Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Restauration à la solde de l'étranger ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drouet Cyril

avatar

Nombre de messages : 4184
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: La Restauration à la solde de l'étranger ?   Ven 23 Avr - 14:53

Je permets de continuer cette discussion ici afin de ne pas nous retrouver hors sujet par rapport au fil d’origine.

Citation :
Mais il y a beaucoup d'autres analogies

Napoléonide, je me garderai bien de reprendre vos comparaisons entre Louis XVIII et Pétain et le régime de Vichy et la Restauration. J’ai pour ce genre de grands écarts la même opinion que sur les parallèles régulièrement établis entre Napoléon et Hitler et considère que ces types de rapprochements, pour reprendre ce qu’a pu écrire Lentz dans son ouvrage « Idées reçues : Napoléon » sur le sujet, « n'ont aucune valeur historique ».

Je me contenterai donc de ne reprendre que les quelques points dont vous usez pour essayer d’étayer le fait que le gouvernement de la Restauration aurait été « à la solde de l’étranger ».

Le mot est fort et ne colle pas avec les faits.
D’ailleurs, il faudrait s’entendre avec ce que sous-tend « l’étranger », or au moment de la 1ère Restauration, la coalition, une fois le principal objectif atteint, bat sérieusement de l’aile, et nous ne sommes pas loin d’un retour à la guerre alors que les anciens alliés se déchirent à Vienne sur l’avenir et la carte de l’Europe ; déchirements et lourdes négociations où la France joua son rôle.

Citation :
Les alliés exigent le renvoi de Fouché en août 1815 puis celui de Talleyrand en septembre. Dans le deux cas, le gouvernement obtempère.

Fouché n’a pas été la victime de « l’étranger », mais des Ultras. Si les Alliés n’avaient pas apprécié son rapport sur l’occupation étrangère, c’est le second rapport sur les excès royalistes qui mit le feu aux poudres et déchaîna les haines. Le conflit avec Decazes, l’arrivée de la duchesse d’Angoulême achevèrent l’affaire au grand plaisir de la nouvelle chambre, la fameuse « Chambre introuvable ».
Les Ultras qui exigeaient la tête de Fouché, réclamaient également celle de Talleyrand (qui lui-même avait lâché le duc d’Otrante, espérant ainsi sauver le ministère). Face aux exigences « insolentes » (dixit le Diable boiteux) des Alliés concernant le traité de paix, Talleyrand demanda le soutien du roi ; soutien qui ne vint pas, et le cabinet présenta collectivement sa démission.

Citation :
En 1820 Louis XVIII envoie, sur ordre de la sainte Alliance, un corps expéditionnaire en Espagne pour replacer Ferdinand VII, renversé par son peuple, sur son trône

C’est aller bien vite en besogne. Si Louis XVIII, défavorable à l’intervention, agit sous la pression des Alliés (principalement de la Russie ; dans un premier temps la Prusse et l’Autriche étaient plutôt indécises, l’Angleterre carrément hostile), il ne faut pas oublier qu’il le fit aussi sous la pression des Ultras (dont les opinions furent défendues au congrès par Montmorency et Chateaubriand) qui exigeaient la défense des principes de légitimité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Restauration à la solde de l'étranger ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A// LA MARINE SOUS LA RESTAURATION
» Solde !!! Qui veut acheter une navette spatiale ?
» Papillons du Jardin en Solde chez l'auteur des photos
» compta: acompte et solde
» Enfin la restauration de la ferme de Mont-Saint-Jean ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: