Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Napoléon: traitre à la révolution?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cambronne13

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Napoléon: traitre à la révolution?   Dim 28 Fév - 14:35

Je me demande si Napoléon, porté aux nues par la révolution et dont il a toujours prétendu être le continuateur, ne l'a finalement pas trahie.

Je m'explique:
-quel était son habit préféré des français? La capode grise!
Et comment le voit on dans nombre de tableaux? Vétu tel Louis 16, Louis 18 ou Charles 10!
- la révolution a combattue la noblesse et les priviléges. Lui il a crée la noblesse d'Empire
- la révolution prnait la séparation des pouvoirs. Il l'a monopolisé, prouvant par là que celui qui détient du pouvoir est toujours porté à en abuser.

Je ne le jge bien évidemment pas, je l'admire, mais je me permet de souligner ce qui me semble être un des ses paradoxes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Dim 28 Fév - 17:44

Cambronne 13,

Je te donne mon avis tout simple.

Napoléon n'a jamais été un révolutionnaire. Donc, il n'a pas pu la trahir. Wink Il ne s'en est jamais mélé d'une quelconque manière d'ailleurs.
Ce sont ces actions militaires qui ont tracé son destin, pas son adhésion à la Révolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dups

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 45
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Dim 28 Fév - 18:01

Citation :
Napoléon n'a jamais été un révolutionnaire.


N'a-t-il pas écrit le "souper de Beaucaire" qui n'est rien moins qu'un pamphlet politique contre le fédéralisme ?
N'a-t-il pas été Jacobin, ami d'Augustin Robespierre et un temps suspect après Thermidor, d'où sa mise en disponibilité ?
N'est ce pas pour son républicanisme que Barras le fait appeler pour rétablir l'ordre à coups de canon sur le parvis de Saint Roch ?

Son engagement politique sous la révolution ne fait aucun doute. Mais les hommes évoluent au grès des circonstances. Napoléon n'était qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.12emechasseurs.org
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Dim 28 Fév - 18:14

Il a même échappé de peu à la guillotine d'ailleurs.
Mais républicain, ça n'est pas révolutionnaire Dups.

Ce n'est pas lui qui disait que la République c'est l'ordre, et la Révolution, l'inverse. N'est-ce pas lui qui parlait de régicide à propos des révolutionnaires.

Mais je reconnais que c'est une question délicate. Car sous le Directoire, la Révolution n'est-elle déjà plus que du passé, comme pendant la terreur d'ailleurs ?

C'est un débat intéressant, sensible, mais intéressant, passionnant même.

Mais Cambronne 13 pose cette question de la trahison de Napoléon pour la Révolution. Je renouvelle ma réponse, Napoléon n'a jamais été un révolutionnaire.
Il n'attends d'ailleurs pas d'être Empereur pour le démontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cambronne13

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Dim 28 Fév - 19:36

Lieutenant legros: mais alors de quelle légitilité pouvait il se parer si ce n'était celle de la révolution? Lous 18 c'était la légitimité de la monarchie, la tradition. Napoléon c'était celle du peuple à l'origine, peuple majoritairement révolutionnaire.
Mais je me demande quelle différence tu fais entre républicain et révolutionnaire, dont je recconnais la différence?

Dups: Un peu pareil que précédement, je pense qu'en tournatn le dos à la révolution il a tournée le dos à sa propre légitimité. D'ailleurs il le comprend à Elbe et tente d'y remédier durant les Cents jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8959
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Dim 28 Fév - 19:40

Tout d'abord, qu'entends-t-on par Révolutionnaire ? Le jeune Bonaparte avait lu Rousseau et Voltaire, et, comme beaucoup de son âge était à l'écoute des idées de liberté et d'égalité qui se faisaient jour. Par contre, il était loin d'être un extrêmiste et je ne pense pas qu'il ait apprécié la période de la Terreur, mais, à l'époque, il fallait hurler avec les loups si l'on ne voulait pas être suspect, et on le devenait vite alors.
Bonaparte n'aimait pas le désordre ni non plus la débauche, et le Directoire ne fut pas une période des plus décentes.
Lorsqu'il prit le pouvoir il garda ce qu'il y avait de bon dans la Révolution et en supprima ce qu'il ne supportait pas. Il continua l'oeuvre de celle-ci à travers le Code Civil.
Les autres monarchies ne supportaient pas de voir une république près de leurs frontières, elles craignaient que les idées de liberté ne se propage chez elles, aussi pour les rassurer, Napoléon se fit empereur mais les autres monarques continuaient à voir en lui le représentant de la Révolution. Le fait qu'il porte une capote grise, un uniforme de chasseur ou qu'il porte des symboles de puissance ne faisaient rien à leurs yeux, ce n'était pas ce qui comptait.
Pour ce qui est de la noblesse d'Empire, les titres distribués par l'Empereur s'ils étaient de hautes récompenses, n'étaient en aucun cas transmissible, ils ne le devinrent que par la suite, sous la Restauration, Louis XVIII cherchant à rallier autour de lui les généraux et maréchaux de l'Empire.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Cambronne13

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Dim 28 Fév - 19:44

Encore heureux que les titres n'étaient pas transmissible, sinon il aurait eu le peuple à dos!

Bien sûr qu'il n'a pas approuvé la terreur, c'était un magnia de l'ordre. Cela a motivé son coup d'état, le directoire étant une période assez ridicule comme tu l'a dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dups

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 45
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Dim 28 Fév - 21:12

Citation :
qu'en tournatn le dos à la révolution il a tournée le dos à sa propre légitimité.

La révolution n'est source d'aucune légitimité. Il a occupéun poste vacant. le peuple se fichait bien d'avoir un Empereur, un consul et peut-être même d'un roi pour peu que cesse le désordre et la corruption du directoire.

Citation :
Encore heureux que les titres n'étaient pas transmissible, sinon il aurait eu le peuple à dos!


le peuple il s'en fichait bien. Il était au bout du rouleau. Ruiné et épuisé par la révolution et les guerres... Que les titres soiet transmissibles ou pas lui indifférait bien, comme lui indiffèrera le retour d'un roi si cela devait être gage de paix retrouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.12emechasseurs.org
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Lun 1 Mar - 12:25

C'est un sujet intéressant. Wink

Le moment où finalement il tourne le dos à la Révolution, si on veut le dire ainsi, c'est en se faisant couronner Empereur.
Là il rompt réellement avec l'héritage révolutionnaire.

Ce qui est terrible, c'est qu'il recrée une cour impériale et essaie de se faire reconnaître auprès des autres cours européennes comme un souverain légitime.
Je considère pour ma part que c'est une des grandes erreurs de Napoléon.
Car c'était non seulement une chose impossible, mais pire, il oublie le danger que représentaient pour toutes ces monarchies les idées révolutionnaires, républicaines et leurs conséquences.
Elles étaient bien plus dangeureuses que nos armes pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dups

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 45
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Lun 1 Mar - 15:10

Citation :
Ce qui est terrible, c'est qu'il recrée une cour impériale et essaie de se faire reconnaître auprès des autres cours européennes comme un souverain légitime.

C'est de la lucidité. D'autres diraient de la REALPOLITIK.
Le peuple s'étant calmé, il lui fallait obtenir la paix avec ses voisins. Hélas, ses calculs furent erronés... On le sait maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.12emechasseurs.org
Païpaï
Dessinateur officiel du forum des APN
Dessinateur officiel du forum des APN
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 32
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Lun 1 Mar - 17:34

Pour la noblesse d'empire, je pensais que si on critiquaient les privilèges à l'époque, c'est parce qu'il sont héréditaire, ce qui est contre le principe d'égalité à la naissances.
En distribuant des titres à des soldats courageux, il a peut être redonné du sens à la noblesse? Ça n'as rien de scandaleux de récompenser des hommes méritant. Attendez avant de réagir, je sais bien que ce n'était pas toujours le cas, mais ça n'efface pas le mérite des autres.

Et je pense que si on veux un système égalitaire, y'a qu'a refuser tout avantage, le changement viens de nous le système on l'as crée. Âpres tout la satisfaction d'avoir amélioré le chose ne devrait pas suffir, tien j'ai refusé que les autre me fasse éloge, j'ai refuser qu'on me porte au dessus des autres.( c'est vrai que c'est dur, on cherche tous plus ou moins la reconnaissance, s'effacer c'est un peu contre nature)

Le soldat napoléonien, comme vous le savez mieux que moi, marchait nue pied, le ventre creux, payé avec 6 ou 9 moi de retard, et il parait qu'après 1813, ils ne furent plus payé. Voilà pourquoi j'admire les hommes qui fait ces guerres.

Je suis content d'être tombé sur des chiffres, (excusez moi, je cite de mémoire, c'est des info un peu vague)la France de l'ancien régime dépensait 90% du budget de l'état en armement, l'état était assez archaïque, sous napoléon le budget représente 60% du budget, car l'administration civil s'alourdir, c'est bien la preuve de l'existence d'un système égalitaire, une loi qui s'applique à tous. Même si y'a des défaut dans le système par rapport à l'idéal, cela a quand été positif puisque déjà on s'éloigne de l'arbitraire. On vis dans un monde réel, l'idéal c'est notre création, on vise à l'atteindre, mais faut pas rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://payepaye.over-blog.com/
Thermidor

avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Lun 1 Mar - 18:33

Citation :
En distribuant des titres à des soldats courageux, il a peut être redonné du sens à la noblesse?

A ton avis les premiers titre de noblesses dans l'histoire ont été acquis comment ? Wink

Si l'on te suis quelle légitimité auraient alors les descendants des Murat,Soult et autres empanachés? Rien de plus que ceux qui se sont fait raccourcir à la révolution ou la noblesse avait été acquise à des temps immémoriaux.

Citation :
Le soldat napoléonien, comme vous le savez mieux que moi, marchait nue pied,


Il faut arrêter avec l'image du grognard clodo, il est arrivé à des moments précis que l'armée soit vraiment dans un sâle état, mais ce n'était pas la régle, tu confonds avec la première campagne d'Italie !


Citation :
On vis dans un monde réel, l'idéal c'est notre création, on vise à l'atteindre, mais faut pas rêver.

Tu veux dire quoi ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dups

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 45
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Mar 2 Mar - 0:56

Citation :
Le soldat napoléonien, comme vous le savez mieux que moi, marchait nue pied, le ventre creux, payé avec 6 ou 9 moi de retard, et il parait qu'après 1813, ils ne furent plus payé. Voilà pourquoi j'admire les hommes qui fait ces guerres.

Et le fait de se prendre une balle dans le caisson ou de se faire arracher un guitare par un boulet, avant de se faire charcuter sans anesthésie par chirurgien-charcutier, pour au final crevé de la gangrène ou du typhus c'est de la gnognotte ? pale

Mais accepter de faire la guerre sans être payé Evil or Very Mad ... On est bien en France. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.12emechasseurs.org
Païpaï
Dessinateur officiel du forum des APN
Dessinateur officiel du forum des APN
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 32
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Mar 2 Mar - 1:12

Bah même si le fait d'avoir un avis sur l'histoire de france, un regard critique est une bonne chose, il faut pas oublié que les français étaient mieux administrés qu'avant et que du coup c'était quand même une évolution positive, même si elle réponds pas à tous les idéaux de la révolution, ils s 'éloignaient du système féodal.

Je voulais dire aussi que dés qu'on place quelqu'un au dessus de nous y'a plus égalité, mais que si on récompense pas le mérite, alors plus personne ne serait motivé. Du coup il faut bien choisir des meneurs, et ils ne se satisferont pas de simple reconnaissance. Napoléon avait la capacité d'être ce meneur,petit à petit il a pris le pouvoir.Apres tout, l'idéal de la chevalerie,c'était de protéger les faibles, dans l'idéal y'a rien de dérangeant, dans la réalité si .

Après en effet on est tellement individualiste, qu'il faudrait plutôt prendre ce que je dis à contre courant de nos jours. J'expose un avis, ce qui veux pas dire que c'est comme ça que je pense,c'est évident qu'aujourd'hui nous somme trop intéressé.

Le rapport avec Napoléon et la révolution, c'est que si Napoléon n'avait pas pris le pouvoir, on se serait taper autre un monarque qui nous aurait peut être pas donner nos institutions, si Napoléon à trahi la révolution, c'est pour mettre fin à une periode d'instabilité. VIVE l'empreur!

J'ai du mal a être clair, désolé je m'embrouille, je ne pronne pas un retour à cette époque hien!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://payepaye.over-blog.com/
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Mar 2 Mar - 11:08

Puisque vous parlez de la noblesse d'Empire, les empanachés Wink Very Happy , ils seront parmi les premiers à le laisser tomber, et ils n'hésiteront pas à se mettre au service de Louis XVIII.
L'effet boomerang, c'est comme cela que l'on dit ? Wink

Bon, mais ils ne sont pas pires que certains membres du Directoire qui négociaient plus ou moins en secret avec les royalistes pressentant le retour du Roi. Twisted Evil

Cela me fait dire que Paris ne s'est pas faite en un jour comme disait l'autre.
Il reste malgré tout l'héritage d'un homme et d'un système.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice Raynaud



Nombre de messages : 3656
Age : 66
Localisation : Villeneuve la Comptal 11
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Mar 2 Mar - 12:05

Certains ont dit que Napoléon était "Robespierre à cheval", c'est un peu exagéré Napoléon a répandu les idées issues de la Révolution en Europe mais autant par la diplomatie que par la guerre et c'est justement là qu'il faisait peur aux cours des coalisés.Sous la Révolution , il est plus républicain que révolutionnaire.

Pour ce qui est de son destin , fils de la Révolution, comme il le dira plus tard c'est au soir de Lodi qu'il sait qu'il fera quelque chose d'important pour son pays, sorte de "fatum". A partir de là , il saisira toutes les occasions offertes par ses protecteurs et surtout ses ennemis. Sans les complots et les attentats royalistes, il n'aurait pas obtenu le trone.

Je ne dirai rien sur les "empanachés", sinon que ce sont eux qui sur le terrain durant les batailles entainaient les troupes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Mar 2 Mar - 16:55

Impossible de départager.Il y aura toujours les pour et les contre.Qui peut croire comme il est dit plus haut qu'un état peut dépenser 90% de son budget pour l'effort de guerre pendant quinze ans en continu? Sauf à y mettre les pays conquis à contribution, ce que les "empanachés" ne peuvent contredire, sans quoi ils ne l'auraient pas été. Quant à l'hérédité pardon, c'est un secret de polichinelle.Bon soldat certes, quand on gagne les batailles,jamais quand on les perd;les soldats en guenille d'Italie ressemblaient fort à ceux de la Russie sauf qu'ils étaient plus jeunes.Révolutionnaire Napoléon? à ses débuts peut être, parce qu'il faut un début à tout, on ne prétend pas être empereur sans faire de concessions.On parlera de code civil et plein d'autres choses aussi bonnes par ailleurs C'est au moins un minimum.Mais quoi au final? Bonaparte jusqu'en 1804, et Napoléon que l'ombre du premier ne suit plus jusqu'en 1815.C'est ma réponse sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Païpaï
Dessinateur officiel du forum des APN
Dessinateur officiel du forum des APN
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 32
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   Mer 3 Mar - 3:03

j'ai vérifier les chiffres, 64.4 % en 1813 contre 90% en 1691, ça prouve la naissance d'un administration qui s'était mis en place durant ces 122 années .
Ils sont cités comme exemple dans un bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://payepaye.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Napoléon: traitre à la révolution?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Napoléon: traitre à la révolution?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Napoléon: traitre à la révolution?
» Napoléon, défenseur immolé de la paix
» APN et Napoléon
» les géneraux de la Révolution et l'empereur
» Napoléon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: