Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BOURCIER (François-Antoine-Louis) Comte - Général de divisio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: BOURCIER (François-Antoine-Louis) Comte - Général de divisio   Dim 1 Juin - 0:30

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET – APN
Sources : Jean-Pierre BIBET - Archives nationales
Dossier de la Légion d'honneur de l'intéressé portant la côte LH/322/69
Dessin d'armes: Jean-Pierre BIBET d'après le vicomte A. Révérend.


BOURCIER (François-Antoine-Louis)
(1760 - 1828)

Comte de l’Empire
Général de division

Lieutenant-général
Député

Grand Officier de la Légion d’honneur


Règlement d’armoiries :

« D’or à la fasce d’azur, accolé en chef de deux molettes de sable, et en pointe de trois fers de lance du même, se joignant en fleuron par la tête ; au franc-quartier d’azur chargée d’une épée haute d’argent, montée d’or. »



Né le 23 février 1760 à la Petite-Pierre, près de Phalsbourg (Moselle)
Décédé le 8 mai 1828, à Ville-en-Val (Meurthe-et-Moselle)
Inhumé dans le caveau de famille situé près de la chapelle du château de Ville-en-Val (Meurthe-et-Moselle)

La sépulture existe encore de nos jours


Etat des services :
Volontaire à la Légion royale, 2 mars 1776.
Passé par la suite dans le 1er régiment de chasseurs à cheval (ci-devant Picardie).
Brigadier au régiment Picardie, 15 janvier 1780.
Fourrier dans le même régiment, 20 janvier 1784.
Adjudant au régiment Picardie, 24 septembre 1784.
Sous-lieutenant au même régiment, 26 mars 1788.
Quartier-maître au régiment Picardie, 10 septembre 1789.
Aide-de-camp du duc d’Anguillon, 7 juin 1792.
Passé à l’état-major du général en chef Custine, en septembre 1792.
Adjudant-général, 8 mars 1793.
Général de brigade, 20 octobre 1793.
Chef d’état-major de l’armée du Rhin, 22 octobre 1793.
Suspendus de ses fonctions pour une raison inconnue par les pro-consuils républicains
Très vite rappelé au service à la fin de 1793.
Général de division, 9 juillet 1794.
De 1795 à 1796, commandant d’une réserve de cavalerie à l’armée du Rhin.
Inspecteur-général de cavalerie, nommé par le Directoire exécutif, 16 thermidor an V (3 août 1797)
Organisateur du 7è corps de cavalerie en 1797.
Inspecteur-général de cavalerie, sous les ordres des généraux Moreau et Masséna en 1797.
Nommé Conseiller d’Etat et membre du Conseil d’administration de la Guerre par le Premier-Consul, 6 nivôse an XI (27 décembre 1802), pour le récompenser des importants services qu’il avait rendu à la France.
Commandant de la cavalerie légère de l’armée des côtes de l’Océan en 1804.
Chef de la direction générale du grand dépôt des chevaux pris à l’ennemi au haras de Potsdam, en Prusse (1806)
Inspecteur-général de la cavalerie, aux armées d’Allemagne et d’Espagne, en 1807.
Commandant du dépôt de cavalerie de Passau, en 1809.
Commandant du dépôt de cavalerie de Bayonne, en 1810.
Commandant des dépôts de cavalerie en Hanovre et de Koenisgbergen en 1812.
Commandant des dépôts de cavalerie en Brunswick et en Magdebourg en 1813.

Inspecteur général de cavalerie, 1er janvier 1815 après le rétablissement du trône des Bourbons.

Commandant du dépôt de cavalerie général des remontes de Versailles pendant les Cent-Jours.

Admis à la retraite après 39 ans de services actifs, 1er janvier 1816.


Campagnes et actions d’éclat :
1792 à 1797 : A l’armée du Rhin.
Au combat d'Ingotstadt, 17 fructidor an V (3 septembre 1797), il effectua une charge de cavalerie avec autant de bravoure que d’intelligence, et prit un escadron entier de la cavalerie légère des ennemis.
Toujours en 1797 vers la même époque, il protégea, à la tête de sa division, la mémorable retraite du général Moreau devant l’armée autrichienne.

1798 : A l’armée du Danube – En Helvétie.

1799 à 1800 : A l’armée de Naples.
Il y commanda au mois d’avril 1799, une colonne qui battit et défit complètement un corps d’insurgés, qui s’étaient rassemblés à Andria (reprise du texte du Moniteur du 23 floréal an VII (23 mai 1799)

1803 à 1805 : A l’armée des Côtes de l’Océan.

1805 : A la Grande Armée, commandant une division de dragons.
Participa à la bataille d’Elchingen en octobre 1805, aux affaires devant Ulm, et à la bataille d’Austerlitz, 11 frimaire an XIV (2 décembre 1805)

1806 : En Prusse.

1809 : En Autriche – se trouva à la bataille de Wagram, 6 juillet 1809 et y fit preuve de grande valeur.

1810 à 1811 : A la grande armée d'Allemagne.

1812 : En Russie. Il eut le bonheur d’échapper au désastre de la retraite de Moscou, en étant chargé de réorganiser à Berlin toute la cavalerie française, en janvier 1813 et y montra autant de zèle que de probité.

1813 à 1814: En allemagne

1815 : En France - A Versailles

Décorations :
- Membre (Officier) de la Légion d’honneur par décret du Premier Consul du 10 vendémiaire an XII (3 octobre 1803)
- Grand Officier de la Légion d’honneur par décret du Premier Consul du 25 prairial an XII (14 juin 1804)
- Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis par ordonnance du 19 juillet 1814.

Titres :
Comte militaire de l’Empire par lettres patentes du 29 juin 1808.

Autres fonctions :
Elu à la Chambre des députés en 1816 où il vota avec la majorité.
Conseiller d’Etat en 1817.
Commissaire du roi près de la régie générale des subsistances en 1817.

Mention :
Le château de Ville-en-Val (Meurthe-et-Moselle) est revendu en 1809 à François Antoine Louis Bourcier, ancêtre des actuels propriétaires. Il mourut en 1828 et fut enterré, comme le furent après lui ses descendants propriétaires du château, dans le caveau de famille situé près de la chapelle. Joseph de Pommery en héritera. Ce sont ses enfants et petits-enfants qui y vivent actuellement.

Le nom du général de division Bourcier est gravé sous l’arc de triomphe de l’Etoile à Paris (Seine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BOURCIER (François-Antoine-Louis) Comte - Général de divisio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BOURCIER (François-Antoine-Louis) Comte - Général de divisio
» MORAND Charles-Antoine-Louis-Alexis.
» LALLEMAND François-Antoine * général-baron de cavalerie.
» LEPIC (Louis) Comte - Baron - Général de division - GARDE
» POPON de MAUCUNE Antoine-Louis . général

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: