Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Grande Armée en 1807

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: La Grande Armée en 1807   Mer 7 Fév - 18:32

La Grande Armée en 1807


De gauche à droite, en haut :
Grenadier à Pied, chasseur à pied, Grenadier à cheval, officier 7e
Hussards.
En bas : infanterie de ligne, 17e de ligne en habit blanc, Voltigeur
infanterie légère, Tambour artillerie, 2e cuirassiers.

En grand format, cliquez sur la vignette :

Planche d'uniformes : André Jouineau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
Corso
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2004
Age : 55
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: La Grande Armée en 1807   Jeu 8 Fév - 9:07

sunny

1807 est vraiment l'année charnière de la Grande Armée.
L'abandon du chapeau est pratiquement généralisé.
La capote est enfin adoptée du moins réglementairement.
L'expérimentation de l'habit blanc, qui trouvé salissant et sur lequel les taches de sang, jugées démoralisantes pour les non aguerris, sera abandonné (jusqu'à usure complète des effets distribués et à leur renouvellement) et remplacé par l'habit bleu que l'Europe nous connait depuis Valmy.
l'abandon du briquet pour les fusiliers.(le sabre)
Toutefois l'uniforme n'est toujours pas jugé confortable, avec ses guêtres hautes qui serrent les jambes.
Il faudra attendre encore un petit peu, pour voir une tenue mieux adaptée.
Merci André pour ces magnifiques illustrations.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grande Armée en 1807   Jeu 8 Fév - 13:55

Cher André Jouineau,

Ayant vécu à Reutlingen (Allemagne) quelques années, dans cette petite ville souabe était stationné le 2ème Régiment de Cuirassiers, je présume celui représenté sur votre planche, qui se faisait appelé " Cardinal Duc " Il aurait été fondé par le Cardinal de Richelieu. Pendant la Révolution et l'Empire avait-il gardé cette appellation de " Cardinal Duc " ou tout simplement 2ème Régiment de Cuirassiers. Est-ce que les Régiments d'ancien régime avait gardé leur nom, ou bien étaient-ils devenus des numéros??. Merci pour les réponses.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: le 2e Cuirassiers   Jeu 8 Fév - 19:52

Le régiment est organisé par le Cardinal de Richelieu le 16 mai 1635. En 1634 il prend le nom de régiment Royal et le 4e rang dans la cavalerie du Roi.
Selon l'instruction provisoire de 1791 ,les noms sont supprimés et remplacés par un numéro correspondant à leur rang d'ancienneté.Le régiment remonte au 2e rang car les charges "Commissaire et Mestre de camp" sont supprimés. Jusqu'à la chute de la monarchie on pouvait les appeler 2e régiment ci-devant Royal.

en 1792, étant donné l'état d'esprit de l'époque il n'est pas question de se référer aux anciennes formations de la monarchie certains sont passés par " le rasoir national" (surnom d'époque) pour moins que cela. On en profite également pour changer les distinctives des habits.Vers 1803 la cavalerie est supprimée au profit des cuirassiers toutefois les rangs et numéro demeurent jusqu'en 1815.

La restauration apparait, il ne reste plus que 6 régiments et le N°2 s'appelle "Dauphin".
Après le règne des frères cadets de Louis XVI, l'on revient aux numéros inchangés jusqu' à nos jours.
Au début de la IIIe République dans le cadre de la "nouvelle armée" de la "revanche", on cherche des racines à toutes ces formations. Des officiers sont chargés de faire l'historique de leur régiment, devant les élans romantiques de certains, les difficultés de recherches d'autres et la méthodologie qui détermine cette filiation, une histoire officielle de chaque formation est sortie en 1900 aux éditions Berger-Levrault. Elle est complétée par la suite de l'histoire.
C'est avec le temps que les idées se sont apaisées et depuis le début du XXe siècle les régiments de cavalerie et les autres n'hésitent pas à revendiquer leur origine monarcho-impériale.
La filiation est une affaire très compliquée au même titre que la symbolique des insignes régimentaires qui parfois manque de logique, se dénommer "Cardinal duc" s'est un peu comme se chercher une particule s'est plus présentable.

La démarche est différente concernant les noms de batailles portés sur les drapeaux modèle 1880 dont l 'inscription au revers a été bien plus rigoureuse
Slts
André
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grande Armée en 1807   Jeu 8 Fév - 20:24

Bonsoir,

Merci, voilà qui a le mérite d'être clair!!
Se dire descendre d'une filiation prestigieuse, a peut être permis dans certains cas, de créer une fraternité d'arme et même de fierté autour du drapeau (ou de l'étendard) du Régiment.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Filiation   Jeu 8 Fév - 21:27

Je pense que c'était l'objectif .L'on retrouve cette démarche également après les deux conflits mondiaux avec les symboliques s'y afférants (devises, croix de Lorraine , etc...). toutefois d'autres sont restés "sobre mais chic".
Le 12e cuirassiers a fait parti de l'armée de Libération toutefois il a gardé la symbolique du Dauphin puisque issu de Dauphin cavalerie.
Slts
AJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Grande Armée en 1807   Aujourd'hui à 2:12

Revenir en haut Aller en bas
 
La Grande Armée en 1807
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Grande Armée en 1807
» La Grande Armée en quelques chiffres
» Ordre de bataille de la Grande Armée à Austerlitz
» Figurines 1/72ème de la Grande Armée
» Bivouacs et camps dans la Grande Armée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: LES UNIFORMES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: