Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -65%
Geox – Bottes Chukka Garçon
Voir le deal
31 €

 

 VENCE (DE) (Jean) Contre-Amiral - Corsaire Tonnerre 89

Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

CapitaineCOIGNET

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

VENCE (DE) (Jean) Contre-Amiral - Corsaire Tonnerre 89 Empty
MessageSujet: VENCE (DE) (Jean) Contre-Amiral - Corsaire Tonnerre 89   VENCE (DE) (Jean) Contre-Amiral - Corsaire Tonnerre 89 Icon_minitimeLun 19 Mai - 14:56

Fiche établie par M. Jean-Pierre BIBET – APN
Sources : Jean-Pierre BIBET - Archives de l’Yonne.
Archives de la mairie de Tonnerre.
Service Historique de la Marine de Vincennes


Département de l’Yonne
Arrondissement d’Avallon
Canton de Tonnerre
Commune : TONNERRE

DE VENCE (Jean-Gaspard)
(1747-1808)

CONTRE-AMIRAL
Corsaire
Préfet maritime
Chevalier de Saint-Louis


VENCE (DE) (Jean) Contre-Amiral - Corsaire Tonnerre 89 Ordre_11

VENCE (DE) (Jean) Contre-Amiral - Corsaire Tonnerre 89 Vaisse10


Né le 6 avril 1747, à Marseille (Bouches-du-Rhône)
Marié à Besigheim (Wurtemberg) à Marie-Marguerite Wettener, qui lui donnera deux enfants :
- Marie-Jeanne-Nicolas (1792-1891) qui épousera en 1812 Auguste-Joseph- Dumas, capitaine de vaisseau.
- Charles-Joseph VENCE-DUMAS, contre-amiral (1883)
Mort au hameau de Vaulichères, dans son manoir, près de Tonnerre (Yonne), le 11 mars 1808.
Inhumé dans le vieux cimetière de la paroisse Saint-Pierre de Tonnerre (Yonne)

La sépulture existe encore de nos jours.


Etat des services :
Ebarqué sur un bateau de commerce, à l'âge de 15 ans.
Il navigue aux Antilles, devient corsaire pendant la guerre d'Amérique, fait de nombreuses prises anglaises.
Capitaine dans la marine de commerce de 1766 à 1767.
Lieutenant de frégate, en 1778.
Lieutenant de vaisseau sur le vaisseau le « Languedoc » (escadre de l’amiral d’Estaing) à la prise de Grenade.
Capitaine de port à la Grenade.
Capitaine de vaisseau, le 10 novembre 1792, sur le vaisseau l’ « Heureux », à Toulon.
Commandant une division navale dans le Levant en 1793, puis à Tunis.
Destitué en 1794, en raison de sa noblesse.
Remis en activité à Brest du 9 mai 1794 au 21 avril 1795.
Contre-amiral des armées navales de France à compter du 16 novembre 1793, par décret du 2 septembre 1794.
Commandant une division navale du 21 avril au 15 juin 1795.
Attaché au port de Lorient du 24 juin au 8 décembre 1795, y commanda une division navale.
Commandant la rade de Brest du 10 décembre 1795 au 21 février 1796.
Attaché au port de Brest du 21 février 1796 au 11 décembre 1796.
Attaché au port de Toulon du 11 décembre 1796 au 11 juillet 1797.
Commandant d’armes à la place de Toulon du 11 juillet 1797 au 20 juillet 1800.
Préfet maritime du 6e arrondissement maritime à Toulon, le 20 juillet 1800.
1802 : Commandant d'une escadre en formation à Brest, pour protéger le débarquement en Angleterre. Il manisfeste son scepticisme sur la valeur de la flottille de Boulogne, ce qui lui attire les foudres de Decrès, ministre de la Marine.
Admis à la retraite, le 30 septembre 1803.

Campagnes :
Il fut l’un des grands marins de la guerre d'indépendance américaine.
Dans la marine d’Etat sur le chebek la «Victoire », en 1778.
Passé sur le chebeck le « Protecteur » dans le Levant puis sur les frégates la « Truite » et la «Cérès » dans les colonies.
1778 : Prise de la Dominique et prise de Grenade.
Embarqué sur un aviso, à Cadix, fit naufrage et fut recueilli par les Anglais qui le conduisirent à Libourne ; revint à Cadix où il embarqua sur le vaisseau de ligne «Le Terrible », sous les ordres de l’amiral d’Estaing, en 1793.
Vence fut l’intrépide commandant du «Dusquesne» qui, le 2 avril 1794, n'hésita pas à s'attaquer, avec l’unique corvette« «La Fauvette», à trois vaisseaux de ligne anglais bloquant l'entrée de Toulon. Un combat s'engagea, à la vue de la population toulonnaise amassée au Mourillon, afin de permettre l'arrivée dans le ville affamée d'un convoi chargé de ravitaillement..

Décorations :
- Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis.
- Chevalier de l'odre de Cincinatus.

(Voir sépulture)

https://lesapn.forumactif.fr/les-cimetieres-de-province-f33/89-yonne-t551-90.htm
Revenir en haut Aller en bas
 
VENCE (DE) (Jean) Contre-Amiral - Corsaire Tonnerre 89
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Gens de mer-
Sauter vers: