etat de la fin du 18e siècle et début du 19e, aux alentours de Brumaire et par la suite.

Son action locale en 1793 de déchristianisation forcée et de répression féroce à Lyon mérite bien entendu d' être appréciée non pas avec notre mentalité du 21e Siècle mais avec le contexte chaotique de l' époque où la République menaçait de disparaitre, et la redécouverte imparfaite d' une certaine " démocratie" où l' on essaye de donner la parole au Peuple.

Il est toujours tentant de faire des comparaisons à travers le temps et de porter des jugements" moraux" sur les actions de tel où tel personnage en fonction de notre environnement sociologique actuel . C est un piège qu' il faut éviter.
On ne peut étudier et comprendre le comportement d' un poisson hors de son eau Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Sam 18 Juil - 19:17

"Le soldat seul mourut pour Napoléon avec une sincérité admirable;le reste ne fut qu'un troupeau paissant,s'engraissant à droite et à gauche" CHATEAUBRIAND.

Fouché, ou le concept du vice et de la vertu incarné par un seul....et bien d'autres aussi à cette époque,et comme aujourd'hui d'ailleurs.
le dictionnaire du 21ème siècle ( est-il de son temps celui là ?) en donne la définition"disposition particulière propre à une telle espèce de devoirs moraux, ou disposition à faire le bien et à fuir le mal" rajoute que:
"les vertus publiques peuvent s'accompagner de vices cachés "
Fouché qui s'en dédit.
Revenir en haut Aller en bas
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Lun 20 Juil - 9:16

Citation :
... grand ministre de la Police tout comme Gabriel Nicolas de La Reynie ...
La Reynie ne fut jamais ministre de la police [poste qui fut créé sous le Directoire ... donc bien après monsieur de La Reynie], il était llieutenant général de police à Paris.
La lieutenance générale de police, créée par Louis XIV, s'est effondrée en juillet 1789, peut-être considérée comme l'ancêtre de l'actuel préfet de police.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Lun 20 Juil - 11:32

Jules
Citation :
Quant à Fouché, je redis qu'il fut un grand ministre de la Police tout comme Gabriel Nicolas de La Reynie
une autre personne
Citation :
La Reynie ne fut jamais ministre de la police [poste qui fut créé sous le Directoire ... donc bien après monsieur de La Reynie], il était llieutenant général de police à Paris.
La lieutenance générale de police, créée par Louis XIV, s'est effondrée en juillet 1789, peut-être considérée comme l'ancêtre de l'actuel préfet de police.
la Reynie n'a pas le titre de ministre mais a les mêmes pouvoirs, il cumule les postes de ministre de l'intèrieur et de la justice, préfêt de police, juge et procureur.
Je me permet d'intervenir car vous donnez l'impression que jules ne connaît pas son sujet !
Jules a une excellente analyse, pour preuve:
Citation :
La charge de lieutenant de police qu'il institue a pour but de créer un pouvoir autonome veillant à la bonne marche de la cité, quelque pression qu'il puisse subir. Paris est la première ville concernée par cette mesure. Nicolas de la Reynie y est le premier lieutenant général de police, charge qu'il occupe de mars 1667 à janvier 1697. Juge puis maître des requêtes au conseil d'État, il a une connaissance complète des institutions. Tous les lieutenants généraux qui lui succèdent ont une formation analogue. Nommé par le roi, le lieutenant de police est révocable ad nutum. Si l'édit confère au lieutenant de police certaines missions (la lutte contre la délinquance, l'incendie, l'inondation ; la police économique, des mœurs, etc), il laisse Nicolas de la Reynie organiser son administration en rassemblant sous son autorité les anciennes institutions.
La Reynie est aussi juge ou procureur dans de grands procès extraordinaires, tels que celui du chevalier de Rohan décapité pour conspiration, ou celui de l’affaire des poisons.
À cette époque, quatre « polices » se concurrencent à Paris : les commissaires, les archers et exempts du guet, la compagnie du lieutenant criminel et la prévôté de l’Île. Il réorganise ces polices et les prend sous sa coupe. Elles sont chargées d’assurer la sécurité des rues de Paris, de surveiller le milieu parisien d’alors et de le truffer d’indicateurs.

La Reynie réprime l’impression et le colportage des écrits séditieux, crimes qu’il juge lui-même directement et très sévèrement. Chargé de l’exécution des lettres de cachet, il participe à la haute politique quand il assure le ravitaillement en blé de Paris, ou quand il dirige les persécutions contre les protestants.

C’est aussi grâce à ses méthodes musclées que Paris devient la ville la plus propre de l’Europe de cette époque (financée par la taxe dite des Boues et lanternes) et qu'il éradique les cours des miracles. On lui doit l’éclairage public (d'où l'expression de « Paris ville lumière »), qui servit à rendre les rues plus sûres, les premières règles de circulation et de stationnement, le pavage des rues et l’adduction d'eau.

La vingt-cinquième promotion de commissaires de police issus de l'école nationale supérieure de la police, entrés en fonction en 1975, porte son nom, ainsi qu'une rue du centre de Paris et une rue de Limoges.



Salutation
PS, Mes sources: ENCYCLOPEDIE UNIVERSALIS
Revenir en haut Aller en bas
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Lun 20 Juil - 15:08

Citation :
la Reynie n'a pas le titre de ministre mais a les mêmes pouvoirs, il cumule les postes de ministre de l'intèrieur et de la justice, préfêt de police, juge et procureur
Le lieutenant général de police n'avait de compétences que sur la ville de Paris et peut-être ses environs, pour autant cela ne lui donnait pas les pouvoirs d'un ministre, même s'il travaillait directement avec Louis XIV. Quant à être juge et procureur, laissons ce domaine aux gens du Chatelet.

Citation :
Je me permet d'intervenir car vous donnez l'impression que jules ne connaît pas son sujet !
C'est vous qui pensez !
Mais ne pas faire de différence entre lieutenant général de police et ministre de la police générale ...

Discussion close en ce qui me concerne !

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Lun 20 Juil - 16:11

Citation :
Le lieutenant général de police n'avait de compétences que sur la ville de Paris et peut-être ses environs
Relisez vous ! il avait tous les pouvoirs sur le territoire, moi j'ai cité mes sources, d'ou viennent les votres ? Basketball
Citation :
Le lieutenant général de police n'avait de compétences que sur la ville de Paris et peut-être ses environs, pour autant cela ne lui donnait pas les pouvoirs d'un ministre, même s'il travaillait directement avec Louis XIV.
votre analyse de l'ENCYCLOPEDIE UNIVERSALIS et d'autres est très fantaisiste.
Citation :
Quant à être juge et procureur, laissons ce domaine aux gens du Chatelet.
Je ne connaîs pas d'historiens connaisant le sujet qui contesteraient que Gabriel Nicolas de La Reynie avait les fonctions de juge et procureur. ( message pour Jules car vous avez cloturé le débat pour ce qui vous concerne. )
Salutation
Revenir en haut Aller en bas
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Mar 21 Juil - 13:03

Bonjour,
Je ne pense pas que Fouché ait voulu "jouer Murat contre Napoléon", ceci fait allusion au fameux complot du début 1809 ?
En fait , fait remarquable de la part de Fouché, il sera fidèle à Murat même aprés la chute de l'Empire , juste avant d'être limogé par Louis XVIII, il avait entrepris de restituer les biens en France du couple Murat. Pendant ce temps Talleyrand accablait l'ex roi de Naples au Congrés de Vienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cambronne13

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Dim 28 Fév - 13:17

Fouché, c'est le crime!

Régicide, révolutionnaire, il oeuvre pendant les Cents jours en faveur e la monarchie, et Napoléon le sait, il en aura la preuve, et pourtant le garde. Pourquoi? Parceque Fouché est un trop bon Ministre de la Police, et qu'il en a fichtrement besoin!

Fouché ne vit que par la duperie, seules chose qu'il maitrise à la perfection. Fouché, de même que Tallerand, est un de ces hommes qui durant cette période à sû se rendre indispensable, incontournable afin d'exercer un premier rôle.

Moi je pense que Napoléon a bien jugé Fouché, et Zweig aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Dim 28 Fév - 14:25

Il faudrait y voir aussi la faiblesse de Napoléon vis à vis de ceux, et Fouché n'est pas un exception, qui l'on trahi ou mal servi.Et même que plus ils trahissaient plus ils étaient encensés sinon récompensés.Il y a deux Napoléon le militaire d'exception et le piètre politique, l'un a su conquérir le coeur de ses soldats, l'autre s'est fait le complice de ses mauvais serviteurs.
c'est mon avis et je le partage.
Revenir en haut Aller en bas
Cambronne13

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Dim 28 Fév - 14:30

Je te rejoins azzez, sauf qu'il n'était pas si piétre politique.
Je pense que Napoléon admettait d'être trahi, mais pas d'être déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Dim 28 Fév - 17:53

Piètre politique, je n'irais pas jusque là Jean-René pour définir Napoléon. Mais il a été comme bon nombre de personnages exceptionnels, il a su très mal s'entourer. C'est étonnant, mais cela se constate souvent au travers de l'Histoire.

Bon, je ne m'étends pas plus. Wink Sauf à dire que le Fouché en question se livrait aux basses oeuvres avec délectation. Cela ne l'a pas servi pour autant, mais en attendant....
Par contre, un Talleyrand qui s'en sort comme il le fait, sacré bonhomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cambronne13

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   Dim 28 Fév - 19:38

Talleyrand a été meilleurs que Fouché, pour moi cela ne fait aucun doute! Il a chapoté avec brio le Congré de Vienne, ce qui le rend en grande partie responsable de la mort de milliers de ses compatriotes à Waterloo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fouché ou le comploteur permanent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fouché ou le comploteur permanent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fouché ou le comploteur permanent
» Swann a réussi à expulser un diabolo permanent!!
» Joseph Fouché
» Qui était Fouché...?
» maquillage permanent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: