Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 TRUPEL Jean-Aimable. Colonel.

Aller en bas 
AuteurMessage
rémy Godbert
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 67
Localisation : Fouilloy 80 Somme
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: TRUPEL Jean-Aimable. Colonel.   Mar 4 Mai - 13:51

TRUPEL Jean-Aimable

né le 12 janvier 1771 à Yvetot (Seine-Maritime)
mort le 14 mai 1850 à Rouen


Après avoir reçu une instruction de base par la paroisse,il commence à travailler comme forgeron dans les ateliers de son père.
Il s'engage dans l'armée à l'été 1791 au bataillon du 15ème régiment placé en garnison à Yvetot.
Il passe un an parmi les hommes du bataillon,est envoyé dans l'île de St-Domingue.
Il passe rapidement sous-officier,il est un exemple pour le 1er grenadier de France La Tour d'Auvergne qui est sous ses ordres et décédera dans ses bras le 27 juin 1800.
Il passe lieutenant le 22 décembre 1800,ayant eu une conduite exemplaire à Austerlitz,il est nommé capitaine le 22 décembre 1805 et colonel le 15 novembre 1812.
En 30 ans de carrière,ses nombreuses campagnes l'amènent à intégrer le 1er bataillon de la Seine-Inférieure,la 46ème demi-brigade de ligne,ainsi que le 19ème rgt de ligne.
Il a l'occasion de mener bataille en Allemagne,en Prusse,en Pologne,en Autriche,ainsi qu'en Russie.
Des épisodes de guerre marquent particulièrement sa vie avec de nombreuses blessures et l'expression "brave comme Trupel" devient célèbre après le jour où il prit un obusier à l'ennemi et s'élança le premier à l'attaque lors de la bataille d'Hohenlinden le 12 frimaire de l'an IX.
En 1813,pendant la retraite de Russie,il force 15000 russes à lui livrer passage sur la Bérézina.
Après un retour chaotique,il participe également à la campagne de France.
il livre sa dernière bataille à Waterloo en 1815,où il fut grièvement blessé à la tête.
Le 5 juin 1804,il devient chevalier de la Légion d'honneur puis officier en 1810.
En 1813,il refuse la promotion de général que lui propose Napoléon,pour rester au contact de ses troupes,l'Empereur lui donnera alors le titre de baron de l'Empire.
Sa retraite débute en 1822 et il se marie en 1825 avec Joséphine Dubreuil.
Le prince Louis-Napoléon,président de la République,lui remet le titre de Commandeur de la Légion d'honneur en 1849.
Il meurt à Rouen à l'âge de 79 ans.
En 1876,une nouvelle rue d'Yvetot portera son nom et en 1906,on trouvera plus cohérent d'appeler "rue du colonel Trupel",la rue dans laquelle était située sa maison natale,plus tard une plaque commémorative fut fixée sur la façade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
TRUPEL Jean-Aimable. Colonel.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TRUPEL Jean-Aimable. Colonel.
» CORNEBISE Louis-Jean-Baptiste - COLONEL du 16e Léger -
» PIAT ( Jean-Ambroise) Colonel - Brienon-sur-Armançon-89
» PARCHAPPE Charles-Jean-Baptiste. - .Colonel
» BERRUYER Jean-Baptiste - Colonel de cavalerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les officiers et sous-officiers-
Sauter vers: