Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 AIGREMONT (D') (G-F)., baron, général de brigade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: AIGREMONT (D') (G-F)., baron, général de brigade   Sam 3 Oct - 15:07

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET - APN
Sources : Dictionnaire Historique et Biographique des Généraux et Amiraux Français - tome 1.
Armorial du Premier Empire du Vte A. REVEREND


D'AIGREMONT (Guillaume-François)
alias DAIGREMONT
(1770 - 1827)

Chevalier de l'Empire
BARON DE L'EMPIRE
Général de brigade
CAVALERIE
Officier de la Légion d'honneur

Règlement d'armoiries:


"D'or au pal de gueules chargé d'une croix de la Légion d'Honneur d'argent, accosté à dextre d'un rocher de 6 coupeaux de sable surmonté d'une étoile d'azur, et à senestre d'une cuirasse d'azur traversée par un sabre de gueules."



(Chevalier de l'Empire légionnaire)


"D'or au pal de gueules, accosté à dextre d'un rocher de 6 coupeaux de sable surmonté d'une étoile d'azur, et à senestre d'une cuirasse d'azur traversée en pal d'un sabre de gueules; au franc-quartier senestre de gueules chargé d'une épée haute d'argent."



(Baron militaire de l'Empire)


Né le 1er avril 1770, à Paris (Seine)
Décédé à Paris (Seine), le 7 janvier 1827.

Etat des services connus :
S'engage dans le Régiment de La Rochefoucault (qui deviendra le 11è de ligne.) du 1er juin 1788 au 30 mars 1790.
Sous-lieutenant du 2e bataillon de volontaires de première formation, 20 juillet 1791.
Lieutenant, 10 janvier 1792.
Sous-lieutenant du 20e régiment de cavalerie, 23 janvier 1792.
Lieutenant, 1er avril 1793.
Capitaine, 6 avril 1794, reçu le même jour une citation à l'armée du Nord.
Non employé du 30 octobre 1797 au 7 décembre 1798.
Aide de camp du général Gobert, 1er nivôse an VIII (22 décembre 1799)
Chef d'escadron au 20e régiment de cavalerie, 19 vendémiaire an X (11 octobre 1801.)
Incorporation du 20e de cavalerie dans celui du 14e, est capitaine à la suite, 18 germinal an XI (8 avril 1803)
Capitaine titulaire au 8e régiment de cuirassiers, 2 février 1804.
Major du 1er régiment de cuirassiers, 27 avril 1807.
Colonel du 13e régiment de cuirassiers, 13 février 1809.
Général de brigade, 10 avril 1813.
Commandant du département de la Somme, 18 décembre 1813.
Mis en disponibilité, 3 avril 1815.
Rentre dans l'inspection de la cavalerie, 28 mai 1815.


Lors de la Restauration, il alla au mois d'avril 1814, au devant du duc de Berri qui se rendait à Abbeville.
Commandant du département de l'Allier, 1er septembre 1815.
Employé dans la 21è division militaire en 1818 et 1819.
Admis à la retraite, 17 décembre 1826.


Campagnes:
1793: Armée du Centre - Le 5 avril 1793, il pénétra dans le village de Roncq, entre Lille et Menin, gardé par 6000 hussards, et tua leur colonel d'un coup de pistolet, au moment où celui-ci donnait l'ordre de monter à cheval.
1794 : A l'armée du Nord.
Le 14 juillet 1794, après un combat opiniâtre, il avait été assez heureux pour arracher un prisonnier français des mains des Autrichiens, lorsque, saisi lui-même par 15 hussards du régiment de Barcow, il parvint à leur échapper après une lutte terrible et à sauver son camarade. Le général Dampierre, témoin de cet acte de courage, le mit à l'ordre de l'armée, et en rendit compte à la Convention qui nomma Daigremont au grade de capitaine.
1796 et 1797 : Aux armées des Ardennes et de Sambre-et-Meuse.
An IV: Sur le Hunsruch.
Il s'empara d'une pièce d'artillerie française enlevée dans l'action par des hussards de Kaisers, et dégagea une compagnie d'artillerie légère coupée de sa division. Aux environs de Gimmenden, il combattit seul contre 30 cavaliers ennemis.
1800 : 14 juin, à la bataille de Marengo, il arrêta presque seul, et pendant quelques minutes, une colonne ennemie de 1300 cavaliers, reçut plusieurs coups de sabre à la tête et fut fait prisonnier vers la fin de la journée, mais sa captivité ne dura que deux heures.
1809 à 1813 : Armée d'Espagne. Il se trouva le 15 juin 1809 aux combats de Maria et de Belchitte, où on le vit fournir les charges les plus brillantes contre les Espagnols. Il prit part le 25 novembre 1809 à l'expédition du mont Tremendad, et reçut en retour les félicitations du général Suchet.
Il contribua au succès du siège et de la prise de Lérida, le 14 mai 1810; chargea l'infanterie ennermie, fit près de 6000 prisonniers, et s'empara de deux pièces de canon.
Le 25 juin 1813, il contribua, par une marche forcée de quinze lieues, faite le même jour, à faire échouer les projets des Anglais sur Valence.

Décorations:
Membre (chevalier) de la Légion d'honneur, 14 juin 1804.
Officier de la Légion d'honneur par décret impérial du 8 juillet 1809.
Chevalier de Saint-Louis par ordonnance du 26 août 1814.

Titres:
- Chevalier de l'Empire, par lettres patentes du 13 février 1811.
- Baron militaire de l'Empire par lettres patentes du 25 mai 1811.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
AIGREMONT (D') (G-F)., baron, général de brigade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AIGREMONT (D') (G-F)., baron, général de brigade
» CHEMINEAU (Jean) Baron de l'Empire - Général de division
» MARIN (Jacques-Barthélémy) Baron - Général de brigade
» BAGNERIS (François) - Baron - Général de brigade.
» LAFITTE (Michel-Pascal) Baron - Général de brigade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: