Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Captive : où acheter le Tome Captive 1.5 en édition Collector ?
26.90 €
Voir le deal

 

 BOUDIN de Roville (F.) Colonel du 144è de Ligne Auxerre-89

Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

CapitaineCOIGNET


Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

BOUDIN de Roville (F.) Colonel du 144è de Ligne Auxerre-89 Empty
MessageSujet: BOUDIN de Roville (F.) Colonel du 144è de Ligne Auxerre-89   BOUDIN de Roville (F.) Colonel du 144è de Ligne Auxerre-89 Icon_minitimeMar 13 Nov - 10:15

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET - APN
Sources : M. Jean-Pierre BIBET - Archives nationales (CARAN)
Dossier individuel de la Légion d’honneur
Ancienne cotation: L0309059
Nouvelle cotation:LH/39/59

Département de l’Yonne
Arrondissement d’Auxerre
Canton d’Auxerre
Commune : AUXERRE


BOUDIN de Roville (François-Louis)
(1772-1838)

BARON
Colonel
144è de ligne
MARECHAL DE CAMP
Grand Officier de la Légion d’honneur
Chevalier de la Couronne de Fer

BOUDIN de Roville (F.) Colonel du 144è de Ligne Auxerre-89 Boudin10

Règlement d’armoiries :

« D’azur à 2 fasces d’or, à la bande d’argent brochante, senestre en chef d’une étoile du messe, au chef de grue, chargé d’un pont à deux arches d’argent maçonné de sable et surmonté d’une clef en pal d’or.»

Né le 21 décembre 1772, à Avallon (Yonne)
Fils du légitime mariage de François Firmin Boudin, président du grenier à sel, et de Marie Jeanne Elisabeth Guyot.
Epoux de Marie-Barbe Huin.
Décédé, à Plombières (Vosges), le 11 août 1838.
A d’abord été inhumé à Plombières (Vosges), puis a été transporté vers 1890, au cimetière Saint-Amâtre, à Auxerre (Yonne), où il repose actuellement.

La sépulture existe encore de nos jours


Etat des services :
Soldat au 14e régiment de chasseurs à cheval, à l’armée des Pyrénées Orientales, 26 mars 1794.
Sous-lieutenant dans les troupes à cheval et aide de camp du général Gelot, 31 juillet 1796.
Lieutenant, 31 juillet 1797.
Capitaine, 1er février 1799.
Adjoint à l’état-major du 4e corps de la Grande Armée (Soult), 22 octobre 1805.
Aide de camp du général de Saint-Hilaire, 24 novembre 1806.
Chef de bataillon, l22 octobre 1808.
Major, attaché au 2e corps de l’armée d’Allemagne, 10 juin 1809.
Major, au 2e régiment d’infanterie de ligne, 14 août 1809.
Colonel du 144e régiment d’infanterie de ligne, 25 janvier 1813, à la 2e brigade (général Dumoulin) de la 11e division (général Ricard) du 6e corps sous Marmont, 25 décembre 1813.

Chef d’Etat-major de la 1ère division militaire, 7 avril 1814.
Suspendu de ses fonctions le 21 mars 1815
.

A la disposition du général Vedel chargé de l’organisation des Gardes nationales dans la 14e division militaire, le 3 mai 1815.

Commandant de nouveau le département de l’Yonne, 15 novembre 1815.
Commandant la 2e subdivision militaire de la 18e division militaire, 12 novembre 1817.
Commandant la 1ère subdivision militaire (Indre-et-Loire) de la 4e division militaire, 20 mai 1818.
Commandant la 1ère subdivision militaire de la 18e division militaire, 30 décembre 1818.
Commandant la 2e subdivision militaire (Aube) de la 18e division militaire, 12 janvier 1819.
Commandant la 4e subdivision militaire (Yonne) de la 18e division militaire, 21 avril 1820, compris en cette qualité dans le cadre d’activité de l’état-major général, 22 mars 1831.
Commandant le département de la Haute-Vienne, 28 décembre 1831.
Admis à faire valoir ses droits à la retraite à compter du 1er janvier 1835.
Obtient une pension de retraite de 4000 francs.


Campagnes :
1794-1795 : Armée des Pyrénées Orientales.
1795-1796 : Vendée.
1805-1807 : Grande Armée.
1809 : Allemagne.
1813 : Grande Armée - Saxe.
1814 : France.

Blessures :
- Coup de feu au bras droit, à la bataille d’Eylau, le 8 février 1807.
- Coup de mitraille, à la cuisse gauche, à Wagram, le 6 juillet 1809.
- Deux coups de feu, l’un au bras et l’autre au côté gauche, à la bataille de Lutzen, le 2 mai 1813.
- Coup de feu à la bataille de Leipzig, le 18 octobre 1813.
- Coup de feu aux reins, à Montmirail, le 11 février 1814.

Décorations :
- Grand Officier de la Légion d’honneur, par ordonnance du 23 mai 1825.
- Commandeur de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis, par ordonnance du 1er mai 1821.
- Chevalier de la Couronne de Fer, par décret impérial du 25 février 1814.

Titres et distinctions :
Autorisé à rajouter à son nom celui de Roville, le 24 mars 1816.
Baron, par Louis XVIII (1817)

(Voir la sépulture)

https://lesapn.forumactif.fr/les-cimetieres-de-province-f33/89-yonne-t551.htm
Revenir en haut Aller en bas
 
BOUDIN de Roville (F.) Colonel du 144è de Ligne Auxerre-89
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 89-Yonne
» DARNAUD (Jean-Marie) St-Lieutenant - 144e de ligne
» THIENOT (Edme) Colonel Auxerre (Yonne)
» ROLLIN (Edme) - Lieutenant - 28è de ligne - Auxerre - YONNE
» La CHASSE de VÉRIGNY Edme de. Lt-colonel - Auxerre (YONNE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les officiers et sous-officiers-
Sauter vers: