Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LAFON-BLANIAC Guillaume Joseph de- Général d'Empire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FRIEDLAND
Modérateur principal
Modérateur principal
avatar

Nombre de messages : 1012
Age : 50
Localisation : CHAMPAGNE
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: LAFON-BLANIAC Guillaume Joseph de- Général d'Empire   Jeu 4 Jan - 2:56

Général de LAFON-BLANIAC





Guillaume Joseph Nicolas de LAFON-BLANIAC, né à VIILENEUVE d’AGEN, Général FRANCAIS.

Il entra au service en 1792, comme Sous-Lieutenant au 5e Régiment de Chasseurs à Cheval, fit la campagne de l'Armée du Nord, et se trouva à la bataille de HONDSCHOOTE et à la prise de FURNES. Il se distingua ensuite en ITALIE où il gagna les épaulettes de Capitaine.

Après la paix de CAMPOFORMIO, il fit partie de l'expédition d'EGYPTE en qualité d'aide de camp de BERTHIER, se trouva à la prise d'ALEXANDRIE, au combat de DAMANHOUR et fut nommé Chef d'Escadron au 20e dragons.

Sa conduite dans "Plusieurs Affaires" lui valut le grade d'Adjudant Général. Chef de l'Etat-Major de la cavalerie à la bataille d'ALEXANDRIE contre les ANGLAIS, cet Officier, enveloppé de toutes parts, blessé d'un coup de fusil reçu à bout portant, percé de coups de baïonnette, refusa de se rendre et se fit jour à coups de sabre. Nommé alors Colonel du 14e Dragons, il fit la Campagne de 1805 avec ce corps et assista à la conquête du Royaume de NAPLES.

Devenu Général de Brigade, il apaisa les soulèvements de la CALABRE et devint Gouverneur de NAPLES, puis de MADRID, en 1810.

Depuis cette année jusqu'à la bataille de VITTORIA, en 1813, et pendant toute la guerre d'ESPAGNE, il fit preuve de grands talents militaires, qui lui valurent enfin le grade de Général de Division.



sunny study salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tirmaillyforum.com/mildot/index.php?sid=4d9162e5d6458
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: LAFON-BLANIAC (DE) (Guillaume) Général de division   Lun 21 Juil - 1:02

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET – APN
Sources : Dictionnaire Historique et Biographique des Généraux Français (Courcelles-1822)
Archives nationales (CARAN) – Dossier de la Légion d’honneur côte LH/1435/67
Service Historique de l’Armée de Terre – Fort de Vincennes – Dossier côte 7 Yd 616


DE LAFON-BLANIAC (Guillaume-Joseph-Nicolas)
(1773 – 1833)

Général de division
Lieutenant-général
Grand-Officier de la Légion d’honneur


Né le 25 juillet 1773, à Villeneuve-d’Agen (Lot-et-Garonne)
Père d’une fille, Joséphine-Lucie de Lafon-Blaniac épouse Delong
Décédé le 28 septembre 1833, à Vico (Corse)


Etat des services :
Entré au service comme sous-lieutenant, 15 septembre 1792, au 5e régiment de chasseurs à cheval.
Lieutenant, 12 mars 1795.
Capitaine, 14 janvier 1797, nommé sur le champ de bataille d’Anguiari, en Italie.
Passé avec son grade à l’état-major de la division Augereau.
Aide de camp du chef de l’état-major général de l’armée d’Egypte (général Berthier), en mai 1798.
Chef d’escadron, 14 juillet 1798 au 20e régiment de dragons.
Adjudant-général, 31 juillet 1800, chef d’état-major de la cavalerie.
Adjudant-commandant, 29 mars 1801.
Chef de brigade, 4 avril 1801, nommé à titre provisoire,
Chef de brigade, 10 septembre 1802, commandant du 14e régiment de dragons par décision du général Menou, commandant en chef de l’armée d’Egypte.
Colonel, 12 janvier 1806, employé au royaume de Naples.
Maréchal de camp, 1er septembre 1806, au service du royaume de Naples.
Commandant des principautés de Ponte Corvo et de Bénévent, 12 septembre 1806. (Royaume de Naples)
Commandant de la place de Naples (1807)
Chef d’état-major du gouvernement du royaume de Naples (1807)
Inspecteur général de cavalerie, en juillet 1807.
Lieutenant-général, employé au royaume d’Espagne, aide de camp du roi Joseph, 8 juin 1808.
Commandant supérieur de la place de Madrid, 24 décembre 1810.
Gouverneur de la province de la Manche, commandant de l’avant-garde de l’armée du Centre, en Espagne, 30 mars 1812.
Commandant supérieur de la place de Madrid, 22 juillet 1812.
Général de division, 25 novembre 1813, mis à la disposition du prince Eugène.
Commandant de la cavalerie de l’armée de réserve d’Italie du prince Borghèse, 7 janvier 1814.

Lieutenant-général, commandant la 1ère subdivision de la 11e division militaire (département de la Gironde), 24 mai 1814.

Rappelé au service de l’Empire, durant les Cent-Jours, et mis en disponibilité, 15 avril 1815.
Inspecteur général de cavalerie, 28 mai 1815, dans le 4e arrondissement, composé des 9e, 10e et 11e divisions militaires.
Mis en non-activité, 1er août 1815.

Mis en disponibilité, 30 décembre 1818.
Admis à la retraite, 1er janvier 1825.
Mis en disponibilité, 7 février 1831.
Inspecteur général de cavalerie dans les 10e, 11e et 20e divisions militaires, 13 mars 1831.
Mis en disponibilité, 1er juillet 1831.
Commandant de la 17e division militaire, en poste à Bastia (Corse), 31 décembre 1831 jusqu’à son décès.


Campagnes et actions d’éclat :
1792, 1793 : Employé à l’armée du Nord.
Il combattit à la bataille d’Hondschoote, 8 septembre 1793.

1796, 1797 : Employé à l’armée d’Italie.
Il se distingua à l’affaire d’Anguiari, sur l’Adige, 14 janvier 1797.
Le lieutenant de Lafon-Blaniac, quoique blessé au visage, attaqua et combattit au corps à corps un commandant de hussards hongrois, le terrassa et le fit prisonnier.

1798, 1799 : Employé à l’armée d’Orient, en Egypte.
Il se trouva à la prise d’Alexandrie, 2 juillet 1798.
Il combattit souvent à la tête du 20e de dragons, contre les Mamelouks, pendant l’expédition du général en chef Napoléon Bonaparte, en Syrie.et protégea la retraite de l'infanterie
dans les défilés de l'Anti-Liban.
Au cours de la bataille d’Alexandrie ou de Canope près d’Alexandrie (21 mars 1801), il se trouva enveloppé de toutes part ; et ; quoiqu’il eut été blessé très grièvement, il refusa de se rendre et parvint à se faire jour à coups de sabre.

1805 : Employé à la Grande Armée, en Autriche.
A la tête du 14e dragons, il se distingua à la bataille d’Austerlitz, 2 décembre 1805.

1807 : Envoyé en Calabre (Italie), au commencement de 1807.
Il pacifia le pays, après avoir détruit de nombreux rassemblements d’insurgés.

1808 à 1813 : Employé à l’armée d’Espagne.
Il se trouva à la bataille de Vitoria, 21 juin 1813.


Blessures :
- Blessé d’un coup de feu à la prise de Furnes, 31 mai 1793.
- Blessé à la figure à l’affaire d’Anguiari, en Italie, 14 janvier 1797.
- Blessé au combat de Damanhour, en Egypte, 21 messidor an VI (9 juillet 1798)
- Blessé d’un coup de fusil reçu à bout portant, au travers du corps, et atteint de plusieurs coups de baïonnette à la bataille d’Alexandrie, en Egypte, 21 mars 1801.
- Blessé d’un coup de feu qui lui fracassa l’avant-bras droit à la bataille de Vitoria, en Espagne, 21 juin 1813.


Décorations :
- Membre de la Légion d’honneur à la création de l’ordre.
- Officier de la Légion d’honneur par décret du Premier Consul du 25 prairial an XII (14 juin 1804)
- Commandant de la Légion d’honneur par décret impérial du 25 décembre 1805.
- Grand-Officier de la Légion d’honneur par décret du 29 avril 1833.
- Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis par ordonnance du 10 décembre 1814.


Titres :
- Ecuyer de Joseph Bonaparte (futur roi de Naples), à Rome, en Italie (1806)
- Premier écuyer de la reine de Naples (1807)


Autres fonctions :
Député du Lot-et-Garonne du 17 novembre 1827 jusqu’à son décès.

Mentions :
Le nom de LAFON-BLANIAC est inscrit sur un des piliers du côté Sud de l'arc de triomphe de l'Etoile, à Paris.

Le château de Bon Repos, à Villeneuve-sur-Lot :
Le général Guillaume-Joseph-Nicolas de Lafon-Blaniac qui a pris sa retraite militaire en 1815, hérite du château au lieu-dit Bon Repos, à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) Le manoir de la fin du 15e ou du début du 16e siècle est constitué d’un corps de logis rectangulaire flanqué au nord d’une tour d’escalier en vis, dont la porte était défendue par une bretèche. Deux tours carrées sont construites au 17e siècle sur les angles de la façade sud, avec canonnières. De Lafon-Blaniac fait construire de nouvelles ailes par l’architecte villeneuvois Jean-Baptiste Delbrel dans un style inspiré des modèles italiens (écuries, remises, pigeonnier, chai, logement, orangerie, bibliothèque, aile de chambres, aile de réception) ; le jardin clos est réaménagé en parc par le commandant du génie Delard, ami du général de Lafon-Blaniac ; une partie du domaine est consacrée à des modes de culture expérimentaux associant vigne et pruniers. Les rénovations du château s'achèvent au départ pour la Corse du général Lafon-Blaniac, et à sa mort survenue en 1833.Sa fille vend le domaine à Louis Bruguière, agronome, en 1852.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LAFON-BLANIAC Guillaume Joseph de- Général d'Empire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LAFON-BLANIAC Guillaume Joseph de- Général d'Empire
» BONTE Michel Louis Joseph - Général d'Empire
» d'HAUTPOUL Jean Joseph Ange - Général d'Empire
» BERTHIER Lionel-Charles-Joseph. chef d'escadron.
» RAMPON Antoine-Guillaume- général et comte d'Empire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: