Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 AUBRY D'ARANCEY (Joseph) Baron - Général de brigade.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: AUBRY D'ARANCEY (Joseph) Baron - Général de brigade.   Sam 10 Oct - 12:51

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET – APN
Sources : Dictionnaire Biographique et Historique des Généraux et Amiraux Français – Tome 1
Archives nationales (CARAN) – Dossier de la Légion d’honneur côte : LH/69/20


AUBRY D’ARANCEY (Joseph-Gabriel)
(1749 – 1835)

Baron d’Arancey
BARON DE L’EMPIRE
Général de brigade
ARTILLERIE
Officier de la Légion d’honneur


Règlement d’armoiries :
« D’azur à trois épées hautes d’argent, rangées en fasce et surmontées chacune d’un croissant du même ; au franc-quartier senestre de gueules chargé d’une épée haute d’argent. »



Né le 20 août 1747, à Vitry-le-François (Marne)
Fils du légitime mariage de Joseph Aubry d’Arancey de Pallancieux, et d’Elisabeth Adam.
Marié à Marie-Louise-Françoise de Biarmois, dont quatre filles :
1° - Marguerite-Antoinette Aubry d’Arancey, épouse de Etienne-Gaston Barbier de Felcourt, juge de paix ;
2° - Marie-Anne-Victoire Aubry d’Arancey, veuve de Germain Foreau, domiciliée à Chartres ;
3° - Louise Aubry d’Arancey, domiciliée à Utrecht (Hollande)
4° - Joséphine-Antoinette Aubry d’Arancey, épouse d’Augustin-Eugène Leblanc-Brugnot-Duplessis, domiciliée à Ancomte, arrondissement de Vitry-le-François (Marne)
Domicilié en retraite à Vitry-le-François (Marne)
Décédé le 22 septembre 1835, à 11 heures du matin, à son domicile de Vitry-le-François (Marne)

Etat des services connus :
Entré au service, en 1766, comme aspirant au corps royal d’artillerie
Elève de ce corps et admis à l’Ecole militaire de Bapaume, en 1767.
Sous-lieutenant en second au régiment de La Fère, en 1768.
Lieutenant en second au régiment de La Fère, en 1769.
Lieutenant en premier dans la 9è compagnie d’ouvriers du corps royal d’artillerie.
Breveté capitaine, en 1779.
Capitaine en second dans la 9è compagnie d’ouvriers, en 1780.
Chef de bataillon dans la 9è compagnie d’ouvriers, et directeur en poste à Toulouse, des parcs d’artillerie de l’armée des Pyrénées, en 1792. (Il jeta dans cette ville les fondements de plusieurs établissements d’artillerie très importants.)
Directeur des parcs d’artillerie de l’armée des Pyrénées-Orientales, en 1793. Q.G établi à Perpignan.
Chef de brigade, en 1794, continuant de remplir les fonctions de directeur des parcs d’artillerie.
Mis en congé pour raison de santé, en 1795.
Attaché à l’état-major de l’armée de Sambre-et-Meuse, en 1796, puis envoyé à Metz pour y diriger les travaux des forges.
Placé à l’état-major de l’armée des Côtes de Bretagne, en 1797.
Directeur de l’artillerie de Grenoble, en 1798.
Directeur de l’artillerie de l’île de Corse, en 1799.
Directeur de l’artillerie à Turin (Italie), en 1800.
Directeur de l’artillerie de Grenoble, de 1802 à 1804.
Employé à l’état-major de l’armée d’Italie, en 1805.
Commandant de l’artillerie de la division d’avant-garde, sous le général Molitor, en 1805.
Nommé par le prince Eugène, commandant de toute l’artillerie de l’armée d’Italie, en 1806.
Directeur d’artillerie, à Strasbourg, en 1806.
Général de brigade d’artillerie, 19 juillet 1806.
Commandant de l’Ecole d’artillerie de La Fère, en 1806.
Commandant en chef de toute l’artillerie de Toscane, en 1808.
Inspecteur du personnel et du matériel d’artillerie dans les places, forts et batteries, manufactures, d’armes, forges et poudrières, depuis Nice jusqu’aux frontières d’Espagne, en 1810.
Inspecteur général d’artillerie, en 1811, pour les directions de Groningue et d’Amsterdam.
Mis à la disposition du ministre de la guerre, 15 janvier 1813.
Obtint sa mise à la retraite, 18 février 1813, motivée sur son grand âge et les fatigues de la guerre.

Campagnes :
1792 - 1793 : A l’armée des Pyrénées.
1794 : A l’armée du Midi, en Roussillon.
Commandant l’artillerie employée aux sièges du fort Saint-Elme, et des places de Collioure et Port-Vendres qui se rendirent vers la fin du mois de mai 1794.
1794 – 1795 : A l’armée de Catalogne.
Participe à la prise de Bellegarde, 18 septembre 1794.
Il accompagna à la Montagne-Noire, 17 novembre 1794, le général en chef Dugommier, qui y fut tué à ses côtés ; se trouva au siège de Figuières, que le général Pérignon prit le 27 novembre 1794.
Employé au siège de Roses, sous les ordres du général d’artillerie Lamartillière, il contribua beaucoup à la prise de cette place, 2 janvier 1795.
1812 : En Pologne et en Russie.
Commandant des équipages de siège, rassemblés à Magdebourg et à Dantzig, sur ordre du prince d’Eckmühl, en 1812. ; Et étant passé avec ces équipages au camp du maréchal Macdonald, il partit de Dantzig, 1er juin 1812, suivit ce corps pendant toute la campagne, arriva avec lui, 5 octobre 1812, à Rhiuntal près Mitau en Courlande, en repartit, 5 octobre 1812, pour suivre le mouvement de retraite de la Grande Armée, et rentra à Dantzig au début de janvier 1813, n’ayant perdu que 6 bouches à feu sur 150 dont ses parcs avaient été composés au point de départ.

Autres fonctions :
- Membre du collège électoral du département de la Marne, en 1806.
- Membre du Conseil municipal de Vitry-le-François, en 1815.
- Commandant de la garde nationale du département de la Marne, en 1815, confirmé avec son grade par le roi, en 1816.
- Président du Comité des chevaliers de Saint-Louis, pour l’arrondissement de Vitry-le-François.

Décorations :
- Membre (Chevalier) de la Légion d’honneur, par décret du 20 frimaire an XII (11 décembre 1803)
- Officier de la Légion d’honneur, par décret du 25 prairial an XII (14 juin 1804)
- Chevalier de Saint-Louis, en 1780.
- Chevalier de la Couronne de fer d’Autriche, en 1807.

Titre :
Baron militaire de l’Empire, par lettres patentes du 23 octobre 1811.

Dotations :
Bénéficiaire d’une dotation en Westphalie, en 1811.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
AUBRY D'ARANCEY (Joseph) Baron - Général de brigade.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BOUVIER des ECLAZ (Joseph) Baron - Général de brigade
» BREISSAND (Joseph) Baron - Général de brigade
» AUBRY Joseph-Emmanuel . Colonel et baron d'Empire
» JOUBERT (Joseph) (DE) Baron de l'Empire Général de Brigade
» MANIGAULT-GAULOIS (Joseph-Yves) Général de brigade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: