Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les symboles de la république Française par Jean-René

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 13 Déc - 14:03

Jean-René ne pouvant, pour des raisons techniques, mettre lui-même cet article sur le forum, il m'a demandé si je pouvais le lui poster pour lui. ce que j'ai, après l'avoir lu, accepter, bien évidemment.
LE DRAPEAU FRANÇAIS
ET LES SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE


NAISSANCE DE LA COCARDE.

A la veille de la révolution de 1789 elle a désigné d’abord une coiffure, ou un
chapeau en forme de crête de coq. Elle deviendra un insigne multicolore en
forme de cercle, de rubans ou de nœuds, dont les militaires d’abord feront un
grand usage. Ils rappellent ainsi leur appartenance à un corps ou à un régiment.
Les civils aussi en raffoleront en signe de ralliement à un clan, une caste, une
noblesse…Même les femmes vont s’en emparer pour la mettre en évidence sur
leurs coiffes ou leurs robes.
A la veille de la révolution l’usage en est très répandu. Les couleurs dominantes
de l’époque sont :
- le blanc, symbole de la royauté,
- le noir, symbole de la maison d’Autriche, du tiers état dans sa représentation
vestimentaire.
- le vert, symbole du comte d’Artois,
- le bleu et le rouge, symbole de Paris et de sa Milice,
- le bleu et le blanc, symbole de La Fayette et de l’ordre de Cincinnatus
(officiers français ayant combattu pour l’indépendance des futurs Etats
Unis d’Amérique.

(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 13 Déc - 14:09

NAISSANCE DU DRAPEAU.
Le 12 juillet 1789 Camille Desmoulins, à la fin de son discours exhorte les
patriotes à prendre les armes et se doter d’une cocarde. La couleur verte est
rejetée (couleur du comte d’Artois, détesté) alors qu’elle va s’afficher un très
court laps de temps.
Le 14 juillet 1789, point de drapeau ; mais les cocardes bleues, rouges,
blanches, essentiellement mais pas seulement, font très largement leur
apparition. Il est dit que l’association des ces trois couleurs datent avec certitude
du 17 juillet 1789, et que ce serait Louis XVI à l’Hôtel de ville qui plaça sa
couleur blanche au centre des deux autres. D’autres hypothèses en attribuent la
paternité à La Fayette, ou encore à Bailly, maire de Paris, qui agrafa d’autorité à
l’arrivée du roi la cocarde sur sa coiffe. Par contre il démontré que la garde
nationale, crée quatre jours plus tôt pour le maintien de l’ordre dans Paris, s’est
appropriée le bleu et le rouge, référence aussi aux couleurs de la capitale.
Cela étant dit, il n’en reste pas moins que la cocarde dans sa version bleu, blanc
et rouge dans l’ordre que l’on voudra reste un mystère quant à savoir pourquoi
ces couleurs et pourquoi seront-elles réunies pour devenir le symbole la nation.
Un article paru dans le mensuel « le monde de la révolution française » de
juillet 1989, donne une version déconcertante qui bat en brèche les idées reçues,
reprises de surcroît par d’éminents historiens. (http//www.1789-
1815.com/index.html.)
Ces trois couleurs sont aussi celles de la révolution américaine, qui est à
l’origine de la reprise de ces trois couleurs fondamentales, qui va emporter aussi
l’adhésion des français intimement liés aux américains sur le choix des couleurs
nationales. Mais c’est aussi pour contrer l’ennemi héréditaire l’Angleterre, en
créant des contre drapeaux, sur le même choix de coloris mais avec des formes
différentes. Le drapeau britannique le plus ancien, est issu :
Du drapeau de l’Ecosse, croix bleue en diagonale sur fond blanc. Du drapeau du
pays de Galles, croix rouge en diagonale sur fond blanc. De l’Angleterre, croix
rouge sur fond blanc. La superposition des trois emblèmes est la résultante du
pavillon du royaume uni : « l’union jack » qui est aussi son pavillon de guerre.
Le 10 juin 1790 l’assemblée constituante impose définitivement les trois
couleurs qui deviennent celles de la nation.
Néanmoins le pavillon (le terme de drapeau n’est pas utilisé dans la marine) de
poupe de couleur blanche, jusqu’ici emblème de la royauté, n’est pas supprimé
mais il comportera dans son quart supérieur les couleurs tricolores sur le mât de
beaupré, le tout encadré d’une bande étroite mi-rouge, mi-bleue.
Pour les marins, cela ne souleva pas l’enthousiasme contrairement au reste du
pays. La raison tenait principalement au fait que le drapeau blanc rappelait les
souvenirs des guerres contre l’Angleterre aux Indes, et surtout la participation
sous cette couleur de la marine française à la guerre d’indépendance
américaine. La marine de guerre française sera donc la première à arborer les
trois couleurs à bandes verticales sur ce support à fond blanc.
-Le 24 octobre 1790, un décret décide que la marine de guerre devra arborer le
pavillon national à trois bandes verticales identiques, le rouge étant placé à la
hampe du mât de beaupré (en proue du navire) le fond blanc est ainsi supprimé.
- le 21 septembre 1793 la convention décide que quiconque est pris sans
cocarde tricolore est passible de prison, que quiconque l’arracherait sera
immédiatement passé par les armes.
-Le 15 février 1794 la convention fixe définitivement l’ordre des couleurs du
drapeau français en les inversant : le bleu sera désormais placé à la hampe, suivi
du blanc et du rouge en bandes verticales pour ne pas confondre avec le drapeau
néerlandais à bandes horizontales. Contrairement au drapeau national, dont la
largeur de chaque bande est identique, celui de la marine de guerre se distingue
par ses largeurs de bande, le bleu (le plus représentatif de la nation) étant le plus
visible en absence de vent. Le bleu a la plus faible largeur de bande dans le ratio
2/3 : 30 pour le bleu, 33 pour le blanc, 37 pour le rouge. Ce n’est pourtant qu’en
1812 que le drapeau, adopté comme symbole de la nation, remplacera les
anciens drapeaux à losanges, de mêmes couleurs, de l’armée de terre.
Drapeau à losange modèle Chaillot
Il deviendra à cette occasion le symbole de l’état français le 1er août 1812. Sous
l’Empire il va flotter au palais des tuileries et sur les bâtiments officiels. Il aura
toutefois mis près de trente ans à s’imposer dans sa version définitive.
En 1830 il flotte sur les barricades (27 au 29 juillet) Il sera menacé en 1848 par
l’apparition de drapeau rouge, et en 1873 par le drapeau blanc.



A suivre

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 13 Déc - 14:15

LE BLEU DE FRANCE
Couleur emblématique des rois de France, associée aux ors de la fleur de Lis à la Renaissance, elle est le symbole de l’idée de joie, d’amour et de loyauté. Elle est au moyen âge la plus noble des couleurs alors que sur le plan vestimentaire le noir est de rigueur. Cette teinte bleue, l’indigotine, est tirée des feuilles d’un arbuste, l’indigotier, qui pousse dans les régions tropicales d’Afrique, du Moyen-Orient et en Inde. Cette teinture est connue depuis le néolithique. Son emploi, bien que contesté longtemps par la concurrence des teinturiers favorables à d’autres nuances de pigmentation, va néanmoins s’imposer et faire la richesse
en 1737 de Nantes, Bordeaux et Marseille au détriment de Toulouse, capitale du Pastel, et y compris au détriment de villes comme Erfurt, Thuringe, Gotha en Allemagne. Le bleu devient au XVIII ème siècle la couleur nationale, militaire et politique. Il y a continuité de cette couleur bleue d’azur, appelé aussi bleu français, depuis l’origine de la France dans ses armoiries jusqu’à nos jours, qui reste pleinement la couleur nationale préférentielle. Plus encore que dans le pays, c’est à l’étranger que le bleu est intimement associé à la France, le rouge restant attaché à la couronne d’Angleterre. Blanc et rouge restent deux teintes sur notre territoire qui évoquent des opinions ou des idéologies plus radicales.
Aujourd’hui, la couleur bleue est représentative du pays de France, jusque dans sa représentation symbolique dans les milieux sportifs (Allez les bleus !)
A suivre

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 13 Déc - 14:21

LE DRAPEAU BLANC.
Couleur royale dès le moyen âge, elle ne prend pas pour autant place sur les armoiries, elle se personnifie plus comme une allégorie féminine. C’est aussi pendant les guerres de religion ou sous l’ancien régime qu’elle devient la couleur du roi aux armées, et celle des chefs militaires qui exercent en son nom.
Cette couleur devient synonyme de contre révolution en octobre 1789, par les gardes du roi qui foulèrent au pied la cocarde, déclenchant ainsi le courroux du peuple parisien qui assiégea Versailles et ramena le roi à Paris. Dans la France de l’Ouest, elle va donner naissance à la guerre des drapeaux opposant les armées vendéennes aux armées républicaines, les blancs contre les bleus. En 1814, à la restauration, le drapeau blanc recouvert de fleurs de lis et d’armoiries, bien que contraire aux anciens usages, se substitue au drapeau tricolore, malgré la vindicte populaire. D’autant que cette couleur blanche devient dans toutes les armées du monde un signe de reddition. Dès 1830 le blanc repart pour l’exil, bien que Charles X ait tenté son retour considérant le drapeau blanc comme le symbole de droit divin et de la monarchie. Le peuple attribuait au contraire au drapeau tricolore le symbole de la souveraineté populaire ; ce dernier recevra satisfaction en 1875 quand la République sera proclamée.

A suivre

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 13 Déc - 14:26

LE DRAPEAU ROUGE.
Le drapeau rouge n’a jamais été un emblème de France. Mais il a failli le
devenir à deux reprises : à la journée insurrectionnelle du 25 février 1848 au cours de laquelle Lamartine sauva le drapeau tricolore, puis pendant la
commune de Paris en 1871.Ce drapeau rouge néanmoins doit son existence à l’assemblée constituante qui décréta qu’en cas de troubles il devait être agité pour signaler l’intervention des troupes, ou placé sur toutes les fenêtres pour signaler ainsi que tout rassemblement est interdit, et donc criminel. On voit bien là son côté menaçant. Le 17 juillet 1789, la capitale est agitée, le maire de Paris fait hisser le drapeau rouge en hâte. Avant que la foule ne perçoive, du fait qu’il soit hissé, l’ordre de dispersion, les gardes nationaux ouvrent le feu sur les parisiens, sans sommation. Cinquante d’entre eux sont abattus, le drapeau rouge prend alors la même couleur que le sang des patriotes. Désormais deux
conceptions de la république vont s’affronter : l’une rouge, jacobine, rêvant de l’ordre social nouveau, l’autre tricolore et modérée souhaitant des réformes sans bouleversement de la société. Malgré tout le drapeau rouge reste synonyme de terreur, celui « qui n’a jamais connu que le champ de mars alors que le tricolore a fait le tour du monde avec le nom de gloire, de liberté, de patrie porté par nos armées victorieuses ». Le Paris de la commune sera écrasé par les troupes tricolores : leur drapeau devient porteur d’ordre, de liberté, de légitimité. Mais le rouge va s’exporter au-delà de nos frontières, et deviendra en dehors des
partis de gauche, quelques temps plus tard le symbole du socialisme, des idées révolutionnaires et aussi et surtout apparenté aux régimes communistes.
Le rouge est la couleur, pour la petite histoire, qui devient une couleur moderne,
et pour cause, au XVIII ème siècle. Faute d’approvisionnement du fait du
blocus continental effectué par les anglais, l’approvisionnement de l’indigo va obliger Napoléon à tenter la relance de la culture de la guède (plante appelée aussi pastel qui donne une couleur bleue) dont les résultats furent décevants.
Les troupes françaises eurent bien du mal à se vêtir de bleu jusqu’en 1829.
Charles X ordonna alors que le pantalon bleu de l’infanterie soit remplacé par du drap rouge, dont la teinte est issue de la garance, qui sera cultivée en Provence et en Alsace. Jusqu’en 1915, toute l’armée de terre va porter le pantalon rouge associé à une capote bleu foncé. Très voyant ce pantalon aura certainement occasionné de nombreuses pertes dans les rangs des poilus. Alors que déjà toutes les armées du monde ont basculé dans les teintes moins visibles : kaki pour les anglais, gris vert pour les allemands, gris bleu pour les austro hongrois. Les états majors français s’obstinent, argumentant que le « rouge a quelque chose aussi de national » C’est donc à partir de 1915, les généraux revenant à la raison, que les troupes françaises furent vêtues du « bleu horizon » plus facile à obtenir, possédant toujours son caractère national, et semblant faire écho à la ligne bleue des Vosges chère à Jules Ferry, regardant la crête des montagnes, de fraternité de cœur avec l’Alsace sous domination allemande.

A suivre

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 13 Déc - 14:37

LE COQ GAULOIS.

Il est l’emblème de la France, associé indéfectiblement à la couleur bleue, porté par les équipes nationales sportives. Caractérisé par son esprit combatif, arrogant, voire vaniteux, Napoléon ne le juge pas assez fort pour représenter un « empire tel que la France » lui préférant l’aigle. Pourtant ce coq (en latin Gallus : coq, gaule d’où le mélange des deux) apparaît comme emblème sur les monnaies gauloises, au XVI ème sur l’effigie du roi, ou sur les gravures. Le Directoire l’apposera sur son sceau, en 1830.Une ordonnance oblige à le représenter sur les boutons d’habits de la garde nationale, et à le surmonter sur la hampe de son drapeau. Il figure sur la grille de l’Elysée. Comme Girouette il surmonte aussi le clocher des églises, etc.…oui le coq gaulois est bien de chez nous, son chant, son caractère râleur et hautain est bien à l’image du peuple
qu’il représente. Marianne
Bien que le drapeau national incarne la république française, Marianne à sa
façon incarne avec son bonnet phrygien l’allégorie de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, les trois fondements républicains, sous le visage d’une femme représentant la sagesse dite révolutionnaire. Son origine est mal définie, son nom vient de la contraction de Marie- Anne, un prénom très répandu au XVIIIème siècle. Les contre révolutionnaires de 1789 ont désigné cette République, qui sera surnommée la gueuse, par dérision. Le buste de Marianne représentait à cette époque troublée l’incarnation des esclaves affranchis de la Grèce et de Rome. Elle trône depuis et de nos jours dans toutes les mairies, par tradition
sans que cela soit une obligation. Elle figure aussi en exemple de façon stylisée sur les timbres postes, aussi sur les en têtes de documents étatiques. Elle va prendre aussi dans nos temps modernes le visage d’actrices célèbres, au buste plus ou moins dénudé, ce qui à cause de cette représentation érotique, laisse pensif quant à la représentation symbolique de la République.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 13 Déc - 14:47

LA MARSEILLAISE.
Autre symbole indissociable du drapeau est le chant guerrier que l’on doit à
Rouget de l’Isle, interprété et écrit à Strasbourg pour les paroles. Quant à la musique elle serait tirée du concerto pour piano n° 25 de Mozart, que Pleyel repris plus tard pour son opérette. La mélodie est en tous cas très proche des ces deux versions originales. Ce chant que les volontaires marseillais vont s’approprier pour en faire leur chant de marche lors de leur remontée sur Paris et leur entrée triomphale aux Tuileries, sera décrété pour la première fois de son histoire hymne national le 14 juillet 1795. Pourtant il fut controversé, abandonné un temps, puis repris au cours des soubresauts de l’histoire. De nosjours il est repris dans toutes cérémonies, officielles ou sportives, mais aussi décrié pour les paroles fortes qu’il comporte alors que certains de nos contemporains peu férus d’histoire en en oublient les raisons. De plus il faut préciser que bien souvent décriées ces paroles dites guerrières ont souvent été
remplacées par d’autres encore plus virulentes : en 1880, les grévistes du nord, lors des violentes émeutes, remplaceront les paroles : dans le refrain cela se traduira par « établissons la guerre civile et la révolution » et dans le 2ème couplet « il faudra donc que le sang coule ou que la corde se déroule et planter des piloris » ce qui peut paraître plus acceptable « qu’un sang impur abreuve nos sillons »
Cette Marseillaise, à tout le moins sa mélodie à défaut de ses paroles, s’est
exportée dans d’autres pays, la Russie, l’Espagne par exemple et dans d’autres continents aussi, comme symbole de course à la liberté, à l’égalité, à la fraternité.

Sources: Bleu, ed. Du Seuil. M. Pastoureau / Eg.Hourtoulle, le triomphe de l’Aigle, ed. Histoire et Collection. / Archives présidence de la république/ Max Gallo, La révolution française, ed.XO. / Armel de Wismes, ainsi vivaient les marins ed. France Empire J.bressolles.23/08/2009.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Païpaï
Dessinateur officiel du forum des APN
Dessinateur officiel du forum des APN
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 32
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Ven 18 Déc - 1:04

bien je reviendrais lire la suite, je sais pas si c'est important, mais en tout cas j'aime comprendre l'origine des symboles.
D'ailleurs vous m'apportez une precision interéssante, un amie me soutenais que le bleu était la couleur des rois, je lui affirmais qu'il s'agissait du blanc...bien on avait pas considéré le fait qu'il y ai la royauté en générale et les rois de France.
Merci pour l'article!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://payepaye.over-blog.com/
Surcouf-AF

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 55
Localisation : Romorantin - Loir et Cher
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Ven 18 Déc - 13:52

Jean-Yves a écrit:
Du drapeau de l’Ecosse, croix bleue en diagonale sur fond blanc.
....................

pavillon du royaume uni : « l’union jack » qui est aussi son pavillon de guerre.

Bonjour, article fort intéressant mais je me permet de relever une petite erreur, le drapeau écossais est une croix de Saint-André blanche (diagonale) sur fond bleu.

Une précision sur le terme "pavillon de guerre", à ne pas confondre avec le pavillon national effectivement employé par les armées de terre mais différent dans la marine.

La marine de guerre britannique utilise comme pavillon le drapeau anglais, c'est à dire croix droite rouge sur fond blanc et sur lequel est ajouté dans l'angle en haut à gauche l'Union Jack.

Pour la marine marchande, c'est un pavillon rouge sur lequel est ajouté à l'angle supérieur gauche l'Union Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Ven 18 Déc - 14:21

OK pour le drapeau écossais...comme quoi il faut se relire, ma famille écossaise ne me le pardonnera pas..
pour le reste on est d'accord,sauf que le drapeau anglais a pris des représentations différentes aussi par les artistes de l'époque.ce n'est qu'un détail.
Revenir en haut Aller en bas
Surcouf-AF

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 55
Localisation : Romorantin - Loir et Cher
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Ven 18 Déc - 14:28

jean-rené a écrit:
pour le reste on est d'accord,sauf que le drapeau anglais a pris des représentations différentes aussi par les artistes de l'époque.ce n'est qu'un détail.

Tout à fait, c'est pourquoi je ne relève pas celà comme une erreur mais comme un apport de précision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surcouf-AF

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 55
Localisation : Romorantin - Loir et Cher
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Ven 18 Déc - 14:36

Païpaï a écrit:
un amie me soutenais que le bleu était la couleur des rois, je lui affirmais qu'il s'agissait du blanc...bien on avait pas considéré le fait qu'il y ai la royauté en générale et les rois de France.
Merci pour l'article!

Elle n'a pas complètement tort, d'ailleurs c'est pourquoi il existe le "bleu roi". Le blanc de la monarchie représente la pureté et son attachement à la vierge et faisait passer ce qui symbolisait Dieu avant le roi.

Les uniformes des troupes royales, en tout cas de Louis XIV à Louis XVI étaient d'ailleurs généralement le bleu roi et le blanc. Mais dans le contexte de cet article, on retient plus le fait que le bleu (marine) et le rouge sont les couleurs de la ville de Paris et le blanc celui de la royauté imposé par Louis XVI ... On peut aussi dire que le rouge représente symboliquement l'autorité en général (Et celà depuis l'antiquité).

Pas toujours facile de décrypter la symbolique ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Sam 19 Déc - 20:23

es symboles : photo tirée du site de la présidence de la république






2/ le drapeau modèle Chaillot porté par les armées de l'empire avant d'être remplacé par l'actuel.


_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/


Dernière édition par Jean-Yves le Dim 20 Déc - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 0:55

jean-rené a écrit:
OK pour le drapeau écossais...comme quoi il faut se relire, ma famille écossaise ne me le pardonnera pas..
pour le reste on est d'accord,sauf que le drapeau anglais a pris des représentations différentes aussi par les artistes de l'époque.ce n'est qu'un détail.
Pour apporter une ultime précision,et pour compléter la remarque de Surcouf,on rajoutera que l'union jack a pour origine la superposition du drapeau anglais(rouge et blanc) à celui de l'Ecosse(bleu et blanc) uniquement,pour marquer le rattachement de cette province à l'Angleterre. Puis du pays de Galle(rouge et blanc).Qu'ensuite et seulement en 1801 est venu se rajouter le drapeau irlandais(rouge et blanc).Pour sa représentation à bord des navires elle est variable suivant les marines de guerre ou de commerce et aussi des époques.Mais les représentations par les peintres sont assez floues: on y trouve l'union jackc placé en quart en haut du drapeau lui-même sur fond rouge,sur fond bleu,ou sur fond blanc avec la croix de l'Angleterre, ou encore tout simplement l'union Jack plein cadre au drapeau et en y regardant bien il y manque parfois une nation,du fait sûrement que le drapeau n'est pas facile à restituer à l'échelle d'un tableau.
Oui,La symbolique n'est toujours aisée à comprendre ou a représenter.
Revenir en haut Aller en bas
Païpaï
Dessinateur officiel du forum des APN
Dessinateur officiel du forum des APN
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 32
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 1:24

Il est intéressant aussi de signaler que

" depuis Henri IV (1589-1610), le personnel domestique placé sous l'autorité du roi de France était habillé d'une livrée blanche ornée de bleu et de rouge. Les Gardes françaises, créés pour assurer la sécurité du roi, avaient en effet adopté les trois couleurs sur leur uniforme et l'emblème de leur régiment" (source wikipédia)

Une question, j'ai une connaissance dans la marine, qui me dis qu'il n'y qu'un drapeau français et qu'il est à Paris,je ne sais plus où. Tout les autres "drapeaux" serait selon lui des pavillons.
Donc selon lui le drapeau est unique et les copies seraient appelés pavillon.
D'où ma question, prend t'il le cas de la marine pour une généralité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://payepaye.over-blog.com/
Davin

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 59
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 9:48

une contribution iconographique au débat : le premier pavillon tricolore de la Marine en 1790
http://www.lebivouac.com/forum/viewtopic.php?t=1712
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 9:56

Davin a écrit:
une contribution iconographique au débat : le premier pavillon tricolore de la Marine en 1790
http://www.lebivouac.com/forum/viewtopic.php?t=1712

merci...les pavillons de marine vont être remplacés,ceux déjà insérés étant de mauvaise qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Davin

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 59
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 10:09

Si on parle de drapeaux .....les 3 couleurs nationales ont adopté des dispositions variées sur les drapeaux des bataillons de volontaires http://www.lebivouac.com/bulletin/drapeaux/drapeaux/revolution.html
.....et je ne parle pas de ceux des demi brigades mis au point par Chaillot avec à peu près plus de 180 motifs differents !
C ' est à la fin de l' Empire que va être " définitivement" fixé le drapeau en 3 bandes verticales que nous connaissons .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 10:48

effectivement...et bien avant on se demande comment on pouvait s'y retrouver entre armées opposées: ces uniformes bariolés,ces oriflammes,ces étendarts,ces bannières,ces drapeaux et tutti quanti...côté artistisque rien à dire mais côté pratique? même qu'henri IV avait demandé à ce que l'on suive son panache blanc, des fois que...... le modèle chaillot avait de la gueule pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 12:48

Intéressante cette question.Un drapeau dans la marine? je lance mes limiers sur la piste...
Revenir en haut Aller en bas
Surcouf-AF

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 55
Localisation : Romorantin - Loir et Cher
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 12:51

Bonjour Païpaï,

En tant qu'ancien marin je pense que c'est une boutade de ta connaissance. Pour nous "drapeau" est un terme de "biffins" tout comme la corde. Dans la marine il n'est effectivement question que de pavillon tout comme il n'y a qu'une seule corde à bord d'un navire, celle de la cloche qui se trouve sur la plage avant. Very Happy

L'exception est lorsque l'on parle du pavillon national, dans ce cas précis nous faisons la différence avec les autres pavillons, marques et flammes en parlant "des couleurs".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 13:24

oui, mais c'est une question qu'un mataf digne de nom ne peut laisser sans réponse, sans cela ça va jeter un froid dans la cambuse; j'ai sonné le branle bas,je ne vais pas tarder à recevoir les signaux, optiques,au canon, ou par pavillon,du nom d'ailleurs de l'ingénieur bien français celui là qui en inventé les codes après un anglais qui avait mal fait son boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Surcouf-AF

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 55
Localisation : Romorantin - Loir et Cher
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 15:28

jean-rené a écrit:
après un anglais qui avait mal fait son boulot.

Et qui mériterait un paré à virer dans sa face de bouée de nasse. Smile

Sinon pour être précis, celui qui a mis en place ce code en France vers 1776/1777 est Jean-François du Cheyron connu aussi sous le nom de Chevalier du Pavillon.

L'anglais dont on parle est Richard Howe qui va inventer un code une vingtaine d'années plus tôt pour la marine britannique.

Ceci dit, la première conception remonterait au XVIe siècle avec l'Espagnol Fernando Duro qui aurait imaginé un code simplifié pour les galions faisant route en convoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Dim 20 Déc - 17:01

Bien dit bosco...J'en vois qui ne rament pas dans le sable,ça fait plaisir..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   Lun 21 Déc - 19:35

Davin a écrit:
une contribution iconographique au débat : le premier pavillon tricolore de la Marine en 1790
http://www.lebivouac.com/forum/viewtopic.php?t=1712

DRAPEAU OU PAVILLON?
le texte du site en question indique pourtant un drapeau,cher Davin, mais vous avez raison, puisque vous rectifiez de vous-même qu'il s'agit d'un pavillon.
le drapeau (dont la racine est drap) est une pièce d'étoffe, avec lequel donc on peut faire un drapeau.
le pavillon est à l'origine des drapeaux donc plus ancien.La racine du mot vient du vieux français Pavé( couverture) dont a découlé le mot pavois( pièce de drap élévé au dessus des armées du roi en signe de reconnaissance) il désigne aussi une tente, mais dans les textes latins anciens rapportant des cantiques on peut lire" unturtur parvulo papilione ad facientum umbram" littéralement "petit rideau"
donc encore une pièce de drap.Les navires de guerre des rois de France portent un pavillon blanc.les armées de terre porteront à leur tour des pièces de drap qui prendront pour noms emblêmes,oriflammes,bannières,etc la liste est longue ..seule la marine pourra déployer le grand pavoi sur ses navires pour célébrer un événement, mais il ne s'agit pas là d'une marque d'identification.Le pavllon de marine est donc la marque distinctive faisant référence à un état dont il représente l'autorité.Par définition le pavillon est arboré par un navire et non par une troupe, ce qui fait la distinction entre deux armes,et qui distingue la nationalité à la mer.La mer, c'est bien de cela dont il s'agit.
Donc le pavillon ne peut être porté que par un navire.Alors des drapeaux dans la marine,cela existe t-il? La réponse est oui.Mais dans ce cas elle désigne une troupe, d'un niveau égal à un régiment,et non un équipage qui n'en possède aucun hormis celui de son propre navire, mais qui est alors un pavillon.Mais la marine possèdent aussi des troupes sensées être projetées à terre lors des débarquements.Sous l'empire le bataillon des marins de la garde impériale possédaient leur drapeau,style chaillot, donc une troupe à terre.La marine de nos jours possèdent quelques drapeaux mais là encore ils sont attribués à des unités combattantes à terre et qui sont spécialisées dans certaines activités (.salut aux fuscos).
Mais ils restent des marins....spécialisés dans des disciplines différentes.
Donc si un équipage venaient à défiler un 14 juillet ils porteraient un drapeau et non un pavillon..
Voili, voilà. C'est ce qu'il ressort de mon enquête que je restitue brut de forge.Maintenant je n'y apporte pas une garantie formelle, sachant bien comme il est coutume qu'il peut y avoir sujet à rectifications.j'ai bien dit rectifications,je les attends, et non controverses stériles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les symboles de la république Française par Jean-René   

Revenir en haut Aller en bas
 
les symboles de la république Française par Jean-René
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» les symboles de la république Française par Jean-René
» Un courrier à l'attention du Président de la République Française
» Initiation à la vie politique Française Option B
» [Autorité héraldique] [BELGIQUE] Communauté française de Belgique : du nouveau !
» Petit débat sur la nécessité d'inscrire la gastronomie française au patrimonie mondial de l'UNESCO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: