Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MAUCOMBLE ( Jean-François-Nicolas) Général de Brigade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: MAUCOMBLE ( Jean-François-Nicolas) Général de Brigade   Jeu 22 Mai - 9:44

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET – APN
Sources : Dictionnaire Historique et Biographique des Généraux Français ((de Courcelles – 1822) – Service Historique de l’Armée de Terre – Fort de Vincennes : cote 8Yd - 1514
Dictionnaire Armorial du Premier Empire (Vicomte A. Révérend)
Dessin d'armes : Jean-Pierre BIBET


MAUCOMBLE (Jean-François-Nicolas-Joseph)
(1776 - 1850)

Vicomte
Baron de l’Empire
Général de Brigade

Maréchal de camp
Grand Officier de la Légion d’honneur




Réglement d'armoiries :

Ecartelé : 1) d'argent à la tête de cheval bridée de sable -2) de gueules à l'épée haute d'argent -3) d'azur à la tour d'argent, crénélée de trois pièces, ouverte, ajourée et maçonnée de sable -4) d'or au palmier de sinople, fruité de gueules.

Né le 2 juillet 1776, à Charleville-Mézières (Ardennes)
Marié en 1825, à Henriette-Polixène-Joséphine de Weittersheim.
Décédé le 20 mai 1850.

Etat des services :
Employé aux armées actives de 1798 à 1814.
Entré comme sous-lieutenant à l’Ecole du Génie, en 1794.
Lieutenant, 23 mars 1795.
Capitaine, 19 juillet 1795.
Chef d’escadron, aide de camp du général Richepanse, capitaine-généreal de la Guadeloupe, en 1802.
Colonel-commandant du 29è régiment de chasseurs à cheval, par décret impérial du 8 septembre 1810.
Général de brigade, en 1813.
Commandant une brigade de la 3è division du général Abbé sous les ordres du maréchal Soult, duc de Dalmatie, 28 juin 1813.
Mis en position de non-activité, 1er septembre 1814.

Commandant du département des Basses-Alpes, du 1er septembre 1815 au 27 avril 1816.
Mis en disponibilité du 27 avril 1816 au 24 septembre 1819.
Commandant de la 1ère subdivision de la 14è division militaire, à Cherbourg (département du Calvados), du 24 septembre 1819 au 21 avril 1820.
Commandant de la 2è subdivision de la 14è division militaire,(département de l'Orne), du 21 avril 1820 au 13 novembre 1825.
Mis en disponibilité du 13 novembre 1825 au 22 août 1830.
Commandant de la 3è subdivision de la 14è division militaire, du 22 août 1830 au 30 février 1832.
Mis en disponibilité du 30 février 1832 au 26 juin 1832.
Commandant de la subdivision de l'arrondissement d'Arles26/06/32-20/10/32
Commandant du département du Vaucluse, du 9 septembre 1832 au 20 octobre 1832.
Mis en disponibilité du 20 octobre 1832 au 24 novembre 1837. Commandant du département de la Nièvre du 24 novembre 1837
Mis en disponibilité à la date du 9 février 1838
Admis en retraite à compter du 30 mars 1838.


Campagnes et action d’éclat :
1794 à 1795 : Aux armées d’Italie, des Alpes et du Rhin.
1795 à 1801 : Embarqué sur mer pour l’expédition de la Guadeloupe.
1805 à 1807 : A la Grande Armée, en Autriche, en Prusse et en Pologne
1808 à 1814 : Armée d’Espagne.
Pendant le blocus de Bayonne, par les Anglais, le maréchal Soult ayant ordonné l’enlèvement des postes les plus important de l’ennemi, le général Maucomble, chargé de conduire la principale attaque sur le front de son commandement, 27 février 1814, donna à ses troupes un élan, auquel l’ennemi ne pût résister. Il enleva les position anglaises au pas de charge avec un ensemble et une bravoure qui lui firent le plus grand honneur.Dans une sortie faite par les troupes de sa brigade, ce fut d’après ses instructions, que l’on incendia les maisons qui servaient de défense et d’abri à l’ennemi. On détruisit en même temps les retranchements, on renversa les palissades, on combla les coupures et on détruisit les estacades des routes. Les sapeurs étant vivement inquiétés dans leurs travaux par le feu de l’ennemi, le général Maucomble, les fit appuyer par une réserve de trois compagnies de grenadiers.
Un renfort étant arrivé aux Anglais, le maréchal soult ordonna la retraite des troupes qui étaient sorties de Bayonne, et le général Maucomble rentra dans la place, avec sa brigade et l’artillerie, faisant enlever les morts et les blessés, et ramenant les prisonniers de guerre faits sur les Anglais.

Blessures :
- A reçu un coup de feu (Autriche), en 1805
- Reçoit un coup de sabre, à Eylau, (Prusse), (1807)
- A eu trois chevaux tués sous lui sur le champ de bataille d’Eylau, 8 février 1807.
- Mis hors de combat à la bataille de Saint-Pierre-d’Irube, 13 décembre 1813.

Décorations :
- Commandeur de la Légion d’honneur, par ordonnance du 27 septembre 1814.
- Grand Officier de la Légion d’honneur, par décret du 4 juin 1831.
- Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis, par ordonnance du 20 août 1814.
- Chevalier de la Couronne de Fer.
- Chevalier de l'ordre impérial d'Autriche.
- Chevalier du Mérite militaire de Wurtemberg.

Titres :
Baron de l’Empire par décret impérial du 15 juillet 1810.
Vicomte par ordonnance du 17 août 1822.

Mention :
Son nom est inscrit au côté Ouest de l'Arc de Triomphe de l'Etoile, à Paris (Seine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8970
Age : 57
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: MAUCOMBLE ( Jean-François-Nicolas) Général de Brigade   Dim 18 Oct - 16:47

Petites précisions :

Code:
Blessures :
- A reçu un coup de feu (Autriche), en 1805
- Reçoit un coup de sabre, à Eylau, (Prusse), (1807)
- A eu trois chevaux tués sous lui sur le champ de bataille d’Eylau, 8 février 1807.
- Mis hors de combat à la bataille de Saint-Pierre-d’Irube, 13 décembre 1813.
En 1805, il fut blessé, à Austerlitz au poignet droit, et reçut plusieurs coups de sabre à la tête à Eylau. En 1813, près de Bayonne, en défendant la citadelle contre les attaques des Anglais, il reçut un coup de feu au visage, son cheval fut tué.


Code:
Commandant une brigade de la 3è division du général Abbé sous les ordres du maréchal Soult, duc de Dalmatie, 28 juin 1813.
Mis en position de non-activité, 1er septembre 1814.

Commandant du département des Basses-Alpes, du 1er septembre 1815 au 27 avril 1816.
iEn 1815, durant les 100 jours, il fut employé dans la division des Tirailleurs de la Garde Nationale de Paris.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
 
MAUCOMBLE ( Jean-François-Nicolas) Général de Brigade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MAUCOMBLE ( Jean-François-Nicolas) Général de Brigade
» FLAMAND (Jean-François) Baron - Maréchal de camp
» Tristes Afriques d'Isabelle et Jean-François Lagrot
» Jean-François LE GONIDEC
» RÉMY (Jean-François) - Capitaine - 24è de ligne -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: