Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Débat sur les Deux Empires : Le Blocus Continental

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8959
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Débat sur les Deux Empires : Le Blocus Continental   Lun 22 Nov - 23:40

Bonsoir, je vous propose un nouveau débat. Cette fois le sujet en sera le blocus continental.
N'arrivant pas à vaincre l'Angleterre par la mer, Napoléon décida de la vaincre par la terre et, pour celà, imposa le blocus continental. Ce système lui fit beaucoup d'ennemis, mais quels autres choix avait-il ? D'après vous, avait-il vraiment le choix ou ne pouvait-il faire autrement ? Argumentez.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Cavalier Imago

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 69
Localisation : Languedoc Roussillon
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Avait-il d'autres choix ?   Mar 23 Nov - 12:07

Une chose parait admise par tous ; bien avant l'Empire et même la Révolution, l'Angleterre avait déclaré une guerre à mort à la France. Très précisément au lendemain de sa défaite Yorktown en 1781 ; due en grande partie au soutien de la France. Lord Cornwallis aurait alors déclaré - je résume - : "Cela prendra le temps qu'il faudra mais ils nous le paieront " ( introduction de l'excellent livre d'Olivier Blanc : "les hommes de londres et la Terreur " Albin Michel 1989 ).
Indépendamment de toute considération idéologique, morale, ou d'antipathie contre Napoléon, la perfide Albion s'était donné pour objectif de détruire la puissance française, notamment navale, pour assurer sa domination économique sur le monde.
Ses moyens : pendant la Révolution entretenir l'agitation en France en poussant à l'extrémisme ; puis financer les coalitions successives ; au risque de se ruiner. Ne jamais accepter la paix.
Napoléon ayant compris après Austerlitz et Iéna qu'il ne servait à rien de faire la guerre, puisqu'il était confronté à une hydre. Dès lors qu'il n'était plus possible, après Trafalgar, d'envisager l'invasion des îles britanniques, il ne restait pas d'autre alternative que la guerre économique. Ruiner l'Angleterre, c'était percer le cœur de l'hydre. Donc le blocus continental était la solution logique. Même si la suite a malheureusement montré que c'était un mauvais calcul, on doit remarquer que cette option était économe de vies humaines et de ressources. Il est donc faux d'affirmer que Napoléon n'aimait que la guerre !

On peut en revanche jusqu'à quel point il s'illusionnait sur le succès de l'entreprise ou s'il surestimait sa capacité de la menée à bien. La réponse passe en premier par l'Espagne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drouet Cyril

avatar

Nombre de messages : 4184
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Débat sur les Deux Empires : Le Blocus Continental   Sam 27 Nov - 9:54

Citation :
Ce système lui fit beaucoup d'ennemis

Si la pertinence du système pouvait apparaître sur le papier, il n'en demeure pas moins vrai qu'il posait de fait la lourde problématique de la neutralité et des sacrifices à accepter de la part des "alliés", engageant la France dans une course en avant vers la domination universelle et un engrenage, qui lui, pouvait laisser présager des heures sombres pour l'Empire et l'Europe.

Citation :
mais quels autres choix avait-il ?

Le blocus visait à forcer l'Angleterre à la paix dans une situation où celle-ci serait dans la position du perdant.
On pourrait toujours poser l'hypothèse de la possibilité pour Paris et Londres de s'entendre finalement, sans passer par une défaite (économique ou militaire) préalable. Je pense tout particulièrement ici à l'échec des pourparlers de paix de 1806. Echec où la responsabilité de Napoléon est loin d'être négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2437
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Débat sur les Deux Empires : Le Blocus Continental   Sam 27 Nov - 17:47

De par l'étendue même de l'Empire à l'époque où il fut imposé et en raison des conséquences funestes pour l'économie de certains pays occupés, ce blocus était à terme voué à l'échec.
J'incline également à penser qu'une politique de pourparlers et une diplomatie plus souple aurait pu arriver à des résultats plus tangibles et surtout plus durables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat sur les Deux Empires : Le Blocus Continental   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat sur les Deux Empires : Le Blocus Continental
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débat sur les Deux Empires : Le Blocus Continental
» Débats sur les deux Empires : Quel livre pour une île ?
» Débats sur les deux Empires : L'expédition d'Egypte
» Le combat de deux Empires (1805-1812)
» Les facettes du Blocus Continental ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: