Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le gendarme

avatar

Nombre de messages : 388
Localisation : Département de la Dyle
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Dim 4 Avr - 23:32

Bonjour,


Voila les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010 sont sur :


http://users.skynet.be/ym04/compiegne.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mrphilou

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 54
Localisation : Chartres (28) France
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Dim 4 Avr - 23:55

Gendarme : quels sont ces pantalons horribles portés par des gendarmes ?
La couleur grise et l'ouverture à boutons verticale ???
Normalement en grande tenue ils auraient du porté une culotte chamois avec guêtres noires. En petite tenue un pantalon bleu marine à grand (ou petit) pont, mais aucunement ces choses.
Vous étiez dans le cadre d'un évènement de prestige, il aurait fallu faire un effort de ce côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ximo

avatar

Nombre de messages : 1697
Age : 51
Localisation : Valencia - España
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Lun 5 Avr - 0:45

Je m'imagine que tout comme les chaussures c'est un article de transition, qu'à la fin l'argent est est argent et sommes en époque de crise study

Toutefois, je me continue à enlever le chapeau devant toutes les personnes qui maintiennent vivantes la histoiria et les traditions

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Lun 5 Avr - 12:57

Mrphilou est bien sévère.Il y avait l'esprit et la lettre.l'esprit était là.Chapeau à tous ces messieurs et belles dames qui se sont prêtés de bonne grâce à pareil évènement dans ce cadre, un peu frisquet, qui convenait.Ces belles photos en témoignent,seul cela compte.
Revenir en haut Aller en bas
Thermidor

avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Lun 5 Avr - 17:26

Un événement qui a eut le mérite d'exister, mais comme toujours, du beau, du moins beau et du très vilain ( comme d'habitude ).

Question: C'est la Métro goldwin Mayer qui vous refourgue leur surplus de stock de chaises de réalisateur ?? modèle Grognard 1er empire je présume lol! Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dups

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 45
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Lun 5 Avr - 17:40

Citation :
Mrphilou est bien sévère.

A juste titre ! Cette approximation n'est pas (et de loin) la seule (et la pire)de notre loisir. Elle s'accumule aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.12emechasseurs.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Lun 5 Avr - 18:19

Les puristes d'aujourd'hui rappellent bien pourtant qu'il s'agit de se placer toujours dans le contexte de l'époque: quand les troupes n'avaient pas pour vocation de parader, et souvent dans l'impossibilité matérielle de revêtir un uniforme réglementaire.Etre dans la garde impériale ou faire briller sa tenue dans couloirs ministériels est une chose, être dans les chasseurs à pied sous le bivouac en est une autre.Dans ces troupes mal loties,les boutons d'uniformes ne devaient pas toujours être au standard.Alors pardon à ceux obnubilés par les planches actuelles qui idéalisent un peu trop ce qui aurait du être la règle imposée mais pas souvent respectée.Aujourd'hui les bottes viennent de chez BATA, pas des bottiers des manufactures impériales oui et alors? la critique est facile, et l'art etc...etc...
Revenir en haut Aller en bas
dups

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 45
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Lun 5 Avr - 20:08

Argumentaire qui ne fait qu'ouvrir la boîte de Pandore. A ce compte, tout est permis. C'est déjà ce que nous voyons.

Il y a des choses que nous savons par les textes. Il y a les règlements, certes, mais aussi et surtout rapports d'inspection, livres d'ordres, factures...
Ensuite, il y a l'iconographie. Et là, pardonnez moi de ne pas considérer des gens comme Rousselot, Bégnini, Lelièpvre et autres Bucquoy qui ont consacré leur vie à la recherche uniformologique comme des imposteurs. Ils ont eu accès à des pièces et documents en très grand nombre.
Pour les nombreuses exceptions uniformologiques, si ce n'est que l'on sait qu'il y en eut, on a généralement peu d'informations dessus et sûrement pas au point d'en faire une règle.

Citation :
Dans ces troupes mal loties,les boutons d'uniformes ne devaient pas toujours être au standard.

Certes, ainsi (je cite de mémoire) un bouton de grenadier à cheval de la Garde des Consuls fut retrouvé dans le charnier de Vilnius. Faut-il alors que tous les grenadiers à cheval en reconstitution arborent un tel bouton ?

Citation :
Alors pardon à ceux obnubilés par les planches actuelles qui idéalisent un peu trop ce qui aurait du être la règle imposée mais pas souvent respectée.

"Si" les troupes étaient dans des uniformes approximatifs ou plutôt "quand" (sachant que toutes les époques de l'Empire ne se valent pas) c'était le cas, c'est que l'équipement initial vieillissant n'était pas renouvelé. Je pense que lorsque l'on veut avoir l'allure du soldat en campagne le plus simple est d'abord de bien s'équiper et de laisser le temps faire son oeuvre plutôt que faire du vieux avant l'heure.

Citation :
la critique est facile, et l'art etc...etc...

Rolling Eyes La reconstitution n'est pas un art et heureusement. La critique participe au progrès et à l'amélioration de chacun. On constate que bien souvent il a fallu autant d'effort pour mal faire qu'il en aurait fallu pour bien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.12emechasseurs.org
mrphilou

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 54
Localisation : Chartres (28) France
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Lun 5 Avr - 20:36

J'ai l'impression que mon intervention n'a pas été comprise.
Je trouve dommageable que pour un évènement comme cette reconstitution du mariage, on puisse accepter de "l'à peu près" ou du "ils ont du faire comme celà à l'époque"...
Pour ce mariage les unités présentent devaient être avec la plus belle tenue et la plus conforme. Il ne s'agissait pas d'un évènement "terrain" où certaines "erreurs" peuvent être tolérées.
M'enfin, si on se satisfait de celà pour ce genre de commémo on peut attendre le pire pour ce qui est moins prestigieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Lun 5 Avr - 21:17

n'etant pas un specialiste de la reconstitution, je rejoins cependant jean rené, je cite un temoin allemand de l'arrivé des troupes francaise dans berlin.

"Le premier qui passa sous la porte triomphale (porte de brandebourg) fut un fantassin.C'était une homme grand et maigre, avec un visage pale,couvert d'une chevelure en broussaille, qui fut notre premier étonnement, habitués que nous étions aux perruques poudrées et aux queues bien tressées de nos soldats.Une capote courte couvrait son corps, sur sa tête un petit chapeau tout décati, plus rouge que noir et d'une forme indescriptible, mais ajusté si insolemment que cette tête et ce chapeau étaient pour nous un sujet d'étonnement. Les pantalons étaient de toile sale et déchirée, les pieds nus dans des souliers troués; une mauvaise pipe brillait à sa bouche, tandis qu'en même temps il arrachait , tout en fumant, des bouchées de gros morceau de pain.
Qu'on s'imagine un soldat, avec un chien en laisse , un demi pain enfoncé sur sa baîonnette; à son briquet pendait une oie, et sur son chapeau, fixée à la ganse d'un pompon, brillait une cuiller étamé."

on es loin de l'image d'epinal
Revenir en haut Aller en bas
lieutenant legros

avatar

Nombre de messages : 7580
Age : 51
Localisation : la trinité, 06
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Lun 5 Avr - 21:32

Ca n'a rien à voir Ténardier.

Vous pensez une seule seconde que les troupes présentes à Compiègne étaient vétues de manière approximatives, ou avec les fringues de campagnes. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 11:03

Pourquoi ca n'a rien avoir ?
ce que je veux dire c'est que meme pour parader, je ne crois pas que la troupe dans son ensemble avez les chaussures qui brillaient (quand ils en avaient) et les uniformes reglementaire.

comme je l'ai dit je ne suis pas un specialiste des reconstitutions, c'est simplement mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
mrphilou

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 54
Localisation : Chartres (28) France
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 11:15

Non Tenardier, ici on ne parle pas d'une parade lorsque les troupes rentraient dans une ville. Il s'agit du mariage de l'Empereur avec la jeune future Impératrice.
Je ne pense pas que les troupes présentes aient été habillées n'importe comment.
Lorsque l'on se prévaut d'être un groupe de reconstitution correct, je suis désolé, mais pour ce genre d'évènement on fait le maximum.
Les soldats ne sont pas en campagne, ils sont devant l'Empereur sur les terres de France... et sans combats.

Je sais que pour des personnes extérieures au milieu de la reconstitution, certaines interventions peuvent sembler puériles. Seulement lorsque l'on veut faire quelque chose de crédible on ne fait pas n'importe quoi. Surtout lorsqu'il y a du public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 11:58

si je comprend bien il existe plusieurs styles de reconstitutions ?

1° mariages, anniversaires, revues, parades

2° le bivouac, les combats


vous avez combien d'uniformes ?
Revenir en haut Aller en bas
mrphilou

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 54
Localisation : Chartres (28) France
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 12:19

Il n'y a pas plusieurs types de reconstitution... il y a différentes façon de reconstituer.
Certaines personnes se contentant de "l'a peu près" et "de toute façon je fais ce que je veux, ça coûte cher, etc etc !!!".
Simplement pour un évènement comme celui ci il faut être crédible par rapport à la représentativité des personnes de l'époque.

Les reconstitueurs n'ont pas plusieurs tenues. Il faut en prendre soin.
Dans une tenue il y a plusieurs "parties" : petite tenue, tenue de service, grande tenue.
La Garde, par exemple, endossait la grande tenue pour monter aux combats et lors des prises d'armes et défilés. Il en allait de son prestige et de son image. Un grand soin y était apporté. Pour les autres unités, celà dépendait de l'usage (usure) et de l'intendance.

Tout celà pour dire que pour Compiègne il aurait fallu des soldats avec une grande tenue, pas un mélange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thermidor

avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 13:13

Et la ligne en bicorne ... Pas glop !

Dans un post sur un autre fil, il est question des nouveaux programmes d'histoire qui serait "bradés", dans le même esprit comment peut on se satisfaire d'une représentation au public approximative ??

Certains d'entre nous, ne souhaitent pas pratiquer ce que l'on appelle l'Histoire vivante,ou pour le moins une reconstitution exigeante va t'on dire, se sont réfugiés dans une pratique plus axé (soit disant) vers le public, avec pour but une "mission d'éducation" tout à fait honorable sauf que...
pour assumer une telle charge, il faut au minimum s'entourer de quelques précautions, à savoir une rigueur uniformologique à toutes épreuves, une attitude militaire irréprochable ( surtout pour des corps d'élite ), et si possible pour ceux des intervenants qui ouvrent la bouche pour dispenser la bonne parole auprès du public, des connaissances avérées.

Personnellement ne répondant pas à l'ensemble de ces critères qui me semblent essentiels pour dispenser un message de qualité auprès du public, je ne m'engage pas dans cette voie.( ou le moins possible )

Concernant certaines choses vues régulièrement en bivouac, je crois que l'enthousiasme des reconstitueurs ( eux aussi très friands comme vous d'aventures impériales) désireux de participer et ce quelque soit les obligations induites ou pas, fait qu'ils ne se posent la plupart du temps pas les bonnes questions, sur la présence de leur régiment, sur la cohérence de la tenue portée,...l'envie de "jouer" prime sur la rigueur ( classique).

Je crois savoir que toute l'équipe de "bourgeois en civil" et une partie des officiers supérieurs ont fait un effort particulier uniquement pour cette manifestation ( Compiègne )ne serait ce que pour la confection des robes de l'impératrice, un bel effort à saluer tout de même.

J'engage ceux qui le souhaitent à rechercher dans les carnets de la Sabretache (Gallica) le livre d'ordre du 2 ème Régiment de grenadiers de la Garde, vous pourrez constater l'extrême rigueur de la vie quotidienne de ces soldats et le soin apporté à leur tenue ainsi que comment étaient réglementés le port des différentes tenues selon l'activité de la journée aussi bien en campagne qu'en garnison.



salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mrphilou

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 54
Localisation : Chartres (28) France
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 13:21

Merci Thermidor, tu as bien su expliquer ce que j'ai essayé de faire passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dups

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 45
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 14:48

Il existe un passage similaire à celui que tu évoques Ténardier pour l'entrée des troupes françaises dans Madrid après la Garde. Certains contemporains pensent d'ailleurs que l'état déplorable de l'Armée a pu encourager le mouvement insurrectionnel.
Je crois que cet aspect ne fait aucun doute !

Mais il s'agit d'une situation qui résulte de l'usure de l'uniforme bien plus rapide en campagne que les règlements ne le prévoient.
En outre les livres d'ordre démontrent que le souci permanent des chefs a été de rhabiller leurs hommes. J'ai lu quelque poart qu'un régiment d'infanterie légère a reçu en Espagne plusieurs centaines d'habits d'infanterie de ligne confectionnés par erreur. Le colonel obligé de rhabiller ses hommes en a ainsi vêtu un de ses bataillons.
Faut-il que cet exemple serve de référence aux reconstitueurs de l'infanterie légère ?

Citation :
si je comprend bien il existe plusieurs styles de reconstitutions ?

1° mariages, anniversaires, revues, parades

2° le bivouac, les combats

Il ne s'agit pas là de reconstitution, mais de l'histoire. Ces différents évènements méritent autant d'être commémorés. J'imagine bien que tu ne t'habilles pas de la même manière pour laver ta voiture et aller à un mariage.

Sous l'Empire, il n'y a pas tant plusieurs uniformes qu'une "accessoirisation"(plumets, guêtres blanches...) ou une combinaison d'effets qui font que le même uniforme est une tenue de parade ou de campagne; ne pas oublier le nettoyage dudit uniforme (blanchiement des buffleteries, passage des boutons au vinaigre blanc en utilisant la patience, époussetage de l'habit avec la vergette ou le martinet, passage au noir de la giberne et des bottes...)
Tant le commandant Parquin que Maurice de Tascher ou Curély relatent cette escorte de la nouvelle impératrice et décrivent la préparation de tous les régiments de cavalerie qui se sont relayés pour l'accompagner...et l'allure pathétique qu'ils eurent après avoir attendu souvent des heures dans la boue et sous la pluie.

Donc effectivement une arrivée dans Berlin après des centaines de kilomètres de marche et de multiples combats, n'a rien à voir avec l'accueil d'une impératrice ou même l'escorte de l'Empereur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.12emechasseurs.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 15:37

Citation :
tu ne t'habilles pas de la même manière pour laver ta voiture et aller à un mariage.
ben si, toujours en short pas toi Very Happy

Je comprend trés bien ce que vous dites tous, c'est bien d'en parler, la preuve c'est que maintenant je sais !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 16:12

Vu sous cet angle cela prend une autre dimension..donc les APN ne peuvent cautionner pareille manifestation et doivent le dire officiellement haut et fort.Je ne comprends pas alors pourquoi elle est autorisée dans un cadre qui est sensé avoir le respect des traditions historiques.Les organisateurs qui ont délivré les permis de cette représentation de la mairie à la préfecture, en passant par le conservatoire du musée n'ont pas pris la précaution de vérifier qu'ils avaient à faire à des amateurs aussi peu crédibles, si j'en crois les experts.La prochaine fois avant d'annoncer l'évènement en ligne sur le site ces mêmes experts voudront bien alors donner leur sentiment avant mais pas après, ça évitera le déplacement.
Revenir en haut Aller en bas
Thermidor

avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 16:55

Vous êtes assez grand pour savoir ou vous mettez les pieds non ?

Vous n'escomptez tout de même pas que nous émettions un avis ( qui aurait quelle valeur en plus Smile ) sur la qualité des événements.

Reportez vous aux discussions que nous avons eu plus globalement sur la reconstitution 1er empire en France dans la rubrique approprié, vous comprendrez toute la complexité du phénomène.
Laughing

http://lesapn.forumactif.fr/reconstitution-historique-f104/le-devenir-de-la-reconstitution-historique-t1681.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 18:22

Dommage que le lien que vous me présentez commence par un sondage sur la question sur laquelle 40 personnes se sont exprimés sur plus de 1000 forumeurs, , qui est l' échantillon je crois, et ça tombe bien, représentatif de tout institut de sondage.Donc cet avis limité n'a aucune valeur,la démonstration est ainsi faite du peu d'intérêt de cette question, et ce ne sont pas les débats qui suivent d'un échantillon aussi limité qui arriveront à renverser la tendance.Cela étant dit, et paradoxalement je suis quand même de votre avis sur le fond, l'envie de savoir sur les vérités historiques et non les erzatz qu'on a tendance à nous abreuver,même de la part d'historiens ayant pignon sur rue, mérite correction.Ceci dit sur Compiègne,je ne jette pas la pierre sur les participants ils ont donné ce qu'ils ont cru être le meilleur d'eux-mêmes,ils ont osé. Qui ose gagne....à être connus sinon reconnus, plus tard, en corrigeant leurs erreurs, pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
dups

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 45
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   Mar 6 Avr - 20:16

Citation :
Ceci dit sur Compiègne,je ne jette pas la pierre sur les participants ils ont donné ce qu'ils ont cru être le meilleur d'eux-mêmes,ils ont osé. Qui ose gagne....à être connus sinon reconnus, plus tard, en corrigeant leurs erreurs, pourquoi pas?

Absolument d'accord. Les remarques sur certains choix uniformologiques ne remettent pas en cause un évènement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.12emechasseurs.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les photos de Compiègne le bicentenaire 1810-2010
» Les troupes françaises au Luxembourg en 1810 - 2010 -BIVOUAC
» Compiègne 2010 !
» Austerlitz 2010 les premières photos
» 2010: le 26/12 Lumiere étrange (photos) Saint Bernard AIN (01)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: