Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires sur mot sublime et stoîcité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Commentaires sur mot sublime et stoîcité   Mar 15 Avr - 20:15

Bien dommage en effet que l'Histoire n'ait pas retenu le nom de ces braves et valeureux soldats.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]


Dernière édition par ThiNap le Mer 16 Avr - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Commentaires sur mot sublime et stoîcité   Mar 15 Avr - 22:39

L'héroïsme poussé à un tel paroxysme me laisse pantois ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Commentaires sur mot sublime et stoîcité   Mer 16 Avr - 9:22

Tout à fait Percy, et moi aussi parfois.

Toutefois, comme dans beaucoup d'autres anecdotes sur cette époque bien riche en la matière, il faut aussi trouver la part de la légende et celle de la réalité, et le vieil adage "On ne prête qu'aux riches" s'applique à la lettre.

A l'exemple des deux anecdotes citées par Jean-Yves, on pourrait également rappeler celle du brave Grognard mourant de froid en Russie que l'Empereur croise et auquel il donne sa pelisse. Manifestement, ce serait une légende.

On peut également citer Emile Marco de Saint-Hilaire, dans son "Histoire anecdotique, politique et militaire de la Garde Impériale :
Citation :
Un matin (c’était en 1810, quelques temps après son mariage), l’Empereur se rend à l’hôpital de la Garde. Il va, vient dans les salles et s’arrête devant le lit d’un sapeur du premier régiment de ses grenadiers à pied.

- Pourquoi es-tu ici ? lui demande-t-il ; qu’as-tu ? est-ce qu’un sapeur de ma Garde devrait jamais être malade ?
- C’est vrai, mon Empereur, repartit celui-ci ; aussi j’ai le cœur bon, l’œil excellent et l’appétit solide ; mais c’est la blessure que j’ai au pied gauche qui me fait souffrir comme un damné. Le gros major, ajouta-t-il, en désignant Larrey, veut me couper la jambe et moi je ne le veux pas.
- Et pourquoi cela ? fit Napoléon ; aurais-tu peur d’une douleur qui ne dure que deux minutes tout au plus, toi qui dans la vie as vu la mort plus de dix fois, face à face ?
- Moi ! peur ? Allons donc, mon Empereur, vous voulez rire, nous ne connaissons pas cette maladie-là nous autres ; mais si je troque ma jambe de chair comme une jambe de bois, je ne pourrai plus vous servir ; alors j’aime autant descendre la garde tout d’une pièce que de risquer de me faire enterrer en détail.
- Et où as-tu reçu cette blessure ? demanda Napoléon
- A Eylau, Sire ; mais à Wagram il m’est arrivé à la même jambe un éclat d’obus, et c’est çà qui a tout gâté ; vous concevez que cette seconde blessure a fait tort à la première.
- As-tu la Croix ?

A ces mots, le sapeur ramena la couverture de son lit sur sa barbe grisonnante, et dit avec un indéfinissable accent de regret :
- Non, mon Empereur.
- Et pourquoi ?
- Ah ! pourquoi ? par le motif que lorsque vous faisiez les distributions, j’étais à l’ambulance, et que n’étant pas présent sous les armes …
- Voilà justement le tort que tu as eu, interrompit Napoléon
- parbleu : J’en ai eu bien d’autres, répliqua gaiement le sapeur, j’ai eu celui d’être porté deux fois sur la liste des morts …
- C’est peut-être parce qu’on t’a tué deux fois, répliqua l’Empereur sur le même ton, que tu te portes si bien aujourd’hui
- Je ne le crois pas, répartit naïvement le sapeur, car il est sûr que ça va mal.
- Et moi, je te dis que ça va bien ; je m’y connais mieux que toi, je suppose.
- Si c’est votre volonté, mon Empereur, je ne vais pas à l’encontre
- Et si je te donnais la Croix pour te le prouver ?

Ici le vieux soldat joignit les mains en disant d’un ton ému :
- Oh ! mon Empereur, bien sûr que la décoration me guérirait totalement
- Eh bien ! Je te la donne, es-tu content ?

Le sapeur fit un bond dans son lit et découvrit sa barbe, sur laquelle tombèrent deux grosses larmes :
- Oh ! mon Empereur, je le suis !
- Mais c’est à la condition, poursuivit Napoléon, que tu te laisseras couper la jambe
- Tout ce que vous voudrez, mon Empereur ; la tête si vous voulez … cependant je ne pourrai plus rentrer au corps
- Ne t’inquiète de rien ; tu sais bien que je ne me sépare pas volontiers de vous autres. Je te donnerai un emploi où tu ne cesseras pas de m’être utile.

Le sapeur se laissa couper la jambe, et une fois en état de marcher, il fut placé par Napoléon au château de Compiègne en qualité de surveillant forestier. C’est là que nous l’avons vu en 1814.

Légende ou réalité ?

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8970
Age : 57
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Commentaires sur mot sublime et stoîcité   Mer 16 Avr - 14:26

Qui peut le dire ? Question

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Commentaires sur mot sublime et stoîcité   Mer 16 Avr - 17:28

L'Empereur lui-même ...
on pourrait essayer les tables tournantes ... peut-être auront nous une réponse

sunny sunny sunny

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Commentaires sur mot sublime et stoîcité   Mer 16 Avr - 19:48

Tout ce que l'on peut dire, c'est que de telles anecdotes ont contribué à forger la légende du Grand Capitaine.
En chaque mémorialiste de l'époque, il y avait un propagandiste qui sommeillait... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Commentaires sur mot sublime et stoîcité   Jeu 17 Avr - 8:39

Percy a écrit:
... En chaque mémorialiste de l'époque, il y avait un propagandiste qui sommeillait ...
Et pas seulement eux, Napoléon a contribué lui-même à forger sa propre légende.
Toutes ces anecdotes, vraies ou fausses (et souvent plus fausses que vraies) ne sont pas dénuées d'intérêt. Elles dénotent l'adoration que les soldats avaient pour Napoléon : l'Empereur lui-même qui s'inquiète de ses soldats, alors que maréchaux et généraux pensent plus à leur titres et revenus qu'à leurs troupes.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2450
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Commentaires sur mot sublime et stoîcité   Jeu 17 Avr - 23:36

Propagandiste émérite, Napoléon s'est fendu de cette citation qui se passe de tout commentaire :
"Le moyen d'être cru est de rendre la vérité incroyable." Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Commentaires sur mot sublime et stoîcité   Ven 18 Avr - 8:58

L'histoire est façonnée par les vainqueurs ...
pas de risque d'être déçu !

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires sur mot sublime et stoîcité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires sur mot sublime et stoîcité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cité de Dieu et Cité des hommes
» Quel outil pour faire apparaître des commentaires sur une image ?
» rapport cité de carcassonne
» Marie et La fin Des Temps(St Augustin)
» Répondre aux commentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: