Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'air du Bélisaire de la Grande Armée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8956
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: l'air du Bélisaire de la Grande Armée   Jeu 22 Avr - 23:29

Monsieur Gérard Gelé est à la recherche de la musique du chant "Le Bélisaire de la Grande Armée". Qui peut le renseigner ? Voici le texte :

Texte de la chanson de A. D. Pécatier de 1842. q

Chanson à la suite du livret consacré à Dominique Millot de Emile Marco de Saint Hilaire,

2e édition de 1842 texte copié à la BNF par M. Jean Philippe Gérard.

Pour MM. Michel Pariset et Gérard Gelé.

" Le Bélisaire de la Grande Armée"


Grâce à l'appui d'une main enfantine
Qui le conduit sans se lasser jamais,
Aveugle et pauvre, un vétéran chemine,
Fier de porter l'uniforme français.
Noble martyr, sous sa noble misère,
La tête haute, il marche ; et son enfant,
Les yeux baissés, offre à chaque passant
Le casque usé du nouveau Bélisaire.


Au nom sacré de la gloire et des preux,
Tendons la main au soldat malheureux

Voyez briller sur sa face meurtrie
Tous les rayons de notre antique honneur ;
Voyez la croix, qu'au nom de la patrie
Sur son habit plaça notre Empereur !
Il prodigua ses jours pour sa querelle
Devant la mort qu'il sut cent fois braver.
Jours précieux ! mettons à les sauver
L'ardeur qu'il mit à les risquer pour elle.


Au nom sacré de la gloire et des preux,
Tendons la main au soldat malheureux.

Faut-il couper, quand florissaient nos armes,
Les coups fameux que son bras a portés,
Et contempler les Russes en alarmes
A son aspect fuyant épouvantés ?
C'est dirait-on, un héros de la fable,
Ce brigadier, si brave en combattant.
Mais croyez-le, Millot fut aussi grand
Qu'il est, hélas ! chétif et misérable.

Au nom sacré de la gloire et des preux,
Tendons la main au soldat malheureux.

Près de Heilsberg engagé dans l'arène,
Du prompt Murat l'impétueux coursier,
Sous les dragons, mutilé, hors d'haleine,
Tombe : sous lui tombe le cavalier.
Il va périr ; mais Millot fend l'espace,
L'ardent Millot nous le rend, ô bonheur !
N'oublions pas que ce noble sauveur
N'a pas toujours du pain dans sa besace !

Au nom sacré de la gloire et des preux,
Tendons la main au soldat malheureux

Lui, tant souffrir ! lui, pourrait-on le croire ?
Qui, dans les camps, au bruit du fier canon,
Se fit porter un toast par la victoire,
Trinqua deux fois avec Napoléon.
De ce banquet il se souvient sans doute.
Ah ! Quand, demain, la soif le pressera,
Est-il un coeur qui lui refusera,
A ce récit, un peu d'eau sur la route ?


Au nom sacré de la gloire et des preux,
Tendons la main au soldat malheureux.

Fantôme errant d'une splendeur éteinte,
Mourant reflet d'une gloire aux abois,
Lorsque Millot passe dans notre enceinte,
C'est tout l'Empire ! Et nous resterions froids ?
Voyons en lui cette brillante chaîne
De ces héros qui moururent pour nous,
Voyons des rois, l'Europe à nos genoux,
Voyons enfin l'île de Sainte-Hélène :

Au nom sacré de la gloire et des preux,
Tendons la main au soldat malheureux.

A. D. Pécatier

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
 
l'air du Bélisaire de la Grande Armée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Grande Armée en quelques chiffres
» Ordre de bataille de la Grande Armée à Austerlitz
» Figurines 1/72ème de la Grande Armée
» Bivouacs et camps dans la Grande Armée.
» DELINGETTE - Chirurgien-major - GRANDE ARMÉE -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: