Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Nike fin de saison : jusqu’à -50% sur une ...
Voir le deal

 

 Bataillons du Train des Equipages

Aller en bas 
AuteurMessage
Loïc

Loïc

Nombre de messages : 201
Localisation : Riom Auvergne & Bourbonnais
Date d'inscription : 27/11/2006

Bataillons du Train des Equipages Empty
MessageSujet: Bataillons du Train des Equipages   Bataillons du Train des Equipages Icon_minitimeMer 2 Mai - 16:35

Nous célèbrons le Bicentenaire de l'Arme du Train, arme napoléonienne par excellence puisque que l'Empereur est à l'origine de la création du Train des Equipages Militaires en mars 1807.
Sa création est paradoxalement posterieure au Train d'Artillerie (1800) et au Train du Génie (1806) mais seul le Train des Equipages a survécu à ses deux prédecesseurs et constitue une force logistique essentielle et indispensable au sein de l'Armée de Terre Française du XXIe siécle.

Voici un trop succinct rappel des formations du Train des Equipages sous le Premier Empire :
les 8 premiers Bataillons sont créés le 26 mars 1807

1er Bataillon
formé en avril 1807 en Hollande et Prusse Orientale, Guerre d'Espagne
dissous le 15 avril 1814, 1er Escadron pendant les Cent Jours

2e Bataillon
formé en avril 1807, Campagnes de Pologne 1807, d'Autriche 1809, Espagne 1810, Russie 1812, Saxe 1813, France 1814
dissous en septembre 1814 à Commercy, 2e Escadron pendant les Cent Jours

3e Bataillon
mis sur pied en Prusse Orientale, Campagne de Pologne, Guerre d'Espagne 1809-1810 & 1811-1814, dissous le 26 mai 1814 pour se reconstituer comme 3e Escadron à Commercy

4e Bataillon
mis sur pied en Pologne, Prusse 1807, Espagne & Portugal 1809-1814, France 1814, dissous et reconstitué comme 4e Escadron du Train.

5e Bataillon
mis sur pied en Pologne, Campagnes de Prusse et de Pologne 1807, d'Autriche 1809, Guerre d'Espagne 1811-1814, dissous en juin 1814 à Lyon

6e Bataillon
mis sur pied à Paris et Mayence en Allemagne, Campagne de Prusse 1807, Espagne 1808-1810, Russie 1812, Allemagne 1813
Capturé à Torgau le 10 janvier 1814

7e Bataillon
mis sur pied à Vincennes, Espagne 1808-1810, Russie 1812, Saxe 1813, France 1814, dissous en septembre 1814 à Dreux

8e Bataillon
Espagne & Portugal, capturé en partie à Baylen, dissous en Espagne début 1813

9e Bataillon
créé le 9 septembre 1807 et mis sur pied à Plaisance en Italie
Campagnes de Dalmatie 1809, Russie 1812, Bavière et Autriche, dissous en juillet 1814 à Valence

10e Bataillon
créé le 12 avril 1808 et formé à Commercy, Espagne 1808-1811, Russie 1812, Saxe 1813, France 1814, dissous à Commercy en avril 1814

11e Bataillon
créé le 12 avril 1808 et formé à Sampigny, dissous en septembre 1814 à Castres, le Bataillon a participé à la Guerre d'Espagne pendant toute la période impériale


12e Bataillon
créé le 14 mars 1809 à Sampigny, dissous le 20 janvier 1814
Campagnes d'Autriche 1809 Russie 1812 Allemagne 1813

13e Bataillon
créé en novembre 1810 dissous le 30 juillet 1813
Guerre d'Espagne et Portugal

14e Bataillon
formé en janvier 1812 dissous en septembre 1814
Campagnes de Russie, d'Allemagne, de France

15e Bataillon
formés en février 1812 en Pologne, dissous en septembre 1814
Campagnes de Russie 1812, Saxe 1813, France 1814

16e Bataillon
formé en févier 1812 en Bavière et dissous en janvier 1813 aprés la Campagne de Russie

17e Bataillon
créé en février 1812 dissous en janvier 1814,
Russie 1812 Allemagne 1813

18e Bataillon
formé le 16 mars 1812 à Paris, Bataillon d'Ambulance englouti par la Campagne de Russie, il est dissous le 17 mars 1813

19 numéro vacant

20e Bataillon
créé le 24 janvier 1812 à Dantzig, disparait dans la Campagne de Russie, dissous en janvier 1813

21e Bataillon
créé en février 1812 une des rares formations à avoir survécu à la retraite de Russie dissous le 16 janvier 1813

22e Bataillon
23e Bataillon
24e Bataillon


Pour mémoire : le Bataillon du Train des Equipages de la Garde Impériale créé en 1811 et qui dispose de son propre fil dans le forum
https://lesapn.forumactif.fr/bataillon-du-train-des-equipages-militaires-f156/

_______________________________________________________
Cannizzaro Sophie
Juin 2005
Le 14° Bataillon du Train des Équipages
extraits du livre
« Historique du Train des Equipages militaires »
par le commandant T. E. THOUVENIN
Berger Levrault & Cie - Paris & Nancy – 1900
Le 14e Bataillon du Train des équipages a été créé en 1812 et il fut supprimé ou il disparu à la fin 1813 ou au début de 1814

1812
Aux mois de janvier, février, et mars, l'Empereur décréta la création des bataillons N°14, 15, 16 et 17 montés et pourvus de voitures dites à la comtoise (1).
Tous les bataillons, à l'exception du bataillon léger, furent portés à 6 compagnies.
L'état-major des bataillons fut augmenté d'un officier payeur et d'un chirurgien aide-major.
Le commandant de la compagnie fut donné à un lieutenant qui eut alors pour adjoint le sous-lieutenant.
Les bataillons dits à la comtoise, chacun 606 voitures.
(1) La voiture à la comtoise pesait 650 kg, elle portait 1200 kg, le poids à traîner était de 1850.
Paris, le 24/01/1812
Lettre de l'Empereur au général LACUEÉ :
Au sujet de la composition des équipages de la Grande-Armée :
« 4 bataillons de voitures comtoises attelant 2424 voitures.
Le décret que j'ai pris aujourd'hui pour la formation des 14e et 15e bataillons et des 20e et 21e, et pour fournir par la conscription des hommes pour tous les bataillons, pourvoit à ces besoins.
Ceux de ces bataillons qui resteraient en arrière, si l'armée faisait un mouvement, serviraient à porter
les effets d'habillement des convois destinés à partir le 15 mars et le 1er avril. »
Par sa lettre du 24/12/1812 au comte DARU :
« Les bataillons désorganisés rentrant de Russie devaient être réorganisés, savoir 2 à Dantzig, 2 à Berlin et les autres à Posen, Globeau, Magdebourg et Dresde, en réduisant à 3 ou 4 compagnies selon
leurs pertes. »
Paris, le 16/01/1813
Lettre de l'Empereur au comte de CESSAC au sujet de la réorganisation de 5 bataillons des équipages :
« Je dois avoir 23 dépôts d'équipages militaires, dont 3, le 14e, le 16e et le 20e, ne sont pas en France.. »
Paris, le 25/01/1813
Lettre de l'Empereur au comte de CESSAC au sujet de la réorganisation des bataillons des équipages :
« Le 16e et le 14e sont à Varsovie ; de ces 2 il ne faut en faire qu'un, que l'on complétera sous le titre du 14e. Je crois que c'est un bataillon à la comtoise.
Les 600 voitures et les harnais pourraient être faits à Varsovie, ce qui emploiera les chevaux de Varsovie. Les 14e et 16e, se formeront en un seul à Varsovie, sous le titre du 14e. »
Trianon, le 20/03/1813
Lettre de l'Empereur au Prince Eugène -Napoléon. au sujet des Équipages militaires :
Vous enverrez le 14e bataillon à Münster, et, selon la volonté du général commandant de la division, il se réunira à Münster ou à Wesel. »

Almanach impérial de 1813
Bataillons du Train des équipages militaires
14e bataillon
GUIBERT-DUVALLON capitaine commandant
CASTÉJA lieutenant adjudant-major.
Le 26 mai, l'Empereur écrivait au comte DARU, directeur de 'administration de la Grande-Armée, la
lettre suivante :
« Buntzlau, le 26 mai 1813,
Monsieur le comte Daru, présentez-moi un projet de décret pour un bataillon d'équipages militaires d'ambulance.
On pourrait convertir un des bataillons qui s'organisent en France, tel,
le 14e , qui n'a pas encore ses voitures, en un bataillon de cette espèce.
Il faudrait que ce bataillon fût sous les ordres des chirurgiens de l'armée. »
Dresde, le 24/07/1813
Lettre de l'Empereur au comte de CESSAC :
« Il y a bien longtemps que vous m'avez envoyé un livret de situation les équipages militaires, de sorte que, à l'exception des bataillons qui sont à la Grande Armée, savoir : les 2e, 6e, 7e, 9e, 10e, 12e, 14e, 15e et 17e, ce qui fait neuf, j'ignore où se trouve les autres. »

1814
Au mois de février, il existait 12 bataillons du Train des équipages, plus ou moins complets.
Ordonnance du Roi concernant l'organisation des bataillons des équipages de transports militaires pour le pied de paix.
Paris, le 2/09/1814
Article 1er : Il sera conservé, pour le pied de paix, 4 bataillons du train de transports militaires.
L'ordonnance du roi du 14/10/1814 donne aux bataillons du train de transports militaires la nouvelle dénomination d'escadrons

1815
Le retour de l'île d'Elbe amena une importante modification les 4 escadrons furent transformés par le Maréchal DAVOUT en 4 régiments


Références de livres
VILLAUME, Jean-Louis
Dictionnaire des officiers du train des équipages impérial : 1807-1814
Jean-Louis Villaume ; préf. Norbert Molinier ; préf. Jean Delmas. - Association des Amis du musée des
équipages militaires et du train, 1987
ASTOUIN, lieutenant-colonel
Aigles, Etendards et Campagnes du train des équipages militaires de 1807 à 1926.
Aperçu historique [Texte imprimé]. Préface du général Guillaumat, membre du Conseil supérieur de la
guerre, commandant en chef les armées sur le Rhin - Publication : Nancy ; Paris ; Strasbourg : Berger-
Levrault, impr.-éditeurs, 1926. (14 septembre)

VILLAUME Jean-Louis & CARBONNEAUX Jean
Bataillons, escadrons, régiments du Train 1807-1980
Revenir en haut Aller en bas
LEVESQUE



Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 01/02/2009

Bataillons du Train des Equipages Empty
MessageSujet: Re: Bataillons du Train des Equipages   Bataillons du Train des Equipages Icon_minitimeVen 29 Mai - 20:25

Bonjour,
Ajoutons que les survivants de ces bataillons sont aujourd'hui :

Base de soutien au commandement - Paris, Vincennes et Satory [ex 1er Régiment du Train]
6e Régiment de commandement et de soutien - Douai
7e Bataillon du train - Besançon
Bataillon de commandement et de soutien - Muhleim Allemagne [ex 14e Régiment de commandement et de soutien]
15e Bataillon du train - Limoge (en cours de dissolution)
Bataillon de quartier général - Strasbourg [ex 20e Régiment du train]

Il est possible de se renseigner auprès des officiers de traditions de ces unités.
Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
 
Bataillons du Train des Equipages
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: GÉNÉALOGIE :: - Historiques de Régiments - :: L'Artillerie et le Génie-
Sauter vers: