Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dictature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Dictature
J'aurai décrété la dictature
19%
 19% [ 3 ]
J'aurai agi comme l'Empereur
63%
 63% [ 10 ]
Autre opinion
13%
 13% [ 2 ]
sans opinion
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 16
 

AuteurMessage
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Dictature   Lun 20 Nov - 22:23

Lors du vol de l'Aigle,

L'Empereur aurait pu s'emparer de la dictature, le peuple était prêt a verser son sang pour lui, pourvu que les calotins, nobles, traitres et alliés périssent.

Qu'auriez- vous fait à sa place ???


serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 20 Nov - 22:27

J'ai vôté comme l'Empereur.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
stephane
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Région toulousaine
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Mer 22 Nov - 12:19

Idem, il fallait s'arrêter car saigner à nouveau une nation déjà meurtrie n'aurait mené à rien... Napoléon était devenu "l'ennemi européen numéro 1" et la stabilité sur le vieux continent était à ce prix (à mon humble avis).

Sergent, tu dis que le peuple était prêt à verser son sang pour lui. Penses-tu réellement que toute la nation (voire au moins la majorité) était prête à ce nouveau sacrifice ? A la vue des dernières levées en masse et des taux de désertion, je m'interroge sur cet engouement. On était loin de l'époque des bataillons de volontaires...

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dictature   Mer 22 Nov - 15:24

bonjour
qu'appelez-vous la dictature car si on suis le dictionnaire larousse c'est " qui gouverne seul" a ce sujet le tondu avait besoin de personne pour gouverner.
sur la forme je rejoins stephane , je pense que les gens en avais un peu marre, 20 ans de guerre avec simplement un peu de repit lorsque le traité d'amien fut signé et que pour quelques mois.
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Mer 22 Nov - 15:47

Le mot "Dictateur" a une origine bien lointaine et n'a, alors, pas du tout le sens que nous lui donnons aujourd'hui. Ce mot date de l'antique Rome, quand celle-ci était autrefois une république. Lorsque Rome traversait une grave crise, on nommait, pour le temps de celle-ci, un homme chargé de prendre seul la tête du gouvernement, cet homme prenait le titre de "Dictateur" et était regardé comme un "sauveur" par les Romains.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Nyckten
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 25
Localisation : Pau
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Mer 22 Nov - 16:27

lors d'un de mes cours d'histoire, l'on m'a dit qu'un dictateur était un homme qui possédait les trois pouvoirs : pouvoir exécutif, pouvoir législatif, pouvoir militaire.
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Région toulousaine
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Mer 22 Nov - 16:53

Jean-Yves a écrit:
Lorsque Rome traversait une grave crise, on nommait, pour le temps de celle-ci, un homme chargé de prendre seul la tête du gouvernement, cet homme prenait le titre de "Dictateur" et était regardé comme un "sauveur" par les Romains.

C'est parfois cette notion temporelle qui échappe à ceux qui détiennent un tel pouvoir Wink

Avant le première restauration, Napoléon avait un tel pouvoir qu'il affirma dans les actes au fil des années (censures, etouffement des chambres, hyper-centralisation des décisions, ...), mais il s'était aussi aliéné bcp de personnes en même temps. Et au final le résultat n'a pas été très brillant Crying or Very sad

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Mer 22 Nov - 22:24

Stéphane,

Citation :
Sergent, tu dis que le peuple était prêt à verser son sang pour lui. Penses-tu réellement que toute la nation (voire au moins la majorité) était prête à ce nouveau sacrifice ? A la vue des dernières levées en masse et des taux de désertion, je m'interroge sur cet engouement. On était loin de l'époque des bataillons de volontaires...

Quant on relit les récits de cette période après Waterloo, le peuple des villes, les paysans et l'Armée jusqu'au grade de colonel, ne voulaient pas que l'Empereur abdique.

Les ouvriers parisiens des faubourgs réclamaient à corps et à cris des armes. Les places assiégées, refusent de se rendre. Soissons, Laon, Philippeville, Mezières, Rocroi, Auxonne et Hunigue tiennent une partie du mois d'août. Daumesnil, ne rends Vincennes que le 6 du même mois, Givet, Sedan, Montmédy tiennent encore en septembre etc etc.

L'armée de la Loire refuse d'aborer la cocarde blanche.

Le peuple cri "à bas les droits réunis et les curés", et s'enrôle en masse dans les Fédérés et gardes Nationaux.

On brûle partout le drapeau blanc.

Seuls, les officiers supérieurs, la Bourgeoisie, le Sénat, l'Eglise, la finance et les Royalistes appellent de leurs voeux l'Abdication ou le retour des Bourbons.

Les Bourbons de la Première Restauration, avaient fait oublier les "misères" de l'Empire. Fini dans les esprits du peuple les "saignées", l'invasion de 1814, ne restait à ses yeux que Napoléon, le fils de la Révolution.

serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
stephane
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Région toulousaine
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Jeu 23 Nov - 9:57

Citation :
Les ouvriers parisiens des faubourgs réclamaient à corps et à cris des armes. Les places assiégées, refusent de se rendre. Soissons, Laon, Philippeville, Mezières, Rocroi, Auxonne et Hunigue tiennent une partie du mois d'août. Daumesnil, ne rends Vincennes que le 6 du même mois, Givet, Sedan, Montmédy tiennent encore en septembre etc etc.

L'armée de la Loire refuse d'aborer la cocarde blanche.

Le peuple cri "à bas les droits réunis et les curés", et s'enrôle en masse dans les Fédérés et gardes Nationaux.

Les places fortes refusant de se rendre, c'est tout à l'honneur des soldats les protégeant. Le socle de l'armée étant pro-bonapartiste après les vexations de la Ière Restauration, cette situation reste compréhensible.

Après au niveau de la population, cela semble plus délicat. A-t-on des proportions (ou chiffres) pour mesurer l'ampleur du soutien au régime des Cent jours ? Le "peuple" reste à mes yeux une notion assez vague, les ouvriers parisiens ne représentent pas aussi la majorité des français. En étant un peu vicieux, je me demande quel était l'état d'esprit dans des villes comme Bordeaux, Marseille, Toulouse...

Si des personnes ont des éléments de réponse...

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Melchior



Nombre de messages : 43
Age : 60
Localisation : Amance (12 km au sud de Brienne le Château)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Jeu 23 Nov - 17:02

Bonjour,

J'ai voté pour la dictature, mais je l'entends plus dans le sens de retour aux acquis de la Révolution : « Aux armes, la Nation est en danger, etc. » tout en gardant le Concordat, etc., et en « promettant » la mise en place d'un nouveau gouvernement (République ?)

À mon humble avis, c'eut été plus « démagogique » que la cérémonie de « ré-intronisation » de l'Empire, qui n'a pas enthousiasmé les foules.

salut
Thierry Melchior
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silex-et-baionnette.fr/
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Ven 24 Nov - 8:37

Stéphane,


Ton observation est la trame du sondage.


Le plus grand soutien au Régime Impérial viens du "bas peuple" paysans, ouvriers et l'armée, mais la Constitution Impériale repose sur les "Electeurs", donc sur les "notables" qui eux abandonneront l'Empire, l'option de l'Impératrice et/ou le Roi de Rome.

serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 27 Nov - 11:21

Je serais resté tranquillement dans l'ile d'Elbe en jettant un oeil sur le Congrés de Vienne et l'autre sur l'évolution de l'effort de guerre du Royaume de Naples, tout en prenant des contacts politiques et militaires ensuite.
Quand les Alliés se seraient déchirés pour le partage des anciennes possessions d'Allemagne et de Pologne entre eux et que Murat aurait atteint ses 80 000 h visés, là je serai revenu. farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Melchior



Nombre de messages : 43
Age : 60
Localisation : Amance (12 km au sud de Brienne le Château)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 27 Nov - 12:12

Oui, bien sûr, en mettant de côté le fait que sa « pension » n'était plus réglée et que les Coalisés complotaient pour l'assassiner !
Sad

Vive l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silex-et-baionnette.fr/
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 27 Nov - 12:23

Vous pensez vraiment que c'est pour une question d'argent ? je suis perplexe. Quant au risques pour sa vie , sur l'ile d'Elbe il risquait moins que parmi les opposants et les Royalistes dès son retour en France et encore plus dans un Midi qui avait viré au blanc de l'Atlantique à la Méditerranée .Voir Brune et les mameluks en 1815...
Mais, ce n'est que mon idée et non une affirmation "historique".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Melchior



Nombre de messages : 43
Age : 60
Localisation : Amance (12 km au sud de Brienne le Château)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 27 Nov - 13:42

Bonjour,

Citation :
Vous pensez vraiment que c'est pour une question d'argent ?
Je n'ai malheureusement pas le temps de chercher dans ma bibliothèque (peut-être les érudits ici présents ?), mais il me semble bien avoir lu que le fait de ne plus pouvoir payer sa « Garde Elboise » (qui assurait sa sécurité) et assurer le train de vie de sa Maison est une des nombreuses raisons qui l'ont poussé à repartir en France. Smile

Citation :
Quant aux risques pour sa vie, sur l'île d'Elbe il risquait moins que parmi les opposants et les Royalistes dès son retour en France et encore plus dans un Midi qui avait viré au blanc de l'Atlantique à la Méditerranée.»
Oui, vos arguments sont justes, mais les risques étaient réels et il savait qu'une petite force armée, destinée à débarquer sur l'île pour le tuer, était en cours de constitution. De plus, comme il ne pouvait plus payer ses soldats, certains commençaient à partir et donc diminuaient d'autant ses moyens de défense. Smile
Encore une fois, je n'ai pas le temps de chercher dans mes livres. Smile

Cordialement,
T.M.
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silex-et-baionnette.fr/
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 27 Nov - 13:51

La seconde raison parait fallacieuse car il pouvait savoir compter sur Murat pour lui fournir des hommes. D'ailleurs le drapeau de l'ile d'Elbe a été fabriqué à Naples Laughing Ceci pour réduire un peu l'idée qui veut que les deux hommes se détestaient.
Je pense que les raisons de Napoléon sont tout à fait intimes et propres à ses réflexions. On lui disait les Français fatigués de Bourbons mais on ne parlait pas de la haine de la guerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Melchior



Nombre de messages : 43
Age : 60
Localisation : Amance (12 km au sud de Brienne le Château)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 27 Nov - 14:02

Oui, bien sûr, vous avez raison et vous savez beaucoup de choses que j'ignore, j'aurai mieux fait de tenir ma langue. Embarassed

Bonne journée,
T.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silex-et-baionnette.fr/
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 27 Nov - 15:50

Mon cher Melchior, je ne vois pas pourquoi vous eussiez du "tenir votre langue". Dites-vous bien que vous n'êtes sûrement pas le seul à penser comme vous le faites, et de plus, si tous "nous tenions notre langue" par peur de dire des bêtises, nous n'apprendrions certainement jamais rien et les débats n'auraient guère d'échanges de discussions pouvant se révéler intéressants. Alors, n'hésitez pas, à mon avis, à faire toutes sortes de remarques. Wink

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 27 Nov - 16:31

La vraie dictature serait d'empécher ceux qui le souhaitent de s'exprimer . Si un jour , sur un forum, je ne pouvais pas dire ce que je sais , je le quitterai sans état d'ame.
Sans votre réflexion , Thierry, je n'aurais pas pu donner certaines précisions sur les rapports entre Murat et Napoléon à la fin 1814 et début 1815. Donc, je vous remercie et ne tenez pas votre langue jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 27 Nov - 20:43

Oui je confirme,

Non seulement sa bourse commençait à se tarir, mais du Bataillon Elbois, demandait des congés pour rentrer en France.


serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 27 Nov - 22:59

Ah, c'est beau la fidélité à un Homme Twisted Evil
Le peloton d'exécution envers Napoléon à Elbe me parait louche , y a t'il des preuves sérieuse ?
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dictature   Dim 3 Déc - 19:23

Cher Thierry Melchior,

Je viens de relire ce sujet, et vos propos rejoignent en tous points mes convictions personnelles.

Les deux principales raisons que vous évoquez, au sujet de la décision de l'Empereur de quitter l'île d'Elbe, me semblent en effet évidentes.

La première raison fut d'ordre financier.

L'article 3 du traité de Fontainebleau portait que Napoléon toucherait un revenu annuel de deux millions de francs en rentes, sur le grand livre de France...
Or, aux Tuileris, le Cabinet ne semblait pas du tout disposé à tenir cet engagement.

Parallèllement, les revenus sur l'île étant insuffisants, Napoléon ne pouvait se passer de cette rente qui devait lui être allouée.
Toutefois, dans un premier temps, il avait réussi à pourvoir aux dépenses avec l'argent sauvé des griffes du gouvernement provisoire.
Mais ce "petit trésor", qui n'était que le reste de ce qu'il avait économisé après avoir pourvu aux dépenses de guerre, ce petit reste ne fut bien sûr pas inépuisable ...!

De Vienne et de Paris, tous les rapports transmis à Porto-Ferrajo stipulaient que l'Empereur resterait sur cette île tant qu'il aurait de l'argent pour y vivre.
Et l'inexécution par Louis XVIII des engagements financiers pris envers Napoléon ressemblait à une certaine imprudence, car il était déjà évoqué aux Tuileries que bien avant que le Souverain de l'île eût épuisé ses ressources, il serait pourvu à son sort de manière définitive ...

Et nous en arrivons à la deuxième raison qui ne mérite pas d'être écartée de notre analyse ....

A Rome, des moines fanatiques se tenaient déjà prêts à aller poignarder Napoléon...
Joseph, quant à lui, fut informé à Prangins, d'un complot contre la vie de l'Empereur ... Il en fit aussitôt passer l'avis à Porto-Ferrajo ...

D'autres échos, du même type, parvinrent aux oreilles de l'Empereur.
La "sûreté" de l'île qui lui avait été attribuée était donc fortement à nuancer ! ...





salut
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Melchior



Nombre de messages : 43
Age : 60
Localisation : Amance (12 km au sud de Brienne le Château)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Dictature   Lun 4 Déc - 14:32

Chère Joséphine Smile

Merci pour ces précisions qui m'étaient inconnues pour la plupart. Smile

Respectueusement,

Thierry Melchior. salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silex-et-baionnette.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re : Dictature   Mar 8 Juil - 22:32

J'ai voté pour la dictature car je pense que c'est le seul moyen politique pour se maintenir au pouvoir quand les autres vous lâchent. En 1815 les députés, sous la direction de Fouché, mettaient en disgrâce l'Empereur, avant que celui-ci abdique, et ils l'auraient chassé hors du trône pour le remplacer par Louis XVIII. Le système démocratique permet à des gens de mauvaise foi et peu patriotiques d'imposer des choses qui empêchent un vrai homme d'Etat, courageux et charismatique, de gouverner et d'imposer les choses qui sont les bonnes.
Voilà pourquoi je pense que la dictature peut être bien utile, pour empêcher des évènements tragiques de se produire.
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Dictature   Mer 9 Juil - 1:11

Citation :
Voilà pourquoi je pense que la dictature peut être bien utile, pour empêcher des évènements tragiques de se produire.

Quand on sait à quels excès ont conduit certaines dictatures, votre réflexion a quelque chose de profondément choquant ! Shocked
Comment peut-on estimer que cette négation officialisée de la liberté puisse être une solution en soi ? Rolling Eyes
Lors de son retour d'Elbe, l'Empereur lui-même n'avait-il pas compris que cette forme de pouvoir ne pouvait le mener qu'à une impasse et qu'il lui fallait davantage composer avec la Constitution ?
L'acte additionnel qu'il a rédigé avec l'aide de Benjamin Constant en est la preuve tangible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dictature   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dictature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» extrême gauche = dictature?
» theme:dictature
» LES U.S.A. SONT DESORMAIS UNE DICTATURE AU SENS LE + STRICT!
» Livre: La dictature du relativisme
» Dictature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: