Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

 

 REVUE NAPOLEON 1er

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierremig




Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 15/01/2022

REVUE NAPOLEON 1er Empty
MessageSujet: REVUE NAPOLEON 1er   REVUE NAPOLEON 1er Icon_minitimeVen 12 Aoû - 15:33

Bonjour !
Quelqu'un a des nouvelles du numéro 105 qui devait paraitre ce jour ?
Merci et bonnes vacances !  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pierremig




Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 15/01/2022

REVUE NAPOLEON 1er Empty
MessageSujet: Re: REVUE NAPOLEON 1er   REVUE NAPOLEON 1er Icon_minitimeVen 19 Aoû - 19:16

Ca y est, il est paru et voici le sommaire... des plus alléchants !

« Lyonnais, je vous aime ! » C’est par ces mots que Napoléon conclut son allocution en mars 1815. De retour dans la ville après sa chevauchée alpestre, il est accueilli dans l’enthousiasme général et répond donc en ces termes à la spontanéité lyonnaise. Cette fidélité s’explique aisément. Jeune officier, Bonaparte s’est rendu à différentes reprises entre Rhône et Saône, et le plus célèbre concours littéraire auquel il ait participé s’y est tenu. Devenu général, il a fait halte à Lyon plusieurs fois, notamment en route vers l’Égypte. Surtout, il s’y est rendu après Marengo puis, en janvier 1802, pour la Consulta proclamant la République italienne. Les habitants se souviennent aussi que, tout au long du régime napoléonien, les soutiens économiques et financiers se sont multipliés. L’industrie des soieries a été rétablie et il a posé la première pierre de l’actuelle place Bellecour. En 1804, il a même songé organiser les cérémonies du sacre et du couronnement à la cathédrale Saint-Jean, non seulement pour rappeler la capitale des Gaules (où officie son oncle, le cardinal Fesch) mais aussi pour symboliquement souligner l’extension de l’Empire. Le pape Pie VII lui-même y a fait halte à deux reprises lors de son voyage en France. Dix ans après ces journées fastueuses, on comprend aisément la phrase prononcée par Napoléon de retour au pouvoir : l’étape lyonnaise demeure cruciale. David Chanteranne, rédacteur en chef.
Sommaire
Août/septembre/octobre 2022.
Actualités, par Emmanuelle Papot
Autour de l’Empereur, par Raphaël Lahlou
Dossier : Lyon sous le Consulat et l’Empire, par Jean-Philippe Rey ; Bonaparte devient, à Lyon, président de la République italienne, par Jean Étèvenaux ; Les visites du pape Pie VII à Lyon en 1804 et 1805, par Adrien Bostmambrun
Honneurs funèbres rendus au maréchal Lannes, par Vincent Rolin
Maida, déroute en Calabre, par Manuel Crifo
Comment Stendhal devint sous-lieutenant, par Michel Legat
Les courants spiritualistes mineurs sous le Premier Empire, par Philippe Lamarque
Le 37e régiment d’infanterie de ligne, par Jérôme Croyet
Les Provinces illyriennes (1809-1813), par Alain Pigeard
Souvenir Napoléonien
Fondation Napoléon
Publications
Passions impériales, par Valérie Valeix
Revenir en haut Aller en bas
Pierremig




Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 15/01/2022

REVUE NAPOLEON 1er Empty
MessageSujet: LE N¨°106 EST SORTI...   REVUE NAPOLEON 1er Icon_minitimeJeu 24 Nov - 14:36

Le dossier de ce numéro est sur la Marine et Surcouf :
À l’abordage ! Dans l’imaginaire collectif, les grandes heures de la Marine française sont davantage à chercher à la fin de l’Ancien Régime, et en particulier sous le règne de Louis XVI, que du temps de Napoléon : avant 1789, les nombreuses constructions navales et les bateaux battant pavillon du roi pouvaient rivaliser avec la flotte britannique. Mais on en oublie que d’autres grands noms ont poursuivi cette tradition initiée par des siècles de marins et d’armateurs. Parmi eux émerge évidemment la figure de Robert Surcouf. Le Malouin reste l’un des principaux héritiers d’une longue tradition de capitaines ou de corsaires des règnes précédents. Si, trop fréquemment, les batailles d’Aboukir et de Trafalgar sont rappelées pour montrer l’infériorité française sous le Directoire, le Consulat ou l’Empire, force est tout de même de constater que d’autres manières de combattre connurent à cette époque d’heureux résultats. Aussi, après avoir navigué dans l’océan Indien pendant plusieurs années et récolté des lauriers bien mérités, Surcouf s’installa-t-il pour ses derniers jours à Saint-Malo avec le sentiment du devoir accompli, sa seule réputation soulignant la qualité des hommes engagés à son époque. Sait-on d’ailleurs qu’avant de devenir artilleur, Napoléon s’était un temps rêvé de servir dans la Royale ? Cette seule anecdote confirme, s’il en était, tout l’intérêt qu’il porta aux combats sur les mers. David Chanteranne, rédacteur en chef.
Sommaire
Novembre/décembre/janvier 2023.
Actualités, par Emmanuelle Papot
Autour de l’Empereur, par Raphaël Lahlou
Dossier : la lutte sur les mers ; Surcouf au service de l’Empire, par Michel Vergé-Franceschi ; La prise du Kent par la Confiance, parMichel Legat ; Plaque de ceinturon d’officier général de la Marine, par Pierre Migliorini
Un prince de Monaco à la Grande Armée, par Vincent Rolin
Laennec, l’inventeur du stéthoscope, par Marie-Hélène Parinaud
Croire en Napoléon, par Jérôme Croyet
Napoléon et la reine Louise de Prusse à Tilsit, par Natalia Griffon de Pleineville
L’aigle « inattendue » de Borisov identifiée, par Pierre Folliet
Le sort des os des soldats tués à Waterloo, par le Dr Bernard Wilkin, Robin Schäfer et le Pr Tony Pollard
Quand ces villes de France s’appelaient « Napoléon »…, par Frédéric Couvert
Souvenir Napoléonien
Fondation Napoléon
Publications
Passions impériales, par Alexandre Murat
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





REVUE NAPOLEON 1er Empty
MessageSujet: Re: REVUE NAPOLEON 1er   REVUE NAPOLEON 1er Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
REVUE NAPOLEON 1er
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Revue Napoléon 9
» REVUE NAPOLEON N° 27
» Revue Napoléon N°30
» La Revue Napoléon : Le sommaire N°29
» Revue Napoléon n°37

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: LITTERATURE NAPOLEONIENNE :: - Livres et Magazines --
Sauter vers: