Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
2 jeux de société achetés : le ...
Voir le deal

 

 La CARPE "reconnaissante"

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9044
Age : 59
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

La CARPE "reconnaissante" Empty
MessageSujet: La CARPE "reconnaissante"   La CARPE "reconnaissante" Icon_minitimeDim 8 Juil - 19:01

Source : Almanach-annuaire de l'Eure, 1869

Un fait excessivement curieux se passa, à l'époque, en Angleterre, dans la ville de Durham ...

Le docteur Warwick se promenait dans le parc de Lord Stamford lorsqu'ens'approchant d'un grand étang, il aperçut une belle carpe d'au moins 3 kilos. A son approche, le poisson s'enfuit avec la rapidité d'une flèche. Dans sa précipitation, il alla se cogne la tête conte un clou fixé sur un poteau, se fracturant le crâne. Le pauvre poisson paraissait souffrir cruellement ; il plongeait dans la vase, courait à droite et à gauche ; efin, il fit un saut prodigieux et retomba sur l'herbe.

Le docteur Warwick prit la malheureuse carpe, et s'aperçut, en l'examinant, qu'une portion du cerveau sortait de la fracture du crâne. Au moyen de son cure-dent, il remit l'organe à sa place et ressouda les parties lésées du crâne.

Pendant toute cette opération le poisson ne fit aucun mouvement.
Il ne fut pas plus tôt dans l'eau qu'il se mit à nager ; mais de nouvelles douleurs parurent le reprendre aussitôt, car le docteur le vit encore une fois courir dans tous les sens et bondir hors de l'eau.

M. Warwick appela le garde du parc. Avec son aide, il parvint à captiver la carpe, et à lui appliquer un bandage sur la partie lésée. Puis il la rejeta et s'éloigna, l'abandonnant à son sort.

Le lendemain, le docteur dirigea sa promenade vers l'étang. La carpe s'approcha vivemet de son bienfaiteur et, raconte M. Warwick : "elle vint poser sa tête sur les bords de mes souliers ; il me semblait que je faisais un rêve !, Je m'empressai d'examiner la blessure de mon malade et je remarquais, qu'elle était en bonne voie de guérison. Je m'amusais à faire le tour du bassin ; la carpe me suivait avec persistance, s'arrêtant quand je m'arrêtais, revenant lorsque je rebroussais chemin".

Le jour suivant, continue le docteur, "j'ai amené avec moi plusieurs enfants afin de leur montrer ma carpe, elle est accourue vers moi comme la veille. Cependant mes compagnons ont paru l'effaroucher un peu. Elle ne s'est avançée que peu à peu. Elle court lorsque je siffle, et elle vient manger dans ma main. Quand d'autres s'approchent d'elle, elle prend la fuite."

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://site.voila.fr/laiglonparlimage
 
La CARPE "reconnaissante"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Second Empire :: Les animaux-
Sauter vers: