Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ABOVILLE Augustin-Gabriel, comte, général d'artillerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Termenón

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 84
Localisation : O Rosal (Pontevedra) España
Date d'inscription : 11/05/2013

MessageSujet: ABOVILLE Augustin-Gabriel, comte, général d'artillerie   Lun 8 Juil - 11:19


Fils aîné du général François-Marie d'Aboville, naquit à La Fère (Aisne), le 20 mars 1773, mourut à Paris, le 15 août 1820. Sous-lieutenant à la suite du régiment d'artillerie de Toul (devenu en 1791 7e régiment d'artillerie à pied), 22 mai 1789. Elève à l'Ecole d'artillerie de Châlons, 1er septembre 1789; en sortit lieutenant, 6 février 1792; servit à l'attaque de Cour-trai puis aux armées du Centre et de la Moselle, 1792-1794; adjudant-major, 16 juillet 1792; aide de camp du général d'Aboville, son père, 19 septembre 1792; capitaine, 1er novembre 1792; à l'armée de Sambre-et-Meuse, 1794-1797; réintégré dans les fonctions d'aide de camp de son père, 12 juillet 1795; à l'armée du Danube, 1799; servit à Stockach, 25 mars 1799; chef de bataillon et sous-directeur d'artillerie à Mayence, 13 mars 1800; servit à l'armée d'Italie, du 23 septembre 1799 au 11 mars 1801; à l'armée de réserve au passage du grand Saint-Bernard en mai 1800 ; directeur général des parcs à l'armée d'Italie, fin 1800; servit au passage du Mincio, puis à celui de l'Adige à Bussoleno ainsi qu'au siège des châteaux de Vérone; sous-directeur d'artillerie à Paris, 18 février 1801; membre du Comité central de l'ar-tillerie, 21 mai; inspecteur de la manufacture d'armes de Roanne, 27 octobre; de nouveau sous-directeur d'artillerie à Paris, 4 septembre 1802; chargé de mettre Flessingue et la Zélande en état défense, 31 mars 1803; major du 2e régiment  d'artillerie  à  pied,  23  mai  1803; directeur du parc d'artillerie de l'armée du Nord en Hollande, 7 décembre 1804; colonel   directeur   d'artillerie   à   Turin, 2 juin 1804; commandant le 1er régiment d'artillerie à pied, 4 avril 1805; maintenu au 2e Corps  de la Grande Armée sous Marmont, du 23 septembre 1805 au 31 décembre 1806, puis à l'armée d'Italie, du 1er janvier au 12 juillet 1807; commissaire impérial près l'administration des poudres et salpêtres, 18 février 1807; servit à l'armée de Portugal, fin 1807; se signala au passage du Tage, à la prise d'Evora; commandant l'artillerie de la division Loison à la bataille de Vimeiro, 21 août 1808; rentré en France, octobre 1808,  servit au 2º  Corps  sous  Soult en Espagne au combat de Betanzos;  commanda l'artillerie de la réserve à la bataille  de  la  Corogne,   16  janvier  1809; défendit Tuy  en  février  1809  et sauva le trésor de l'armée ainsi que 1.200 malades; général de brigade, 14 mars 1809; détruisit le pont d'Oporto, 12 mai ; nommé commandant l'artillerie du 1er Corps de l'armée d'Espagne à la place de Sénarmont, 27  avril 1809;  servit à Tala-vera, 28 juillet; au siège de Cadix, mai 1810;   s'empara  du  fort  de  Matagorda, 21  mai  1810;  commandant  de la légion d'honneur,  23   juin   1810;   nommé  commandant l'école d'artillerie de Metz, 22 août,  mais resta à l'armée d'Espagne; commandant l'artillerie au siège de Cadix à la place de Sénarmont, 26 octobre, fut blessé du même coup de canon qui tua Sénarmont ce jourlà; servit à Chiclana, 5 mars 1811, puis au siège de Tarifa, du 20 décembre 1811 au 4 janvier 1812 ; baron de l'Empire, 20 février 1812 ; directeur général des parcs d'artillerie des armées d'Espagne et de Portugal à Burgos à la place de Saint-Laurent, 20 janvier 1813; perdit la plus grande partie  du parc  d'artillerie à Vittoria,  21 juin; fut mis en congé, 1er juillet 1813; mit en état de défense les places fortes entre Rhin et Meuse puis celles du département du Nord, 2 octobre ; commandant à Lille à la place de Pernety l'artillerie  de l'armée du  Nord,  du  13  décembre 1813 au 30 mai 1814 ; commandant supérieur de l'artillerie de la place de Lille, 9 février  1814;  commissaire près l'administration   des   poudres   et  salpêtres, 21 juin; chevalier de Saint-Louis, 8 juillet 1814;  comte et pair de France à  la  mort  de  son  père,  1er  novembre 1817; admis à siéger à la chambre des pairs, 27 décembre; membre du comité central d'artillerie, 6 janvier 1818; membre du comité spécial et consultatif de l'artillerie, 31 mars 1820. Le nom du général d'Aboville est inscrit au côté nord de l'Arc de Triomphe de l'Etoile.

Sources
Dictionnaire Biographique des Généraux & Amiraux Francais de la Révolution et de l´Empire.
Autor: Georges Six.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marzan-2013.foroactivo.com
 
ABOVILLE Augustin-Gabriel, comte, général d'artillerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ABOVILLE (D') Augustin-Gabriel . Comte - Maréchal de camp
» ABOVILLE Augustin-Gabriel, comte, général d'artillerie
» ABOVILLE (D') Augustin-Marie - Baron - Maréchal de camp
» Arjuzon (Gabriel d')
» HULIN Pierre-Augustin comte d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: