Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sublime proclamation d'un retour en France ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sublime proclamation d'un retour en France ...   Dim 13 Jan - 15:49:46

13 Janvier 1815 ...

L'exil de Napoléon à l'île d'Elbe devait durer l'espace de dix mois.

S'étant ressaisi, après une vague d'émotions de tous genres, il avait fait sienne cette petite île sur laquelle régulièrement il faisait manoeuvrer sa petite Armée, imprégné qu'il était du zèle enthousiaste d'un jeune Officier à son premier commandement ...

C'est alors que routes, fortifications, résidences furent mis en projet de constructions ; parrallèlement, les Finances furent réformées, les mines exploitées et l'Administration réorganisée.

Tout ceci n'était point trop pour notre Grand Homme insatiable de travail et d'occupations diverses.

Mais, en même temps, dans son esprit en perpétuelle activité fébrile, mûrissait un tout autre projet ...

Ainsi, lorsque débarquant à Golfe Juan le 1er Mars 1815, l'Armée eût le bonheur d'entrendre cette inoubliable proclamation :

"- Soldats !

Nous n'avons pas été vaincus : deux hommes sortis de nos rangs, ont trahi nos lauriers, leur pays, leur prince, leur bienfaiteur !
Ceux que nous vons vu, pendant vingt-cinq ans, parcourir toute l'Europe pour nous susciter des ennemis, qui ont passé leur vie à combattre contre nous dans les rangs des Armées étrangères, en maudissant notre belle France, prétendraient-ils commander et enchaîner nos Aigles, eux qui n'ont jamais pu soutenir les regards ! Souffrirons-nous qu'ils héritent du fruit de nos glorieux travaux ! Qu'ils s'emparent de nos honneurs, de nos biens, qu'ils calomnient notre gloire ?

Si leur règne durait, tout serait perdu, même le souvenir de ces immortelles journées ! Avec quel acharnement ils les dénaturent ! Et s'il reste encore des défenseurs de notre gloire, c'est parmi ces mêmes ennemis que nous avons combattu sur le champ de bataille !

Soldats ! Dans mon exil, j'ai entendu votre voix ! Je suis arrivé à travers tous les obstacles et tous les périls ! Votre Général appellé au trône par le choix du peuple, et élevé sur le pavois, vous est rendu, venez le joindre !...

Arrachez ces couleurs que la Nation a proscrites, et qui pendant vingt-cinq ans servirent de ralliement à tous les ennemis de la France ! Arborez cette cocarde tricolore ! Vous la portiez dans nos grandes journées ...

Nous devons oublier que nous avons été les Maîtres des Nations ! Mais nous ne devons point souffrir qu'aucune se même de nos affaires ...

Qui prétendrait être le Maître chez nous ? Qui en aurait le pouvoir ? Reprenez ces Aigles que vous aviez à Ulm, à Austerlitz, à Iéna, à Eylau, à Friedland, à Tudela, à Eckmühl, à Essling, à Wagram, à Smolensk, à la Moskowa, à Lützen, à Wurchen et à Montmirail ...

Pensez-vous que cette poignée de Français si arrogants puissent en soutenir la vue ? Ils retourneront d'où ils viennent, et là, s'ils le veulent, ils règneront comme ils prétendent avoir régné pendant dix-neuf ans.

Vos biens, vos rangs, votre gloire, les biens, les rangs, la gloire de vos enfants, n'ont pas de plus grands ennemis que ces princes que les étrangers nous ont imposés. Ils sont les ennemis de notre gloire, puisque le récit de tant d'actions héroïques qui ont illustré le peuple français, coimbattant contre eux pour se soustraire à leur joug, est leur condamnation.

Les vétérans de Sambre-et-Meuse, du Rhin, d'Italie, d'Egypte, de l'Ouest, de la Grande Armée sont humiliés. Leurs honorables cicatrices sont flétries. Leurs succès seraient des crimes ; ces Braves seraient des rebelles si, comme le prétendent les ennemis du peuple, des souverains légitimes étaient au milieu des Armées étrangères.
Les honneurs, les récompenses, les affections sont pour ceux qui les ont servis contre la Patrie et nous.

Soldats, venez vous ranger sous les drapeaux de votre Chef ; son existence ne se compose que de la vôtre ; ses droits ne sont que ceux du peuple et les vôtres ; son intérêt, son honneur, sa gloire, ne sont autres que votre intérêt, votre honneur et votre gloire. La victoire marchera au pas de charge ; l'Aigle avec les couleurs nationales, volera de clocher en clocher jusqu'aux tours de Notre-Dame ; alors, vous pourrez montrer avec honneur vos cicatrices ; alors, vous pourrez vous vanter de ce que vous aurez fait : vous serez les libérateurs de la Patrie.

Dans votre vieillesse, entourés et considérés de vos concitoyens, ils vous entendront avec respect raconter vos hauts faits ; vous pourrez dire avec orgueil : et moi aussi je faisais partie de cette Grande Armée qui est entrée deux fois dans les murs de Vienne, dans ceux de Rome, de Berlin, de Madrid, de Moscou, qui a délivré Paris de la souillure que la trahison et la présence de l'ennemi y sont empreintes.

Honneur à ces braves soldats, la gloire de la Patrie ! Et honte éternelle aux Français criminels, dans quelque rang que la fortune les ait fait naître, qui combattirent vingt-cinq ans avec l'étranger pour déchirer le sein de la Patrie."

Napoléon.


Désolée pour la longueur de mon intervention, mais cette proclamation impériale exhale un tel parfum de patriotisme, d'honneur et de bravoure, qu'elle constitue à elle seule une brillante justification dans l'esprit de tout Français digne de son Pays, et fier de le représenter.



VIVE L'EMPEREUR !





salut


Dernière édition par le Lun 14 Jan - 0:27:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Davin

avatar

Nombre de messages : 1577
Age : 59
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Sublime proclamation d'un retour en France ...   Dim 13 Jan - 17:34:47

En écho......

[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Baptiste
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 11831
Age : 72
Localisation : En Languedoc
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Sublime proclamation d'un retour en France ...   Dim 13 Jan - 17:46:07

...... sunny

Cher Davin.....ce petit.... " Canif ".....vous appartient....?

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanbaptiste.guindey.pagesperso-orange.fr/
Davin

avatar

Nombre de messages : 1577
Age : 59
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Sublime proclamation d'un retour en France ...   Dim 13 Jan - 20:47:23

Un souvenir d' une de mes campagnes........ Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Sublime proclamation d'un retour en France ...   Dim 13 Jan - 23:34:04

L'idée d'un retour aux affaires était présente chez Napoléon avant même qu'il ne s'installe dans son nouveau royaume.
Il l'avouera lui-même plus tard à Sainte-Hélène.
C'est d'ailleurs pourquoi il avait choisi Elbe au détriment de la Corse qui lui avait pourtant été proposée.
L'île du repos représentait une étape passagère où rien ne le détournait de son but, de là il voyait le continent par sa fenêtre, se tenait constamment informé de ce qui s'y passait et de l'évolution de l'opinion, ce qui lui a permis de préparer son retour en toute quiétude tout en donnant le change à ses adversaires.
Pas plus qu'un énergique lutteur, encore invaincu, n'est couché sur l'arène et terrassé du premier coup, pas plus que la première atteinte du mal n'abat et ne tue un homme de santé puissante, il ne pouvait non plus, dès la première chute, s'avouer vaincu à tout jamais et considérer d'avance son rôle comme terminé.
Son retour fut le phénomène du ressort, violemment pressé, qui se détend, de la balle qui, jetée sur le sol, en rebondira... avant d'y retomber.
Pour ce faire, il sut se glisser dans la peau du renard avant de revêtir celle du lion.
Dans la nuit du 25 au 26 février, il s'occupa à rédiger et à faire imprimer trois proclamations qui seraient prêtes pour l'heure où il débarquerait en France. Deux en son propre nom, au Peuple et à l'Armée, la troisième, que la Garde signera pendant la traversée, après l'avoir censément rédigée elle-même et spontanément adressée à ses frères d'armes, généraux, officiers et soldats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bicentenaire



Nombre de messages : 449
Age : 54
Localisation : Gradignan (33)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Sublime proclamation d'un retour en France ...   Lun 14 Jan - 0:22:05

Je vois dans la proclamation que nous a fait lire Joséphine ainsi que dans sa suite logique reproduite par Davin, comme un écho pas si éloigné de nos préoccupations européennes. En ce moment, la France et son peuple sont en train de se faire déposséder de leur souveraineté. Et l'on procède pour ce faire de la même manière que pour les "délocalisés" à qui l'on explique qu'il n'y avait pas moyen de faire autrement... parce qu'il n'y avait pas moyen de faire autrement !... Que ces processus de dépossession de soi étaient en fait inéluctables. Mais il aura fallu pas mal de temps pour commencer à défaire avec une certaine efficacité ce qui tenait depuis plusieurs siècles déjà...
Comme quoi, politique et social sont bel et bien inextricablement liés. C'est-à-dire que l'on commence toujours à s'attaquer au social pour, in fine, avoir les mains libres pour défaire le politique, les citoyens pensant dans leur for intérieur qu'ils auraient "d'autres chats à fouetter". Mais pensent-ils cela unanimement ? Pas si sûr... 2005 l'a montré. Alors ? L'avantage certain qui nous est laissé par rapport à 1815, c'est une possibilité de réflexion et d'action politique tissée de rencontres et de discussions. Que dire de plus ? Quelles que soient nos opinions ou simples idées politiques, il me paraît urgent de nous inspirer de certains termes de la proclamation impériale pour garder à l'esprit des idées claires.

Bicentenaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theatredelarcenciels.centerblog.net
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2004
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Sublime proclamation d'un retour en France ...   Mar 15 Jan - 6:48:17

sunny

C'est le genre de proclamation qu'il faut lire dans un vestiaire avant un match. lol!

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Sublime proclamation d'un retour en France ...   Mar 15 Jan - 7:59:05

Corso a écrit:
C'est le genre de proclamation qu'il faut lire dans un vestiaire avant un match.
France/Angleterre Question Question Question

salut salut salut salut salut

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sublime proclamation d'un retour en France ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sublime proclamation d'un retour en France ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liens retour et partenariat
» Retour en arrière
» Le retour d'Élie.
» Saint Nicolas de Tolentino et commentaire du jour "Faîtes du bien et prêtez sans rien en retour"
» ON S APPROCHE DU POINT DE NON RETOUR !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: