Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer 34″ VA Incurvé – AOC – CU34G2X/BK (UWQHD 1ms ...
329.99 €
Voir le deal

 

 J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
rigodon d'honneur

rigodon d'honneur


Nombre de messages : 576
Localisation : Var
Date d'inscription : 02/12/2009

J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Empty
MessageSujet: J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon   J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Icon_minitimeVen 6 Sep - 23:33

viens de paraître :
study J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon - Jean-Baptiste Bruggeman, la princesse et le portrait. Un autre point de vue de la campagne de Russie, par Nicole Ceulemans

Tous le pensaient disparu corps et âme durant la campagne de Russie... Pourtant, trois ans plus tard, le 16 janvier 1815, il réapparait à Turnhout, à pied, tenant sous le bras son portrait «peint par une princesse russe belle comme le jour». À l’origine d’un véritable mythe au sein d’une famille campinoise, ce tableau a été le point de départ d’une vaste
recherche destinée à retracer l’itinéraire du célèbre aïeul.
De son engagement dans la Grande Armée vers 1807 à son retour de Russie durant l’hiver 1815, en passant par la campagne d’Espagne et du Portugal et la déroute de la Bérézina,
J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon retrace le parcours de Jean-Baptiste Bruggeman (1787–1863), jeune médecin originaire de Turnhout, en Belgique actuelle, chirurgien au sein du 36e régiment et prisonnier de guerre dans les contreforts de l’Oural. L’ouvrage dresse parallèlement un aperçu de l’histoire de la médecine et de la chirurgie à l’époque napoléonienne, entre les maigres possibilités de soins sur le terrain et la pénurie de matériel. Il rappelle aussi l’effroyable carnage du passage de la Bérézina et les conditions de détention des prisonniers français, depuis le véritable périple à travers la Russie jusqu’à la vie de château menée durant quelques semaines au fin fond de l’Oural. Il ne manque pas non plus de faire la lumière sur ce curieux portrait qui alimenta, de génération en génération, le mythe du héros chirurgien.
Partant d’une analyse critique des mémoires d’Honoré Beulay, compagnon d’infortune de Bruggeman, rédigés en 1849 et édités en 1907,
J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon a pu bénéficier des recherches les plus récentes consacrées aux oubliés de l’épopée napoléonienne.
Parmi les nombreux chercheurs actuels, l’historien russe Sergueï Khomtchenko, responsable du Musée-mémorial de la bataille de Borodino, étudie depuis plusieurs années le sort de ces milliers de militaires détenus en Russie durant deux longues années. Ses études se basent notamment sur les mémoires des prisonniers et les archives russes de l’époque.


Table des matières
Préface par Sergueï Khomtchenko
Jean-Baptiste, la princesse et le portrait
La jeunesse de Bruggeman
Le Service de santé dans la Grande Armée
La campagne d’Espagne et du Portugal
La débâcle de la Grande Armée en Russie
L’interminable captivité
Libres ! La douce vie à Oufa
Le retour dans la patrie
Quand un portrait devient un mythe

L’auteure, Nicole Ceulemans, est une descendante du chirurgien Jean-Baptiste Bruggeman.

24 x 17 cm. Reliure cartonnée sous jaquette illustrée. 224 pages. 130 illustrations et cartes.
✔ 34,95 € TTC
disponible en commande sur Internet... et probablement dans votre librairie favorite (ISBN 978-293-011-773-7)

J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon RNdnP
salut
Revenir en haut Aller en bas
ESPAGNE

ESPAGNE


Nombre de messages : 7
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/01/2022

J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Empty
MessageSujet: Re: J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon   J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Icon_minitimeLun 17 Jan - 18:23

Bonsoir.
J'ai lu ce livre ... bof (je peux déposer ici mes commentaires, acceptant par avance qu'ils soient supprimé si trop "corrosifs" Smile . Disez !).
salut
Revenir en haut Aller en bas
Dziamgot

Dziamgot


Nombre de messages : 15
Age : 67
Date d'inscription : 06/07/2021

J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Empty
MessageSujet: Re: J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon   J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Icon_minitimeMar 18 Jan - 14:54

ESPAGNE a écrit:
Bonsoir.
J'ai lu ce livre ... bof (je peux déposer ici mes commentaires, acceptant par avance qu'ils soient supprimé si trop "corrosifs" Disez !).
Je me demande si j'achète ou non ce livre et j'attends donc votre commentaire - est-ce que ça vaut le coup?
Revenir en haut Aller en bas
Joker

Joker


Nombre de messages : 187
Age : 65
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/01/2022

J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Empty
MessageSujet: Re: J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon   J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Icon_minitimeMar 18 Jan - 18:18

Dziamgot a écrit:

Je me demande si j'achète ou non ce livre et j'attends donc votre commentaire - est-ce que ça vaut le coup?

Etant donné le préambule proposé par notre cuirassier, je serais surpris de le voir porter cet ouvrage aux nues ! lol!

Mais je suis toutefois curieux de lire sa critique... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ESPAGNE

ESPAGNE


Nombre de messages : 7
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/01/2022

J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Empty
MessageSujet: Donc voilà !   J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Icon_minitimeJeu 20 Jan - 16:02

Bonjour.

L'attente me semblant au paroxysme du possible, voici ...

"J'étais chirurgien dans l'armée de Napoléon - Jean-Baptiste Bruggeman, la princesse et le portrait - Un autre point de vue de la campagne de Russie" par Nicole Ceulemans (Editions Marot S.A. - 2019)

Ce livre est une sorte d’OVNI, pour ne pas dire une imposture ! Le point de départ est une peinture du chirurgien, effectuée par une noble russe, sur le chemin du retour.

L’auteur nous vend une biographie de son ancêtre, médecin dans l’armée. Elle nous brosse sa jeunesse, sa formation et son parcours en Espagne, au Portugal, et en Russie, puis son retour à la vie civile … sans aucune information attachée à cet ancêtre.
En effet, elle nous conte sa jeunesse et sa formation, en s’attachant à des informations génériques sur le sujet : ce qu’était le lieu de naissance et la vie dans ce lieu, au travers d’écrits divers, et, une présentation de ce qu’était médecine et chirurgie à cette époque.
Puis, elle s’appuie sur les récits d’autres médecins, chirurgiens de Napoléon, tel Larrey et Percy, pour que le lecteur se représente le métier et les conditions dans lesquelles il était exercé.
Ensuite, le parcours du Portugal au retour de Russie, s’appuie quant à lui, sur de nombreux mémorialiste dont Abbeel, et surtout Beulay. Les deux hommes eurent un parcours proche, et devinrent amis, même s’ils ne se revirent plus après leur retour à la vie civile. Donc, elle s’appuie totalement sur Beulay, où l’on croise souvent, surtout en Russie, le chirurgien Bruggeman. Très fort !
Elle profite de plus d’un historien russe du musée de Borodino, qui l’autorisa à utiliser ces études sur les prisonniers restés en captivité en Russie.
Et avec tout cela, elle nous pond une histoire sans vie.
Le livre se termine sur l’énigme de départ : le portrait de Bruggeman, peint par une noble russe (la « fameuse » princesse) sur le parcours de retour en Belgique. Traitée comme un policier, l’histoire se termine sur la très grande probabilité de la destruction, disparition dudit tableau (reste des copies photographiques).

La seule vrai réussite de l’ouvrage : sa qualité iconographique et sa production, par un éditeur qui « en a » !

salut
Revenir en haut Aller en bas
Vieux Grognard

Vieux Grognard


Nombre de messages : 101
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/04/2012

J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Empty
MessageSujet: Re: J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon   J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Icon_minitimeJeu 20 Jan - 16:32

ESPAGNE a écrit:

La seule vrai réussite de l’ouvrage : sa qualité iconographique et sa production, par un éditeur qui « en a » !

Merci, cher Espagne, pour ce retour explicite. Un éditeur qui “en a”, dites-vous... mais pourquoi ne signe-t-il pas son livre ?
Notez que cet ouvrage est soldé sur Amazon (21,85 € au lieu de 34,95). Ce n'est pas bon signe pour les ventes de ce livre !
Le sous-titre est “un autre point de vue de la campagne de Russie”, c'est prometteur. Le but est-il atteint, la promesse tenue ?
Revenir en haut Aller en bas
Joker

Joker


Nombre de messages : 187
Age : 65
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/01/2022

J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Empty
MessageSujet: Re: J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon   J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Icon_minitimeJeu 20 Jan - 17:32

Voilà ce qu'il convient de nommer une analyse au scalpel, mon cher Espagne. What a Face
Rien ne résiste ou presque à votre autopsie chirurgicale des failles de ce roman.
Je ne doutais pas de votre critique à charge et je vous avoue que je ne suis pas déçu ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ESPAGNE

ESPAGNE


Nombre de messages : 7
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/01/2022

J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Empty
MessageSujet: Re: J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon   J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Icon_minitimeVen 21 Jan - 17:36

Bonjour.

Vieux grognard, l'éditeur se nomme Marot S.A. .
Pour ce qui est de l'autre point de vue sur la campagne de Russie, il est autre car pas celui de Bruggeman, mais points de vue de Abbeel, et surtout de Beulay, donc connus Very Happy

Joker, ce n'est pas un roman, ni une bio, ni des mémoires, d'où l'OVNI ! Il s'agit d'un assemblage de mémoires (Abbeel et Beulay) et d'une étude russe sur les prisonniers de la Grande Armée (avec accord de son auteur, historien du musée de Borodino). Tout cela n'est pas grave, mais ce n'est pas clairement explicité, je trouve. La partie que l'on peut estimer comme romancée, c'est l'histoire du tableau peint ... et encore, c'est une histoire, une légende familiale.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Joker

Joker


Nombre de messages : 187
Age : 65
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/01/2022

J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Empty
MessageSujet: Re: J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon   J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Icon_minitimeVen 21 Jan - 18:29

Merci pour ces précisions, cher ami.
Mais quand un ouvrage se permet autant d'emprunts à d'autres publications, cela relève presque du roman.
Il est clair en tout cas que je ne dépenserai pas mes deniers pour en faire l'acquisition... pirat
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Empty
MessageSujet: Re: J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon   J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
J’étais chirurgien dans l’armée de Napoléon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOLDATS NAPOLEONIENS 22
» L'Armée de Napoléon III dans la guerre de 1870
» DELINGETTE - Chirurgien-major - GRANDE ARMÉE -
» En SOUSCRIPTION : l'armée de Napoléon
» MARIGLIER (François) - Chirurgien Aide-major - GRANDE ARMÉE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: LITTERATURE NAPOLEONIENNE :: - Livres et Magazines --
Sauter vers: