Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Anecdotes sur un Aïeul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cedricpenn



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Anecdotes sur un Aïeul   Mar 12 Avr - 21:54

Bonjour à tous,
J'ai une question au sujet d'un aïeul,
Selon l'histoire familliale un aïeul aurait participé à la campagne de Russie (en autres) et quelques histoires sont restées et ont été transmises dans le temps.
Ne m'y connaissant pas beaucoup j'aimerais savoir si ces anecdotes sont cohérentes.
Je ne possède pas ni le Nom ni le prénom de cette ancêtre car pas forcément en ligne directe, je suis en cour de recherche.
La première anectode racontée par mon Arrière Grand-Mère, qui était née en 1887, est que son arrière grand-père qu'elle n'avait pas connu avait vu des hommes éventrer des chevaux pour dormir à l'intérieure de la carcasse tellement le froid était térrible, et que certains en restaient prisonniers. Avez vou déja entendu ce genre de faits etre raconté?
Et deuxièmement, elle racontait qu'on lui avait dit que sont arrière Grand Père était revenu au bout de 7 ans, qu'il avait deux tresses, deux boucles d'oreilles et qu'il n'avait presque plus de dents, il était devenue à son retour le phénomène de son village, il fut d'ailleurs affublé du surnom de Bonaparte ensuite par les gens de ce village.
Merci à tous ceux qui pourront m'aider.

Cedric P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Mer 13 Avr - 0:42

Pour la première anecdote, c'est possible.
On cite le cas d'un cavalier, blessé à La Moskowa puis laissé sur le champ de bataille ; il serait resté sur place et vu le passage de la Grande Armée sur le chemin de la retraite, après avoir survécu dans la carcasse de son cheval.


_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
Drouet Cyril

avatar

Nombre de messages : 4184
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Mer 13 Avr - 9:23

Sans doute pensez-vous à ce passage du Journal du capitaine François :

"J'en ai vu un, entre autres, qui s'était traîné sur le bord de la route ; la jambe presque coupée pendait, attachée avec des chiffons. La moitié du corps était dans le ventre d'un cheval mort et il mangeait dans l'intérieur de cet animal, comme un chien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ThiNap
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 949
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Mer 13 Avr - 14:16

C'est tout à fait cela.
Merci pour la précision, je ne me souvenais plus où je l'avais lu.

_________________
ThiNap
- Un seul son de sa voix, un signe de ses yeux donnaient une secousse au monde. [Chateaubriand]
- Il n'y a d'immortalité que celle qu'on laisse dans l'esprit des hommes [Napoléon Ier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierry.pouliquen.free.fr/LeshommesdenapoleonIer.htm
cedricpenn



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Mer 13 Avr - 16:10

Merci à vous deux pour vos réponses qui confirme ses dires,
Et pour ce qui est des tresses et des boucles d'oreille, cela peut il donner une piste sur son affectation dans la grande armée?, sachant qu'il venait d'un milieu très modeste de Bretagne, du Morbihan pour etre plus exact.
Merci encore.
Cedric P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drouet Cyril

avatar

Nombre de messages : 4184
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Mer 13 Avr - 23:21

Les boucles d'oreilles étaient d'un usage assez commun dans la Grande Armée. Pour ce qui est des cadenettes, cela pourrait orienter vers la cavalerie légère, quoique ces tresses furent progressivement interdites au cours de l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cedricpenn



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Jeu 14 Avr - 23:26

Merci Drouet Cyril pour ta réponse,
En ce qui concerne les cadenettes il les possédait toujours à son retour de la campagne de Russie (voir plus tard encore) d'après le témoignage de mon arrière grand mère.
Est ce possible que certains les aient gardé jusqu'au bout?
merci encore
cedric P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rigodon d'honneur

avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Var
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Ven 15 Avr - 16:20

certains régiments de hussards (dont le 8e) portaient encore les cadenettes en 1812.

chez Bucquoy, on voit le 1er hussards en cadenettes en 1814-1815 (d'après des tableaux d'époque).

sur le site www.1789-1815.com de B.Coppens, on lit également : "Les hussards du 7e régiment portaient en 1815 la queue et les cadenettes".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flahaut



Nombre de messages : 163
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 21/05/2010

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Ven 15 Avr - 17:52

le fait qu'il n'ait plus de dents exclut un fantassin car pour déchirer la cartouche!!!
autrement cadenettes et hussards çà colle .Peut etre un renseignement sur sa taille?
Le coup de la carcasse du cheval comme abri a été repris en 1943 à Stalingrad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cedricpenn



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Ven 15 Avr - 23:04

Tout d'abord merci pour vos précieux renseignements,
Malheureusement comme je l'ai dit je ne possède pas son Prénom mais peut etre son Nom qui serait "Le Dortz" à condition qu'il soit en ligne direct par rapport à mon arrière grand Mère.
Pour etre dans les hussards, peut importait le rang social? car il était d'origine d'un milieu très modeste de la paysannerie Bretonne.
Ce que je sais d'après mon grand Père c'est que de ce coté de la famille ils étaient réputés pour etre de bon dresseur et de bon monteur a cheval dans leur commune, (en tous cas dans la période fin 19è début 20è, peut etre un héritage de leur arrière grand père??).
pour les dents, ce n'est peut etre pas étonnant, car mauvaise hygiène dentaire sans doute, malnutrition pendant la retraite de Russie?, altération de l'état général par la fatigue etc...du coup les dents se déchaussent rapidement, d'ou la bouche édenté. (ce n'est qu'une hypothèse.)
Merci
Cedric P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urvoy

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 66
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Ven 6 Mai - 20:45

L'affectation d'un conscrit à une unité ou à une autre n'avait rien à voir avec le rang social.
Votre ancêtre riche ou pauvre a donc pu être dans un régiment de hussards...
Il faudrait remonter votre généalogie jusqu'à l'Empire pour vous éclairer davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cedricpenn



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Ven 6 Mai - 22:42

Oui il faudrait que je remonte ma généaologie de ce coté de la famille, mais les archives départementale ne me renseigneront pas beaucoup, il faudrait une fois son nom trouvé que j'aille à Vincennes?
merci
Cedric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urvoy

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 66
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   Ven 27 Mai - 10:08

Remonter la généalogie jusqu'a l'Empire est indipensable; comment faire sans un nom et son prénom ? Vous en aurez sans doute plusieurs possible... Ensuite il faut déterminer l'affectation de votre homme et à partir de là, oui, il faut passer par Vincennes.
C'est beaucoup de recherches évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anecdotes sur un Aïeul   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anecdotes sur un Aïeul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» XIX- Le livre des anecdotes diverses
» Anecdotes sur un Aïeul
» Anecdotes de Parcours Méchamment Angoissant
» Espagnol: anecdotes rigolotes
» Vos anecdotes sur les tempetes de 1999

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: GÉNÉALOGIE :: - Recherches Généalogiques --
Sauter vers: