Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Fauteuil gaming CGM à 99€ ...
Voir le deal
99.99 €

 

 CHODERLOS de LACLOS Pierre-Ambroise-François.

Aller en bas 
AuteurMessage
rémy Godbert
Modérateur
Modérateur
rémy Godbert


Nombre de messages : 816
Age : 70
Localisation : Fouilloy 80 Somme
Date d'inscription : 10/06/2007

CHODERLOS de LACLOS  Pierre-Ambroise-François. Empty
MessageSujet: CHODERLOS de LACLOS Pierre-Ambroise-François.   CHODERLOS de LACLOS  Pierre-Ambroise-François. Icon_minitimeDim 23 Déc - 14:56

Né le 18 octobre 1741 à Amiens.
Décédé le 5 septembre 1803 à Tarente (Italie).

Fils d'un secrétaire d'intendance,il fait ses études chez les pères jésuites à Amiens.
Il entre ensuite à la célèbre école d'artillerie de La Fère comme aspirant en 1758,devient élève au corps royal de l'artillerie en janvier 1760 et obtient le grade de lieutenant en 1761.
De 1762 à 1783,il est succéssivement en garnison à La Rochelle,Toul,Strasbourg,Grenoble,Besançon,Valence,à nouveau Besançon et La Rochelle.
Nommé capitaine en 1771,aide-major en 1772,puis capitaine-commandant en 1780.
Romancier et poète,il collabore à l'almanach des muses en 1767 et publie diverses poésies légères.
Il publie en mars 1782 le roman "les liaisons dangereuses" qui connaîtra un immense succès
.
Il se maria le 3 mai 1786 avec Marie Soulange Duperré,fille de l'amiral Jean-Augustin Duperré.
Il publie ensuite un éloge de Vauban qui ne plait guère,ce qui lui vaut d'être en disgrâce en garnison à Metz puis à La Fère en octobre 1786 !!!

Il est fait chevalier de Saint-Louis en décembre 1787.
Secrétaire des commandements du duc d'Orléans,il en devient le confidenr et aussi l'inspirateur des journées des 5 et 6 octobre 1789.
Membre de la société des Jacobins,il en rédige le journal dès novembre 1790.
Il est admis à la retraite le 1 juin 1791 et donne sa démission du club des Jacobins.
Le 29 août 1792,Danton le nomme commissaire du pouvoir exécutif.

Il revient aux armées le 22 septembre 1792 comme maréchal de camp,puis chef d'état-major de Servan à l'amée des Pyrénées le 1er octobre.
Nommé gouverneur général des établissements français situés à l'est du cap de Bonne Espérance le 28 novembre 1792.


Le 31 mars 1793,il est décrété d'arrestation avec les 2 fils du duc d'Orléans et incarcéré à l'Abbaye le lendemain.
Il donne sa démission de général de brigade le 20 septembre 1793.

Très ingénieux,il invente les boulets creux,il propose également la méthode de tir à boulets rouges et invente un nouveau système d'affût.

De nouveau arrêté le 5 novembre à Meudon,il est incarcéré à la Force,puis à Pcpus où il reste 3 mois au secret.
Remis en liberté le 3 décembre 1794,il ne peut réintégrer l'armée,il est alors nommé secrétaire général des hypothèques à la fin 1795.

Il applaudit le coup du 18 brumaire de Bonaparte,lui-même artilleur,qu'il avait connu auparavant,il est alors nommé général d'artillerie "en violation formelle des traditions et des réglements de l'armée" en octobre 1799.
Le 15 février 1800,il est désigné pour l'armée du Rhin sous le commandement du général Eblé,puis à l'armée d'Italie sous Marmont.
En novembre 1800,il est nommé commandant de la réserve d'artillerie de l'armée d'Italie où il rencontre l'officier Stendhal.
Il passe ensuite à l'armée de Naples comme commandant le 21 janvier 1803
.
Il meurt de la dysenterie le 5 septembre 1803 à Tarente,on lui fit des funérailles religieuses grandioses.

Son premier fils,né le 1 mai 1784 à La Rochelle sous le nom d'Etienne Fargeau et reconnu ensuite par ses parents lors de leur mariage,entra à l'école militaire en 1803,fut promu lieutenant de dragons et fit les campagnes de 1804 à 1812,il faisait partie de l'état-major du duc de Raguse quand il fut tué au combat de Berry au Bac le 18 mars 1814.
Revenir en haut Aller en bas
 
CHODERLOS de LACLOS Pierre-Ambroise-François.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux morts avant l'Empire-
Sauter vers: